L'Actu du Samedi 11 Juin

L'Actu du Samedi 11 Juin

Voir aussi...  L'Actu du Vendredi 10 Juin// L'Actu du Jeudi 9 Juin//L'Actu du Mercredi 8 Juin

OL : Il joue ou il part, Boateng tape fort !

Foot01.com

Gros nom du mercato estival 2021 à l'OL, Jérôme Boateng a surtout été la grosse déception de la saison ensuite. Le défenseur allemand, sur le départ selon la presse, est revanchard et prêt à revenir au meilleur niveau la saison prochaine.

Champion du monde 2014 avec l'Allemagne, double vainqueur de la Ligue des champions avec le Bayern Munich, Jérôme Boateng possède un palmarès impressionnant et fait rêver beaucoup de monde. Toutefois, à l'OL, on est loin d'avoir vu en action l'un des meilleurs défenseurs de sa génération. En effet, Jérôme Boateng est apparu à court de forme, dépassé en vitesse et même coupable d'erreurs grossières lors de sa première saison rhodanienne. Pire, l'Allemand a fini cet exercice sur le banc des remplaçants, supplanté par Castello Lukeba et le milieu de formation Thiago Mendes. En plus, il s'est brouillé avec son entraîneur Peter Bosz et avec le capitaine Léo Dubois.

Les pistes en Turquie démenties

Dans ces conditions, difficile de l'imaginer poursuivre l'aventure à Lyon. Surtout qu'il a un très gros salaire, handicapant pour un OL non-européen la saison prochaine. Les rumeurs le placent déjà en tête de liste des joueurs priés de quitter l'effectif lyonnais l'été prochain. On évoque notamment un intérêt venant de Turquie pour lui. Le journaliste de Sky Sport Allemagne, Florian Plettenberg s'est entretenu avec l'agent de Boateng, Tolga Dirican. Pour lui, son client souhaite avant tout retrouver un niveau plus adéquat que la saison dernière et balaye les bruits de contacts avec la Turquie.
« Jérôme a un contrat à Lyon et je n'ai parlé avec aucun club de Turquie. Son ambition pour lui-même et pour la prochaine saison est très élevée. Il veut jouer pour des titres, comme il se doit pour un champion du monde et double vainqueur de la Ligue des champions. La saison dernière il n'avait pas eu de préparation car il a rejoint Lyon très tard. […] Nous ne voulons certainement pas répéter cela cette année. Jérôme travaille déjà de manière concentrée pour préparer la nouvelle saison », a indiqué l'agent, des propos rapportés dans un tweet par le journaliste Florian Plettenberg. Cependant, le journaliste termine par une phrase laconique et nette sur l'avenir de Boateng. « Néanmoins, il est intéressé par l'idée de quitter Lyon cet été. Il veut jouer régulièrement », écrit-il. C'est donc un Boateng flambant neuf qui attend l'OL mais plus probablement un autre club. Si cela peut faciliter sa vente, les Lyonnais et leurs finances ne s'en plaindront pas.

OL - Mercato : un géant turc lorgne Corentin Tolisso

Butfootballclub.fr

Libre depuis la fin de son contrat au Bayern Munich, Corentin Tolisso (27 ans) n'attise pas que les convoitises de l'OL. Il est également dans le viseur d'un grand club turc, prêt à mettre le paquet pour le détourner des Gones.
"C'est un joueur libre, je pense que le club pourrait se pencher dessus. Après, je ne sais pas trop s'il a d'autres offres. Mais oui, je pousse beaucoup pour qu'il vienne. Et après, je laisse le président gérer le côté contractuel." Depuis qu'Alexandre Lacazette a évoqué la possibilité d'un retour de Corentin Tolisso à l'OL, le jour de sa conférence de presse de présentation, les supporters lyonnais n'attendent que ça.
Seulement, si l'OL désire réellement faire revenir son ancien milieu de terrain, il va devoir batailler ferme ! En effet, le magazine turc FotoMac annonce ce samedi que le Fenerbahçe aimerait le recruter. Libre depuis la fin de son contrat au Bayern Munich, Tolisso ne coûtera rien en indemnité de transfert. Les Canaris turcs pourraient donc mettre le paquet avec sur une éventuelle prime. Surtout qu'eux ont l'avantage de jouer la Champions League la saison prochaine...

West Ham vs OL pour Tete, Lyon va encore perdre ?

Foot01.com

L’Olympique Lyonnais rêve de conserver Tetê cet été, mais ce sera très compliqué. Le prix est dissuasif, du moins pour Lyon, car West Ham trouve que c’est une très bonne affaire.

Conscient du prix de son ailler brésilien, qu’il souhaite conserver après une demi-saison intéressante, l’Olympique Lyonnais hésite à faire l’investissement pour convaincre le Shakhtar Donetsk de lui céder Tetê. Après avoir fait venir Alexandre Lacazette, les Lyonnais se sont en effet bien renforcés en attaque, et misent désormais sur des départs pour alléger un peu l’équipe qui ne disputera pas de Coupe d’Europe la saison prochaine. Néanmoins, la possibilité de conserver Tetê est discutée en interne. Le club ukrainien en demande quasiment 25 millions d’euros, ce qui a dans un premier temps provoqué l’arrêt brutal des négociations. Une tactique classique pour faire baisser le prix, même si la manoeuvre n’est pas du tout certaine de réussir.

West Ham ne tique pas devant le prix de Tetê

En effet, Football London affirme que West Ham et son manager David Moyes sont un grand fan du Brésilien, qui a affronté les Hammers en Europa League avec de belles actions à son compteur. Même si au final, il n'y a pas eu photo entre les deux équipes, avec notamment le succès des Anglais 3-0 au Groupama Stadium. Et cette somme de 25 millions d’euros, qui est considérée comme trop élevée par l’OL, est en revanche vue comme une « belle affaire ». Le niveau d’investissement entre un club de Premier League et une formation de Ligue 1 est abyssal et si Lyon a réussi à récupérer Alexandre Lacazette gratuitement d’Arsenal, ce ne sera pas la même histoire avec un joueur sous la forme d’un transfert. Le club londonien se veut ambitieux pour continuer à lutter face aux grosses écuries, les Hammers ayant réussi à aller chercher une place européenne, en Conférence League, la saison passée.

PSG, OM, OL, RC Lens, FC Nantes : la LFP remporte une victoire importante face à BeIN

Butfootballclub.fr

La justice a rendu son verdict dans le litige opposant la LFP à BeIN : la chaîne qatarie est bien obligée de verser 332 millions d’euros par an à la Ligue ! Une bouffée d'oxygène pour l'institution et l'ensemble des clubs de L1, tellement dépendants des droits TV.
Selon les informations de L’Équipe, la cour d’appel de Paris a confirmé hier vendredi la décision de référé qui oblige BeIN Sports à payer la LFP, ainsi qu'à produire et diffuser les deux matches de Ligue que 1 le groupe avait acquis pour la période 2020-2024. Jusqu’alors les deux rencontres dont la chaîne qatarie avait acquis les droits étaient sous-licenciés à Canal+, qui remboursait une partie des 332 millions d’euros.

Ce verdict est une très bonne pour la Ligue mais surtout les clubs de Ligue 1, pour qui les droits télévisés constituent une part très importante du budget. Bien évidemment, il n'offre que deux ans de sursis puisque lors du prochain appel d'offres, aussi bien Canal+ que beIN, fâchés par la tournure des événements et l'entrée en jeu d'Amazon, risquent de ne pas concourir. La LFP a deux ans pour s'y préparer...

OL : Peter Bosz raccourcit les vacances de 4 joueurs !

Foot01.com

Pour remettre l'OL dans le bain, Peter Bosz a décidé d'imposer un retour collectif qui se fera plus tôt que prévu pour certains joueurs.

Peter Bosz ne l’a pas caché, il a été très déçu par la première saison de son équipe à l’Olympique Lyonnais. Dès son arrivée, l’entraineur néerlandais n’a pas vraiment senti le répondu désiré par ses joueurs, notamment sur le plan physique et tactique. Résultat, la saison de l’OL a connu des hauts et des bas, mais le verdict final est sans appel avec une 8e place qui fait très mauvais genre.

Reprise le 2 juillet pour l'OL

Peter Bosz a conservé la confiance de ses dirigeants, et va donc avoir l’envie de la rendre, lui qui rêve de ramener un titre aux Lyonnais. Pour cela, Jean-Michel Aulas compte lui offrir un mercato de premier choix, mais le technicien passé par l’Ajax a décidé aussi de serrer la vis. En effet, la reprise a été certes repoussée d’un jour, puisqu’elle se fera le samedi 2 juillet, mais la condition fixée démontre que l’heure n’est plus à la rigolade. En effet, absolument tous les joueurs de l’effectif sont concernés par cette date.
Peter Bosz veut avoir tout le monde sous la main d’entrée de jeu, et cela veut dire des vacances plus courtes pour les internationaux. Plusieurs joueurs lyonnais sont actuellement sollicités, et c’est le cas des espoirs Maxence Caqueret, Malo Gusto et Castello Lukeba, qui n’auront donc droit à qu’à trois semaines de vacances pour régénérer les batteries. Un laps de temps pas beaucoup plus long pour Karl Toko-Ekambi, en forme avec le Cameroun, et qui va vite devoir regagner Lyon pour montrer qu’il a bien l’intention d’apporter sa pierre à l’édifice la saison prochaine.

Un match amical face à Anderlecht de prévu

La préparation débutera véritablement le 4 juillet, après les tests et un match amical a déjà été annoncé face à Anderlecht, le 16 juillet à Bruxelles. Un programme qui va progressivement se remplir avant le début des choses sérieuses, avec la reprise du championnat de France le 6 ou 7 août.

Voir aussi...  L'Actu du Vendredi 10 Juin// L'Actu du Jeudi 9 Juin//L'Actu du Mercredi 8 Juin

Jérémy

Jérémy - @Breizhgone56

Occupé à plein temps par l'OL, bien que ce soit pas toujours un cadeau, il s'en contente.