Brèves de Gones du 3 Novembre

Brèves de Gones du 3 Novembre

OL - Nice : les supporters azuréens interdits de déplacement

Leprogrès.fr

Le préfet du Rhône a pris un arrêté interdisant le déplacement des supporters de l'OGC Nice pour la rencontre opposant l'OL au club azuréen le vendredi 11 novembre prochain. Les raisons de cette interdiction sont évidemment liées au fort antagonisme entre fans des deux clubs.

Le dernier match de championnat avant la trêve liée à la Coupe du monde au Qatar (20 novembre - 18 décembre), opposant l'OL à l'OGC Nice, devrait attirer un très nombreux public au Groupama Stadium le vendredi 11 novembre prochain, d'autant qu'il marquera le 35e anniversaire du groupe « Bad Gones ». Mais s'il y aura du monde, il n'y aura pas de supporters niçois, qui ont été interdits de déplacement, comme lors du match de la saison dernière à Décines (12 février 2022).

Des supporters niçois « fréquemment sources de troubles à l'ordre public »

En effet, le préfet du Rhône Pascal Mailhos a pris un arrêté d'interdiction, en raison du fort antagonisme depuis plusieurs années entre supporters des deux clubs. Il est rappelé notamment qu'en mai 2018, malgré un arrêté préfectoral afin d'encadrer le déplacement des supporters niçois, les obligeant « à se déplacer uniquement en bus et minibus et de se rendre au point d'escorte mis en place par les services de police, les effectifs de police avaient dû intervenir le 19 mai (jour du match, NDLR) en fin de matinée au bar le Ninkasi à Lyon 7e, lieu de regroupement habituel des supporters de l'OL, où se trouvaient une centaine de supporters niçois en terrasse. » Un climat tendu s'était vite créé et d'autres faits impliquant les supporters niçois, « fréquemment sources de troubles à l'ordre public », lors d'autres matches, à Saint-Etienne notamment, sont énumérés par le préfet pour justifier cet arrêté d'interdiction.

Considérant que « la mobilisation des forces de sécurité, même en nombre important, n'est pas suffisante, en toutes circonstances et en tous lieux de l'agglomération lyonnaise, pour assurer la sécurité des personnes (...) la circulation et le stationnement sur la voie publique sont interdits le 11 novembre 2022 de 8h à 24h à toute personne se prévalant de la qualité de supporter ou se comportant comme tel » à l'intérieur d'un périmètre délimité au centre-ville de Lyon, et au Groupama Stadium et à ses abords.

OL : Une décision aux lourdes conséquences dans les rangs ?

Score.fr

L'Olympique Lyonnais va mieux en championnat. Après une série noire de 4 matchs sans victoire Peter Bosz avait été démis de ses fonctions et remplacé par Laurent Blanc qui a su trouver une formule qui fonctionne avec son équipe et des joueurs qui se subliment sous ses ordres. Un joueur qu’il a d’ailleurs relancé vient d’être condamné par la justice et cela pourrait énormément influer sur le groupe.

Jérôme Boateng est revenu dans le onze lyonnais après une mise à l'écart de la part de Peter Bosz. Sous les ordres de Laurent blanc, Le Président lui trouve un rôle dans sa défense à trois où le joueur se montre à son aise. Lors du match remporté face au LOSC, il s’est même illustré dans une défense à 4 où il a pu démontrer sa belle complémentarité avec Castello Lukeba pour garder le clean sheet pour la deuxième rencontre consécutive. Le problème n’est plus tant sur le rectangle vert mais bien dans l’extra-sportif. Le champion du monde allemand est dans un tourbillon médiatique dont se seraient bien passé les supporters lyonnais.

Des lourds dossiers à traîner

Jérôme Boateng a fait l’actualité récente pour des violences domestiques dont il a été jugé coupable. En effet, il a été condamné en appel à une amende de 1,2M dans son procès pour "coups et blessures volontaires" sur son ex-compagne et mère de ses enfants pour des faits commis en 2018. Le quotidien l’Equipe a d’ailleurs signifié que si le Bayern Munich était au courant, le club rhodanien n’avait pas vérifié avant de signer le joueur qu’il était déjà empêtré dans un procès. Laurent Blanc a refusé de s’exprimer sur le sujet prouvant bel et bien que c’est un cas très délicat à gérer pour le club mais à cela s’ajoute un autre affaire dont des médias allemands se sont emparés. En effet, des médias d’investigations allemands ont fait état d’un contrat de confidentialité avec une autre ex-compagne du joueur avec qui il aurait pu être violent et s’est donné la mort peu après cette signature de contrat. Une investigation est en cours en Bavière où les médias ont pu se procurer ces preuves via des témoignages et autres extraits de documents soi-disant issus du contrat. Le joueur allemand n’en a pas encore fini avec la justice allemande.

L’Olympique Lyonnais regrette sans doute de ne pas avoir fait plus de recherches que cela avant de signer le joueur expérimenté. Pour l’heure, Laurent Blanc a dit compter sur son défenseur central dont l’expérience est, selon lui, primordiale pour compenser la jeunesse de son groupe. L’Olympico ce dimanche soir face à des marseillais encore groggy de leur élimination risque d’être un match où la défense de Lyon sera mise à rude épreuve mais peuvent-ils s’en sortir sans encaisser de but comme face à Lille ? A suivre..

OL : Un record important battu cette saison ?

Score.fr

8ème de Ligue 1 après un tiers de la saison disputée, l’Olympique Lyonnais peut compter sur ses atouts offensifs pour sonner la révolte et rebondir au classement. Alexandre Lacazette, meilleur buteur des Gones et Moussa Dembele son adjuvant, ont tous les deux un record en tête.
Après 5 ans passés à Arsenal, Alexandre Lacazette a fait son grand come-back à l’OL cet été, dans son club formateur, où il a fait toutes ses classes. Un pari qui montre payant pour le capitaine lyonnais qui enfile les buts depuis le début de saison (ndr : 8 buts en 13 apparitions en Ligue 1.) Le “ Général “ porte sa troupe depuis plusieurs matchs, portée par l’impulsion du nouveau coach Laurent Blanc.

Avec 137 buts inscrits avec le maillot de Lyon, Lacazette peut atteinte la seconde marche des meilleurs buteurs de l’histoire de l’OL, détenue pour le moment par Bernard Lacombe (ndr : 149 buts) L’international français garde un autre record en ligne de mire, tout comme Moussa Dembele : devenir le meilleur buteur à domicile, après avoir dépassé Nabil Fékir 3ème avec et ses 31 buts. Les deux attaquants ont marqué 33 buts sur la pelouse du Groupama Stadium. L’ancien capitaine hollandais Memphis Depay est leader de ce classement prestigieux avec 41 réalisations. La complémentarité des deux attaquants est une aubaine : Lacazette se met au service du collectif et fait preuve d’une grande efficacité, comme Dembele, moins utilisé dans cet exercice 2022-2023, mais toujours décisif avec 2 buts, pour celui qui avait inscrit 21 buts en Ligue 1 en 2021 dont 9 buts sur les 7 dernières rencontres, lors de la saison précédente.

Lacazette ou Dembele : Qui sera le nouveau roi Lyon à domicile ?

Ce record honorifique peut permettre à ses deux grands buteurs du championnat de France, de se surpasser, pour emmener de nouveau l’OL au sommet. Dans ce duel, Lacazette possède un avantage, avec 4 buts sur 8 marqués à domicile. Mais son altruisme fait briller ses coéquipiers comme Moussa Dembele. En fin de contrat à l’été 2023, le joueur passé par les catégories jeunes du PSG et formé à Fulham, a sa chance aussi de faire figurer son nom tout en haut de l’échelle des buteurs, avant de partir pour de nouveaux horizons.

OL : Lopes n’est plus un violent, Lacazette le promet

Topmercato.com

Alexandre Lacazette s’est exprimé sur la mauvaise réputation dont jouit Anthony Lopes, en Ligue 1. L’attaquant de l’OL assure que son coéquipier a pris en maturité et qu’il a beaucoup changé. Il ne tient apparemment pas compte du carton rouge que le gardien de but a pris en début de saison.

Lors d’un entretien accordé au Média Carré, Alexandre Lacazette s’est exprimé sur la réputation d’Anthony Lopez. L’ancien Gunner affirme que le gardien de but a changé : « C’est un gardien qui est très explosif, très agressif, mais ce n’est pas un gardien méchant contrairement à ce que peuvent penser les gens. C’est vrai que des fois, ses sorties c’est spectaculaire, on a l’impression qu’il veut faire mal. Croyez-moi, le Antho d’avant, il voulait faire mal, mais il s’est calmé. Maintenant, il veut aider l’équipe et ne pas encaisser de but », a-t-il confié.

Lopes n’a pris que 2 cartons rouges

Âgé de 32 ans, l’international portugais (14 sélections) s’est en effet bâti une réputation de gardien de but aux sorties incontrôlées. Plusieurs attaquants sont d'ailleurs restés sur le carreau après l’avoir pris dans le buffet à pleine vitesse. Mais cette propension aux contacts musclés et aux altercations ne se retrouve pas dans ses statistiques. Le portier lyonnais a souvent su s’éviter les sanctions des arbitres : le natif de Givors n’a écopé que de 2 cartons rouges (et 14 cartons jaunes) en 492 matchs, sur l’ensemble de sa carrière. La dernière expulsion est justement survenue en début de saison, suite à une faute sur Mounaïm El Idrissy, le joueur de l’AC Ajaccio. Elle lui a tout de même valu trois rencontres de suspension.

En 2018, Anthony Lopes avait été suspendu pour 3 matchs, après des échauffourées survenues au stade Orange Vélodrome, lors d’OM-OL (2-3). Côté phocéen, Adil Rami avait aussi été sanctionné. Les nerfs du gardien de but rhodanien seront certainement soumis à rude épreuve pendant l’Olympico qui se disputera dimanche soir. L’occasion de vérifier si Alexandre Lacazette avait raison…

Jérémy

Jérémy - @Breizhgone56

Occupé à plein temps par l'OL, bien que ce soit pas toujours un cadeau, il s'en contente.