Houssem Aouar : Du petit prince à paria ?

Houssem Aouar : Du petit prince à paria ?

Alors que l'OL a parfaitement géré la première phase de son mercato, une nouvelle étape est sur le point de démarrer à Lyon. En effet, après les arrivées de ce mois de juillet, il va falloir s'occuper des départs. Et pour ce qui est de ses indésirables, l'OL patine quelque peu. Bruno Cheyrou l'a dit lui-même, Lyon espérait vendre quelques joueurs avant le début du mois d'août. Pour le moment pourtant, seul Léo Dubois a quitté le navire. Damien Da Silva, Jérôme Boateng, Tino Kadewere et Houssem Aouar sont encore là. Oui, Houssem Aouar est bien dans la liste des indésirables de l'Olympique Lyonnais. Pourtant, il y a seulement un peu plus d'un an, cela aurait semblé impossible tant le milieu lyonnais était l'un des chouchou du public des Gones. Après une saison difficile où il n'a pas toujours été titulaire, le numéro 8 se doit de rebondir. Visibilement, cela se fera loin de Lyon. Mais alors, comment en est-on arrivé là ?

Le Betis impassible sur le dossier Houssem Aouar

Une saison compliquée à tous les niveaux

Si on se penche sur les statistiques de Houssem Aouar, l'international français réalise plutôt une belle saison avec son club formateur. 43 matchs disputés toutes compétitions confondues pour huit buts et quatre passes décisives. En jouant à son poste, ce sont des chiffres plus qu'honorables. Pourtant, le football n'est pas que statistiques, et heureusement. Le fait est que le numéro 8 a surtout déçu nombre de suiveurs de l'OL par son comportement affiché lors des matchs, beaucoup lui reprochant sa nonchalance et son manque d'envie lors de sa présence sur le terrain. On le sait, les supporters lyonnais sont attachés aux joueurs qui mouillent le maillot. Et vu le résultat final de cette saison décevante, beaucoup de supporters ont pointé du doigt l'exercice de Houssem Aouar, à tort ou à raison. Le fait est, qu'en tant qu'observateur privilégié, nous avons sans doute assisté à une version amoindrie de Houssem Aouar. Celui qui nous avait régalé techniquement face à Manchester City en Ligue des Champions a semblé traîner son spleen toute la saison, n'aidant clairement pas son équipe à relever la tête. Autre élément symptomatique des difficultés de Houssem Aouar cette saison, les frappes. Beaucoup lui ont reproché ses frappes molles, sans envie. Pourtant, le milieu lyonnais est capable de frapper, il l'a montré plusieurs fois. Tout supporter lyonnais se rappelle de cette magnifique frappe enroulée face au RB Leipzig en Ligue des Champions. Formé au club, on ne peut qu'espérer que Houssem Aouar soit attaché à celui-ci. Qu'est-ce qui pourrait expliquer donc cette perte de forme en si peu de temps ?


https://images.beinsports.com/2O3MVFDbJB2Z8gPZ2_FdA2DXhxI=/full-fit-in/1000x0/4132466-PANORAMIC_217510_0009.jpg

Un départ avorté, le train passé ?

En effet, c'est une petite surprise que Houssem Aouar soit toujours un joueur de l'OL en 2022 puisque cela fait en réalité deux ans que le milieu de terrain aurait pu quitter le club. On se rappelle notamment du forcing réalisé par Arsenal il y a deux ans. Lucas Paqueta était même arrivé à Lyon dans l'optique de remplacer numériquement le milieu lyonnais. Mais les Gunners n'avaient jamais pu payer le prix réclamé pour Aouar. Les Londoniens avaient même tenté d'inclure Mattéo Guendouzi (depuis parti à l'OM) dans l'opération, sans succès. L'été dernier, Houssem Aouar était à nouveau sur le départ. Mais cette fois-ci les offres intéressantes ne s'étaient pas bousculé, "forçant" Houssem Aouar à rester entre Rhône et Saône. Ces départs avortés dans de grands clubs ont-ils miné le moral du milieu de terrain ? C'est possible, le Lyonnais ne serait pas le premier à perdre son niveau après des transferts ratés. On peut par exemple prendre le cas de Nicolas Tagliafico, nouveau latéral gauche de l'OL. Désormais, Houssem Aouar est à la croisée des chemins. Le Bétis Séville semble être le club le plus intéressé par le joueur. Un club où il pourrait sans doute enfin s'épanouir de nouveau, notamment avec la présence de Nabil Fékir. Avec un jeu taillé pour la Liga, Houssem Aouar pourrait faire des ravages en Andalousie. A lui de prendre une décision pour son avenir. Quoi qu'il en soit, il restera dans le cœur des Lyonnais comme un petit crack du centre de formation !

Antoine

@Djims68 - Journaliste, passionné du football en surface mais amoureux de l'OL en profondeur.