Olympique Lyonnais - SCO Angers : Un élégant brésilien pour sauver la Tetê de L'OL

Olympique Lyonnais - SCO Angers : Un élégant brésilien pour sauver la Tetê de L'OL

Voir aussi... L'Actu du Samedi 2 Avril// Olympique Lyonnais-Angers SCO: Le sprint final est lancé!// L'Actu du Vendredi 1er Avril

Dans une ambiance extrêmement perturbante en première mi-temps, l'Olympique Lyonnais a de nouveau joué à se faire très peur ce dimanche face au SCO Angers. Alors que les Lyonnais avaient globalement la mainmise sur la rencontre, les hommes de Peter Bosz ont tout de même encaissé deux nouveaux buts sur des errements de la défense. L'OL aurait d'ailleurs pu encaisser un troisième but si le milieu Mathias Pereira Lage n'avait pas trouvé le poteau sur un centre un poil trop fort de l'international marocain Sofiane Boufal. Une rencontre difficile devant un public très remonté contre son équipe et ses dirigeants.

Un match compliqué

Juger l'Olympique Lyonnais sur cette rencontre est franchement difficile. Même si les Gones ont semblé peu inquiétés par leurs adversaires du jour, ils ont tout de même été par deux fois remontés au score. Même s'il ne faudrait retenir que la victoire. Il semble bon de rappeler qu'au coup d'envoi, Angers était quatorzième du classement. Les hommes de Gérald Baticle restaient notamment sur sept défaites lors des huit dernières rencontres du championnat. Alors que les ultras refusaient de chanter et déployaient de nombreuses banderoles véhémentes envers la direction lyonnaise, c'est le capitaine du jour qui ouvre le score sur une magnifique passe de Tanguy Ndombélé. Puis, sans explication, les Lyonnais ont commencé à lever le pied, concédant une énorme occasion de la part de Pereira Lage qui trouvera finalement le poteau. A la mi-temps, alors qu'ils mènent au score, les Lyonnais rentrent aux vestiaires sous les sifflets du Groupama Stadium.

Pour le deuxième acte, les ultras se décident à reprendre les chants. C'est le moment choisi par Mathias Pereira Lage pour égaliser. D'une belle tête non dégagée par l'arrière-garde lyonnaise, l'ancien Clermontois remet son équipe à flots. Angers n'a malheureusement pas le temps de savourer son but. Sur l'engagement suivant les Lyonnais repartent à l'offensive tambour battant. Et sur un amour de talonnade de Lucas Paqueta, Moussa Dembélé trouve de nouveau le chemin des filets pour un doublé. Joie également de courte durée pour les Lyonnais. Après encore trop d'attentisme en défense, les Lyonnais encaissent un nouveau but, de Sofiane Boufal, pour le 2-2. Claudio Caçapa, qui remplace Peter Bosz, suspendu, sur le banc, tente alors un nouveau coup de poker. L'ancien défenseur rentre alors la nouvelle recrue lyonnaise, Mateus Tetê pour enflammer la rencontre. Deux minutes et deux ballons. C'est le laps de temps qu'il aura fallu au joueur prêté par le Chakhtar pour être adopté par tout le peuple lyonnais. Sur un bon centre de Malo Gusto, l'ancien de Gremio décoche une magnifique frappe enroulée qui trompe Anthony Mandréa. C'est ce but de Tetê qui donnera donc la victoire à l'OL. Une belle histoire pour un joueur qui, il y a à peine un mois, ne savait pas s'il pourrait reprendre le football.

TOPS/FLOPS

Les Tops

Moussa Dembele

Qu'elle va faire du bien à Moussa Dembélé cette rencontre. Auteur d'un doublé, c'est lui qui aura mis l'OL sur de bons rails à plusieurs reprises. L'ancien du Celtic porte donc son total à 12 buts en Ligue 1 cette saison. Un exercice honorable pour un joueur qui a parfois été la cible des critiques des supporters lyonnais. Le fait est que, lorsqu'il est bien servi, Moussa Dembélé peut s'avérer être un redoutable avant-centre. Pressenti comme partant cet été, le numéro 9 de l'OL devra être remplacé correctement, où les Lyonnais le regretteront certainement.

Malo Gusto

Elle était là la surprise dans le onze de Peter Bosz. Alors qu'on s'attendait de nouveau à voir Léo Dubois sur le côté droit de la défense, c'est finalement le jeune Malo Gusto qui a démarré la rencontre. Et malgré quelques erreurs d'appréciation, l'international espoir tricolore a réalisé une prestation réellement aboutie. Présent offensivement, solide défensivement. Il a grandement contribué à la victoire de son équipe avec de belles interventions. Il distille également un très bon centre en retrait pour Mateus Tetê qui inscrira ensuite le but de la victoire. Attention, il aurait toutefois pu concéder un penalty pour une faute sur Sofiane Boufal. Une rencontre intéressante pour un joueur qui devrait prendre de plus en plus de place dans l'effectif lyonnais pour les mois à venir.

Tetê

L'histoire ne pouvait pas être plus belle. Même s'il n'a joué qu'une quinzaine de minutes pour son premier match, le Brésilien a sans aucun doute d'ores et déjà impressionné le peuple lyonnais. Vif, technique balle au pied, les supporters présents au stade avaient l'impression de voir un joueur d'un tout autre calibre arriver à l'OL. Alors qu'il n'avait pas joué en compétition officielle depuis décembre, Mateus Tetê n'a visiblement rien perdu de sa superbe. Le coup réalisé par la cellule de recrutement lyonnaise est magistrale. Il faudra désormais tout faire pour le conserver cet été. Plus facile à dire qu'à faire.

Les Flops

Houssem Aouar

Encore une rencontre extrêmement délicate pour Houssem Aouar. Les semaines se suivent et se ressemblent pour le numéro 8 qui, visiblement, n'a plus du tout la tête à l'Olympique Lyonnais. Malgré quelques bons mouvements en première période, l'international français a littéralement disparu de la rencontre en deuxième mi-temps. Dans la conférence de presse dédiée à Tetê, Jean-Michel Aulas avait confirmé le départ de Houssem Aouar en fin de saison. Il est peut-être temps que l'histoire prenne fin et que Houssem parte s'épanouir dans un nouveau club. En tout cas, on lui souhaite !

Emerson Palmieri

Le problème est le même que celui d'Houssem Aouar. On sent beaucoup moins d'implication chez le latéral italien depuis quelques semaines. Ce n'est plus un secret pour personne, Emerson Palmieri ne devrait pas rester à l'OL la saison prochaine. Bruno Cheyrou a d'ailleurs coché le nom de Tyrell Malacia, latéral gauche de Feyenoord, pour le remplacer numériquement. Le souci d'Emerson, c'est qu'il ne pèse pas suffisamment sur le jeu . Malgré quelques belles percées offensives, le vainqueur de l'Euro a à plusieurs reprises été pris dans son dos et a notamment raté plusieurs centres sur son côté. On en attend plus.

Jérôme Boateng

C'était également un match de reprise pour l'international allemand Jérôme Boateng. Et l'ancien du Bayern Munich a réalisé une copie plutôt correcte dans l'ensemble, toutefois entachée par de grossières erreurs sur les buts angevins. Sur le premier but, il ne dégage pas le ballon, permettant à Pereira Lage d'égaliser de la tête. Sur le deuxième, il n'est pas assez au pressing sur Sofiane Boufal. Finalement, il sort à la 60e, complètement cramé physiquement.

Un match marqué par la grogne de certains groupes Ultras et l'hommage à Aimé Mignot

Ce match de reprise après la trêve internationale cristallisait toutes les tensions. En effet, dans la semaine, deux groupes Ultras Lyon 1950 et les Bad Gones avaient sorti un communiqué faisant part de leur mécontentement vis à vis de la situation du club. Ils prévoyaient un grand rassemblement à la sortie du tram devant le stade, mais au final peu étaient au rendez-vous. En revanche, ils ont montré leur colère et ressentiment vis à vis du club par diverses banderoles sans équivoque sur la première période, contribuant à l'instauration d'une ambiance assez étrange avant de reprendre leurs chants et encouragements en début de seconde période. Ont-ils réellement réussi à faire entendre leur voix par ses actions? Rien n'est moins sûr.

Enfin, ce match contre Angers aura été l'occasion pour tout un club de saluer la mémoire d'une de ses légendes: Aimé Mignot. Capitaine en 1964 lors de la première Coupe de France remportée par le club, il jouera quelques 424 matchs au sein de l'équipe rhodanienne en devenant même l'entraîneur pendant 8 ans quelques années plus tard (1968-1976) avant de rejoindre... Le SCO d'Angers. Clin d'oeil de l'histoire, ce match aura été une belle occasion de fermer la boucle et de rendre un dernier hommage à une de ces personnalités qui ont fait l'OL.

Les hommes de Peter Bosz après cette rencontre se relancent en vue d'une qualification en Europe mais continuent de ne pas rassurer dans le jeu. Il faudra se montrer plus consistant et impliqué si les Gones veulent espérer quelque chose lors de leurs deux matchs à venir contre West Ham en Europa League jeudi et Strasbourg dimanche en Ligue 1.

Voir aussi... L'Actu du Samedi 2 Avril// Olympique Lyonnais-Angers SCO: Le sprint final est lancé!// L'Actu du Vendredi 1er Avril

Antoine

@Djims68 - Journaliste, passionné du football en surface mais amoureux de l'OL en profondeur.