Brèves de Gones du 23 Septembre

Brèves de Gones du 23 Septembre

Guimaraes, Juninho en veut à Garcia

Maxifoot.fr


Cédé pour 50 millions d'euros, Bruno Guimaraes (24 ans, 5 matchs toutes compétitions cette saison) fait les beaux jours de Newcastle. Malgré cette belle vente, l'ancien directeur sportif de l'Olympique Lyonnais, Juninho, estime que Rudi Garcia, passé sur le banc des Gones, n'a pas permis au milieu brésilien de donner sa meilleure version au sein du club rhodanien.

"Je donne l'exemple de Bruno Guimaraes. Rudi Garcia a tué le petit. En cinq mois, avec son intelligence, il est devenu l'un des meilleurs joueurs de son équipe", a lâché l'ex-milieu brésilien pour RMC.





Le club réplique sèchement aux rumeurs d'ultimatum et de défiance de joueurs contre Bosz !

Onzemondial.com


Hier soir, Foot Mercato mais aussi RMC faisaient des révélations au sujet d'une réunion de crise qui aurait eu lieu à la suite du match OL – PSG, débouchant sur un ultimatum fixé à Peter Bosz jusqu'à la Coupe du monde.

En parallèle de cela, une défiance des joueurs a été aussi évoquée, entre un Alexandre Lacazette pas raccord avec les choix de Bosz et certains qui contesteraient ses principes auprès de la direction sportive. Sauf que le club lyonnais vient de démentir toutes ces informations en bloc via un communiqué.
Le communiqué de l'OL

L’Olympique Lyonnais a pris connaissance avec étonnement de l’article paru sur le site Foot Mercato et tient à démentir catégoriquement les différentes informations divulguées dans celui-ci :

A l’issue du match face à Paris, aucune « réunion de crise » n’a été provoquée par la direction. Jean-Michel Aulas, Vincent Ponsot, Bruno Cheyrou et Peter Bosz échangent quotidiennement sur le fonctionnement de l’équipe et sur les ajustements à apporter.

Aucun ultimatum n’a été prononcé à l’encontre de Peter Bosz. L’entraîneur lyonnais et son staff ont connaissance d’un premier temps de passage fixé à la trêve mais le club tient à rappeler qu’il a une totale confiance en Peter Bosz, son staff et ses joueurs et qu’il mettra tout en œuvre pour que les objectifs soient atteints.
Pour rappel, Vincent Ponsot, directeur du football, s’est exprimé longuement à ce propos le 15 septembre dernier lors d’une interview, en renouvelant sa confiance au staff et en demandant également des résultats à l’ensemble du groupe avec des temps de passage à la trêve de la Coupe du Monde et à la mi saison

Qu’il s’agisse d’Alexandre Lacazette ou d’autres joueurs, personne ne se s’est plaint auprès de la direction de la tactique mise en place par Peter Bosz. Le capitaine échange, lui aussi, régulièrement avec son entraîneur mais ne s’est en aucun cas manifesté pour contester ses choix.

Le choix de Thiago Mendès en défense centrale n’a jamais été remis en cause en interne. Le match du Brésilien face au Paris Saint Germain témoigne de ses qualités pour évoluer à ce poste.

L’Olympique Lyonnais s’étonne une nouvelle fois de voir sortir de telles informations totalement erronées, ayant pour unique but de déstabiliser l’équipe. L’ensemble du club travaille et se concentre avant tout sur les 7 prochains matches de Ligue 1 avec pour seul objectif de mettre Peter Bosz et ses joueurs dans les meilleures conditions possibles afin d’atteindre les objectifs fixés.





L’OL en difficulté, Caqueret assume ses envies d’ailleurs

Foot01.com


Seulement huitième de Ligue 1 au terme de l’exercice 2021-2022, l’Olympique Lyonnais ne dispute pas de coupe d’Europe cette saison. L’absence de compétition européenne a pesé dans la réflexion de Maxence Caqueret qui a sérieusement envisagé un départ avant sa prolongation.

La tentation était bien réelle pour Maxence Caqueret. Alors qu’il s’approchait de sa dernière année de contrat, le milieu de l’Olympique Lyonnais avait pris le temps de la réflexion face aux propositions de ses dirigeants. Le joueur formé au club rhodanien souhaitait obtenir toutes les garanties sportives et financières avant de prolonger. Dans le cas contraire, comme certaines rumeurs l’indiquaient, un départ était bel et bien envisagé.

Aulas a convaincu Caqueret

« C’est vrai que j’ai réfléchi à partir cet été, sachant qu’on n’a pas de Coupe d’Europe et qu’on n’a pas réussi notre meilleur début de saison, a confirmé Maxence Caqueret dans un entretien accordé au Parisien. Mais la confiance du président Aulas et du staff m’a convaincu de prolonger. Lyon est le club où j’ai grandi, où j’ai envie de gagner, ça m’a boosté pour rester. » Malheureusement pour lui, une blessure l’a ralenti trois semaines avant le début du championnat.

« Ça a été un début de saison compliqué pour moi, a reconnu le Lyonnais. Au bout d’une semaine de reprise, j’ai eu cette entorse à la cheville qui m’a éloigné des terrains pendant plus d’un mois. C’était très frustrant, pas forcément facile à digérer. Mais aujourd’hui, j’enchaîne les matchs, je me sens de mieux en mieux physiquement et c’est le plus important même si je dois encore progresser. » Plus que ses performances individuelles, ce sont surtout celles de l’équipe qui provoquent des inquiétudes et surtout des critiques.

« On sait comment ça se passe… Quand on gagne, on est les meilleurs et quand on perd les critiques fusent. C’est à nous, joueurs comme coach, de nous concentrer sur notre travail et faire beaucoup mieux. On a l’effectif pour être au top, pour remonter au classement et faire partie des trois premiers. Ce n’est qu’une question de temps, je pense. On le sait, on n’est pas à la hauteur des attentes. La sélection arrive au bon moment pour se ressourcer et repartir sur de bonnes bases », a annoncé l’international Espoirs français après les trois défaites consécutives de l'Olympique Lyonnais.



D1 Arkema : l'OL vainqueur à Montpellier

Lequipe.fr


L'Olympique Lyonnais a dominé Montpellier (3-1), ce vendredi soir dans l'Hérault, en ouverture de la 3e journée de D1 féminine.

La tâche n'a pas été facile, mais les Lyonnaises ont rempli leur mission. Opposées à Montpellier, ce vendredi soir, à Grammont, en ouverture de la 3e journée de Championnat, les joueuses de Sonia Bompastor ont signé un troisième succès de rang en D1.

Le film du match

Les Rhodaniennes ont ouvert le score lors de la première période sous une pluie diluvienne à la suite d'un bon coup franc de Selma Bacha qui a trouvé la tête de Lindsey Horan (33e). Entrée à la place de Melvine Malard à la 58e, Eugénie Le Sommer a doublé la mise douze minutes plus tard en profitant d'une frappe de Delphine Cascarino repoussée par Schmitz, la gardienne du MHSC (71e).

Faustine Robert a réduit la marque pour Montpellier (74e) mais l'espoir a été de courte durée. Sur une deuxième passe décisive de Bacha, Danielle Van de Donk a redonné deux buts d'avance aux Lyonnaises (84e).

Un peu plus tôt, le Paris FC a battu Le Havre à Charléty. Les joueuses de Sandrine Soubeyrand se sont imposées grâce à un but de Louise Fleury (45e+2). Le PSG, engagé cette semaine en Ligue des champions, recevra Fleury dimanche (coup d'envoi à 12 h 45).

Le Stagiaire

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.