L'Actu du Vendredi 17 Juin

L'Actu du Vendredi 17 Juin

Le calendrier de la saison 2022/2023 est sorti

 

OL : Aulas menacé, le rachat peut mal tourner

Foot01.com

Trois candidats sont en lice pour racheter l'Olympique Lyonnais, ou au moins les parts qui sont en vente. Un scénario défavorable à Jean-Michel Aulas est possible.

Le conseil d’administration de l’Olympique Lyonnais qui s’est tenu ce jeudi a permis d’avancer sur la vente d’une partie du club. Le but de cette réunion était d’étudier la crédibilité des trois repreneurs possibles des parts remises en vente par Pathé et IDG Groupe, qui détiennent chacun 20 % du club. En cas de rachat couplé, Jean-Michel Aulas, qui détient 27 % des parts via sa holding Holnest, ne serait donc plus majoritaire. Mais dans tous les projets étudiés, ils sont au nombre de trois, l’emblématique président rhodanien est toujours considéré comme le dirigeant aux commandes. Ce sera d’autant plus facile si Foster Gillett, le candidat qui a la préférence de JMA, parvient à racheter l’OL contre une somme de 600 millions d’euros. Ce projet, qui comprend également le rachat d'une partie des parts d'Aulas, tient la corde mais le Conseil d’Administration s’est aussi penché sur l’origine des fonds nécessaires au rachat, et l’Américain aurait une partie de son argent en cryptomonnaie, ce qui n’est pas considéré comme un point rassurant.

Textor beaucoup moins favorable à Aulas

La prudence est donc de mise mais cette situation un peu bloquée ne convient pas à Jérôme Seydoux (Pathé), qui souhaite vendre rapidement ses parts. Il a le droit de le faire et surtout de choisir le repreneur. Résultat, son choix pourrait se porter sur John Textor, aux fonds financiers plus solides et déjà prêt pour l’opération. Cela mettrait grandement Jean-Michel Aulas en difficulté, puisque l’Américain qui a déjà investi dans des clubs de football en Brésil et en Belgique, n’avait pas fait du maintien d’Aulas une condition de rachat. Mais les choses se sont apaisés à ce niveau, et même si le dirigeant historique serait moins solidement ancré, il conserverait les mains sur le club dans un rôle opérationnel en cas de rachat par Textor. Mais Aulas serait en tout cas bien moins à l’aise qu’avec Gillett, le candidat qui a largement sa préférence et est prêt à investir énormément tout en lui laissant la gestion pleine de l’OL.

 

Thiago Mendes prolonge jusqu'en 2025!

Jérémy

Jérémy - @Breizhgone56

Occupé à plein temps par l'OL, bien que ce soit pas toujours un cadeau, il s'en contente.