Brèves de Gones du 9 Octobre

Brèves de Gones du 9 Octobre

Bosz serait déjà viré !

Maxifoot.fr


Annoncé sur la sellette après le match nul contre Toulouse (1-1) vendredi, Peter Bosz devrait bien quitter l'Olympique Lyonnais. Selon les informations de RMC, le club rhodanien a décidé de licencier son entraîneur lors d'une réunion samedi après-midi. Comme pressenti, son adjoint Claudio Caçapa, ancien défenseur central de Lyon, serait choisi pour assurer l'intérim en attendant la nomination du prochain coach.



Accord entre l'OL et Laurent Blanc, qui va succéder à Peter Bosz comme entraîneur

Lequipe.fr


Laurent Blanc a trouvé un accord avec l'OL pour succéder à Peter Bosz, limogé ce dimanche. Il devrait être présenté lundi.

C'est fait. Laurent Blanc entraînera bien l'OL. L'ancien technicien du PSG est tombé d'accord avec le club pour un contrat qui court jusqu'en 2024, avec une année en option.

Il arrive avec Frank Passi et Philippe Lambert. Il succède à Peter Bosz, limogé ce dimanche après une série de cinq matches sans victoire en Ligue 1, et aura pour mission de relancer un club en grande souffrance, seulement 7e ce dimanche alors que la 10e journée n'a pas été jouée en intégralité.



L'ADN OL, il accuse Aulas pour cette erreur fatale

Foot01.com


Le mercato de l'Olympique Lyonnais s'est appuyé notamment sur le retour de Corentin Tolisso et Alexandre Lacazette, le fameux retour de l'ADN OL. Mais l'échec du recrutement est évident et dans L'Equipe on est sans pitié.

Contre toute attente, l’Olympique Lyonnais a finalement repris un point à l’OM dans la course au podium, mais c’est une évidence, l’OL va mal. Et au moment où l'on annonce le licenciement de Peter Bosz, et son remplacement provisoire par Claudio Caçapa, le président du club rhodanien est au coeur de nombreuses critiques, alors même qu’il doit confier les clés d’OL Groupe à John Textor dans douze jours précisément. Très proche du club rhodanien, Hervé Penot, qui suit depuis très longtemps l’Olympique Lyonnais, évoque cette saison et il ne peut que constater l’erreur commise sur le plan stratégique par Jean-Michel Aulas, lequel a voulu absolument renouer avec l’histoire de son club en faisant revenir d’anciens joueurs et donc miser sur ce fameux ADN OL. Tout a déraillé à partir de ce moment précis et le journaliste de L’Equipe ne peut que constater les dégâts.

Lyon s'est mis dans le dur dès le mercato

Dans un édito sans pitié, Hervé Penot fait les comptes pour l’Olympique Lyonnais et ils ne sont pas bons. « Reste que rien (ou peu) n'est dû au hasard en foot. Et la grande difficulté réside dans l'examen lucide d'une saison. Cette idée peut apparaître comme un truisme, mais elle souligne, en creux, la complexité à garder la tête froide. Jean-Michel Aulas s'est planté sur le retour de l'ADN OL et le maintien de son encadrement (en tout cas aujourd'hui), Pablo Longoria a compris la nécessité d'un mouvement perpétuel en dépit des bons résultats de l'ère Sampaoli (...) Et il ne faut pas trop se tromper, ne pas être aveuglé par des récits internes mal disséqués. Depuis des années, il manquait un gros récupérateur à l'OL, un défenseur central pur et surtout dur ? Les décideurs ont choisi une autre voie. Mais les équilibres restent parfois fragiles, comme les ajustements possibles après seulement deux mois et demi de compétition », écrit le journaliste de L’Equipe, qui sait que l’Olympique Lyonnais va devoir changer des choses, et pas seulement d’entraîneur.



Nos U17 s'imposent face à Besançon

OL via Twitter





Le Stagiaire

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.