Olympique Lyonnais - Stade Rennais : Laver l'affront du match aller

Olympique Lyonnais - Stade Rennais : Laver l'affront du match aller

Voir aussi... L'actu du Vendredi 11 Mars // Porto-OL: Lyon remporte le premier round // Porto-OL (0-1): L'After

 

Ce dimanche à 17h05, l'Olympique Lyonnais reçoit le Stade Rennais dans son antre du Groupama Stadium.

Malgré une belle quatrième place en Ligue 1, les Bretons se déplacent à Lyon avec une confiance quelque peu écornée. En effet, les hommes de Bruno Genesio se sont inclinés lors de leur huitième de finale aller de Conference League face à Leicester City (2-0). Toutefois, le Stade Rennais n'est pas une équipe à prendre à la légère. Les Bretons se sont notamment imposés 2-0 contre le SCO Angers lors de la dernière journée de Ligue 1. Benjamin Bourigeaud et Gaëtan Laborde étaient buteurs pour les Rouge et Noir. A noter d'ailleurs que l'ancien montpelliérain pourrait être le danger numéro un pour l'arrière-garde lyonnaise. Le numéro 24 rennais, associé à l'OL l'été dernier, a déjà inscrit 14 buts en 27 rencontres de championnat. Il occupe d'ailleurs la troisième place du classement des buteurs. Attention donc. 

Un match aller cauchemardesque

Lors de leur déplacement au Roazhon Park en novembre dernier, la rencontre avait rapidement tourné au cauchemar pour les hommes de Peter Bosz. Après une entame de match extrêmement difficile, les Lyonnais sont asphyxiés par les offensives rennaises. Finalement, c'est juste avant la mi-temps que la défense des Gones craque. Gaëtan Laborde, toujours lui, ouvre le score pour Rennes. Au retour des vestiaires, la pression s'intensifie sur l'OL. Les joueurs sont stressés, en témoigne cette image incroyable d'un Jérôme Boateng qui hurle de colère sur son capitaine Léo Dubois. Dès la 50e, le latéral malien Hamari Traoré double la mise pour Rennes. Rentré au cours de la deuxième période, Adrien Truffert inscrit lui un doublé pour sceller la victoire bretonne. Lucas Paqueta vient quelque peu sauver l'honneur sur un penalty à la 93e minute. Mais la leçon tactique de Bruno Genesio est totale pour les Lyonnais. 

L'OL n'a d'ailleurs pas été la seule équipe à subir les foudres des attaquant rennais. Car, au-delà de la très belle saison de Gaëtan Laborde, c'est bel et bien tout le secteur offensif du Stade Rennais qu'il convient de surveiller. On se rappellera notamment des corrections infligées à l'ASSE (5-0) et aux Girondins de Bordeaux (6-0). Martin Terrier, Benjamin Bourigeaud, Serhou Guirassy ou encore Jérémy Doku pourront poser problème à notre défense. 

 

Une colonie lyonnaise qui prospère

Depuis plusieurs années, une sorte de "colonie lyonnaise" s'est installée en Bretagne. Et il faut dire que, pour la plupart du temps, cela marche plutôt bien ! On pourrait se rappeler notamment de Clément Grenier qui a disputé 93 rencontres avec le Stade Rennais. Le joueur formé à l'OL a même remporté une Coupe de France avec les Bretons en 2019. Jérémy Morel avait également quitté le club rhodanien pour rejoindre l'Ille-et-Vilaine. Plus récemment, c'est Florian Maurice qui a rejoint le club Rouge et Noir en prenant le poste de directeur sportif. Trop longtemps dans l'ombre de Juninho entre Rhône et Saône, l'ancien attaquant avait décidé de prendre son envol en rejoignant un autre club de Ligue 1. Bien lui en a pris car, si les Rennais connaissent des bons résultats aujourd'hui, c'est en bonne partie grâce à FloMau. L'ancien patron du recrutement lyonnais a notamment été à l'origine des recrutements de joueurs comme Kamaldeen Sulemana, Birger Meling ou… Martin Terrier !

Car oui, alors qu'il ne s'était jamais réellement imposé avec l'OL, Martin Terrier fait petit à petit son trou du côté du Stade Rennais. Depuis deux ans, l'ancien lillois a déjà disputé près de 72 matchs pour 22 buts avec le club à l'hermine. Cette saison aussi est très aboutie pour l'ancien international espoir tricolore qui a inscrit 13 buts sur l'exercice en cours. Un danger à surveiller puisque Martin Terrier voudra à coup sûr briller contre son ancien club. Et on ne connaît que trop bien les difficultés des Lyonnais face aux anciens du club. 

Enfin, le dernier mais non le moindre, Bruno Genesio a rejoint le banc du Stade Rennais en mars 2021. Malgré une défaite lors de son premier match contre l'OM. Il parvient à qualifier le Stade Rennais pour la coupe d'Europe. Cette saison, l'équipe de l'ancien coach de l'OL est certainement l'une des plus agréables à voir jouer en Ligue 1. Actuellement quatrième du championnat, Bruno Genesio trouvera toutefois l'OL sur sa route ce dimanche. 

 

Une victoire nécessaire pour espérer l'Europe

Ce match revêt donc une double importance pour les Lyonnais: laver l'affront du match aller pour se rapprocher des places européennes et marquer le coup vis à vis de la concurrence.

Pour cela, il faudra faire preuve de davantage de solidité qu'au match aller et continuer sur la lancée des progrès constatés depuis début 2022. En cas de victoire, l'OL reviendrait à seulement 2 points du Stade Rennais et pourrait entretenir l'espoir d'un avenir européen l'an prochain. A l'heure où l'OL connaît pas mal d'agitations en coulisses, il paraît important d'assurer l'avenir sportif du club en se rapprochant le plus possible des objectifs fixés en début de saison. Cela étant, les joueurs de Peter Bosz n'ont pas pour le moment leur destin entre les mains, du fait de leur première partie de saison calamiteuse. A eux d'enchaîner les victoires pour permettre au club de continuer à écrire son histoire avec l'Europe.

 

 Voir aussi... L'actu du Vendredi 11 Mars // Porto-OL: Lyon remporte le premier round // Porto-OL (0-1): L'After

Antoine

@Djims68 - Journaliste, passionné du football en surface mais amoureux de l'OL en profondeur.