Brèves de Gones du 29 Juillet

Brèves de Gones du 29 Juillet

OL: 86 millions d’euros vont entrer dans les caisses ce vendredi

Rmcsport.bfmtv.com

Les caisses de l’Olympique Lyonnais vont se remplir ce vendredi lors de l’assemblée générale du club qui va entériner une augmentation de capital de 86 millions d’euros, dans le cadre du rachat du club par John Textor.

L’assemblée générale de l’OL, prévue ce vendredi, marquera une nouvelle phase concrète du rachat du club par John Textor. Comme le rappelle Le Progrès, elle actera une augmentation de capital de 86 millions d’euros, dont un peu moins de la moitié servira au renforcement des équipes professionnelles. La répartition de ce chèque avait été dévoilée dans le rapport du conseil d’administration envoyé aux actionnaires.

40 millions pour le renforcement des équipes professionnelles

Dans le détail, il était annoncé que "40 millions d'euros seraient consacrés au renforcement des équipes professionnelles masculine et féminine, 29 millions au remboursement à court et moyen termes des titres et des obligations de relance liées au financement de l’Arena et environ 17 millions à l’aménagement et à l’investissement d’infrastructures", énumère le document.

L’homme d’affaires américain John Textor était entré en négociations exclusives pour le rachat du club le 20 juin dernier. Le contrat de cession a finalement été signé le 7 juillet entre l’investisseur américain et les trois principaux actionnaires de l’OL: Pathé, IDG Capital et Holnest (la holding de Jean-Michel Aulas), qui pesaient respectivement pour 19,26 %, 19,74 % et 27,56 % du capital social d’OL Groupe.

Le rachat devrait entraîner le retrait du club de la Bourse après quinze ans de présence puisque le groupe US pourrait, à terme, posséder 89% du capital. L’investisseur devrait investir plus de 520 millions d’euros dans les prochains mois, dont les 86 injectés immédiatement dans le capital et validés ce vendredi. Le futur actionnaire majoritaire est déjà présent sur la scène médiatique, comme l’a illustré sa récente pique en direction de l’olympique de Marseille lors de la présentation de Luis Henrique à Botafogo, club qu’il possède également, en provenance de l’OM.

"Il (Luis Henrique) a joué pour un tout petit, petit club en France, appelé Olympique de Marseille, a lancé l’homme d’affaires américain. Supporters de Lyon, j'espère que vous apprécierez la blague."

Le mercato de l'OL change de dimension

Foot01.com

Ce vendredi, l'assemblée générale des actionnaires d'OL Groupe va valider l'augmentation de capital prévue par John Textor. Un joli coup de pouce qui peut changer le mercato lyonnais.

Un peu plus d’un mois après le rachat annoncé de l'OL par John Textor, un nouveau pas va être réalisé ce vendredi dans le but de finaliser l’opération. Entre temps, les trois principaux détenteurs de parts que sont Holnest (Jean-Michel Aulas), Pathé (Jérôme Seydoux) et IDG Capital ont signé le contrat de cession engageant Eagle Football à racheter, d’ici au 30 septembre, la quasi-totalité des actions d’OL Groupe pour ne laisser que quelques pour-cents à Jean-Michel Aulas. Mais ce vendredi, c’est l’assemblée générale des actionnaires qui va se réunir et valider l’augmentation de capital de 86 millions d’euros, grâce aux capitaux apportés par l’homme d’affaire américain. Sur cette somme, une petite moitié, soit 40 millions d’euros, pourrait avoir une utilisation immédiate afin de renforcer les équipes masculines et féminines, c’est à dire sur le mercato.

Un gros effort pour le milieu voulu par Peter Bosz

De là à dire qu’il y a 40 millions d’euros à dépenser immédiatement pour les transferts afin de recruter à fond pendant le mois d’août, il y a encore un énorme pas à franchir. Mais Jean-Michel Aulas a néanmoins confirmé que ce montant était bien destiné à améliorer l’équipe, alors que l’OL s’est montré très sage jusqu’à présent. Seuls 8 millions d’euros ont été déboutés pour recruter Nicolas Tagliafico et Johann Lepenant, tandis que Corentin Tolisso et Alexandre Lacazette sont arrivés libres. De quoi laisser une belle marge pour manoeuvrer, surtout que Peter Bosz a bien fait comprendre à plusieurs reprises qu’il lui manquait un « 6 » d’expérience pour la saison qui va bientôt débuter. De quoi provoquer une deuxième partie de mercato encore plus ambitieuse pour l’OL ? Les moyens financiers sont en tout cas là, ce qui n’a pas toujours été le cas à Lyon. Et cela pourrait permettre à l’entraineur néerlandais d’ajouter un dernier pion à son effectif, à un poste qu’il juge crucial pour mettre son jeu en place.

L’OL ne se refuse pas, il a dit oui en 48 heures

Foot01.com

Consultant sur RMC et Amazon la saison dernière, Ludovic Giuly a rechaussé les crampons pour intégrer le staff de Peter Bosz à l’OL.

Adjoint de Peter Bosz à l’Olympique Lyonnais, Ludovic Giuly est en charge des attaquants. Cette saison, l’ancien attaquant de l’OL et de Monaco devrait prendre son pied dans la capitale des Gaules au vu des joueurs offensifs à disposition : Alexandre Lacazette, Moussa Dembélé, Tête, Karl Toko-Ekambi ou encore Lucas Paqueta. Dans une interview accordée au site Olympique & Lyonnais, Ludovic Giuly est revenu sur les coulisses de son retour à l’OL. Pour celui qui était plutôt apprécié des téléspectateurs pour ses interventions sur Prime Vidéo, la décision de quitter les médias pour revenir sur les terrains n’a pas été difficile à prendre. Au contraire, en l’espace de deux jours, « Ludo » Giuly avait déjà entériné son choix d’accepter la proposition de Jean-Michel Aulas et de Peter Bosz d’intégrer le staff de l’équipe professionnelle de l’OL.

Giuly n'a pas hésité avant de dire oui à Bosz

« Je suis content d’être revenu aux sources. Vincent (Ponsot) et Bruno (Cheyrou) m’ont appelé parce que Hendrie Krüzen est parti. Ils cherchaient quelqu’un et de mon côté, ça faisait pas mal de temps que je cherchais aussi pour trouver une équipe avec qui bosser. Finalement, ce n’était pas prévu dans mes plans cet été, j’étais parti pour un autre projet familial. Quand ils m’ont appelé, j’ai sauté sur l’occasion et tout annulé pour revenir sur Lyon. C’est une surprise parce que l’OL, c’est le club où j’ai commencé. Ils avaient besoin de quelqu’un pour les attaquants et mon expérience que j’ai eue dans ma carrière dans un vestiaire. J’ai pris une décision en 48h. J’étais à Dubaï en train de m’installer et j’ai tout remis dans les cartons pour revenir à Lyon. Si ce n’avait pas été Lyon, j’aurais arrêté de chercher. Barcelone était aussi une possibilité mais sinon, j'aurais dit stop » a expliqué Ludovic Giuly, ravi de retrouver les terrains et qui plus est dans un club qui lui est cher à l’Olympique Lyonnais. Reste maintenant à aider Peter Bosz au mieux dans le but de faire de l’OL -de nouveau- une équipe du top 3 en France, qui est l’objectif des dirigeants pour la saison à venir.

Mercato OL : nouveau prêt pour cet indésirable?

Score.fr

Alors qu’il ne reste plus qu’un mois aux clubs de Ligue 1 pour se renforcer dans ce mercato estival (1er septembre), de nombreux clubs espèrent encore régresser leur effectif en se séparant de leurs indésirables et c’est le cas de l’OL qui souhaite se séparer d’un latéral gauche.

Youssouf Koné, de nouveau prêté à l’ESTAC ?

Révélé sous le maillot du LOSC et de Reims entre 2017 et 2019, Youssouf Koné a décidé de vivre un nouveau défi en s’engageant à l’OL lors de l’été 2019 pour 9 M€. Après une première saison compliquée (11 matchs de Ligue 1), il a enchaîné 3 prêts en 2 saisons (Elche, Hatayspor, Troyes) et il ne lui reste plus que 2 ans de contrat avec les Gones. Même après une bonne saison avec l’ESTAC dans un rôle très polyvalent (défense à 3 ou 5), Peter Bosz lui a fait comprendre qu’il ne rentrait pas dans ses plans pour cette nouvelle saison. Le club de J.M. Aulas lui cherche une porte de sortie avec un transfert sec (estimé à 2 M€) mais aucun club ne veut payer cette somme. Seuls les Troyens souhaitent le voir revenir au club avec un nouveau prêt sans option d’achat pour le mettre en concurrence avec Yasser Larouci, jeune espoir français formé à Liverpool. Lyon devrait accepter cette idée pour qu’il gagne du temps de jeu et que son transfert se fasse plus facilement l’été prochain, lorsqu'il lui restera 1 an de contrat.

OL: "Les épreuves sont derrière moi", assure Jeff Reine-Adelaïde

Rmcsport.bfmtv.com

Après quelques matchs en fin de saison dernière avec l’Olympique Lyonnais, Jeff Reine-Adelaïde revient à plein régime dans le groupe de Peter Bosz, même si l'ancien du SCO Angers doit faire face à une forte adversité au milieu de terrain lyonnais. Au micro de RMC Sport, le joueur de 24 ans évoque la concurrence, son retour dans le groupe professionnel et la préparation lyonnaise.

Jeff, comment se déroule cette préparation collective ? C’est votre première depuis pas mal de temps...

Ça fait énormément de bien, ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de préparation. Ça fait aussi du bien de commencer avec le groupe, en plus il y a une très bonne atmosphère.

Le début de la préparation lyonnais a aussi été marqué par les retours de Tolisso et Lacazette...

Ça se passe super bien avec eux, on a un groupe tranquille. Ils ont de la chance de ne pas avoir été chambrés plus qu’autre chose. Ça fait du bien d’avoir des anciens Lyonnais dans ce groupe. Ils vont nous montrer la voie et amèneront leurs expériences qu’ils ont acquises dans les grands clubs où ils étaient. Je connaissais déjà très bien Alexandre, j’espère qu’on fera des grandes choses cette saison ensemble.

Mentalement, vous êtes de retour au top ?

Mentalement, je me sens très bien. Les épreuves que j’ai traversées sont derrière moi et elles me font du bien aujourd’hui. L’essentiel, c’est de prendre du plaisir sur le terrain avec mes coéquipiers. Ce sont des expériences qui ont été très difficiles pour moi, j’ai été absent pendant un an. Mais ces expériences vont m’aider pendant toute ma carrière.

Quel est votre objectif de la saison ?

Je continue de progresser et je m’entraîne le plus sérieusement possible. Avec les matchs amicaux, on monte en puissance. Mon objectif est d’être sur le terrain et d’aider le club pour cette nouvelle saison. Il y aura une belle concurrence, il y a des supers joueurs au milieu de terrain. Mais cette concurrence doit surtout nous aider à faire de grandes choses cette saison.

Après une année difficile pour l’OL, vous pensez que c’est la bonne saison pour se redresser ?

J’espère que c’est la bonne saison pour nous, pour le club. Avec le recrutement qui est effectué depuis le début du mercato, des joueurs d’expériences sont arrivés. Cette saison, avec un match dans la semaine, ça doit nous permettre d’être le plus compétitif avec le PSG. Maintenant, c’est à nous, sur le terrain, de montrer que nous sommes en capacité de faire de grandes choses et de gagner des grands matchs.

Au milieu de terrain, la concurrence sera forte, comment gérer ça ?

Oui, il y a énormément de monde dans ce secteur de jeu. Cette concurrence doit nous aider à nous surpasser, elle ne doit faire peur à aucun joueur. Ça permet aussi de ne pas se relâcher pendant la saison. Aujourd’hui à Lyon, quand un joueur est un peu moins bon, il y aura toujours quelqu’un derrière pour te pousser et c’est très important.

Aucune appréhension avant de débuter la saison ?

Aucune. Je suis très heureux et il n’y a que du bonheur qui va arriver cette saison.

Jérémy

Jérémy - @Breizhgone56

Occupé à plein temps par l'OL, bien que ce soit pas toujours un cadeau, il s'en contente.