Brèves de Gones du 4 Janvier

Brèves de Gones du 4 Janvier

Le communiqué cinglant des supporters lyonnais, qui promettent de "futures actions"

Bfmtv.rmcsport.com


Les Bad Gones et Lyon 1950, les deux principaux groupes de supporters de l’OL, publient un communiqué commun dans lequel ils s’en prennent à leurs dirigeants, entre autres. "Le navire coule paisiblement, personne ne montant au créneau publiquement pour défendre le club", écrivent-ils.

"Où est la fierté de porter le maillot lyonnais? Où est l’orgueil nécessaire à la réussite? Où sont les valeurs de travail, d’abnégation, de solidarité qui fondent une véritable équipe?". Dans un communiqué commun écrit par les Bad Gones et Lyon 1950, les supporters de l’OL expriment leur ras-le-bol, alors que leur club n’est que 8e de Ligue 1, à 12 points du podium, après 17 journées de championnat.

"Qui apporte une plus-value dans la direction sportive?"

"Inexorablement, l’Olympique Lyonnais s’enfonce sereinement, silencieusement dans la médiocrité, pestent-ils. Nous sommes loin du degré d’exigence attendu, les ambitions légitimes d’un club comme le nôtre sont noyées dans une politique sportive illisible au mépris de l’institution et de ses supporters. Le Président a longtemps su s’entourer des bonnes personnes. Pourtant, en ces temps troublés, force est de constater que le navire coule paisiblement, personne ne montant au créneau publiquement pour défendre le club".

"Qui apporte une plus-value dans la direction sportive, si tant est qu'il y ait une stratégie au-delà de revendre au meilleur prix les rares joueurs de valeur pour les remplacer par des échecs?, poursuivent les supporters rhodaniens. Qui aujourd’hui possède la légitimité pour rappeler leurs devoirs aux joueurs vis-à-vis de leur employeur et de leur public?"

"Il ne sera pas question de boycott dans les semaines et mois à venir"

"L'OL est un grand club... sauf sur le terrain où évolue une équipe de milieu de tableau de Ligue 1, écrivent aussi les groupe d’ultras, alors que le club lyonnais ne dispute pas de Coupe d’Europe cette saison au lendemain d’une 8e place finale. Aucune réaction d’ego de ceux ayant fini derrière Lens, Strasbourg ou Nice notamment pour ne pas rééditer une nouvelle campagne européenne affligeante, aucune véritable plus-value de nos recrues estampillées ADN lyonnais".

Enfin, ils annoncent qu’ils n’en resteront pas là, sans préciser la suite des opérations. "Il ne sera pas question de boycott dans les semaines et mois à venir, annoncent-ils. Ce communiqué sera toutefois le point de départ de futures actions ! Et parce que le déclin de l'OL ne peut durer plus longtemps, nous agirons différemment en ciblant les personnes que nous considérons comme étant responsables de cette situation". L’OL, qui accueille Metz (L2) ce samedi en Coupe de France avant de se déplacer à Nantes, est prévenu: une réaction est attendue, car ses supporters perdent patience.



Aouar, l’énorme tuile et son mercato s’écroule

Foot01.com


Ces derniers jours, la presse italienne s’enflammait de nouveau pour un transfert d’Houssem Aouar de l’OL à l’AS Roma.

A six mois de la fin de son contrat avec l’Olympique Lyonnais, Houssem Aouar était plus que jamais un candidat au départ lors de ce mercato hivernal. Dans le viseur du Bétis Séville, l’international français est également courtisé par l’AS Roma. A tel point que selon la Gazzetta dello Sport, le club de la Louve était sur le point de recruter le milieu de terrain de l’OL, avec qui un accord de principe avait été trouvé. Il ne manquait plus que l’accord entre Rome et Lyon, une étape pas si facile à franchir… mais tout est sur le point de tomber à l’eau. Et pour cause, selon les informations de Foot Mercato, Houssem Aouar est de nouveau dérangé par des pépins physiques. Le média dévoile que le n°8 de l’OL, remplaçant contre Clermont dimanche après-midi, souffre d’une blessure sérieuse aux quadriceps.

Aouar blessé, fin des espoirs au mercato ?

Un gros coup dur pour Houssem Aouar, dont l’absence est estimée à environ trois semaines et qui va donc manquer l’occasion de retrouver sa place de titulaire aux yeux de Laurent Blanc. Dès sa nomination, l’entraîneur de l’OL avait fait d’Aouar un joueur important en le titularisant contre Rennes, Nice et Marseille. Assez peu brillant il faut bien le reconnaitre, Aouar n’avait pas convaincu Laurent Blanc, qui l’a déclassé en le plaçant sur le banc des remplaçants face à Brest puis Clermont. Alors qu’un transfert était évoqué à six mois de la fin de son contrat, cette blessure tombe au plus mal pour le joueur mais surtout pour l’OL, qui voyait là une opportunité unique de récupérer un chèque avec le départ d’Houssem Aouar. Cela parait maintenant bien compris et il y a désormais plus de chance de voir partir le joueur formé à Lyon pour zéro euro en juin prochain… à Rome ou ailleurs. A moins que, même si cela parait improbable, la Roma paie cet hiver pour recruter un joueur blessé.



Dejan Lovren espère faire sa première la semaine prochaine

Madeinfoot.fr


Officiellement joueur de l'OL depuis ce lundi, Dejan Lovren ne sera pas présent face à Metz, ce samedi, en 32èmes de finale de la Coupe de France. L'international croate espère pouvoir postuler à une place dans le groupe pour le déplacement à Nantes, le 11 janvier prochain.

Dejan Lovren de retour face au FC Nantes ?

Ce lundi, l'OL a annoncé sa première recrue du mercato hivernal. Ancien joueur du club de 2010 à 2013, Dejan Lovren a fait son retour au sein du club rhodanien. Le dernier 3ème de la Coupe du Monde avec la Croatie ne jouera, pour autant, pas tout de suite sous le maillot lyonnais. En effet, le joueur ne sera pas présent pour les 32èmes de finale de la Coupe de France, ce samedi, avec la réception du FC Metz. L'international croate de 33 ans a lui-même confié sur OL Play qu'il espère faire sa première sur la pelouse du FC Nantes, le 11 janvier prochain.

Arrivé en provenance du Zénith Saint-Pétersbourg, Dejan Lovren doit retourner en Russie avant de s'implanter pleinement au sein de l'OL. En effet, le vice-champion du Monde 2018 avec la Croatie doit, entre autres, organiser son déménagement. Ainsi, la paire défensive Sinaly Diomandé - Castello Lukeba pourrait être reconduite, ce samedi, pour se qualifier pour les 16èmes de finale de la Coupe de France.

Le Stagiaire

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.