Troyes 0-1 OL : L'After

Troyes 0-1 OL : L'After

L’Olympique Lyonnais retrouve la victoire (0-1) face aux Troyens de Bruno Irles ce Dimanche 16 Janvier à 17h.

 

Peter Bosz a été mis sous pression après l’appel du pied de Jean-Michel Aulas pour un possible successeur du coach néerlandais, mais c’est bien la pression constante instaurée par ses joueurs qui a eu raison des Troyens. Ils ont su, lui et son groupe, réagir avec sérénité au stade de l’Aube.

Durant une première demi-heure avec le monopole du ballon, les lyonnais n’ont été véritablement dangereux malgré quelques bonnes lignes de passe trouvées. C’est finalement Moussa Dembélé qui ouvre le score sur pénalty (33’). Un pénalty qui peut sembler généreux mais conforme à la règle, bon arbitrage de Jérome Brisard. 

Sur le dernier quart d’heure de cette première mi-temps, les Lyonnais se sont libérés et ont eu de multiples occasions notamment une belle frappe de Paquetà, mais le gardien Gauthier Gallon effectue un bel arrêt (41’) ou encore Léo Dubois qui voit sa frappe repoussée par le poteau (45’). Toujours cette même difficulté à conclure ses occasions du côté lyonnais.

En seconde période, jusqu’à la 70e, les hommes de Peter Bosz était dans la continuité de leur première mi-temps : solide défensivement, conservant le ballon la majorité du temps en étant patient dans la construction et en réussissant à se procurer beaucoup d’occasions, encore plus concrètes qu’en première période mais toujours avec cette lacune impressionnante : marquer, être tranchant devant les cages.

Puis peu à peu, plus ce fameux dernier quart d’heure approchait, plus les lyonnais perdait en confiance, avait peur de se projeter vers l’avant. Heureusement, cette fois-ci cela ne portera pas préjudice notamment grâce à un sauvetage sur la ligne de Léo Dubois (92’) sur une ultime tentative des Troyens qui s'annonce comme leur unique occasion.

En résumé, cette victoire est très importante comptablement mais surtout psychologiquement pour l’OL. Une performance satisfaisante, avec tout de même une grosse marge de progression notamment offensivement, ce qui concorde avec les volontés du coach pour le mercato.

 

Résumé vidéo :


Les notes du match :

 

 

Les réactions d’après-match :

 

Peter Bosz :

Elle fait du bien cette victoire ?

« Toutes les victoires font du bien. Aujourd’hui il n’y avait qu’une équipe qui méritait de gagner. Déjà en première mi-temps, il fallait marquer le deuxième et troisième but. On a les occasions mais on ne marque pas et ça jusqu’à la fin. Sur la fin de match, les joueurs était peut-être nerveux mais la seule occasion de Troyes était le corner. »

Cette victoire va-t-elle vous faire travailler plus sereinement ?

« Oui mais on a déjà bien travaillé avant aussi et là on a gagné, sans prendre de but donc c’est bien. »

Il y a beaucoup de mouvement et de rumeurs actuellement à Lyon, il va falloir se poser pour travailler maintenant ?

« Ça va, ça va, dans un grand club tu as toujours ça donc pas de problème. Je suis serein. »

 

Léo Dubois :

Elle fait du bien celle-là !

« Oui elle fait beaucoup de bien, ça a encore été compliqué jusqu’au bout mais on a la victoire et c’est ce qu’il nous fallait »

C’est plus dur en ce moment pour Lyon de tuer le match ?

« On a beaucoup d’occasions, on crée du mouvement, notamment en première mi-temps, avec plus de réussite on les met mais on est dans une période où c’est dur donc la victoire elle fait du bien. »

Ça va apporter de la sérénité pour travailler, parce qu’il se passe beaucoup de choses actuellement à Lyon ?

« On est un grand club, c’est normal. Dans le collectif on est serein, on sait qu’on n’est pas à la place où l’on devrait être mais c’est de notre faute donc on se concentre sur nous-même et on avance, c’est le plus important. »  

  

Stats :

 

 

Classement et calendrier :



 

Et vous les Gones, qu'avez-vous pensé de la performance de nos joueurs ?

 

Retrouvez le debrief du match demain à 21h sur la chaîne Youtube de GoneBack 

Jean

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.