RCSA - Olympique Lyonnais : Jusqu'au bout de l'ennui

RCSA - Olympique Lyonnais : Jusqu'au bout de l'ennui

Voir aussi : West Ham - Olympique Lyonnais : Que de regrets ...

Encore une fois, l'OL a sans doute manqué une belle opportunité de remonter au classement. Alors que Nice et Lens avaient notamment perdu des points, les Lyonnais auraient pu se relancer dans la course à l'Europe en engrangeant des points à Strasbourg. Pourtant, comme beaucoup trop souvent, les joueurs de Peter Bosz ont été incapables de l'emporter sur la pelouse de la Meineau. Bien pire que cela, les Gones ont du attendre la dernière seconde afin d'égaliser sur un but de Karl Toko Ekambi à la 90e minute. Jusque-là, Lyon n'avait rien montré et avait même subi la loi des joueurs de Julien Stephan. Ce sont même les Alsaciens qui, après une belle séquence de jeu durant plusieurs minutes, parviennent à ouvrir le score à la vingtième minute par l'intermédiaire d'Ibrahima Sissoko. Inoffensifs offensivement, les Lyonnais devront aussi faire face aux blessures de trois joueurs importants. En effet, Anthony Lopes, Houssem Aouar et Tanguy Ndombélé ont du laisser leur place en cours de match. De quoi donner des cheveux blancs à Peter Bosz alors que l'OL doit jouer son quart de finale retour d'Europa League ce jeudi contre West Ham. Là encore, c'est toute la saison, et donc l'avenir de l'OL, qui se jouera sur cette rencontre. Espérons donc que les Lyonnais puissent compter sur l'ensemble de leurs forces vives. 

 Où est passée l'envie ?

Voilà la question que pouvaient légitimement se poser la plupart des supporters de l'OL. Il faut avouer que cette rencontre face à Strasbourg rappelait grandement l'un des derniers matchs de l'OL, celui disputé par Lyon au stade Auguste Delaune de Reims. Pourtant, l'opposition n'était clairement pas la même. Quatrième de Ligue 1, le RCSA possède sans doute l'un des plus beaux jeux de la Ligue 1. Mais, les Lyonnais parviennent à se montrer dangereux en début de rencontre. Dès la sixième minute, Moussa Dembélé part seul face à Matz Sels, c'était sans compter le retour de Gerzino Nyamsi. L'ancien Rennais, qui pourrait partir en Angleterre cet été, aura été un monstre de solidité durant toute la rencontre. Une minute plus tard, c'est Houssem Aouar qui, sur une frappe beaucoup trop écrasée, ne peut tromper le gardien belge de Strasbourg. Des attaques beaucoup trop timides qui ne permettent pas aux Lyonnais d'ouvrir le score. Pire que cela, ce manque d'efficacité, récurrent cette saison, va coûter excessivement cher puisqu'après une belle phase de possession, ce sont bel et bien les Alsaciens qui vont ouvrir le score sur une énorme erreur défensive de Léo Dubois et Tanguy Ndombélé. Ibrahima Sissoko trompe alors Anthony Lopes. Le gardien portugais se blesse sur l'action. Julian Pollersbeck, entré en cours de match, a tout de même bien tenu la barraque. 

Au retour des vestiaires, on pourrait penser que les Lyonnais allaient retrouver de l'allant pour enfin emballer la rencontre et égaliser, voire mieux. Pourtant, les joueurs de l'OL semblent amorphes, touchés physiquement. SI rayonnant lors de ses premières rencontres avec l'OL, le Brésilien Tetê a moins pesé sur le match. Lucas Paqueta, bien moins flamboyant depuis plusieurs mois, n'aura pas réussi à hausser son niveau de jeu. Strasbourg va alors reprendre confiance et aurait même pu breaker si Dimitri Liénard, seul dans la surface, avait cadré sa reprise. En plus des maladresses de ses joueurs devant la cage de Matz Sels, Peter Bosz a perdu Anthony Lopes, Houssem Aouar et Tanguy Ndombélé sur blessures. Un nouveau coup dur pour les supporters de l'Olympique Lyonnais qui vivent déjà une saison extrêmement compliquée. Finalement, après un bon décalage de Romain Faivre, Léo Dubois centre pour Karl Toko Ekambi qui trompe le gardien alsacien. Hold-up ? A vous de juger.

L'OL n'avance toujours pas

Malgré ce match nul inespéré, l'OL n'avance toujours pas au classement. Alors qu'ils pouvaient se rapprocher des places qualificatives pour la Coupe d'Europe, les Lyonnais restent embourbés au milieu de tableau, à la dixième place. Avec 46 points, l'OL pointe toujours à cinq unités de la cinquième place occupée par l'OGC Nice. Pourtant, c'était l'occasion pour les joueurs de Peter Bosz de se rapprocher des Niçois après leur défaite sur la pelouse du RC Lens. Mais, comme à chaque fois, les Gones n'auront pas su profiter des largesses et des mauvais résultats de leurs concurrents. Si elle n'est pas totalement enterrée, la course à l'Europe commence à devenir de plus en plus illusoire, en particulier pour les supporters. Peter Bosz lui, semble encore y croire (ou est-ce de la communication ?)

Quoi qu'il en soit, l'OL aborde une semaine décisive à tous les niveaux pour cette fin de saison. Ce jeudi, les Lyonnais reçoivent West Ham pour disputer leur quart de finale retour d'Europa League. Au match aller, l'OL n'avait pas pu faire mieux qu'un match nul un but partout en ayant disputé l'intégralité de la seconde période à 11 contre 10. Devant un stade qui sera très certainement comble, les joueurs lyonnais devront faire bien mieux, surtout offensivement. Après West Ham, l'Olympique Lyonnais recevra les Girondins de Bordeaux dimanche à 17:05.  Même si les Bordelais sont actuellement 19e du classement, les joueurs de David Guion commencent quelque peu à retrouver des couleurs. Ils se sont notamment imposés face au FC Metz, leur principal concurrent au maintien. Les Lyonnais attaquent donc une semaine bien difficile…

Voir aussi : West Ham - Olympique Lyonnais : Que de regrets ...

Antoine

@Djims68 - Journaliste, passionné du football en surface mais amoureux de l'OL en profondeur.