Thiago Mendes - Porto

Porto - OL : Lyon remporte le premier round

Voir aussi... Porto 0-1 OL : L'After // L'actu du Mercredi 9 Mars​

 

Un ouf de soulagement

 

Après 90 minutes de rebondissements et d'émotions vives, l'arbitre de la rencontre siffle la fin de ce match aller entre Porto et l'OL. Après un match mené tambour battant, les joueurs de Peter Bosz l'ont finalement emporté 1-0 du côté de l'Estadio do Dragao. Pourtant, les Lyonnais auraient pu à plusieurs reprises se voir égaliser. Cela serait d'ailleurs sans doute arrivé sans un excellent arbitrage européen. Retour sur un match aller haletant, en attendant un match retour qui s'annonce bouillant au Groupama Stadium.

 

Deux mi-temps bien distinctes

 

Les Lyonnais n'ont clairement pas fait le voyage jusqu'à Porto pour subir, et ils le prouvent. Malgré un choc assez impressionnant avec Pepe nécessitant un bandage assez conséquent, Lucas Paqueta réalise un bon début de match. Et ce sont les Lyonnais qui se procurent la première action à la onzième minute. Sur une belle tête de Moussa Dembélé, Diogo Costa est obligé d'intervenir. Quelques minutes plus tard, c'est au tour d'Anthony Lopes de s'illustrer face à une frappe vicieuse de son compatriote Vitinha. Le gardien lyonnais se montre à nouveau décisif sur une frappe du brésilien Pepê. L'Olympique Lyonnais aura beaucoup trop raté dans la surface adverse, à l'image de cette action vendangée par Karl Toko Ekambi et Moussa Dembélé qui se gênent dans la surface de Diogo Costa. Défensivement, l'OL s'est fait peur à plusieurs reprises sur des relances mal maîtrisées aux abords de sa surface. Les Lyonnais ont également eu du mal à s'imposer dans les duels aériens.

Au retour des vestiaires, Pepe laisse sa place à Ruben Semedo. Orphelins de leur leader, les joueurs de Sergio Conceiçao vont très clairement baisser de rythme en début de deuxième mi-temps, laissant le chambre libre à l'attaque lyonnaise. Deux frappes de Moussa Dembélé (49e) et Lucas Paqueta (54e) seront nécessaire aux Lyonnais pour finalement débloquer la situation. Après une belle action, Karl Toko Ekambi transmet à Moussa Dembélé qui talonne pour le but de Lucas Paqueta. Si le but est d'abord refusé pour hors-jeu, la VAR le valide finalement par la suite. 1-0 pour l'OL grâce à son maestro brésilien. Seulement quelques minutes après l'ouverture du score, l'OL pense se saborder avec un penalty sifflé pour une main de Lucas Paqueta. Seulement, après une nouvelle vérification de la VAR, le penalty est finalement annulé, au grand désespoir des supporters portistas. En toute fin de match, l'arbitrage vidéo va de nouveau sauver l'Olympique Lyonnais. Alors que Chancel Mbemba pense égaliser à la toute dernière seconde, le défenseur congolais est finalement signalé hors-jeu par l'arbitrage vidéo. Au final, l'Olympique Lyonnais l'emporte sur la plus petite des marges. Il s'agit d'un exploit puisque aucun club français ne s'était imposé dans ce stade du Dragon depuis le FC Nantes d'Angel Marcos il y a 51 ans !

 

Les Tops / Les Flops

 

Les Tops

Maxence Caqueret

Match après match, Maxence Caqueret s'impose de plus en plus comme une pièce maîtresse de l'Olympique Lyonnais. Le jeune numéro 25 a de nouveau sorti une prestation XXL face au FC Porto. Très propre dans ses transmissions, il aura également été très précieux à la récupération du ballon. Le plus marquant aura sans doute été sa hargne et sa combativité pour récupérer et conserver le cuir.  « On a su être costaud défensivement et on a su aussi marquer ce but qui était très important. [...] On a concédé très peu d'occasions, on a su plus avoir le ballon en deuxième mi-temps et avoir des occasions pour nous. », a expliqué le natif de Vénissieux après la victoire. Une fois de plus, Maxence Caqueret aura donc réalisé une performance de haut vol. Les supporters de l'OL l'ont même désigné homme du match. Une récompense méritée pour celui qu'on peut considérer comme le baromètre de l'équipe rhodanienne.

Thiago Mendes

​ Il n'a pas forcément l'habitude d'être dans les tops lyonnais. Pourtant, il faut avouer que Thiago Mendes semble de plus en plus s'adapter à son nouveau poste de défenseur central. S'il avait déjà réalisé plusieurs belles performances, les supporters l'attendaient face à une opposition plus importante. C'est chose faite. En effet, face aux attaquants portistas, le joueur brésilien a parfaitement tenu son poste et s'est montré plus que solide. Que ce soit dans la relance ou dans l'annihilation des actions du FC Porto, le numéro 23 a été un parfait complément à Castello Lukeba qui a d'ailleurs lui aussi réalisé une nouvelle performance aboutie. Mais alors, Thiago Mendes peut-il vraiment s'imposer comme la valeur sûre au poste de défenseur central à l'OL ?

Anthony Lopes

A quelques kilomètres de ses terres d'origine, Anthony Lopes aura encore été impérial face aux assauts répétés des joueurs de Sergio Conceiçao. Il a notamment réalisé plusieurs parades de grande classe en première période sur des frappes de Vitinha et Pepê. En deuxième période, le gardien international portugais s'est montré extrêmement serein sur plusieurs coups de pieds arrêtés du FC Porto. Il ne peut rien sur l'égalisation de Chancel Mbemba, heureusement refusée pour une position de hors-jeu. Encore une performance XXL pour le gardien de l'Olympique Lyonnais cette année.

 

 

Les Flops

 

Moussa Dembélé

Malgré une jolie passe décisive pour Lucas Paqueta sur l'ouverture du score, le numéro neuf de l'Olympique Lyonnais aura eu beaucoup de mal à concrétiser ses occasions. Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir tenté, bien au contraire. Dès la onzième minute, l'ancien du Celtic se montre dangereux sur une belle tête stoppée par Diogo Costa. C'est ensuite que c'est devenu plus compliqué. En témoigne son occasion ratée où il se gêne avec Karl Toko Ekambi ou encore sa frappe à ras de terre qui passe à côté au retour des vestiaires. Même si son match est loin d'être mauvais, l'attaquant français devra se montrer plus réaliste lors du match retour à Lyon.

Tanguy Ndombélé

Même chose que pour Moussa Dembélé. Si son match est loin d'être catastrophique, on attend bien mieux de Tanguy Ndombélé. Malgré quelques très belles sorties de balle comme il sait le faire, le joueur prêté par Tottenham a semblé emprunté physiquement. Il aura notamment concédé plusieurs fautes d'agacement et perdu plusieurs fois le ballon. Il est certain que l'on attend mieux d'un joueur tel que Tanguy Ndombélé pour le match retour.

 

Un match à guichets fermés pour continuer à rêver

 

Même si la victoire lyonnaise est à saluer, il convient de rester mesuré car l'écart entre les deux équipes reste faible. Néanmoins, si l'OL est capable de répéter une performance du même acabit, il aura de grandes chances de se qualifier. Un facteur pourrait d'ailleurs jouer en sa faveur: l'affluence. En effet, on s'attend à un match à guichets fermés du côté du Groupama Stadium, ce qui saura galvaniser les joueurs sur le terrain. Il est vrai que l'horaire particulier (17h45) à Porto n'aura pas aidé les Portistas à se transcender même s'il faut ajouter que la sortie du la légende Pepe leur a fait beaucoup de mal. A l'OL de profiter de l'appui de son stade pour passer ce tour et s'offrir de belles perspectives de printemps. Avant cela, il sera important de gagner dimanche en championnat contre le Stade Rennais afin de recoller aux équipes de tête et espérer accrocher l'Europe en fin de saison.


 
Voir aussi... Porto 0-1 OL : L'After // L'actu du Mercredi 9 Mars​

Antoine

@Djims68 - Journaliste, passionné du football en surface mais amoureux de l'OL en profondeur.