L'Actu du Jeudi 9 Juin

L'Actu du Jeudi 9 Juin

Voir aussi... L'Actu du Mercredi 8 Juin//L'Actu du Mardi 7 Juin// Lucas Mocio:" Je ne pense pas qu'Anthony Lopes écoute les supporters adverses"

 

La vente de l'OL est dans le "money time" : "J'ai l'intention de conclure le sujet le 23 juin", annonce Aulas

Eurosport.fr

LIGUE 1 – Alors que les profils des possibles investisseurs ont filtré mercredi dans la presse, Jean-Michel Aulas est revenu sur la vente de l'OL, après la présentation d'Alexandre Lacazette. Le président lyonnais n'a pas voulu trop en dire en raison des discussions toujours en cours mais il a précisé sa future situation et a dévoilé la date butoir pour cette vente.
C'est l'autre sujet majeur du moment à Lyon. Et si la présentation d'Alexandre Lacazette n'a pas été phagocytée par cette révolution qui s'annonce, il était impossible de passer à côté des nouveaux investisseurs évoqués à l'Olympique lyonnais. Et Jean-Michel Aulas, le président du club, a accepté d'évoque le sujet. Sans trop en dire, les négociations étant toujours en cours… "On essaye de changer d'actionnaire. C'est une procédure très surveillée, a glissé JMA. Oui il y a des discussions mais non il n'y a rien de conclu. Les informations trop précises, quand inexactes, peuvent contribuer à ce que les choses ne se fassent pas".

"Il y a plusieurs investisseurs, le communiqué est clair"

Désireux de rester discret pour ne pas faire capoter un dossier clef pour l'avenir de son club, Jean-Michel Aulas a cependant confirmé la présence de Foster Gillett dans les possibles acheteurs, alors que le fils du millionnaire est présenté par L'Equipe comme en pole pendant que RMC évoque de son côté trois offres américaines pour les parts en vente (40% à peu près des parts du club). "Il y a plusieurs investisseurs, le communiqué est clair, a lancé Aulas. Si la presse le dit que c'est Forster Gillet c'est que quelqu'un a parlé. Mais dire qu'il est devant, ce n'est pas le cas."
En attendant d'y voir plus clair, il y a quand même des certitudes. Oui, Aulas va bien rester pendant un temps à la tête de l'OL malgré ce rachat. "On peut diriger sans être majoritaire, il faut avoir la confiance des actionnaires comme c'est le cas depuis 35 ans, a expliqué le boss lyonnais. Il y aura des actionnaires, Américains ou autres. Il faut être hyper discret mais on aura les moyens de notre ambition et je resterai au club." Et surtout, on devrait bientôt être fixé sur cette affaire. "On est dans le money time. J'ai l'intention de conclure le sujet le 23 juin", prévient encore Aulas. Le rendez-vous est pris.

Mercato: "Le contact est établi", l’OL et Lacazette poussent pour un retour de Tolisso

Rmcsport.bfmtv.com

Corentin Tolisso (27 ans), en fin de contrat avec le Bayern Munich, est bien dans le viseur de l’OL, comme l’ont confirmé Jean-Michel Aulas et Bruno Cheyrou, ce jeudi. Alexandre Lacazette fait aussi le forcing pour que le milieu de terrain l’imite et revienne dans son club formateur.

Après Alexandre Lacazette (31 ans), l’OL veut faire revenir un autre de ses anciens joueurs. En marge de la présentation de l’attaquant ce jeudi, les dirigeants ont confirmé leur intérêt pour Corentin Tolisso (27 ans), en fin de contrat au Bayern Munich. Le contact a même été "établi" mais le dossier s’annonce assez compliqué pour le joueur, courtisé sur le marché et désireux de jouer une Coupe d’Europe la saison prochaine (l’OL n’en jouera aucune) avec l’espoir de disputer la Coupe du monde avec l’équipe de France.

"Je pousse pour qu’il vienne", reconnaît Lacazette

Face à la complexité, Lyon fait donc le forcing avec des atouts de poids comme Alexandre Lacazette qui a clairement annoncé son souhait de voir "Coco" l’imiter faire son retour dans son club formateur.

"C’est un joueur libre donc, je pense que le club pourrait se pencher dessus, a-t-il confié. Je ne sais pas s’il a d’autres offres. Je pousse pour qu’il vienne mais je laisse le président (Jean-Michel Aulas, ndlr) gérer le côté contractuel."

Bruno Cheyrou, en charge du recrutement, a embrayé. "Au même titre qu’Alex, tous les bons joueurs libres peuvent être intéressants pour nous par rapport à notre situation, a confié l’ancien milieu de terrain. Si on pouvait faire revenir Corentin… Mais le président ne l’a pas encore demandé explicitement! Donc on n’a pas pu encore avancer réellement. Ça fait bien entendu parti des options ambitieuses. Je reprends une expression du président: ‘à l’impossible, nul n’est tenu’. Donc si c’est possible, on le fera revenir avec plaisir."
Jean-Michel Aulas a asséné la troisième lame en faisant preuve d’une transparence assez rare sur ce genre de dossiers. "Je peux confirmer que le contact a été établi, a indiqué le président. Il est dans un contexte différent. On ne peut pas s’avancer parce que le contact est établi depuis moins longtemps et il y a d’autres considérations. D’autres joueurs, libres ou pas obligatoirement, vont nous intéresser puisque le recrutement va être ambitieux."

Mercato Lyon : départ programmé pour Paqueta

Maxifoot.fr

Si l'Olympique Lyonnais a véritablement lancé son mercato d'été avec l'officialisation du retour de l'attaquant Alexandre Lacazette ce jeudi, le club rhodanien va également s'animer dans le sens des départs sur ce mercato d'été. Et sans surprise, le milieu des Gones Lucas Paqueta (24 ans, 35 matchs et 9 buts en L1 cette saison) se dirige vers la sortie d'après les informations du quotidien L'Equipe ce jeudi.

Irrégulier cette saison malgré des périodes brillantes, l'international brésilien souhaite quitter le récent 8e de Ligue 1 sur cette période des transferts. Et l'OL veut aussi faire partir l'ancien Milanais afin de réaliser une belle opération sur le plan financier avec une vente estimée à plus de 60 millions d'euros. Alors que la piste menant au Paris Saint-Germain n'est plus d'actualité avec le départ à venir du directeur sportif Leonardo, Paqueta devrait prendre la direction de la Premier League, avec un intérêt persistant de Newcastle.

Mercato OL : Un message clair envoyé à ce jeune !

Score.fr

Soucieux de rebâtir une équipe solide en vue de la saison prochaine, la direction rhodanienne a opté pour la stratégie suivante : l’ADN du club. Pour autant, un membre de l’effectif n’a semble-t-il pas compris le message.

La stratégie de l’OL se met en place. Après la prolongation de Maxence Caqueret jusqu’en 2026, actée il y a plusieurs semaines, l’arrivée de Rémy Riou dans les cages de l’OL, le club a présenté aujourd’hui à la presse la prolongation d’Anthony Lopes et l’arrivée d’Alexandre Lacazette. Tous ces joueurs ont un point commun : ils ont tous été formés à Lyon.

La saison catastrophique a semble-t-il rebattu les cartes dans le Rhône. Il faut dire que la victoire des jeunes en Coupe Gambardella face au SM Caen a convaincu Jean-Michel Aulas sur la stratégie à adopter pour retrouver les places européennes avec le groupe professionnel. : "Revenons à nos basiques, il faut revenir à ce qu’on sait faire à l’OL. Il faut privilégier l’ADN OL ."

Cherki sur le départ

Un message reçu cinq sur cinq pour l’instant. Sauf pour un jeune. Rayan Cherki. À 18 ans et sous contrat jusqu’en juin 2023, les négociations sont pour le moment au point mort. Dernièrement, la presse espagnole l’envoyait même du côté de la Maison Blanche. Et il faut dire que le milieu offensif ne serait pas insensible à l’idée de rejoindre un ancien lyonnais, Karim Benzema. Il l’a lui-même confirmé en septembre dernier lors d’une interview accordée à OnzeMondial :

"L’itinéraire parfait serait le suivant : marquer l’histoire de l’OL, puis marquer l’histoire de plein d’autres clubs et donc marquer l’histoire du football. On sait tous que mon club de rêve est le Real Madrid. Rejoindre le plus grand club du monde, ce serait beau. Voilà l’itinéraire parfait, celui que j’ai en tête. Je me lève tous les matins pour ça : atteindre mes rêves."

Pour autant, Jean-Michel Aulas ne s’attendait pas à devoir faire face à la concurrence madrilène de sitôt. Et pourtant, l’incertitude plane du côté de son avenir. Alors forcément, après avoir officialisé Alexandre Lacazette, le président en a profité pour glisser un mot au principal intéressé en conférence de presse :

"Nous l'avons vu avec Vincent (Ponsot) et Bruno (Cheyrou) et toute sa famille. Je l'ai vu en tête à tête, les yeux dans les yeux. Je pense qu'il va s'engager aussi parce que j'ai confiance en lui et je ne pense pas que ses conseillers iront contre. Mais c’est un avis personnel et il m'est déjà arrivé d'être démenti. J'aimerais bien qu'il s'inscrive dans cette filière et l'occasion du retour d'Alex et d'autres constitue une occasion formidable pour lui de tirer définitivement une projection avec l'Olympique Lyonnais. Une projection qui lui permettrait de concrétiser son immense talent en mettant de côté les points qui l'ont peut-être freiné dans sa progression".

Un coup de communication forcément. Reste à savoir si cela va fonctionner. En attendant, l’aventure de Rayan Cherki à l’OL n’est sans doute pas terminée. Lui, qui voulait marquer l’histoire du club, n’a pour le moment jamais brillé avec les Gones.

Mercato Lyon : Aouar proposé en Serie A ?

Maxifoot.fr

Au sortir d’un exercice compliqué, le milieu de terrain Houssem Aouar (23 ans, 36 matchs et 6 buts en L1 cette saison) fait partie des joueurs potentiellement amenés à quitter l’Olympique Lyonnais cet été à un an du terme de son contrat (voir ici). Ce jeudi, le média Il Tempo va plus loin et indique que le Gone a même été proposé à l’AS Roma.
Disponible pour moins de 20 millions d’euros, le Tricolore constitue une piste susceptible d’intéresser l'entraîneur romain José Mourinho. Reste à savoir quelle est la volonté d’Aouar pour la suite de sa carrière. Récemment, le Betis Séville, la Real Sociedad et un autre club italien, dont le nom n’a pas filtré, étaient également annoncés sur les rangs.

Léo Dubois trouve preneur, l’OL jubile

Foot01.com

Désireux d’entamer un nouveau cycle, l’OL souhaite se séparer de plusieurs indésirables dont fait partie Léo Dubois.

Absent de la liste de Didier Deschamps pour les matchs de Ligue des Nations en ce mois de juin, Léo Dubois n’était plus un titulaire indiscutable de Peter Bosz à l'Olympique Lyonnais durant la fin de saison. Il faut dire que l’ancien Nantais doit faire face à une rude concurrence dans le Rhône avec l’éclosion de Malo Gusto. Le latéral droit formé à l’OL est amené à devenir le titulaire indiscutable de Peter Bosz à ce poste la saison prochaine et en ce sens, un départ de Léo Dubois serait vu d’un très bon œil par la direction lyonnaise. Cela tombe bien, l’international tricolore est sollicité. Après deux expériences en Ligue 1, Léo Dubois est tenté d’aller voir ce qui se passe à l’étranger. Sa cote est intéressante en Italie, où la Fiorentina est intéressée par ses services selon Gianluca Di Marzio.

La Fiorentina veut Léo Dubois

Le journaliste de Sky Sports a en effet dévoilé que la Fiorentina souhaitait enrôler Léo Dubois, sous contrat avec l’Olympique Lyonnais jusqu’en juin 2024. Une bonne nouvelle pour Jean-Michel Aulas ainsi que pour Vincent Ponsot, lesquels ont dressé une liste de près de dix joueurs indésirables à l’OL. Une vente de Léo Dubois permettrait par ailleurs à Lyon de renouveler sa confiance à Malo Gusto… et de l’inciter à rester dans le Rhône. Car après sa belle saison, le jeune Lyonnais est courtisé, y compris par des équipes dont l’ambition est de gagner la Ligue des Champions. Dans son édition du jour, L’Equipe rapportait à la surprise générale que le Paris Saint-Germain était intéressé par Malo Gusto afin d’en faire la doublure d’Achraf Hakimi la saison prochaine. Une information déroutante et qui est de nature à faire trembler les supporters ainsi que les dirigeants de l’OL.

 

Lacazette signe jusqu'en 2025!

 

 

Voir aussi... L'Actu du Mercredi 8 Juin//L'Actu du Mardi 7 Juin// Lucas Mocio:" Je ne pense pas qu'Anthony Lopes écoute les supporters adverses"

Jérémy

Jérémy - @Breizhgone56

Occupé à plein temps par l'OL, bien que ce soit pas toujours un cadeau, il s'en contente.