Brèves de Gones du 3 Août

Brèves de Gones du 3 Août

«Ce Monsieur ne sait pas que le recrutement de mineurs à l'étranger est interdit» : le PSG répond sèchement au futur patron de l'OL

LeFigaro.fr

John Textor avait vertement critiqué le système d'académies du Paris Saint-Germain.

«Paris est venu en Floride avec ce programme stupide de PSG Academy, en mettant des maillots à tout le monde. Les gens du PSG sont venus et ont créé ce programme, une licence, et ils m'ont dit qu'aucun enfant ne rentrerait au PSG. Et j'ai pensé : pourquoi ? Pourquoi dire ça, venir en Floride où il y a des latinos et déclarer que pas un de ces enfants ne sera dans l'équipe ? Pourquoi êtes-vous là ? Pour vendre des maillots ?» Cette saillie signée John Textor, le futur patron américain de l'Olympique Lyonnais, dans les colonnes de L'Equipe , n'a pas du tout plu au Paris Saint-Germain.

Responsable du développement de la marque PSG à l'international, Nadia Benmokhtar a répondu à l'homme d'affaires. «Apparemment ce Monsieur ne sait pas que le recrutement de mineurs à l'étranger est interdit par les règlements internationaux FIFA. Et que promettre à des jeunes américains qui ont moins de 18 ans de les recruter à Paris serait illégal», rétorque la dirigeante dans des propos relayés par L'Equipe.

"Le nouvel investisseur devrait mieux savoir ce qui se passe au-delà de la Floride"
Nadia Benmokhtar

Et le PSG d'expliquer le but de son action à travers ses académies : «John Textor n'a pas compris l'essence même des PSG Academy. Il s'agit avant tout d'une école de football. Qui peut se targuer d'avoir 162 centres, dans 18 pays, capables d'accueillir en tout 22 500 enfants qui vivent leur passion ? Il ne s'agit pas de donner des maillots, d'avoir une licence, mais un véritable réseau de formation mondiale, reconnue comme l'une des meilleures écoles de football ! Le Paris Saint-Germain forme des éducateurs, qui à leur tour transmettent des valeurs d'excellence, de plaisir, de fair-play et permettent l'épanouissement de milliers d'enfants.»

«À moindre échelle, l'Olympique Lyonnais tente de faire quelque chose de similaire avec ses académies, note Nadia Benmokhtar. Je ne pense pas qu'il s'agisse dans ces académies lyonnaises, tout comme dans celle du PSG, de distribuer des maillots. Le nouvel investisseur devrait mieux savoir ce qui se passe au-delà de la Floride.»

OL: "Tout va bien entre le coach et moi", Lacazette dément un désaccord tactique avec Bosz

Rmcsport.bfmtv.com

Promu capitaine de l’OL par Peter Bosz, Alexandre Lacazette a démenti tout désaccord avec son entraîneur avec lequel il entretient des rapports respectueux et francs.

A deux jours de la reprise de la Ligue 1, Peter Bosz a annoncé le nom du capitaine de l’OL pour la saison. Ce sera Alexandre Lacazette, de retour au club cet été cinq ans après son départ. En cas d’absence, l’attaquant sera suppléé par Corentin Tolissso, Karl Toko-Ekambi ou Anthony Lopes, vice-capitaines. "On a eu cinq semaines de préparation pour choisir le capitaine, Alex a l’expérience, n’a pas peur de dire les choses comme il les sent, comme il les voit, a justifié l’entraîneur lyonnais, ce mercredi en conférence de presse. C’est aussi un leader naturel sans crier, ou faire des choses bizarres. C’est dans sa nature d’être un leader."

L’international français (16 sélections, 3 buts) a succédé au technicien quelques instants plus tard devant les journalistes. Il a dit sa fierté de porter le brassard dont il a aussitôt assumé les fonctions en balayant une information sur un prétendu moment de tension avec le technicien lors de la préparation. Il avait déjà démenti cet épisode sur les réseaux sociaux mais a tout de même reconnu, ce mercredi, avoir laissé parler ses émotions. En les minimisant.

"De l’émotion que j’ai peut-être évacuée d’une manière différente"

"Ce sont des échanges qu’il y a dans tous les vestiaires, dans tous les clubs, a-t-il souligné. J’étais sur le terrain, il y a de l’émotion que j’ai peut-être évacuée d’une manière différente ou que je n’aurais pas dû, je ne sais pas. Il n’y a jamais eu de problèmes de tactique entre le coach ou de désaccord. Il n’y a aucun problème. Je ne sais pas d’où est sortie cette information. Tout va bien entre le coach et moi."

L’attaquant a apporté d'autres précisions sur ses liens avec Bosz. "Avant de signer, on avait eu une conversation, on voulait du respect et de la franchise entre nous, a-t-il conclu. On apprend à se connaître aussi. On discute et on voit comment régler les problèmes. Mais on est loin d'avoir des problèmes entre nous."

OL : Aouar dit oui au Betis Séville, tout s’accélère

Foot01.com

Poussé vers la sortie par l’OL durant ce mercato estival, Houssem Aouar est une priorité du Betis Séville.

Cela fait près de trois semaines que les rumeurs s’intensifient au sujet d’une potentielle signature d’Houssem Aouar au Betis Séville lors de ce mercato estival. Après avoir recruté Nabil Fekir, lequel donne satisfaction en Andalousie, les dirigeants du Betis aimeraient répéter l’opération en faisant venir Houssem Aouar en provenance de l’Olympique Lyonnais. Difficile à convaincre au départ, le milieu offensif de l’OL a longuement conversé avec Nabil Fekir au sujet du championnat espagnol, de l’Andalousie et du Betis. Des discussions qui ont visiblement porté leurs fruits puisque selon les informations d’Estadio Deportivo, Houssem Aouar est maintenant d’accord sur le principe pour rejoindre le Betis Séville cet été. Un accord doit toutefois encore être trouvé entre toutes les parties avant de finaliser l’opération mais les choses paraissent bien avancées.

Houssem Aouar a trouvé un accord avec le Betis

Et pour cause, le média andalou croit savoir que le Betis Séville et Houssem Aouar ont trouvé un terrain d’entente financier avec un salaire pouvant augmenter grâce à de nombreux bonus (objectifs collectifs, nombre de matchs). L’enjeu des prochaines heures est maintenant que le Betis Séville trouve un accord avec l’Olympique Lyonnais, ce qui n’est pas encore le cas pour le moment. Au début des négociations, Jean-Michel Aulas a fixé le prix d’Houssem Aouar à 20 ME, un prix que le président de l’OL a accepté de descendre à 14 ME dans le cas où William Carvalho serait intégré à la transaction. Si le Betis est d’accord pour se séparer de son international portugais, celui-ci est valorisé à près de 10 ME. Il ne devrait donc pas être intégré au deal avec Houssem Aouar, à moins que Lyon ne baisse considérablement ses exigences. Les négociations vont ainsi se poursuivre dans les jours à venir entre le Betis et Lyon pour le transfert d’Aouar. L’affaire pourrait se conclure pour une somme inférieure à 15 ME, à condition que l’Olympique Lyonnais garde un pourcentage très élevé en cas de revente du joueur par le Betis.

OL : Kadewere c'est la banque de Lyon au mercato

Foot01 com

L’OL a placé plusieurs joueurs sur la liste des joueurs transférables lors de ce mercato estival. Parmi eux, Tino Kadewere, barré par la concurrence.

Auteur d’une préparation difficile avec de nombreuses critiques de la part des supporters, Tino Kadewere a de grandes chances de quitter l’Olympique Lyonnais cet été. Il faut dire que la concurrence s’annonce démentielle pour l’ancien buteur du Havre dans la capitale des Gaules avec Moussa Dembélé mais également Alexandre Lacazette à son poste d’avant-centre. Les dirigeants lyonnais espèrent une belle vente de l’international zimbawiéen, recruté pour près de 12 millions d’euros en provenance du Havre en janvier 2020. Auteur de 11 buts en Ligue 1 sous les couleurs de l’OL, Tino Kadewere a des courtisans au mercato, ce qui peut laisser espérer une belle vente selon les informations du journal AS. En Espagne, le Real Valladolid s’est positionné pour accueillir le buteur lyonnais.

Kadewere plus courtisé que prévu au mercato ?

Le média espagnol croit toutefois savoir que Tino Kadewere sera trop cher pour le club espagnol, qui négocie en parallèle la venue de Konrad de la Fuente en provenance de Marseille. AS dévoile par ailleurs que d’autres clubs sont très avancés sur le dossier de Tino Kadewere, un jeu de la concurrence qui profite à l’Olympique Lyonnais, dont le président Jean-Michel Aulas a bien l’intention de faire grimper les prix. En France, le nom de Tino Kadewere a été associé au Racing Club de Strasbourg il y a quelques semaines. En cas de départ de Ludovic Ajorque, le club alsacien a effectivement coché le nom de Tino Kadewere, dont le profil plait à l’entraîneur Julien Stéphan. Reste maintenant à voir quelle somme l’OL réclame pour le transfert de son attaquant de 26 ans, dont le contrat dans la capitale des Gaules court jusqu’en juin 2023. Par ailleurs, conscient que son temps de jeu risque d’être réduit à Lyon, qui ne dispute pas de coupe d’Europe cette saison, Tino Kadewere n’est pas fermé à l’idée de quitter l’OL durant le mois d’août.

 

PSG : Paqueta sur le départ, l’OL met les choses au point

Le10sport.fr

Durant ce dernier mois de mercato, l’avenir de Lucas Paqueta devrait faire énormément parler. Le Brésilien va-t-il rester à l’OL ? Va-t-il s’en aller ? Plusieurs gros clubs européens seraient intéressés par le milieu de terrain. En attendant, Paqueta est toujours un joueur de l’OL et ce mercredi, Peter Bosz a mis les choses au point sur la question.

Sous contrat jusqu’en 2025 avec l’OL, Lucas Paqueta pourrait toutefois ne pas aller au terme de son engagement. Un transfert pourrait être à l’ordre du jour à l’occasion de ce mercato. Les rumeurs sont déjà nombreuses. Malgré le départ de Leonardo et l’arrivée de Luis Campos, le PSG serait toujours intéressé par Paqueta, qui aurait également des prétendants en Premier League avec Arsenal, Manchester City ou encore Newcastle.

« Les joueurs sont chez moi et donnent 100% pour le club »

Le cas Lucas Paqueta est donc au coeur des rumeurs. Le numéro 10 de l’OL va-t-il s’en aller ? Présent en conférence de presse ce mercredi, Peter Bosz, entraîneur des Gones, a lâché : « Les joueurs sont chez moi et donnent 100% pour le club. Tant qu'ils sont là c'est comme ça. Mais les choses changent très vite dans le monde du foot. S'ils sont là et s'entraînent bien, ils peuvent jouer ».

« Il est chez nous et s'entraîne bien »

« Les gens parlent de Lucas Paqueta, je me comprends car il a fait une bonne partie de saison, pas toute la saison. Les gens parlent beaucoup d'un départ, surtout au début et moins maintenant mais il est chez nous et s'entraîne bien », a ajouté l’entraîneur de l’OL concernant le cas Paqueta.

Lenny Pintor, attaquant de l'OL va signer à l'AS Saint-Etienne

90min.fr

Après plus de 13 ans sans la moindre transaction, un transfert est sur le point de s'effectuer entre l'AS Saint-Etienne et l'OL. Il s'agira donc de la sixième recrue estivale des Verts.

Fraîchement descendu en Ligue 2, l'ASSE s'active lors de ce mercato estival et envisage vraisemblablement de retourner dans l'élite au plus vite. Pour l'heure, les dirigeants stéphanois ont enregistré cinq recrues durant l'été et ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin.

En effet, selon les dernières nouvelles, les Verts sont en passe de signer un joueur du rival lyonnais. D'après les colonnes de Foot Mercato et L'Equipe, les pensionnaires de Geoffroy Guichard ont trouvé un accord avec l'OL pour le transfert du jeune Lenny Pintor.

Le joueur est libéré de son contrat

Le jeune joueur de 21 ans va donc rallier le Forez sans le moindre sous en contre-partie. Pourtant, le bail du natif de Paris s'étendait jusqu'en 2023. Mais les dirigeants rhodaniens ont opté pour libérer le joueur de sa dernière année de contrat, en gardant toutefois un pourcentage en cas de future revente. L'ancien du Stade brestois sera donc le premier joueur à passer directement d'un rival à l'autre depuis Bafetimbi Gomis en 2009, mais dans le sens inverse.

OL : Un nouvel habilleur officiel pour les 2 prochaines saisons

Sportune.fr

Un habilleur officiel pour l’OL, c’est ce qu’a signé le club des Gones avec la marque de prêt à porter Izac, qui fournira les joueurs et le staff, jusqu’en 2024. Ils porteront les produits de l’enseigne de vêtements pour hommes, en toutes occasions cérémonielles, à savoir les soirées évènementielles, les conférences de presse, les séances d’autographes, ou chaque fois qu’ils se présentent au stade, avant et après les rencontres. Izac bénéficiera également d’un dispositif de visibilité au Groupama Stadium.

Izac, habilleur officiel de l’OL pour deux saisons

« Le football touche toutes les franges de la population et nous voudrions habiller les hommes de toutes âges. C’est donc assez naturellement et avec passion que nous nous sommes tournés vers ce sport fédérateur en devenant Habilleur Officiel d’équipes de prestige. Aujourd’hui, nous sommes plus que ravis de signer ce nouveau partenariat avec le célèbre club de l’Olympique Lyonnais. Que les joueurs du club portent nos couleurs à chaque événement, est un honneur et nous en sommes très fiers », déclare par communiqué, Jean-Claude Rhoum, le président et fondateur d’Izac.

La marque déjà très présente en Ligue 1

L’Olympique Lyonnais vient étoffer le rang des clubs partenaires avec Izac. Habilleur officiel du FC Metz depuis cette année, la marque de prêt à porter masculin accompagne plusieurs clubs de l’élite comme l’OM depuis 2013, mais aussi le LOSC, l’AS Saint-Étienne et le FC Nantes. Ce nouveau partenariat avec le club de Jean-Michel Aulas vient donc renforcer la présence de la marque dans le championnat de France, pour lui offrir de la visibilité et ainsi, de la notoriété.

L'entraînement du jour

Jérémy

Jérémy - @Breizhgone56

Occupé à plein temps par l'OL, bien que ce soit pas toujours un cadeau, il s'en contente.