Brèves de Gones du 22 Juillet

Brèves de Gones du 22 Juillet

Tagliafico va signer 3 ans à l'OL!

Mercato Olympique Lyonnais : rumeurs, transferts officiels… Le point complet

Topmercato.com

Au sortir d’une nouvelle saison décevante et marquée par une non-qualification européenne, l’Olympique Lyonnais a abordé l’été avec ambition et déjà frappé deux gros coups. Arrivées, départs, officialisations : voici le point sur les transferts déjà enregistrés ou à venir dans le mercato de l’Olympique Lyonnais.

Avec l’arrivée de l’homme d’affaires américain John Textor comme futur propriétaire, l’Olympique Lyonnais a procédé à une augmentation de son capital de 86 millions d'euros, dont 40 millions d’euros seront dédiés au recrutement. Ces nouveaux moyens se font déjà sentir et l’entraîneur Peter Bosz, confirmé dans ses fonctions, peut se frotter les mains.

Deux épatants retours

Pour retrouver l’Europe, l’OL a frappé fort en rapatriant deux internationaux français formés au club. En fin de contrat avec Arsenal, Alexandre Lacazette a ainsi fait le choix de rentrer dans le Rhône malgré l’absence de qualification européenne. L’attaquant de 31 ans s’est engagé jusqu’en juin 2025. Il a été imité quelques jours plus tard par son ex-compère du milieu Corentin Tolisso (27 ans). Libre au terme de son bail au Bayern Munich, le champion du monde 2018 a signé pour 5 ans et espère retrouver la joie de jouer après des dernières saisons gâchées par les blessures.

Lui aussi formé à Lyon et laissé libre par Caen, le vétéran Rémy Riou est également revenu en tant que 3e gardien. Tandis que l’ailier brésilien Tetê a été prêté une saison de plus par le Shakhtar Donestk, la seule recrue payante de l’OL se nomme pour l’heure Johann Lepenant. Ce milieu prometteur de 19 ans a été acheté à Caen pour 4,25 millions d'euros et 2,5 millions de bonus (plus 10% sur une éventuelle plus-value future).

Les cadres Anthony Lopes (2025), Maxence Caqueret (2027) et Thiago Mendes (2025) ont quant à eux prolongé. Libre dans un an, la pépite Rayan Cherki devrait les imiter.
Des départs à combler

Dans le sens inverse, l’OL a perdu 4 joueurs qui disposaient d’un temps de jeu important la saison passée. D’une part, le défenseur central Jason Denayer, arrivé en fin de contrat et annoncé au Torino, d’autre part le latéral gauche Emerson (Chelsea) et le milieu de terrain Tanguy Ndombélé (Tottenham), rentrés dans leur club respectif à l’issue de leur prêt. Doublé par Malo Gusto dans le couloir droit, le déclassé Léo Dubois est le dernier Lyonnais en date à avoir fait ses valises puisque l’international français vient de rejoindre Galatasaray en échange de 2,5 millions d'euros, plus 1 million d'euros de bonus.

Pas parvenus à s’imposer dans le Rhône, le gardien Malcolm Barcola (Tuzla City/Bosnie) et le milieu Pape Cheikh Diop (Aris/Grèce) sont partis au terme de leur contrat, tandis que le jeune milieu Habib Keita a rejoint Courtrai en prêt.

Des renforts encore attendus

Le mercato de Lyon est encore loin d'être terminé et des recrues sont attendues à au moins trois postes. L'arrivée la plus imminente concerne le couloir gauche. Après la douche froide Tyrell Malacia, qui a fait le choix de rejoindre Manchester United alors que l’OL disposait d’un accord avec son club du Feyenoord Rotterdam, plusieurs plans B ont circulé : Pervis Estupinan (Villarreal), Alex Grimaldo (Benfica), Quentin Merlin (Nantes), Adrien Truffert (Rennes), Hassane Kamara (Watford), ou encore Souleyman Doumbia (Angers)… C’est finalement l’Argentin Nicolas Tagliafico (Ajax Amsterdam) qui devrait poser ses valises dans le Rhône, les deux clubs étant tombés d’accord pour un transfert à 4 millions d’euros.

Un défenseur central est également recherché activement pour épauler Castello Lukeba dans la mesure où Denayer s’en va et où Jérôme Boateng n’a pas donné satisfaction. Malgré des contacts depuis plusieurs mois, Issa Diop ne sera pas l’heureux élu puisque l’ancien Toulousain devrait quitter West Ham pour Fulham ou rester chez les Hammers.

Enfin, un renfort dans l’entrejeu est souhaité et l’OL pourrait trouver son bonheur avec William Carvalho, proposé par le Betis, en plus de 10 ou 13 millions d’euros en échange d’Houssem Aouar. Ibrahima Sissoko (Strasbourg) et Francis Coquelin (Villarreal) sont également des pistes suivies dans ce secteur, tout comme un autre ancien de la maison : Miralem Pjanic. Le milieu bosnien a été placé sur le marché par le FC Barcelone à son retour de prêt du Besiktas.

Reste à savoir si l’OL tentera également un coup en attaque. Récemment, il était question d’un intérêt pour l’ailier Justin Kluivert, rentré à l’AS Rome après son prêt à Nice.

Le chantier des départs

Si le mercato de l’OL a bien avancé dans le sens des arrivées, en revanche beaucoup reste à faire au niveau des départs. Poussé vers la sortie à un an du terme de son contrat, Aouar se dirige vers le Betis malgré un intérêt de l’AS Rome. Méfiance tout de même car le milieu tricolore a souvent été proche d’un départ ces dernières années sans que celui-ci se concrétise…

Mais la plus grosse vente de l’été devrait bien concerner Lucas Paqueta. Le milieu offensif ne sera pas retenu en cas d’offre XXL supérieure à 60 millions d’euros. Arsenal, Tottenham et Newcastle font office de destinations possibles mais le Brésilien, sous contrat jusqu’en juin 2025, n’a pas encore tranché au sujet de son avenir.

Porte ouverte aussi pour des éléments comme Boateng, en échec pour sa première saison, et l’attaquant Tino Kadewere, qui plaît à Strasbourg et pour qui l’OL attend entre 7 et 8 millions d'euros. De son côté, le jeune milieu Florent Da Silva devrait quant à lui partir pour un nouveau prêt.

Le cas Moussa Dembélé

Auteur de 21 buts en Ligue 1 la saison dernière et d’une impressionnante phase retour, Moussa Dembélé se retrouve pourtant poussé vers la sortie cet été. D’abord parce que son contrat finit dans un an, ensuite parce que l’arrivée de Lacazette le relègue sur le banc. Problème : malgré une belle cote, notamment en Premier League, l’attaquant n’a pas l’intention de faire ses valises et a récemment recalé Villarreal. Pas fermé à une prolongation, le Gone envisagerait surtout d’aller au terme de son bail afin de s’engager gratuitement en faveur du club de son choix à l'été 2023. Mais le mercato est encore long et des rebondissements restent possibles.

OL : Un très gros transfert venu de nulle part ?

Foot01.com

Désireux d’aller au bout de son contrat, Moussa Dembélé pourrait se voir proposer une porte de sortie alléchante. Manchester United pense à lui pour se renforcer en attaque.

Moussa Dembélé va être très difficile à déloger de l’Olympique Lyonnais cet été. L’attaquant tricolore a plutôt bien terminé la saison dernière, et entend donc confirmer cet état de forme, malgré l’arrivée d’Alexandre Lacazette. Jean-Michel Aulas aimerait bien le vendre, pour la simple et bonne raison que l’ancien du Celtic Glasgow arrive dans la dernière année de son contrat, et envisage surtout de partir libre dans un an. L’OL se heurte donc à un mur, Dembélé n’ayant pas l’intention de changer d’avis. A moins qu’une offre vienne l’obliger à tout reconsidérer. C’est ce qui pourrait arriver selon l’insider anglais d’Eurosport Dean Jones, qui a révélé que Manchester United s’intéressant au buteur lyonnais. Depuis ses passages à Fulham et à Glasgow, Dembélé a une belle cote en Premier League, où il se voit d’ailleurs bien retourner après son aventure à l’OL.

MU sans Cavani, ni Cristiano Ronaldo ?

Pour Manchester United, qui envisage de faire une saison sans Cristiano Ronaldo, avoir un point de fixation en attaque est devenu crucial, alors qu’Edinson Cavani est reparti également. Sa valeur reste très atteignable pour les Red Devils, puisque se payer Dembélé coûterait moins de 20 millions d’euros, l’OL ayant surtout envie d’enregistrer une rentrée d’argent plutôt que « peanuts » dans un an. Les planètes pourraient donc s’aligner si Manchester United venait à concrétiser cet intérêt, et ce n’est pas Lyon qui viendrait ruiner le deal. Il reste à savoir si une offre va tomber, ce qui ne devrait pas manquer de séduire l’attaquant tricolore, qui sait qu’il y a une place à prendre dans la rotation à Old Trafford. Une opportunité à ne pas manquer, ni pour l’OL, ni pour Moussa Dembélé ?

La L1 n'a plus de secret pour l'OL, ça va faire mal

Foot01.com

Alors que l’Olympique Lyonnais débutera officiellement son exercice 2022-2023 face à Ajaccio le 5 août prochain, Peter Bosz se veut résolument optimiste pour la saison à venir.

Débarqué à Lyon aux côtés de Juninho et de Jean-Michel Aulas il y a un peu plus d’un an, Peter Bosz a connu une première saison compliquée. Entre le départ du directeur sportif brésilien en cours de saison et les mauvais résultats, avec une huitième place finale en L1, l’entraîneur néerlandais aurait pu craquer ou se faire virer. Mais pas du tout, sachant qu’il a toujours la confiance de ses dirigeants. Enfin pas de manière indéterminée. Autant dire que Bosz aura donc une certaine forme de pression lors des semaines à venir, vu qu’avec le recrutement estival effectué, via notamment les retours de Lacazette et de Tolisso, l’ancien coach de l’Ajax n’aura plus le droit à l’erreur. Il devra impérativement remettre l’OL sur le podium du championnat de France afin de retrouver la Ligue des Champions en 2023. Pas de quoi faire trembler Bosz.

« Cette préparation estivale me donne beaucoup de confiance »

« Il y a beaucoup de choses qui ont changé par rapport à la préparation de la saison dernière. Maintenant, je connais la France, mon équipe, la Ligue 1, je sais ce qu’on a besoin pour être meilleur cette saison. Je suis plus tranquille, je sais exactement ce qu’on doit faire et comment. Les supporters ont à 100 % raison d’attendre des résultats. Je suis d’accord avec eux. Ils ont le droit d’y penser. Est-ce que ça me met encore plus de pression ? Non, parce que je travaille depuis tellement longtemps au haut niveau. Je sais que la pression fait partie intégrante de ce métier. Chaque match que tu gagnes, elle va redescendre. Quand tu perds, elle remonte. Dans mon métier, c’est normal. J’ai plus confiance que la saison dernière. Je n’ai pas plus de certitudes parce que dans ce métier, il y en a très peu. Mais je connais mieux le championnat et mes joueurs. Cette préparation estivale me donne beaucoup de confiance. On travaille bien, les joueurs sont en forme. Ils arrivent beaucoup mieux à comprendre ce que je demande. Cela fait beaucoup de points positifs », a expliqué, sur le site Olympique-et-lyonnais, l’entraîneur des Gones, qui souhaite encore l’arrivée d’un numéro six et d’un latéral gauche durant ce mercato estival afin d’avoir un effectif au complet. Et avec ça, Bosz n’aura plus aucune excuse en cas d’échecs…

OL : Lopes fait le bilan sur la saison des Gones et s'exprime sur l'avenir

Onzemondial.com

Le gardien de l'Olympique Lyonnais s'est exprimé après la saison décevante du club.
Alors que l'Olympique Lyonnais est actuellement en stage de préparation, l'espoir est de mise chez les supporters après une saison compliquée où le club a terminé 8ème de Ligue 1. Pour Anthony Lopes, la saison prochaine sera forcément meilleure. Le gardien de but portugais s'est exprimé au micro de RMC.

"J’espère que ça sera la bonne saison. L’année dernière le coach est arrivé il ne connaissait pas spécialement la Ligue 1. C’était un peu compliqué. Il avait connu le championnat français des années en arrière. Le championnat évolue tous les ans. On peut voir que c’est très relevé. Donc voilà je pense qu’il a eu une année où il a dû s’adapter à pas mal de choses. Mais là on repart pied au plancher, tous ensemble, pour faire les choses comme il faut. [...] Il faut aussi faire le bilan. Voir ce qu’on a fait de bien, de moins bien pour redémarrer cette nouvelle saison. De toute manière, on ne peut qu’être meilleurs cette saison après l’année compliquée que l’on a vécu. [...] On doit être encore meilleurs dans l’ensemble des domaines car si on a pêché fortement la saison passée c’est qu’il y a des choses à rectifier. Il faut être plus combatif à tous moments dans une rencontre que ce soit dans les bons et dans les mauvais moments. Il faut savoir se serrer les coudes et peut-être qu’on ne l’a pas suffisamment fait la saison passée."

Cet été, le portier a également vu deux de ses anciens coéquipiers faire leur retour à Lyon avec Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso. Deux joueurs très attendus et dont la présence semble ravir l'international portugais qui ne leur met pas la pression pour autant.

"(Leur intégration) se passe très bien, ils sont chez eux. Ils connaissent bien la maison et beaucoup de joueurs en place. On attend beaucoup d’eux, comme on attend aussi beaucoup des autres joueurs du groupe. Il n’y a pas de pression particulière à leur apporter sur les épaules. On sera un groupe, on sera tous ensemble et on avancera tous ensemble. [...] Les joueurs qui sont arrivés pendant l’été sont pleinement concernés par le projet. Les anciens qui nous ont rejoint pendant le mois de juin ont envie de remettre le club tout en haut. On a tous à cœur de faire la même chose, de suivre tout ça et de faire en sorte que l’Olympique Lyonnais retrouve les étoiles."

Jérémy

Jérémy - @Breizhgone56

Occupé à plein temps par l'OL, bien que ce soit pas toujours un cadeau, il s'en contente.