Brèves de Gones du 18 Octobre

Brèves de Gones du 18 Octobre

Ballon d'Or : "Une immense fierté" pour l'OL et Aulas

BeInSports.com


Le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, a exprimé lundi soir "une immense fierté et beaucoup d'émotion" après le sacre de Karim Benzema, Ballon d'Or 2022, formé à l'OL.

Aulas

"C'est une immense fierté et j'ai beaucoup d'émotion car Karim est un enfant de l'OL que nous avons vu grandir et que nous avons vu réussir quasiment tout ce qu'il a entrepris", a-t-il dit dans un message publié sur les médias du club. "Avoir un jeune comme Karim qui n'a connu que deux clubs, l'OL et le Real Madrid, qu'il a choisis, c'est une belle histoire, celle d'un jeune issu de l'immigration qui réussit formidablement en France et, au-delà de sa vie de footballeur, réussit une vie d'homme exemplaire pour tous les jeunes admiratifs de ce qu'il a fait et qui ont envie de lui ressembler", a poursuivi le dirigeant de 73 ans. "Dès ses 17 ans, il signe son premier contrat chez nous et le lendemain il joue son premier match et marque contre Metz. Il y a eu ses quatre titres de champion de France et une Coupe de France puis le Real Madrid. Il a eu cette aptitude avec le Real à gagner la Ligue des champions", a enchaîné "JMA", voyant dans le parcours professionnel de Benzema une réussite "exemplaire".

Evoquant les soucis que l'ex-joueur de l'OL (2005-2009) a traversés, de l'affaire "Zahia", où il a été relaxé, à l'affaire de la "sextape", qui lui a valu un an de prison avec sursis, Aulas assure: "J'ai toujours imaginé qu'il aurait le destin qu'il est en train d'avoir. J'ai été quelques fois déçu que les environnements ne soient pas toujours faciles. Et parfois, on tire des conclusions trop hâtives. J'ai toujours été convaincu de son retour en équipe de France. Et j'avais la certitude que nous sortirions de ces péripéties." "Bien sûr ce n'est pas mon fils mais je le considérais un peu comme un fils ou plutôt un petit-fils. Il y a beaucoup de respect et d'affection car il est très respectueux. Il a été élevé comme ça", a-t-il ajouté, voyant en Benzema "le N.1 de (ses) 35 ans de présidence" de l'OL.





Les mots de Corentin tolisso après son énième blessure

Foot11.com


Un nouveau coup dur

Revenu dans son club formateur de l'OL cet été, Corentin Tolisso rencontre quelques difficultés. Nouvel exemple de cet état de fait avec sa récente blessure à la cuisse.
Un temps d’adaptation nécessaire ?

Lors de la dernière intersaison, l’OL avait décidé de miser sur d’anciens cadres de son effectif. Ainsi, tous deux formés dans le Rhône, Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso retrouvaient donc le club qui les a révélé. Pour l’heure, l’ancien joueur d’Arsenal réussit plutôt ses débuts avec 6 buts en Ligue 1. En revanche, la donne est légèrement différente en ce qui concerne le milieu de terrain de 28 ans.

En effet, s’il n’est pas en-dessous de tout depuis l’entame de l’exercice, Corentin Tolisso n’affiche pas non plus un niveau flamboyant. Étant donné son pédigrée, on attendait, en effet, un chouïa plus de sa part. Il est vrai que la saison est encore longue, mais, pour ne rien arranger, celui-ci connaît encore des déboires physiques. Des déboires physiques qui sont le véritable marronnier de sa carrière.

Tolisso est déterminé à inverser la vapeur

Ce dimanche face au Stade Rennais (défaite 3-2), Corentin Tolisso a dû se résigner et céder sa place. La raison ? Une nouvelle blessure à mettre à son actif. Dans la foulée, l’OL a communiqué sur l’état de forme de l’international tricolore via un communiqué officiel : « La Durée d’indisponibilité de Corentin Tolisso sera déterminée en fonction de l’évolution clinique de sa cuisse et des soins qui lui seront prodigués par l’équipe médicale de l’OL. »

Selon les derniers échos, une absence de plusieurs semaines seraient d’ores et déjà dans les tuyaux. Un nouveau coup dur sur lequel Corentin Tolisso est revenu par le biais de ses réseaux sociaux : « Malheureusement, je me retrouve une nouvelle fois blessé, mais je ne lâcherais pas et n’abandonnerait jamais. C’est la dure loi du sport ! Je vais continuer de travailler dur avec le staff de l’OL pour revenir le plus rapidement possible et être de nouveau à 100% », a rassuré l’ancien bavarois. Une énième tuile physique à mettre aux côtés de toutes les autres malheureusement pour lui…





L'OL et Blanc, Thierry Henry donne la clé à Aulas

Foot01.com


Pour sa grande première sur le banc de l'OL en Ligue 1, Laurent Blanc a subi une défaite sur la pelouse du Stade Rennais. L'ancien coach du PSG n'a pas aimé le comportement défensif de ses joueurs.

L'OL n'y arrive décidément pas en Ligue 1. La récente signature de Laurent Blanc, fraichement arrivé chez les Gones, n'aura pas eu l'effet escompté. Malgré de belles promesses collectives affichées, ponctuées par deux jolis buts, le travail de l'OL aura été gâché par une défense trop fébrile. A l'issue de cette nouvelle défaite en Ligue 1, Laurent Blanc n'a pu que pester contre sa défense. Au classement après 11 journées disputées, les Gones ne sont que 10èmes, à déjà 10 points de la troisième place, occupée par le RC Lens. De quoi en inquiéter plus d'un parmi les fans et observateurs de l'OL. Mais ce n'est pas encore le cas de Thierry Henry, qui sait que Laurent Blanc a tout pour réussir à Lyon si assez de patience lui est accordée.

Laurent Blanc, Thierry Henry est confiant

Lors d'une apparition sur l'antenne de Prime Video, le consultant a en effet donné son avis sur les premiers pas de Laurent Blanc. Et pour le champion du monde 98, l'ancien coach du PSG aura besoin d'indulgence de la part de l'OL et de ses fans. « Confiance, comprendre la tactique, changement d'entrainements, il faut que les joueurs puissent assimiler tout ça. Et après, je vais donner l'exemple d'Arteta. Pour avoir ça, il a dû attendre 4 ans. Les gens veulent tout, tout de suite. Mais à un moment donné, il faut laisser les gens travailler. Il faudra voir avec le premier mercato, puis le deuxième et voir les joueurs qu'il veut garder ou les joueurs qu'il veut ramener. Je lui souhaite d'avoir ces un an et demi. On n'est pas assez patient, et pas seulement en Ligue 1 », a notamment indiqué Thierry Henry, qui sait que Laurent Blanc ne réussira pas à faire des miracles avec l'OL en un rien de temps. Reste à savoir si Jean-Michel Aulas et les nouveaux actionnaires lyonnais le verront sous cet oeil.



L'entraînement du jour !

OL via Twitter


Le Stagiaire

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.