Brèves de Gone du 22 Septembre

Brèves de Gone du 22 Septembre

Peter Bosz menacé, Bruno Genesio le vit mal

Foot01.com


Entraîneur de l'OL pendant quatre saisons, Bruno Génésio a vécu une période contrastée durant ses années lyonnaises. Souvent pointé du doigt par les médias français pour ses résultats avec les Gones, l'entraîneur français estime qu'il n'a pas été traité à sa juste valeur, surtout en comparaison avec ce que réalise actuellement Peter Bosz à la tête de Lyon.

Coach lyonnais entre décembre 2015 et la fin de la saison 2018/2019, Bruno Génésio n'a jamais réellement réussi à s'intégrer dans le club rhodanien. Ses problèmes avec Jean-Michel Aulas, les supporters, mais également le manque de soutien public, lui ont coûté sa place d'entraîneur à l'OL et lui ont surtout donné une mauvaise réputation. Si depuis le technicien français a retrouvé un banc français avec Rennes et réalise un très bon travail, il garde de la rancœur envers certaines personnes qui l'ont discrédité durant son mandat à Lyon. Au cours d'une interview sur l'After Foot, Bruno Génésio s'est entretenu avec Daniel Riolo sur la différence de traitement avec les entraîneurs locaux et étrangers en Ligue 1.

Génésio s'en prend au bilan de Peter Bosz

« Si c’est moi qui fais la saison de Lyon cette année, à la place Peter Bosz, je me fais découper toute la saison. Ce qui lui a été épargné. Mais si ça avait été moi, ce n’est pas que vous m’auriez arrangé, vous m’auriez découpé, laminé ! C’est ça que je vous reproche » a dénoncé l'actuel entraîneur du Stade Renais au chroniqueur de RMC Sport. Pour Bruno Génésio, Peter Bosz bénéficie d'un traitement de faveur par rapport à ses performances et celles de l'ancien coach de Beijing. Pour rappel, après huit journées de championnat, l'OL est sixième de la Ligue 1 et ne s'est pas qualifié pour une coupe d'Europe la saison dernière, sous les ordres du technicien néerlandais. Celui qui a été élu meilleur coach de la Ligue 1 la saison dernière avec les Bretons avait systématiquement emmené Lyon en coupe Europe et avec même fait une demi-finale de Ligue Europa en 2017 contre l'Ajax Amsterdam.



Le salaire que devrait toucher Aulas en tant que PDG après le rachat du club

Rmcsport.bfmtv.com


Jean-Michel Aulas va, selon L'Équipe, toucher un salaire fixe de deux millions d'euros annuels pendant trois saisons, en tant que président-directeur général d'OL Groupe, si le rachat de John Textor se conclut.

En principe dans sa dernière ligne droite, le processus de vente de l'Olympique Lyonnais au milliardaire américain John Textor implique notamment le maintien pendant au moins trois ans de Jean-Michel Aulas au poste de PDG d'OL Groupe, la holding qui chapeaute le club. D'après des informations rapportées jeudi par L'Équipe, le dirigeant de 73 ans a obtenu d'être désormais rémunéré à hauteur de deux millions d'euros fixe par saison, avec un bonus supplémentaire annuel d'un million d'euros. S'il est mis fin à sa mission avant les trois ans, une indemnité de dix millions d'euros serait prévue.

Actuel actionnaire de référence (27,72%), Jean-Michel Aulas est censé céder la totalité de ses parts détenues à travers la société Holnest, mais aussi 50% de ses obligations convertibles. Toujours selon les chiffres du journal, cette transaction va rapporter 92 M€ à l'entité de "JMA". Celle-ci conservera a priori environ 8,5% du capital d'OL Groupe.

Une opération à plus de 600 millions d'euros

Selon des sources proches de l'OL, citées mi-septembre par l'AFP, John Textor a optimisé son financement et les acteurs du dossier restent confiants pour voir aboutir le rachat. D'après le calendrier fixé au mois de juin, les négociations exclusives doivent prendre fin le 30 septembre. Celles-ci concernent non seulement les parts de Jean-Michel Aulas, mais aussi celles de Pathé (Jérôme Seydoux, 19,36%) et du fonds d'investissement chinois IDG Capitals (19,85%) pour un montant estimé à plus de 600 millions d'euros.

Aux dernières nouvelles, John Textor pourrait être épaulé dans cette opération financière par un certain Mark Affolter, qui pourrait servir à assurer la majeure partie du rachat.



Un club espagnol veut récupérer Houssem Aouar gratuitement !

Madeinfoot.com


Sur le départ lors du dernier mercato, Houssem Aouar (24 ans et 1 match en ligue 1 cette saison) est finalement resté du côté de l'Olympique Lyonnais malgré des discussions avec Nottingham Forest. L'international français, dont son contrat se termine en juin 2023, ne devrait pas prolonger chez les Gones et pourrait rallier l'Espagne l'été prochain.

L'actuel numéro 8 de l'OL est la priorité du Betis Séville pour le prochain mercato d'été selon le média Goal. Considéré comme un joueur a fort potentiel, Houssem Aouar pourrait rejoindre un autre ancien Lyonnais, Nabil Fekir, qui lui réalise de très bonnes saisons depuis son départ de Lyon. À 24 ans, le pur produit de la formation lyonnaise pourrait relancer sa carrière dans le Sud-Ouest de l'Espagne. Les Verts et Blancs espèrent convaincre Houssem Aouar de signer librement pour le Betis dès le mois de janvier, ddate à partir de laquelle il sera libre de négocier avec n'importe quelle équipe due à son contrat qui expirera l'été prochain avec l'OL. Reste à savoir maintenant si les Verderones auront les ressources financières et les arguments nécessaires pour convaincre le milieu lyonnais.



Des photos de l'entraînement !

OL via Twitter






Jean

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.