Brèves de Gones du 16 Juillet

Brèves de Gones du 16 Juillet

Mercato: le Betis Séville discuterait avec l'OL pour Aouar

Rmcsport.bfmtv.com

Selon le média Estadio Deportivo, le Betis fait le forcing pour tenter de recruter Houssem Aouar cet été. Des premiers contacts auraient été noués avec l'OL.

Reverra-t-on un jour le duo Houssem Aouar-Nabil Fekir ? Certains supporters lyonnais en rêvent. Le Betis Séville aussi. Selon les informations du média sévillan Estadio Deportivo, le récent vainqueur de la Coupe du Roi a noué des contacts avec l’OL, qui ne serait pas contre se séparer de son milieu de terrain de 24 ans.

Son prix aurait été fixé à 20 millions d’euros par les dirigeants lyonnais. Mais une autre solution existe : ils pourraient accepter une offre de 14 millions d’euros à condition d’inclure William Carvalho dans le deal. Pisté également par Galatasaray, l’international portugais (30 ans) plairait beaucoup à l’OL à en croire la presse espagnole.

William Carvalho se laisse du temps

Peter Bosz se verrait bien l’aligner devant la défense avec Maxence Caqueret, Corentin Tolisso ou Johann Lepenant à ses côtés comme relayeurs. Mais William Carvalho ne serait pas pressé de prendre une décision pour son avenir. Sous contrat jusqu’en 2023 avec le Betis, il ne veut surtout pas se précipiter.

Comme expliqué par RMC Sport en mai, Aouar n'écarte lui aucune piste. Il pourrait s'entendre avec l'OL sur un départ durant ce mercato si les conditions sont réunies. Il sait que son choix sera déterminant pour la suite de sa carrière, lui qui espère toujours retrouver l'équipe de France à court ou moyen terme.

Aligné à 45 reprises la saison dernière toutes compétitions confondues, pour un total de huit buts et quatre passes décisives, Aouar ne sera pas présent ce samedi soir à Bruxelles pour affronter Anderlecht en amical. Il est resté aux soins.


OL : Tolisso blessé, Lyon refuse de paniquer

Foot01.com

Souffrant de fatigue musculaire, Corentin Tolisso ne sera pas du déplacement qu'effectue l'Olympique Lyonnais en Belgique et sa présence aux Pays-Bas est incertaine. Peter Bosz ne panique pas, mais forcément cela le perturbe.

De retour à l’Olympique Lyonnais après avoir été laissé libre par le Bayern Munich, Corentin Tolisso rêvait probablement de faire un come-back plus spectaculaire. En effet, le milieu de terrain de 27 ans est au repos depuis un peu plus d’une semaine, et il n’a pas joué une seule seconde des différents matchs de préparation disputés par l’OL. De même, il n’est pas en Belgique avec ses coéquipiers pour les deux rencontres amicales jouées ce samedi contre Anderlecht (15h et 20h), 36 joueurs ayant été retenus par Peter Bosz à cette occasion. Souffrant d’un souci musculaire au mollet, Corentin Tolisso a encore besoin de récupérer. Mais forcément, compte tenu des soucis récurrents qu’il a connus avec le Bayern Munich, certains commencent à s’inquiéter et se demandent si les dirigeants du club allemand n’ont pas laissé libre l’international tricolore pour cela. Une question que ne se pose pas Jean-Michel, et encore moins son entraîneur néerlandais. Cependant, comme l’explique Le Progrès, du côté de l’OL on sait que cela n’aide pas à la préparation de la saison.

Peter Bosz a vraiment besoin de Corentin Tolisso

Comme l’explique Christian Lanier, l’Olympique Lyonnais doit s’adapter à cette situation, et s’il n’y a aucune raison de durablement s’inquiéter pour Corentin Tolisso, forcément il y a une forme d’attente qui se développe, car dans le même temps Johann Lepenant n’a lui pas traîné pour montrer sous le maillot de l’OL toutes les qualités qu’il avait déjà à Caen. « La préparation de Corentin Tolisso est effectivement retardée. Personne ne sait s’il sera en mesure de suivre le stage aux Pays-Bas (18 au 24 juillet). Mais dans tous les cas, il n’a pu réellement montrer à Peter Bosz à quel point son arrivée allait changer la vie de son équipe (...) Corentin Tolisso qui a des antécédents au niveau des blessures fait aussi l’objet d’une surveillance accrue. L’OL prendra donc le temps avec son milieu de terrain. L’heure n’est pas à l’inquiétude, mais à l’impatience. Car le dispositif voulu par le coach néerlandais impose de disposer d’un Tolisso en mode international », explique le journaliste. On verra contre Anderlecht si l'absence de l'expérimenté milieu de terrain français est déjà compensée ou si Peter Bosz doit encore patienter en espérant le retour rapide d'un des principaux renforts saisonniers.

OL : Lacazette-Paqueta, Riolo tape du poing sur la table

Foot01 com

L'OL a frappé fort ces dernières semaines sur le marché des transferts. Mais le cas Lucas Paqueta fait beaucoup parler, alors que le Brésilien est tenté par un départ loin du Rhône.

La direction lyonnaise n'a pour le moment pas chômé sur le marché des transferts. Jean-Michel Aulas l'avait promis aux fans de l'OL, le mercato allait être mouvementé. Déjà, Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso sont revenus au club, qui a aussi su séduire le jeune Johann Lepenant. Les Gones veulent continuer sur leur lancée en recrutant prochainement un latéral gauche, mais également en trouvant un remplaçant à Houssem Aouar, qui devrait être William Carvalho. Aussi, il faudra régler le dossier Lucas Paqueta. Le Brésilien aurait récemment demandé à partir si une belle offre arrivait prochainement à l'OL. Un départ qui affaiblirait grandement la qualité de l'effectif de Peter Bosz selon certains observateurs. C'est notamment l'avis de Daniel Riolo.

Paqueta vendu, ça change tout à l'OL

Sur l'antenne d'RMC, le consultant a en effet émis ses doutes concernant un futur départ de Paqueta, jugé comme le meilleur joueur de l'effectif rhodanien. « Si Bosz va faire mieux cette année, déjà il faut savoir si les joueurs vont entendre le message et surtout, quels seront ses joueurs ? Pour le moment, l'effectif n'est pas complètement taillé. On a entendu tout et son contraire au sujet de Paqueta. Ok, Lacazette est arrivé et monopolise toute l'attention mais le joueur fort du club, c'est Paqueta. C'est le mec autour de qui on avait envie de construire. Il reste ou il reste pas ? Devant, j'aimerais connaitre la situation de Dembélé. Il était capitaine. Il ne peut pas jouer avec Lacazette à deux ! Il veut être le remplaçant de Lacazette ? Bizarre de dire qu'il veut rester. Si les mecs se disent que ça va leur servir de leçon, il faudra que les joueurs soient coopératifs », a notamment indiqué Daniel Riolo, bien curieux concernant la prochaine saison de l'OL. A noter que selon la presse anglaise, Arsenal et Newcastle sont les deux clubs les plus chauds pour accueillir Lucas Paqueta. Il reste encore quelques semaines à l'OL pour régler ce dossier, alors que les hommes de Peter Bosz seront opposés à Ajaccio le 5 août prochain pour la première journée de Ligue 1.

OM contre OL, duel confirmé pour Nicolas Pépé

Foot01.com

Le mercato bat son plein en Ligue 1 et l'OM et l'OL ont quelques ambitions sur le marché des transferts. Le nom de Nicolas Pépé (Arsenal) circule du côté des deux Olympiques.

Depuis son arrivée à Arsenal en 2019 en provenance du LOSC contre un chèque de 80 millions d'euros, Nicolas Pépé alterne le bon mais surtout le moins bon. L'international ivoirien a souvent été blessé et son rendement n'a pas été forcément à la hauteur des investissements placés en lui. Auteur de 27 buts en 112 matchs disputés avec les Gunners, Nicolas Pépé n'est pas forcément dans les plans de Mikel Arteta, désireux de faire confiance à des joueurs plus jeunes et réguliers. En fin de contrat en 2024, Pépé possède encore une belle cote en Europe. En France, l'OL et l'OM sont intéressés par son profil et pourraient tenter leur chance.

Pépé vers un retour en Ligue 1 ?

Selon les informations du Daily Mail, les deux clubs français envisageraient une arrivée de l'ancien Lillois pour renforcer leur secteur offensif. Estimé à 30 millions d'euros, Pépé ne sera en revanche pas bradé par Arsenal. Difficile d'imaginer l'OL et l'OM dépenser autant pour un joueur qui dispose également d'émoluments très élevés : 118 000 par semaine. Dans le dossier Pépé, le FC Séville est aussi intéressé et souhaiterait faire une offre à Arsenal de 18 millions d'euros. En Premier League, Leeds a aussi quelques regards tournés vers Nicolas Pépé pour remplacer Raphinha, parti au FC Barcelone. La concurrence s'annonce donc féroce pour l'OM et l'OL. Mais Pablo Longoria a un argument de taille, le fait que son club évoluera la saison prochaine en Ligue des champions. Une compétition que Nicolas Pépé n'a pas pu jouer sous les couleurs des Gunners. Reste à savoir si un prêt à Marseille pourrait le séduire, afin de relancer une carrière en perte de vitesse depuis son départ du LOSC. Avant de passer à l'action, l'OM devra néanmoins vendre certains joueurs. Alvaro Gonzalez et Kevin Strootman en font partie.


Les Gones s'imposent 3-2 dans le premier match du jour face au RSC Anderlecht

Jérémy

Jérémy - @Breizhgone56

Occupé à plein temps par l'OL, bien que ce soit pas toujours un cadeau, il s'en contente.