Brèves de Gones du 6 Septembre

Brèves de Gones du 6 Septembre

Aulas : “Tout faire pour prendre le train ou le car quand on peut éviter l’avion”

Tonicradio.fr


En marge de la cérémonie de la pose de la première de la LDLC Arena ce mardi midi, Jean-Michel Aulas a débuté son allocution par une franche allusion à la polémique autour des propos des Parisiens Galtier et Mbappé au sujet de la question écologique : ”Certains diront qu’ils n’y a pas de clim, mais nous ne l’avons pas allumé. On entame un processus d’écologie, bien que le monde du football ne soit pas le meilleur exemple.”

Plus sérieusement, le patron de l’OL annoncé le lancement du programme +”20 -20″ pour toutes les infrastructures : diminuer la consommation d’énergie de 20%, augmenter l’autoproduction d’énergie de 20% pour tendre toujours plus vers l’autoconsommation. Aujourd’hui, les panneaux solaires des parkings couvrent 80% des besoins en énergie du stade.

Jean-Michel Aulas a également annoncé que son club allait faire des efforts en matière de déplacement : “Il y aura un certain nombre de déplacements en car. J’ai compris que la SNCF était en train de travailler pour optimiser certains déplacements, en particulier ceux de Paris. On va tout faire, y compris en faisant des efforts au niveau de l’organisation des équipes, pour prendre le train ou le car quand on peut éviter l’avion.“



Le groupe pour Lorient !

OL via Twitter






Lorient - OL, à quelle heure et sur quelle chaîne suivre le match ?

Foot01.com


Reporté à cause du mauvais état de la pelouse du Moustoir au début du mois d'août dernier, le match entre Lorient et Lyon se jouera finalement cette semaine.

Quelle heure pour Lorient - OL ?

Qualifié pour aucune Coupe d’Europe après une saison dernière décevante, l’OL jouera quand même en semaine, vu que son match en retard contre Lorient se disputera ce mercredi 7 septembre à 19 heures au Stade du Moustoir. Une partie qui sera arbitrée par Clément Turpin.

Sur quelle chaîne suivre Lorient - OL ?

Comme cela devait déjà être le cas en début de saison, ce match entre Lorient et l’OL sera diffusé par les caméras d’Amazon Prime Vidéo.

Les compos probables de Lorient - OL :

Auteur d’un très joli début de saison, avec 10 points pris en cinq matchs, Lorient n’a plus rien du candidat au maintien qu’il était la saison passée. Autant dire que les Merlus ont clairement les moyens de bousculer l’OL en Bretagne. Mais pour cela, Régis Le Bris sera privé de Boisgard, Silva ou Mannone.

La compo probable de Lorient : Mvogo - Kalulu, Laporte, Talbi, Le Goff - Le Bris, Abergel, Le Fée - Koné, Moffi, Ouattara.

Après un excellent début de saison, avec notamment quatre victoires au Groupama Stadium, l’OL cherchera à remporter son premier match à l’extérieur. Lyon ira donc à Lorient avec l’ambition de monter sur le podium en recollant au PSG et à l’OM en tête du championnat de France. Pour cela, Peter Bosz devra quand même composer sans Boateng, Diomandé ou Pollersbeck.

La compo probable de l’OL : Lopes - Gusto, Thiago Mendes, Lukeba, Tagliafico - Faivre, Lepenant, Caqueret - Tete, Lacazette, Toko Ekambi.



Dembélé sème un énorme doute à Lyon

Foot01.com


Peter Bosz a des certitudes à Lyon en ce début de saison mais les bonnes entrées de Moussa Dembélé peuvent tout faire basculer.

Dès les matchs amicaux, Peter Bosz a prévenu que l’OL construirait son effectif durant le mercato pour jouer en 4-3-3, un système cher à l’entraîneur des Gones. Johan Lepenant, Corentin Tolisso ou encore Alexandre Lacazette ont été recrutés pour animer au mieux ce système, ce qui est plutôt bien fait depuis le début de la saison puisque l’Olympique Lyonnais, vainqueur d’Angers ce week-end, est toujours invaincu. Néanmoins, les très bonnes entrées en jeu de Moussa Dembélé instaurent peu à peu le doute dans l’esprit de Peter Bosz. Et pour cause, il pourrait être tentant pour l’entraîneur de l’OL d’associer le capitaine de la saison dernière au nouveau capitaine lyonnais, à savoir l’indiscutable Alexandre Lacazette. Devant la presse avant le déplacement à Lorient dans le cadre du match en retard de la 2e journée de Ligue 1, Peter Bosz n’a pas caché que tout était possible à ce sujet.

Moussa Dembélé chamboule les plans de Bosz

« Moussa Dembélé est bien rentré deux fois. La troisième fois, il est rentré cinq minutes. Les deux, avec Alexandre Lacazette peuvent jouer ensemble. Une bonne équipe, ce n'est pas les onze qui démarrent. Il y a ceux qui rentrent. Tu peux être déçu de ne pas démarrer, mais j'ai donné un grand compliment à ceux qui sont entrés. Il n'y a pas que Moussa qui a fait une bonne entrée, Jeff (Reine-Adelaïde) aussi, les défenseurs aussi. Il y a aussi des joueurs qui ne rentrent pas, qui restent en tribunes, qui ne jouent pas à l'OL, c'est pire » a lancé Peter Bosz, qui n’a par ailleurs pas manqué de souligner la forme étincelante de Karl Toko-Ekambi, auteur d’un doublé face à Angers samedi soir. « Je ne regarde pas que le dernier match qu'on a joué. L'an dernier, Karl-Toko Ekambi était déjà décisif. Il ne faut pas perdre la confiance, Karl a l'expérience. Mais avec la concurrence et les jeunes qu'on a, les mauvaises performances ne peuvent pas durer très longtemps. Je n'ai pas eu peur que ça ne vienne pas pour Toko Ekambi » a analysé l’entraîneur de l’OL, dont les plans initiaux pourraient donc être chamboulés par la très bonne forme de certains éléments, ce dont Peter Bosz ne se plaindra pas…



Johann Lepenant déjà comme un grand à Lyon

Lefigaro.fr


Le jeune milieu de terrain de 19 ans, recruté cet été, fait déjà figure de superbe trouvaille pour le club rhodanien, qui se rend à Lorient (19h00) ce mercredi en match en retard.

La bonne pioche du recrutement de l'OL. Arrivé sur la pointe des pieds cet été en provenance de Caen (L2), le jeune Johann Lepenant s'est déjà imposé dans l'entrejeu de Lyon, qui joue à Lorient mercredi (19H00) en match en retard de la 2e journée de Ligue 1. Et il semble qu'il sera difficile à déloger : à 19 ans, et après 54 matches très formateurs en Ligue 2, Lepenant a profité des blessures de Corentin Tolisso et Maxence Caqueret durant la présaison pour se montrer à son avantage. Son expérience dans la division inférieure semble avoir été bénéfique, alors que d'autres jeunes se morfondent dans une équipe réserve de N2 (4e div.) ou sur un banc de Ligue 1, à l'image de Rayan Cherki, qui compte seulement 9 matches pros complets en trois ans à son actif. «Forcément, cela m'a donné une petite expérience. La Ligue 2 est un championnat rude, compliqué. Cela m'a peut-être aidé dans mon intégration à l'OL. Il fallait s'adapter vite alors que j'ai tendance à être timide et un peu réservé», admet-il, expliquant avoir été «séduit par le projet lyonnais. Je suis très content d'avoir fait ce choix. Parmi d'autres possibilités, quand Lyon s'est présenté, je n'ai plus hésité», assure le joueur pour qui l'OL a dépensé 4,25 millions d'euros.

Lepenant a disputé tous les matches amicaux de présaison avant d'enchaîner comme titulaire lors des quatre premières journées de championnat. Il a ensuite été ménagé samedi contre Angers (5-0) en laissant sa place à Tolisso, l'une des recrues phares de l'OL cet été. «Je suis venu ici pour progresser aux côtés de joueurs expérimentés au haut niveau mais aussi pour jouer. C'est agréable de s'entraîner avec des joueurs tels que Tolisso ou Alexandre Lacazette dont j'écoute les conseils. Avec eux, je peux m'améliorer plus vite», a-t-il détaillé lundi au cours d'une première conférence de presse bien maîtrisée. «Pour le moment, l'entraîneur me fait confiance. J'essaie de faire de mon mieux pour rester sur le terrain», a confié le jeune Normand, fan de Xavi, Iniesta ou Ngolo Kanté et déjà comparé à l'ancien international de Nantes et de l'OL Jérémy Toulalan. «La Ligue 1, ça va plus vite que la Ligue 2. C'est plus propre techniquement. Il a fallu s'adapter et j'y suis bien parvenu mais il faut continuer à travailler», commente l'ancien joueur de Caen qui était arrivé en provenance de l'US Granville (N2).

Depuis le premier entraînement, on voit qu'il est très fort techniquement et très intelligent dans ses replacements. Il perd peu de ballons après la récupération.

L'entraîneur Peter Bosz est conquis par Johann Lepenant. «Je suis un peu surpris mais le scouting a très bien fonctionné», sourit-il. «C'est un bon joueur avec beaucoup de qualités. Il n'a que 19 ans et il vient d'un niveau inférieur à celui de l'OL. Mais depuis le premier entraînement, on voit qu'il est très fort techniquement et très intelligent dans ses replacements. Il perd peu de ballons après la récupération», analyse le technicien néerlandais. «Il est très stable depuis le début de saison. Il a bien joué les matches amicaux et a confirmé en championnat. Je suis très content de lui», poursuit-il, intarissable. Avant de défier Lorient, où il devrait faire son retour dans le onze lyonnais, Johann Lepenant se félicite de l'état d'esprit dans le vestiaire de l'OL, qui a pris 13 points sur 15 possibles. «Une dynamique se construit. Sur le terrain, on commence à trouver des circuits de passes. On avance avec une bonne ambiance à l'entraînement. Nous restons sur une victoire 5-0 sur Angers et maintenant il faut confirmer à l'extérieur après quatre succès à domicile», conclut-il.

Jean

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.