Olympique Lyonnais - Girondins de Bordeaux : Une victoire éclatante … Et après ?

Olympique Lyonnais - Girondins de Bordeaux : Une victoire éclatante … Et après ?

Voir aussi... OL-Girondins de Bordeaux: Sauver les apparences// L'Actu du Vendredi 15 Avril// Olympique Lyonnais-West Ham: Jusqu'à la lie...

Dans un stade peu rempli et qui devait très certainement sonner creux, l'Olympique Lyonnais s'est brillamment imposé face aux Girondins de Bordeaux. Face à des Bordelais d'un niveau catastrophique, les hommes de Peter Bosz ont déroulé et inscrit la bagatelle de six buts. C'est Sékou Mara qui sauvera l'honneur girondin sur un penalty concédé par Damien da Silva. Alors qu'il avait remplacé au pied levé un Jason Denayer forfait, l'ancien rennais aura réalisé une rencontre intéressante, avec notamment plusieurs interventions réussies lors de contres bordelais. Maintenant, cette belle victoire lyonnaise reste très difficile à juger. Même si les Lyonnais ont livré une belle partition, il faut avouer que l'opposition proposée par Bordeaux était certainement l'une des plus faibles rencontrée cette saison. A l'image de son équipe, le dernier rempart girondin Gaétan Poussin aura vécu une soirée extrêmement compliquée. Auteur d'une boulette amenant au deuxième but lyonnais, le jeune portier estimera en fin de rencontre que la défaite était en grande partie de sa faute. S'il est vrai que Poussin a tout de même encaissé six buts, la faute reviendrait plus à l'ensemble de ses coéquipiers, très friables et maladroits dans les deux surfaces.

Une galaxie d'écart

Dès le début du match, les Lyonnais investissent rapidement le camp de leurs adversaires du jour. Alors qu'ils l'avaient emporté la semaine dernière face à Metz, les Bordelais se déplacent à Lyon dans le but d'aller chercher un résultat favorable à leur maintien. Alors que Moussa Dembélé croit rapidement ouvrir le score, il est finalement signalé hors-jeu. Mais le numéro 9 frappe de nouveau et débloque cette fois-ci le compteur de son équipe dès la vingtième minute. Sept minutes plus tard seulement, Gaétan Poussin rate complètement son dégagement et Karl Toko Ekambi double la mise pour l'OL. Le gardien bordelais sera ensuite la cible du chambrage des supporters de l'OL présents pour le reste de la rencontre. Alors que les Bordelais commettent erreurs sur erreurs, c'est un énième cafouillage dans la défense girondine qui permet à Lucas Paqueta d'inscrire déjà le troisième but de la rencontre. Les Bordelais sont abattus, David Guion devra changer énormément de choses s'il souhaite sauver un tantinet l'honneur de son club.

Pourtant, dès le retour des vestiaires, c'est cette fois-ci Romain Faivre qui fait parler la poudre. D'une superbe demi-volée après un contrôle poitrine, l'ancien brestois propulse le cuir dans les filets de Gaétan Poussin pour la quatrième fois de l'après-midi. Le gardien bordelais semble totalement désemparé, l'espoir d'un maintien semble s'évaporer pour les Girondins. D'autant que la soirée n'est pas terminée. Quelques minutes plus tard, Karl Toko Ekambi inscrit un doublé sur un ballon piqué inaccessible pour Poussin. Enfin, après un joli mouvement de l'entrant Bradley Barcola, c'est Moussa Dembélé qui parachève le score en inscrivant également un doublé. C'est déjà le 14e but de Moussa Dembélé en Ligue 1 cette saison. Une jolie performance pour celui qui était de nouveau capitaine ce dimanche célébrant parfaitement sa 100e en Ligue 1 sous le maillot rhodanien. A noter que Bordeaux sauvera quelque peu l'honneur sur un penalty transformé par Sékou Mara. Le niveau montré par les hommes de David Guion reste toutefois très inquiétant, ce à quelques jours d'un match décisif contre Saint-Etienne. 

Tops/Flops

TOPS

Moussa Dembélé

Pour son centième match de Ligue 1 avec l'Olympique Lyonnais, Moussa Dembélé a fait preuve d'un véritable esprit de leader. Il pense dans un premier temps ouvrir le score mais est finalement signalé hors-jeu. Quelques minutes plus tard, il reprend parfaitement un très bon centre de Malo Gusto pour placer l'OL sur les bons rails. Très présent dans le jeu, il a pesé énormément sur la défense bordelaise en décrochant à plusieurs reprises sur le côté. C'est notamment comme cela qu'il a inscrit le sixième but de son équipe sur une belle passe de l'entrant Bradley Barcola. Celui qui, après l'élimination contre West Ham, a appelé ses coéquipiers à prendre leurs responsabilités, a su répondre présent sur cette rencontre.

Henrique

Alors qu'il n'est que très peu titulaire, l'ancien latéral de Vasco de Gama a réalisé une copie plutôt propre. Même s'il a perdu plusieurs ballons, il s'est montré très précieux dans ses décalages et ses transmissions. Il aurait pu même inscrire un but si sa frappe, un peu trop puissante, n'avait pas trouvé le montant gauche de Gaétan Poussin. Alors que l'habituel titulaire au poste, Emerson Palmieri, enchaîne les prestations moyennes, le latéral brésilien pourrait être une véritable alternative sur le côté gauche de la défense lyonnaise en cette fin de saison. On demande à le revoir face à une opposition plus forte.

Malo Gusto

Si Henrique a réalisé une bonne rencontre, son pendant à droite s'est également illustré ce dimanche. Régulièrement aligné comme titulaire désormais, Malo Gusto semble progresser de semaine en semaine avec l'Olympique Lyonnais. A seulement 18 ans, le numéro 17 semble déjà s'inscrire comme un titulaire à part entière et un leader de l'équipe en devenir. Il est notamment à l'origine de l'ouverture du score de l'OL grâce à un très bon centre qui trouve la tête de Moussa Dembélé. Mais plus que ça, ce sont ses courses, ses retours et ses dédoublements qui ont apporté dans le rythme soutenu entretenu par l'OL tout le long de la rencontre.

Les Flops

Houssem Aouar

L'impression que Houssem Aouar se trouve beaucoup trop souvent dans nos flops. Pourtant, il faut être lucide sur les performances du numéro 8 lyonnais qui ne semble plus réellement avoir la tête au club. Le souci, c'est que l'OL a une saison à terminer. Rentré sous les sifflets des supporters présents au Groupama Stadium, Houssem Aouar n'aura que très partiellement participé à la belle victoire lyonnaise. Trop peu souvent servi, il aura perdu plusieurs ballons et raté ses transmissions. Une rencontre difficile pour Houssem Aouar, à l'image de sa saison. Cet été, le joueur formé à l'OL s'envolera certainement pour une nouvelle destination. Espérons pour lui qu'elle lui permette de retrouver le plaisir de jouer au foot.

Emerson

Décidément, les remplaçants effectués par Peter Bosz auront eu du mal à entrer dans la rencontre. Mise à part Jeff Reine-Adelaïde, tous les autres ont rendu des copies plus que moyennes. Et, alors qu'il était l'un des meilleurs joueurs de l'OL en début de saison, Emerson n'est plus que l'ombre de lui-même depuis quelques semaines voire quelques mois. L'épisode de son potentiel retour à Chelsea l'a-t-il perturbé ? Rien n'est moins sûr. Quoi qu'il en soit, il y a très peu de chances que l'international italien soit conservé à l'issue de la saison. L'OL s'active d'ailleurs déjà pour lui trouver un remplaçant.

L'ambiance

En l'absence des Bad Gones et des Lyons 1950, il faut avouer que le Groupama Stadium sonnait excessivement creux. Entre les chambrages pour Gaétan Poussin et les "Et 1, et 2, et 3 zéro !", on aurait presque pu se croire dans un match de District. Et il faut avouer que l'opposition proposée par les Girondins de Bordeaux n'aidait pas à maintenir l'illusion que nous assistions à une rencontre de Ligue 1. Plus grave que le boycott, des violences ont éclaté peu avant la partie, notamment contre le bus des joueurs lyonnais. Consternant.

Capitaliser sur ce match pour enchaîner

Si la qualité de l'opposition laissait à désirer hier soir, force est de constater que les hommes de Peter Bosz ont marqué 6 buts pour la première fois de la saison. Un élément important pour la confiance quand on sait qu'il ne reste que très peu de matchs à jouer. Aux Lyonnais de confirmer ce bon résultat dès mercredi à Brest (21h) face à une opposition toute autre pour continuer à espérer une qualification européenne et donner enfin un peu de plaisir aux supporters en enchaînant de bonnes performances.

Voir aussi... OL-Girondins de Bordeaux: Sauver les apparences// L'Actu du Vendredi 15 Avril// Olympique Lyonnais-West Ham: Jusqu'à la lie...

 

Antoine

@Djims68 - Journaliste, passionné du football en surface mais amoureux de l'OL en profondeur.