Brèves de Gones du 9 Août

Brèves de Gones du 9 Août

Rennes, l’OL, l'Atlético et Villarreal s’arrachent la belle affaire Fabien Centonze

Footmercato.net


Toujours au FC Metz en Ligue 2, Fabien Centonze devrait rapidement quitter la Moselle. 4 clubs et non des moindres sont prêts à le recruter, d'autant que le club lorrain a décidé de revoir ses prétentions à la baisse en étant disposé à laisser filer son latéral droit en prêt avec option d'achat.

À un peu plus de trois semaines de la fin du mercato, de nombreux clubs cherchent encore à renforcer leur effectif en quête de la belle affaire. Et s'il y a un joli coup à tenter en ce début du mois d'août, c'est bien Fabien Centonze. Le latéral droit de 26 ans, qui avait fait un début de saison tonitruant avec le FC Metz l'an passé en Ligue 1 (4 buts et 1 passe décisive en 16 matches dont un doublé lors de l'ouverture de la L1 face au LOSC) avait vu ses belles performances stoppées nettes par plusieurs blessures.

Aujourd'hui revenu à son meilleur niveau et à l'entraînement, l'ancien Lensois représente un bien trop gros salaire pour le club mosellan en Ligue 2. Disposant avec le jeune William Mikelbrencis d'un titulaire en puissance à droite de la défense, le FC Metz, qui réclamait 3 M€, il y a peu pour transférer l'une des plus grosses valeurs marchandes de son effectif, a revu ses prétentions à la baisse et envisage désormais de prêter Centonze avec option d'achat.

Rennes et l'OL en pole, l'Atlético et Villarreal en embuscade

Une aubaine pour de nombreux clubs en recherche d'un latéral droit d'expérience pour doubler ce poste pour le moins recherché. En France, deux clubs sont très chauds et ont déjà noué des contacts avec l'agence Stellar qui représente le joueur. Selon nos informations, il s'agit de Rennes (qui pense à lui depuis plusieurs semaines) et de l'OL qui cherche toujours à concurrencer Malo Gusto pour le poste de latéral droit.

Si les deux clubs français sont prêts à bondir sur l'occasion, ils ne vont pas devoir trop tergiverser. En Espagne, Villarreal et l'Atlético de Madrid ont flairé la bonne affaire et ont sondé également l'entourage du latéral droit de 26 ans, encore sous contrat avec le FC Metz jusqu'en juin 2024.



Paqueta à Newcastle, l'offre arrive

Foot01.com


Depuis le début du mercato, un potentiel départ de Lucas Paqueta est évoqué à l’OL, le Brésilien ayant la cote en Angleterre.

Titulaire aux côtés de Johann Lepenant et d’Houssem Aouar contre Ajaccio lors de la première journée de Ligue 1 vendredi soir, Lucas Paqueta n’est pas certain de rester à l'Olympique Lyonnais cet été. Et pour cause, l’international brésilien a réalisé une belle saison en 2021-2022, ce qui a fait grimper sa cote en Angleterre. Ce n’est pas un secret, Arsenal apprécie le profil de Lucas Paqueta mais pour l’heure, les Gunners ne sont pas passés à l’offensive. Une situation de stand-by dont souhaite profiter Newcastle dans les jours à venir. En effet, selon les informations du média britannique Give Me Sport, les Magpies sont à l’affût, prêts à dégainer une offre à l'OL pour le transfert de Lucas Paqueta. Le site croit savoir que le Brésilien est valorisé aux alentours de 60 millions d’euros par le club rhodanien, une somme que Newcastle est en mesure de poser sur la table depuis le rachat du club par le fonds souverain d’Arabie Saoudite.

Paqueta et Dieng ciblés par Newcastle

Il reste maintenant à savoir si cet intérêt se concrétisera par l’offre tant attendue dans les jours à venir alors que selon Give Me Sport, un second joueur de Ligue 1 intéresse particulièrement Newcastle. Il s’agit de Bamba Dieng, envoyé en tribunes par Igor Tudor, le nouvel entraîneur de l’OM, pour la réception de Reims dimanche soir à l’Orange Vélodrome. En toute logique, le prix de l’attaquant sénégalais n’a rien à voir avec celui de Lucas Paqueta puisque Bamba Dieng est estimé à 15 millions d’euros sur le marché des transferts. A en croire le média britannique, Newcastle aimerait beaucoup s’offrir les deux talents de Ligue 1 afin de compléter son effectif lors de ce mercato estival. Jean-Michel Aulas et Pablo Longoria, qui souhaitent tous les deux dégraisser durant ce mois d’août, attendent les offres avec impatience.



Un mercato très brutal, l'OL le voit venir

Foot01.com


Depuis la signature de Nicolas Tagliafico, le mercato est à l'arrêt à l’OL, qui a par ailleurs recruté Lepenant, Tolisso et Lacazette cet été.

Quatre recrues et puis c’est tout ? Le mercato de l’Olympique Lyonnais est au point mort depuis la signature de Nicolas Tagliafico en provenance de l’Ajax Amsterdam. Il faut dire que l’effectif rhodanien est bien garni, un peu trop même à certains postes comme au milieu de terrain où cohabitent Paqueta, Aouar, Caqueret, Faivre, Lepenant, Reine-Adelaïde ou encore Tolisso. Certains observateurs aimeraient en revanche une recrue d’envergure en défense centrale, histoire d’avoir un complément très fort au prometteur Castello Lukeba. Mais pour l’heure, l’OL compte dégraisser et n’y parvient pas, ce qui signifie que le mercato estival ne devrait plus réserver de grosses surprises dans le sens des arrivées. Dans six mois en revanche, le marché des transferts pourrait être plus agité selon Bruno Cheyrou, le responsable de la cellule de recrutement des Gones.

Cheyrou se projette sur le mercato hivernal de l'OL

« Un mercato plus agité en janvier ? Peut-être. Pour le moment, le mercato estival a été assez atone, avec peu de mouvements ou avec des mouvements surprenants et pas forcément à ce que l'on pouvait attendre, notamment pour nous. Donc oui, c'est possible qu'au mois de janvier qu'il y ait plus de mouvements que cet été » a reconnu sur OL TV, Bruno Cheyrou, qui n’est par ailleurs pas sans savoir que la Coupe du monde au mois de novembre bouscule totalement la structure du mercato. Et pour cause, de nombreux joueurs refusent pour le moment de quitter leur club, par peur de ne plus bénéficier d’un temps de jeu assez conséquent pour jouer la Coupe du monde. Lorsque la compétition au Qatar sera passée, nul doute que certains d’entre eux feront le grand saut et accepteront de changer de club. Ce qui est susceptible de nous réserver un mercato hivernal agité comme jamais en janvier 2023.

 



Castello Lukeba, la saison de la confirmation

Sport.fr


Dans une interview accordée à Olympique et Lyonnais, Castello Lukeba, véritable révélation de la saison lyonnaise, a conscient qu’il change de statut et qu’il sera observé avec attention lors de la saison 2022-2023.

La saison de la confirmation pour Castello Lukeba. Le défenseur central de 19 ans, qui a réalisé une excellente saison 2021-2022, doit maintenant confirmer les espoirs placés en lui par l’Olympique Lyonnais. Dans une interview accordée à Olympique et Lyonnais, il sait qu’il sera attendu : « La saison dernière, j’étais un peu la surprise. Personne me connaissait, il n’y avait pas de grosses attentes autour de moi. Cette saison, j’en suis conscient, cela va être plus difficile. Je vais être attendu et observé. On va être plus exigeant avec moi, mais je suis impatient de débuter cette nouvelle saison. Mes objectifs personnels ? C’est de jouer d’août jusqu’à juin. De disputer le plus de matchs possibles. Comme on l’a évoqué précédemment, c’est de confirmer les attentes placées en moi. »



Retrouvez le debrief GoneBack du match OL x Ajaccio

 

Jean

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.