L'Actu du Mardi 28 Juin

L'Actu du Mardi 28 Juin

OL - Mercato : un chèque inattendu pourrait aussi tomber d'Autriche !

Butfootballclub.fr

Alors que l’OL a commencé son mercato estival, un chèque inattendu pourrait aussi tomber d'Autriche !

L’OL va voir une belle somme d’argent arriver avec le nouvel actionnaire majoritaire John Textor. Les Lyonnais vont pouvoir investir cet argent pour se renforcer lors du mercato estival et ainsi étoffer l’effectif. En plus de cela, les Gones pourraient voir une bonne nouvelle et un chèque inattendu venir d'Autriche !

Présent à Salzbourg depuis deux ans, et son départ de l’OL, Oumar Solet attire la convoitise de nombreuses équipes d’Europe. Cet été, le défenseur pourrait partir pour une somme comprise entre 12 et 15 millions d’euros qui pourraient rapporter un joli chèque à l’OL, qui possède 15% sur une éventuelle plus-value. Pour rappel, Solet avait été recruté par Salzbourg pour 4,5 millions d’euros.

 

L’OL va quitter la Bourse après le rachat de John Textor

Rmcsport.bfmtv.com

Le rachat de l’OL par l’investisseur américain John Textor va entraîner le retrait du groupe de la bourse où il était coté depuis 15 ans.

L’OL va bientôt tourner une page en sortant de la Bourse, quinze ans après y être entré. Selon le site Lyon Entreprises, le rachat du club par l’investisseur américain John Textor va entraîner le retrait de la cote du club. La procédure devrait être enclenchée d’ici la fin de l’année, précise le média. Jean-Michel Aulas avait marqué l’histoire le 8 février 2007 en faisant entrer un club français pour la première fois en Bourse.

John Textor par le biais de sa société Eagle Football Holdings LLC, va acquérir la totalité des actions détenues par le Français Pathé, les Chinois d’IDG Capital et Holnest, la holding familiale de Jean-Michel Aulas et sera à la tête de 66,56 % du capital de la société lyonnaise, au prix de trois euros par action.
Lyon Entreprises précise qu’Eagle Football Holdings LLC devra aussi racheter la totalité des OSRANEs (obligations remboursables en actions nouvelles ou existantes) détenues par Pathé et IDG Capital ainsi que 50 % des OSRANEs détenues par Holnest. "Ce qui mènera le groupe US à posséder 89 % du capital, réduisant de manière drastique le “flottant” en Bourse, précise l'article. A ce stade, il n’y aura plus qu’une possibilité: le retrait de la cote, sans doute au 4e trimestre après donc quinze années de présence sur le marché boursier."

L'action est passée de 24 euros à 2,86 euros

A son entrée en bourse en 2007, la cote s’élevait alors à 24 euros. Quinze ans plus tard, elle apparaissait à 2,86, à la clôture lundi 27 juin. Jean-Michel Aulas, président lyonnais, a précisé qu’il resterait au moins trois ans en place la semaine dernière lors de la présentation du nouvel actionnaire. "Je me suis engagé trois ans minimum avec John Textor, avait-il confié. Je ne vais pas revenir sur mon âge, mais ça suppose beaucoup de sacrifice, de travail et de fatigue. Pour le moment on est dans un deal de trois ans, on se reverra pour se donner des nouvelles de la suite."

"Je n'aime pas les projets comme le PSG, avait ajouté John Textor lors de sa présentation. (...) Si on continue à faire ce que fait Jean-Michel depuis quelques années et qu'on y amène du divertissement et de la technologie on va pouvoir gagner plus d'argent qu'avec un investisseur qatari."

 

OL : Manchester United veut doubler les Gones pour Malacia !

Onzemondial.com

Alors que l'Olympique Lyonnais a un accord verbal pour Tyrell Malacia, Manchester United discute avec le Feyenoord Rotterdam pour doubler le club rhodanien.
Alors que les Gones ont un accord verbal complet pour recruter le latéral gauche du Feyenoord Rotterdam, Fabrizio Romano annonce que les Red Devils essayent de doubler l'OL. Des discours pour trouver un nouvel accord seraient en cours entre les deux parties. Lyon ne semble donc plus avoir son destin en main.

Manchester United sur le point de doubler l'OL ?

Alors que l'Olympique Lyonnais a un accord verbal pour Tyrell Malacia, Manchester United discute avec le Feyenoord Rotterdam pour doubler le club rhodanien, rapporte Fabrizio Romano. L'arrière gauche hollandais a les mêmes agents que Frenkie de Jong.

 

OL : Paqueta accusé à tort, sa réponse est cash

Foot01.com

Lucas Paqueta n'est pas assuré de rester à l'OL cet été. L'international brésilien est annoncé partant par une partie de la presse mercato.

L'OL entame, à l'instar du PSG, une petite révolution. L'arrivée récente de John Textor en tant que propriétaire majoritaire des Gones a donné pas mal d'espoir aux fans du club. Le mercato estival de l'OL promet d'être ambitieux. Déjà, Alexandre Lacazette et Johann Lepenant ont signé. Tyrell Malacia (Feyenoord) pourrait suivre très prochainement. Si de belles recrues vont donc débarquer, l'OL ne pourra pas échapper aux ventes. Car les Rhodaniens ne joueront aucune coupe d'Europe la saison prochaine, ce qui ne joue pas en leur faveur. Lucas Paqueta (24 ans), auteur d'un dernier exercice très probant, aurait des envies d'ailleurs depuis quelques mois déjà. La presse britannique l'annonce notamment en négociations avec la direction de Newcastle, où joue son ami Bruno Guimaraes.

Lucas Paquet met les points sur les I

Mais publiquement, Lucas Paqueta répète son intention de rester à l'OL. Difficile donc de savoir le vrai du faux. Récemment, dans un article, Hervé Penot indiquait que l'ancien Milanais n'avait plus forcément la tête tournée vers le nouveau projet de l'Olympique Lyonnais : « Même Lucas Paqueta, qui a demandé à partir comme Houssem Aouar avant lui, s'est éloigné un peu du projet collectif attendu ». Un écrit relayé par un internaute sur Twitter. Et visiblement, ce n'est pas passé inaperçu auprès du principal intéressé, qui a simplement répondu avec un point d'interrogation, comme vous pouvez le voir ci-dessus. Une manière pour lui de bien insister sur le fait qu'il n'est pas encore parti et que rester à l'OL lui conviendrait très bien. En fin de contrat en juin 2025, Lucas Paqueta est aujourd'hui estimé à 35 millions d'euros. Mais peu d'offres sont pour le moment sur la table des Gones. L'été est encore long et en attendant plus, le milieu de terrain inspiré de Lyon va reprendre l'entraînement le 1er juillet prochain.

Cherki scotché à l'OL, le Real et Liverpool dégoûtés !

Foot01.com

En discussions avec l’OL, Rayan Cherki devrait prolonger malgré les intérêts de Liverpool et du Real Madrid.

En fin de contrat avec l’Olympique Lyonnais en juin 2023, Rayan Cherki est en passe de prolonger dans le Rhône. « Franchement, les discussions avancent bien. Mon parti et celui du club s'entendent très bien. C'est bientôt la reprise et j'espère pouvoir faire de grandes choses avec l'OL » a lancé il y a trois jours le milieu offensif de l’OL en marge du match de basket entre Monaco et l’ASVEL. Une très bonne nouvelle pour Lyon ainsi que pour les supporters, qui voient en Rayan Cherki le futur Nabil Fekir voire le futur Karim Benzema. Le jeune international espoirs français est néanmoins très loin du compte pour prétendre à une place de titulaire en début de saison prochaine selon Peter Bosz, selon les informations du journal L’Equipe.

Bosz toujours pas convaincu par Cherki

Le journal dévoile dans son édition du jour que Rayan Cherki souhaite s’imposer dans son club formateur mais que pour l’heure, Peter Bosz le trouve bien trop éloigné de ce qu’il exige en termes d’investissement défensif. La qualité technique de Rayan Cherki n’est pas remise en cause par le staff de l’entraîneur néerlandais, mais son interprétation des consignes pose parfois problème. Rayan Cherki entre toutefois dans le projet de l’OL et de son entraîneur Peter Bosz, lesquels souhaitent se recentrer sur le fameux « ADN lyonnais » avec notamment le retour aux sources d’Alexandre Lacazette et la prise de pouvoir de certains joueurs formés au club tels que Malo Gusto, Maxence Caqueret ou encore Castelo Lukeba. C’est maintenant à Rayan Cherki de s’adapter aux exigences de Peter Bosz pour devenir aussi important à l’OL que les joueurs précédemment cités. Lyon, qui souhaite alléger son effectif en raison du manque de coupe d’Europe, envisage de se séparer de certains joueurs offensifs (Dembélé, Toko-Ekambi) afin de faire de la place à son phénomène de 18 ans.

Le Real et Liverpool le suivent toujours

Malgré les doutes de Peter Bosz, Rayan Cherki est donc parti pour rester à l’Olympique Lyonnais. Une issue frustrante pour deux géants européens qui suivent le joueur avec une grande attention depuis plusieurs années : Liverpool et le Real Madrid. Selon les informations du site HITC, les deux clubs étaient à l’affût pour récupérer Rayan Cherki cet été, au cas où l’OL décidait de le vendre, faute d’accord pour une prolongation de contrat. Vraisemblablement, le milieu offensif de 18 ans va prolonger à Lyon, un réel coup dur pour Liverpool et le Real Madrid. Reste la possibilité de payer environ 35 millions d’euros pour s’attacher les services de Rayan Cherki cet été malgré sa prolongation à l’OL. Une folie à laquelle le Real Madrid et Liverpool ne devraient pas céder. C’est donc dans son club formateur que Cherki va poursuivre sa carrière. Mais nul doute que le Real et les Reds continueront de suivre ses performances dans l’optique des années à venir.

Jérémy

Jérémy - @Breizhgone56

Occupé à plein temps par l'OL, bien que ce soit pas toujours un cadeau, il s'en contente.