Brèves de Gones du 3 Janvier

Brèves de Gones du 3 Janvier

Houssem Aouar sauvé par l’AS Roma au mercato ?

Ferveurlyonnaise.fr


Houssem Aouar est plus que jamais sur le départ. En fin de contrat en juin 2023 avec l’Olympique Lyonnais, le milieu de terrain français est susceptible de partir en Italie et rejoindre la capitale dans les prochains jours.

Selon les informations de la presse italienne et ‘Calciomercato’ le joueur de 24 ans et son entourage sont entrés en contact avec les dirigeants romains ces derniers mois et ils attendraient désormais de savoir si le club italien compte signer le Gone cet hiver. Sous contrat avec le club pour encore les six prochains mois, Aouar pourrait donc débarquer en Italie avant la fin du mois de janvier. Affaire à suivre…



Lovren revient, l'OL se fait attaquer au mercato !

Foot01.com


L’OL n’a pas attendu longtemps dans ce mercato hivernal pour se montrer actif avec la signature de Dejan Lovren.

Laurent Blanc attendait en priorité un renfort d’expérience au poste de défenseur central, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais a été entendu. Dès l’ouverture du mercato hivernal, Dejan Lovren a signé son grand retour dans la capitale des Gaules en provenance du Zénith Saint-Pétersbourg. Il s’agit d’un renfort d’expérience pour l’OL dans ce secteur de jeu avec un joueur de 33 ans habitué à l’exigence des grands clubs européens et qui vient de disputer une Coupe du monde durant laquelle il a été très performant avec la Croatie. Intrinsèquement, il s’agit sans conteste d’un bon joueur, qui devrait apporter un peu de solidité à l’OL, qui en a cruellement besoin. En revanche, le manque d’idées de la direction lyonnaise sur le marché des transferts est criant avec un nouveau come-back d’un ancien de la maison.

Lovren, Lacazette, Tolisso, l'OL roi du recyclage 

Sur les réseaux sociaux, les critiques pleuvent sur ce choix, qui fait suite aux retours l’été dernier de Corentin Tolisso et d’Alexandre Lacazette. « Je veux pas être désagréable mais faire revenir Tolisso, Lacazette et maintenant Lovren , signer Lepenant, ça ne nécessite aucun réseau, ni aucun passé de joueurs… voilà quoi… » a par exemple posté le journaliste Manu Lonjon, dont l’avis est partagé par Lahcen Senhaji. « Donc l'OL reprend un mec qui a quitté Liverpool car son dos ne le laissait plus jouer sans infiltrations, qui n'a ensuite joué que la moitié des matchs au Zenit lors des deux dernières saisons, juste sur la base d'un Mondial réussi ? On apprend jamais à Lyon » peut-on lire sur Twitter. Du côté des supporters, les avis sont plus partagés car on estime que Dejan Lovren va apporter un énorme plus à l’Olympique Lyonnais, qui avait cruellement besoin d’un défenseur central d’expérience à associer à Castello Lukeba. On est en revanche conscient que ce recrutement peu original met une nouvelle fois en lumière les limites de l’OL sur le marché des transferts depuis trop longtemps.



Rayan Cherki, l'attitude qui ne passe pas

Foot01.com


Ce dimanche, l'OL s'est incliné face à Clermont (0-1) en Ligue 1. Les Gones ont toujours autant de mal à enchainer sur la scène nationale.

Si du mieux avait été aperçu contre le Stade Brestois en milieu de semaine dernière, l'OL est vite retombé dans ses travers ce dimanche en Ligue 1. Les hommes de Laurent Blanc se sont en effet inclinés à domicile face à Clermont. Une courte défaite 1 but à 0 qui s'est dessinée en fin de rencontre. Cruel pour l'OL, même si le club rhodanien n'aura presque rien montré pendant la rencontre. De quoi en faire pester certains. C'est le cas de Laurent Blanc, peiné par la forme physique et mentale de ses joueurs, ou encore d'Anthony Lopes, ancien du club et marqué par les mauvais résultats récurrents de l'OL.

Cherki n'a pas aimé du tout cet OL sans caractère 

Anthony Lopes n'est pas le seul jouer à pester contre l'attitude affichée par les Gones. C'est aussi le cas de Rayan Cherki, qui monte en puissance depuis l'arrivée de Laurent Blanc. Dans des propos donnés à OL Play, le crack lyonnais n'a pas caché sa frustration sur l'esprit collectif de l'OL. « J’essaye d’apporter ce que je sais faire au collectif mais ça n’a pas suffi et j’espère qu’on va montrer un autre visage la semaine prochaine. C’est dans la tête, même si on est moins bien, il faut continuer, tenter encore et encore et ne pas lâcher. (...) Il y a un manque de hargne, de crocs pour aller arracher des victoires quand c’est plus compliqué. Dans des matchs comme ça, on doit ne pas savoir perdre et rester sur un 0-0 si on ne sait pas gagner », a notamment indiqué Rayan Cherki, déterminé à redresser la barre avec ses coéquipiers dans les prochaines semaines. La situation urge déjà dans le Rhône. Laurent Blanc et son staff, qui ont vu arriver ces dernières heures Dejan Lovren, vont encore travailler sur le marché des transferts pour tenter de renforcer l'OL. 



Lyon en grand danger selon Sidney Govou

Madeinfoot.fr


Après la nouvelle défaite de Lyon à domicile face à Clermont, Sidney Govou tire la sonnette d'alarme.

L'OL a connu sa 7ème défaite cette saison contre Clermont (0-1). Après une belle prestation à Brest (2-4), les Lyonnais avaient à coeur de démarrer l'année 2023 par une victoire devant leurs supporters. Une nouvelle fois, Lyon a manqué d'idée et n'a pas réussi à emballer le match. Avec une 8ème place, l'OL se retrouve à 7 points du top 6 et les supporters lyonnais pourraient vivre une seconde saison sans compétition européenne.

Sidney Govou est inquiet pour l'avenir lyonnais

Sidney Govou dresse un bilan de l'effectif pour le Progrès et pointe du doigt les maux lyonnais : "Je regarde beaucoup de matchs, je vois des équipes qui jouent pour essayer de se faire mal, de gagner. Lyon joue comme une équipe de sénateurs. Et on n’apprend pas à se faire mal du jour au lendemain. On a changé d’entraîneur, de directeur sportif, bientôt de président, et on se rend compte qu’on voit toujours la même chose. Les joueurs lyonnais sont surcotés. Le mal est tellement profond qu’il va falloir, à un moment, que Laurent Blanc décide de n’emmener que les joueurs qui ont envie d’aller dans son projet. Les autres doivent être mis de côté. J’ai été plus que déçu de l’apport des entrants, mais pas surpris non plus. Il ne faut pas se croire intouchable. L’exemple de Bordeaux existe." déclare-t-il. L'OL est à un tournant de son histoire, le rachat de John Textor pourra-t-il inverser la situation ?

Le Stagiaire

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.