Brèves de Gones du 29 Novembre

Brèves de Gones du 29 Novembre

Nabil Fekir va jouer un rôle auprès de Lyon

Foot-sur7.fr


Alors que l'OL profite de la trêve internationale liée à la Coupe du monde pour préparer son prochain mercato, Nabil Fekir pourrait y jouer un grand rôle.

Avec l'arrivée de Laurent Blanc après le début de saison, le nouveau coach de l'OL n'a pas pu faire le mercato qu'il souhaitait et a donc dû hériter des décisions de son prédécesseur, Peter Bosz. Pour le prochain mercato, ce sera bien l'ancien sélectionneur de l'Equipe de France qui aura la main sur les décisions sportives de l'Olympique Lyonnais et qui pourra donner son avis sur les mouvements mercato du club rhodanien.

Le prochain marché des transferts devrait être plutôt agité du côté de l'OL. Du côté des départs, Corentin Tolisso n'est pas certain de rester à Lyon cet hiver, et d'autres joueurs pourraient suivre. Au milieu de terrain, la situation d'Houssem Aouar agace le board lyonnais. Si Laurent Blanc a réussi à réintégrer le milieu de terrain au sein du groupe, ce dernier sera en fin de contrat en juin prochain et pourrait donc partir libre.

La situation d'Houssem Aouar avec l'Olympique Lyonnais intéresse tout particulièrement les clubs européens. À seulement 24 ans, même si le milieu de terrain n'a pas encore réalisé toutes les promesses annoncées à ses débuts avec l'OL, il lui reste encore une très grosse marge de progression. Ainsi, plusieurs clubs voudraient récupérer le joueur libre, ou, dans le pire des cas, contre une petite somme d'argent au prochain mercato hivernal.

C'est notamment le cas du Betis Séville en Espagne. À en croire Estadio Deportivo, le club andalou serait séduit par le profil du joueur et voudrait utiliser Nabil Fekir comme intermédiaire. En effet, l'ancien lyonnais a passé une bonne partie de sa carrière à l'OL où il a pu tisser des liens avec Houssem Aouar. Une arme de taille pour le Betis dans un dossier où la concurrence risque d'être assez rude.



Une recrue à 200.000 euros marque des points

Foot01.com


L'OL a repris le chemin de l'entrainement en quittant la France pour l'Espagne en stage. Laurent Blanc a amené quelques surprises avec lui. 

La Coupe du monde bat son plein et les matchs couperets arrivent, mais les clubs français ont repris le chemin de l’entrainement en vue du retour de la Ligue 1 qui aura lieu dans un mois tout de même. L’Olympique Lyonnais est parti s’oxygéner du coté de Murcie pour un stage de préparation qui va permettre à Laurent Blanc de remette tout le monde au niveau physiquement, un objectif dont il a parlé dès la prise en mains des troupes cet automne. Pour ce stage, le « Président » déplore quelques absents, avec notamment Jérome Boateng et les internationaux sollicités par la Coupe du monde. C’est le cas de Nicolas Tagliafico, qui se met en avant avec l’Argentine et espère bien évidemment aller le plus loin possible. Mais l’ancien de l’Ajax Amsterdam a tellement impressionné depuis son arrivée à Lyon, que la concurrence peut enfin se partager la place laissée libre. Pour les matchs amicaux à venir, c’est le Brésilien Henrique qui devrait occuper cette place à gauche de la défense.

Mais un jeune joueur a été intégré au groupe et va certainement avoir sa chance dans les prochaines semaines. Il s’agit d’Achraf Laaziri, jeune international U20 marocain qui est arrivé l’été dernier en provenance du club du FUS de Rabat pour la somme de 200.000 euros. Ce transfert s’est fait dans le cadre d’un partenariat entre l’OL et le club marocain, ce qui a permis de récupérer cet espoir pour une petite somme, tout en espérant le faire progresser plus rapidement en Europe. Lyonnais pour quatre saisons, Achraf Laaziri a un profil d’arrière gauche très offensif, même si l’OL essaye de compléter sa formation. «  Il a beaucoup d’énergie, de vitesse. Achraf aime parcourir son côté gauche, c’est un très bon contre-attaquant. Il aime attaquer, dédoubler, apporter du surnombre sur l’aile. Il a une bonne qualité technique. Il doit encore progresser sur la partie tactique et sur le repli défensif. Apprendre à découvrir le foot européen, et être plus fort dans les duels », soulignait ainsi Jean-François Vulliez, directeur de l’académie OL, au moment de sa signature, dans des propos rapportés par Le Progrès. Un profil qui ne laisse toutefois pas indifférents, car derrière Tagliafico, le profil de Henrique, qui se bat beaucoup mais n’apporte pas forcément autant, n’interdit pas une concurrence nouvelle pour le Brésil. En tout cas, Laurent Blanc n’a pas hésité à le prendre pour compléter son effectif dans ce stage, signe que l’ancien sélectionneur a peut-être une petite idée derrière la tête.



Le Mondial au Qatar, une chance pour Laurent Blanc

Foot01.com


Laurent Blanc va profiter de la trêve de la Coupe du monde pour travailler en profondeur avec ses joueurs à l’OL.

Nommé entraîneur de l’OL par Jean-Michel Aulas en lieu et place de Peter Bosz il y a quelques semaines, Laurent Blanc a rapidement obtenu de bons résultats avec une victoire à Montpellier et un succès contre Lille. Le soufflé est retombé avec la défaite à Marseille et le match nul étriqué contre Nice, qui ont mis en avant certaines limites de l’Olympique Lyonnais. La trêve internationale de la Coupe du monde est tombée à pic pour Laurent Blanc, qui va profiter de cet arrêt de la Ligue 1 pour travailler en profondeur avec ses joueurs et les remettre à un niveau physique plus en adéquation avec ses exigences. Sur le plateau de Tant qu’il y aura des Gones pour Olympique et Lyonnais, le consultant Nicolas Puydebois a estimé que cette Coupe du monde était une excellente nouvelle pour l’OL et pour Laurent Blanc dans l’optique de la seconde partie de saison.

La trêve internationale, une aubaine pour Laurent Blanc

« A son arrivée, Blanc a fait dans le pragmatisme et à raison. Finalement, c’est une chance d’avoir cette trêve pour pouvoir mettre en place ses principes de jeu, faire adhérer tout le monde. L’entraîneur va désormais avoir une vraie responsabilité à partir de maintenant que ce soit dans le jeu ou dans les résultats. Ce qui n’était pas le cas lors des cinq derniers matchs » estime l’ancien gardien de but de l’Olympique Lyonnais, persuadé que cette trêve internationale va faire le plus grand bien aux Gones et va permettre à Laurent Blanc de mettre en place ses principes de jeu auprès de son groupe. Durant cette trêve, l’OL a d’ailleurs opté pour un programme digne d’une présaison avec des matchs amicaux contre Louvain, Arsenal, Liverpool et le FC Sochaux avant une reprise de la Ligue 1 qui verra Lyon se déplacer sur la pelouse du Stade Brestois le 28 décembre prochain.



Les images du jour 2 en Espagne

OL via Twitter






Le Stagiaire

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.