West Ham - Olympique Lyonnais : Que de regrets ...

West Ham - Olympique Lyonnais : Que de regrets ...

Voir aussi... West Ham-OL: L'Avant Match// L'Actu du Jeudi 7 Avril// Europa League: L'appel de Londres pour l'OL face à West Ham

Qu'elle pourrait coûter cher cette rencontre … A onze contre dix pendant toute la deuxième période du match, les Lyonnais, beaucoup trop statiques, n'ont pas réussi à trouver la faille face au Hammers. West Ham était d'ailleurs loin de son niveau habituel ce soir. Acculés dans leur camp, les joueurs de David Moyes ont eu un mal fou à exister face aux Gones. Il faut dire que le milieu de terrain composé de Thiago Mendes et Tanguy Ndombélé ne leur laissait pas vraiment de place pour s'exprimer. Le milieu de terrain lyonnais a d'ailleurs plutôt donné satisfaction, tout comme Castello Lukeba, encore très solide pour sa première campagne européenne avec les pros. Offensivement par contre, les Lyonnais ont eu beaucoup de mal à se procurer de réelles occasions. Ce n'est pas faute d'avoir tenté pourtant. Retour sur un match qui pourrait laisser des traces.

Un manque d'efficacité

Si vous habitez Londres, ne vous inquiétez pas, ce que vous avez remarqué dans le ciel ne sont pas des ovnis mais bien les ballons tirés par les offensifs de l'OL. Il faut dire que les attaquants lyonnais n'ont pas été en veine ce jeudi soir. Pire que ça, ils ont semblé empruntés physiquement et incapables de créer le danger dans la surface d'Alphonse Aréola. Ni Moussa Dembélé, ni Romain Faivre, ni Lucas Paqueta n'ont réussi à fausser compagnie à l'arrière-garde des Hammers composée de Craig Dawson et Kurt Zouma. Alors qu'ils ont du mal à proposer du jeu, c'est pourtant les Anglais qui vont se procurer la plus belle occasion de la première période. Après un toucher de balle magnifique, l'international algérien Saïd Benrahma bute finalement sur Anthony Lopes. Une soirée plutôt tranquille pour le gardien portugais qui aura toutefois eu quelques maladresses dans son jeu au pied, sans conséquences heureusement. Pourtant, la rencontre aurait pu basculer juste avant la mi-temps. Alors que Moussa Dembélé part dans un dernier rush, l'ancien du Celtic Glasgow est stoppé de manière illicite par Aaron Cresswell. La décision ne se fait pas attendre, l'international anglais est exclu. Un boulevard pour l'OL ? Pas si sûr.

Car en effet, si en deuxième période les Lyonnais font le siège de la cage d'Alphonse Aréola, l'ancien gardien du PSG passe une soirée relativement tranquille. Les offensifs lyonnais ne parviennent pas à s'approcher du gardien des Hammers ou; lorsqu'ils y arrivent, ne parviennent pas à cadrer. La défense londonienne est compacte et parvient à relancer en contre à plusieurs reprises. Ce sont même, contre toute attente, les joueurs de West Ham qui vont ouvrir le score. C'est en effet une double erreur de Malo Gusto et de Jérôme Boateng, très en difficulté ce soir. qui va permettre à Jarrod Bowen de mettre ses coéquipiers devant. Peter Bosz l'a compris, il faut changer des choses. Le coach hollandais envoie donc l'artillerie lourde en faisant entrer Karl Toko Ekambi et le héros du match contre Angers, Mateus Tetê. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les changements de Peter Bosz paient. Après un bon décalage, Tetê centre et trouve Tanguy Ndombélé qui propulse le ballon au fond des filets d'Alphonse Aréola. Malgré l'égalisation et plusieurs autres occasions, l'OL ne parviendra pas à ramener la victoire de Londres. Il faudra donc faire le travail au match retour à la maison, du côté du Groupama Stadium. Rien n'est encore joué !

Les TOPS/FLOPS

TOPS

Tanguy Ndombélé

Le numéro 28 aura rayonné ce soir. Homme à tout faire du milieu lyonnais, le joueur prêté par Tottenham s'est même permis d'inscrire le but égalisateur d'une frappe opportuniste après un mauvais renvoi de la défense des Hammers. Une prestation aboutie pour un joueur au talent immense mais connu pour son inconstance. Tant mieux pour l'OL.

Castello Lukeba

Du haut de ses 19 ans, le jeune défenseur formé au club n'aura pas sourcillé face au rugueux attaquant jamaïcain Michael Antonio. Juste dans ses interventions et serein tout au long du match, il aura permis à la défense lyonnaise d'être peu inquiétée.

Thiago Mendes

Auteur d'un match intéressant, il a très bien su suppléer Jérôme Boateng à sa sortie. Très encourageant.

FLOPS

Lucas Paquetà

Le meneur de jeu brésilien de l'OL aura été peu inspiré ce soir avec beaucoup de déchet technique dans son jeu. Inhabituel chez lui.

Romain Faivre

Inexistant ce soir, l'ex-brestois aura traversé la rencontre tel un fantôme.

Jérôme Boateng

Inquiétant défensivement, l'allemand a passé une sale soirée. Loin du patron attendu en début de saison, il semble trop court physiquement à l'heure actuelle pour un match de Coupe d'Europe.

Des chances préservées pour la qualification

Si au vu de la physionomie du match, les Lyonnais peuvent éventuellement avoir des regrets, toujours est-il que les chances de qualification sont intactes. Un Groupama Stadium plein à craquer pourrait être un atout non négligeable quand on se souvient des ambiances incroyables connues dans ce stade. (OL-ROMA 2017, OL-ASM 2016) Il faudra en tout cas être davantage efficaces. Cela passera certainement par davantage de phases de jeu à terre, susceptibles de mettre à mal la défense des Hammers et rivaliser d'ingéniosité pour se donner la possibilité de se rapprocher de ce rêve fou de Coupe d'Europe. Avant cela, il faudra faire une bonne performance à Strasbourg en Ligue 1 (Dimanche, 19h) pour se donner une chance d'encore accrocher l'Europa League Conférence.

Voir aussi... West Ham-OL: L'Avant Match// L'Actu du Jeudi 7 Avril// Europa League: L'appel de Londres pour l'OL face à West Ham

Antoine

@Djims68 - Journaliste, passionné du football en surface mais amoureux de l'OL en profondeur.