L'actu du Mardi 7 Juin

L'actu du Mardi 7 Juin

Anthony Lopes est sur le point de prolonger son contrat

Foot11.com


L’histoire d’amour continue

Malgré une décennie passée à l'Olympique Lyonnais, Anthony Lopes n'a pas encore dit son dernier mot. Le portier de 31 ans devrait prochainement signer un nouveau contrat avec son club.

Lopes va rester !

La saison n’a pas été facile pour l’OL. Avec une triste 8ᵉ place de Ligue 1, le club rhodanien ne s’est qualifié pour aucune coupe d’Europe. Cette année, les Lyonnais ont même été éliminés dès les quarts de finale en Europa League. Un bilan très mauvais pour une équipe avec une telle stature. Heureusement, les 7 fois champions de France pourront compter sur certains cadres pour rebondir, dont un certain Anthony Lopes.

L’infatigable gardien portugais n’a pas été à la fête lors de l’exercice 2021-22. Lopes a concédé 51 buts rien qu’en championnat, la faute à une défense trop perfectible. Mais son club de toujours ne lui en tient pas rigueur et souhaite même prolonger son contrat. Celui-ci doit arriver à son terme en juin 2023, mais cette limite devrait bientôt sauter.
Une confiance renouvelée

Selon les informations publiées par L’Équipe, Anthony Lopes serait quasiment tombé d’accord avec l’OL pour une prolongation. D’après le quotidien sportif français, le nouveau contrat ira jusqu’en 2025. Gardons à l’esprit que la signature n’a pas encore été entérinée et que tout peut encore arriver… Mais le dossier est en bonne voie. L’annonce pourrait ainsi être faite très rapidement par les dirigeants lyonnais.

De plus, L’Équipe rapporte aussi que l’Olympique Lyonnais chercherait à exfiltrer Julian Pollersbeck. Le portier allemand, qui faisait office de doublure de Lopes, pourrait partir dès cet été. Différents clubs se seraient montrés intéressés ces derniers jours. Difficile de savoir qui de Rémy Riou ou de Kayne Bonnevie remplacera Pollersbeck en tant que second gardien. Quoi qu’il en soit, le mercato sera intéressant à l’OL. Alexandre Lacazette devrait par exemple revenir au bercail après 5 saisons à Arsenal.







Bruno Cheyrou efface Juninho et devient le patron

Foot01.com


Depuis le départ spectaculaire de Juninho durant les fêtes de fin d'année, l'Olympique Lyonnais n'a plus de vrai patron du secteur sportif. L'OL va corriger cela et c'est Bruno Cheyrou qui va s'y coller.

C’est peu dire que Jean-Michel Aulas a mal vécu le départ de Juninho pour qui il s’était battu afin qu’il accepte de revenir à l’Olympique Lyonnais dans un rôle très important de directeur sportif. Mais l’ancien joueur brésilien de l’OL s’est brûlé les ailes, au point d’être dans une position intenable, et de claquer la porte en prévenant ses dirigeants au détour d’une interview accordée sur RMC à l’automne dernier. A l’époque, Juninho se posait la question de partir en fin de saison, finalement un mois plus tard il partait par la petite porte, et sans un pot de départ. Depuis, le club rhodanien naviguait à vue, Vincent Ponsot endossant le rôle de directeur du football, même si sa grande passion est plutôt de négocier les contrats des joueurs. Cependant, Le Progrès annonce que Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot souhaitent que cela change et c’est pour cela que Bruno Cheyrou devrait avoir un rôle nettement plus important que celui de directeur du recrutement, son poste actuel.

Cheyrou, directeur sportif de Lyon sans l'être ?

Le média régional affirme que même s’il n’aura pas obligatoirement le rôle officiel de directeur sportif, l’ancien joueur, qui n'avait plus une relation idéale avec Juninho, devrait avoir une vraie importance sur le plan sportif. « L’OL veut un directeur sportif qui s’occupe des garçons, mais aussi des féminines et de l’académie, ce que n’a jamais fait Juninho. De par son vécu, Bruno Cheyrou coche toutes ses cases. En plus de son implication dans le recrutement, il serait au plus près du staff de Peter Bosz, mais aussi des joueurs pour faire passer des messages quand c’est nécessaire. Et combler en partie un trou dans l’organisation lyonnaise », précise le journaliste du Progrès. Rien n’est encore officiellement décidé, mais l’idée est clairement dans l’air du côté du Groupama Stadium où l’été va permettre de remettre un peu d’ordre dans l’organisation après le fiasco de la saison passée.





Le Real Madrid menace l'OL pour Rayan Cherki

Foot01.com


Handicapé par une blessure lors de la fin de saison, Rayan Cherki n’a pas véritablement explosé à l’OL malgré les espoirs placés en lui.

Auteur de 2 buts et 4 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison, Rayan Cherki ne s’est pas imposé comme un titulaire aux yeux de Peter Bosz. La saison prochaine sera-t-elle la bonne pour l’international espoirs français, amené à devenir un futur leader technique de l’Olympique Lyonnais ? Nul doute que Peter Bosz comptera sur le natif de Lyon, à l’heure où Jean-Michel Aulas a promis que le club rhodanien voulait une identité forte avec une équipe composée en grande partie de joueurs formés au club. Dans le cas où Rayan Cherki viendrait en tout cas à exploser, cela n’échappera pas aux cadors européens, lesquels suivent pour la plupart l’évolution de Rayan Cherki. C’est notamment le cas du Real Madrid, dont les scouts sont très attentifs aux prestations de l’ailier droit de 18 ans.

Le Real Madrid suit toujours Cherki

Et pour cause, Goal Espagne rapporte que le Real Madrid suit de très près deux grands espoirs du football européen : Jude Bellingham… et Rayan Cherki. A l’époque où Zinedine Zidane était encore l’entraîneur du Real Madrid, le club de la capitale espagnole était attentif aux prestations du milieu offensif de l’OL. Malgré le départ de Zinedine Zidane, il semblerait que le Real Madrid soit toujours à l’affût, prêt à bondir au cas où Rayan Cherki explose. Les Merengue pourraient par ailleurs tenter de jouer un vilain tour à l’Olympique Lyonnais en convaincant Cherki de rejoindre le Real Madrid à l’issue de son contrat, lequel expirera en juin 2023 dans la capitale des Gaules. Depuis plusieurs semaines, Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot tentent de prolonger le bail de Rayan Cherki… sans succès pour le moment. Il faut dire que malgré le fait qu’il n’ait pas encore explosé, le milieu offensif lyonnais de 18 ans est déjà très courtisé en France (Nice) et à l’étranger.





Lacazette de retour à l'OL, c'est pour jeudi !

Foot01.com


La première recrue de l’Olympique Lyonnais pour cet été va redonner le sourire aux supporters.

Le retour d’Alexandre Lacazette est désormais bouclé selon l’ensemble des médias qui suivent le club rhodanien. L’attaquant arrivé en fin de contrat avec Arsenal va revenir dans son club formateur, pour essayer de dynamiser une attaque de l’OL en difficulté, et être le porte-drapeau d’une formation lyonnaise désireuse de retrouver le haut du tableau avec l’ADN du club. RMC précise toutefois que les derniers détails sont en passe d’être réglés, et que la visite médicale se prépare sereinement. L’officialisation de son arrivée et sa présentation à la presse devraient avoir lieu ce jeudi. Un retour qui fait forcément beaucoup parler, alors que les supporters en espèrent d’autres, comme celui de Corentin Tolisso, qui sera peut-être plus difficile à convaincre.





Feyenoord résiste à Lyon pour Tyrell Malacia !

Foot01.com


Désireux de compenser le départ d’Emerson, de retour de prêt à Chelsea, l’OL a flashé sur Tyrell Malacia.

Auteur d’une double confrontation très solide contre l’Olympique de Marseille en demi-finale d’Europa League Conférence, Tyrell Malacia est sans conteste l’un des joueurs à suivre au poste de latéral gauche pour les années à venir. Du haut de ses 22 ans, le latéral néerlandais a le profil idéal pour s’adapter au jeu de Peter Bosz avec un gros volume de course, des qualités défensives au-dessus de la moyenne et une très grosse présence dans le secteur offensif. A en croire les informations délivrées il y a quelques jours par Foot Mercato, les dirigeants de l’Olympique Lyonnais ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt auprès du Feyenoord pour s’attacher les services de Tyrell Malacia. Mais il ne sera pas simple de rafler la mise car selon la presse néerlandaise, le récent finaliste de l’Europa League Conférence tient à sa jeune pépite.

Deux offres de l'OL refusées pour Malacia ?

Et pour preuve, Feyenoord a d’ores et déjà refusé deux offres fermes de la part de l’Olympique Lyonnais pour le transfert de Tyrell Malacia, ce qui prouve à quel point il sera difficile pour le club rhodanien de rafler la mise. Jean-Michel Aulas, Vincent Ponsot, Bruno Cheyrou et Peter Bosz peuvent commencer à activer leurs plans B. A priori, il ne sera pas simple de faire céder Feyenoord pour Tyrell Malacia, sous contrat avec le club néerlandais jusqu’en juin 2024 et dont la valeur marchande est d’ores et déjà estimée à plus de 10 millions d’euros. Reste maintenant à voir si l’Olympique Lyonnais, qui tient à recruter un latéral gauche au profil offensif lors de ce mercato, sera prêt à monter au-delà des deux premières offres pour rafler la mise. Dans le couloir droit en revanche, l’OL n’aura pas besoin de recruter dans la mesure où Peter Bosz estime que Malo Gusto a le profil idoine pour s’adapter à son style de jeu.





Préparation : l'OL affrontera le club belge d'Anderlecht le 16 juillet

OL.fr


Le samedi 16 juillet, l’équipe masculine de l’Olympique Lyonnais affrontera le club belge d’Anderlecht dans le cadre de sa préparation.

Le calendrier de reprise des coéquipiers d'Anthony Lopes commencer à se dessiner ! Dans le cadre de la préparation de la saison 2022/2023, notre équipe masculine se déplacera à Bruxelles le samedi 16 juillet pour affronter le club belge d'Anderlecht. Deux matches amicaux seront organisés sur la même journée pour un groupe de Peter Bosz élargi quantitativement pour l'occasion.

La première rencontre se déroulera au centre d’entrainement du Royal Sporting Club d'Anderlecht en début d’après midi alors que le match principal aura lieu à 20 heures au Lotto Park, l'antre d'Anderlecht.

Infos billetterie à venir.







Daniel Riolo s'en prend au « fantasme identitaire » des Lyonnais

Foot01.com


Après une saison décevante, l’OL veut revenir aux sources et a d’ores et déjà conclu le retour d’Alexandre Lacazette, lequel sera officiel jeudi.

Une saison de crise, et Jean-Michel Aulas a acté le retour aux sources pour espérer un regain de l’Olympique Lyonnais à compter de cet été. Le patron de l’OL veut s’appuyer sur un maximum de joueurs formés au club ou attachés aux valeurs lyonnaises. C’est ainsi que le club rhodanien a déjà bouclé le retour d’Alexandre Lacazette, laissé libre par Arsenal et qui va signer jeudi en faveur de son club formateur. Une nouvelle très bien accueillie par les supporters de l’Olympique Lyonnais, lesquels se réjouissent du retour de leur ancien buteur. Historiquement, le public rhodanien est en général très attaché à ce que les jeunes joueurs formés à l’OL jouent avec l’équipe première. Ce qui est d’ailleurs assez surprenant quand on sait qu’au niveau international, aucun joueur formé à Lyon n’a eu une stature internationale hormis Karim Benzema. C’est tout du moins l’avis tranché exprimé par Daniel Riolo sur les ondes de RMC.

Daniel Riolo ne comprend pas les supporters de l'OL

« Les Lyonnais ne veulent jouer qu’avec des Lyonnais. Dans leur histoire, cette stratégie ne les a mené nulle part mais ils sont obsédés par ça. Il n’y a pas plus identitaire qu’un Lyonnais, ils ne veulent que leur petite bande. Dans les années 2000, quand Lyon marchait très fort, il n’y avait pas de Lyonnais hormis Benzema, mais maintenant ils ne veulent que des gamins de Lyon. Je ne sais pas où ça va les mener mais c’est ce qu’ils veulent. Il n’y a aucun joueur lyonnais de stature internationale à part Benzema. Donc j’aimerais comprendre sur quoi se base ce fantasme. Il n’y a pas de Lyonnais à part Benzema qui a acquis de stature internationale car pour moi Lacazette, Umtiti, Tolisso, ce ne sont pas des statures internationales » a lancé Daniel Riolo, dont l’avis ne manquera pas de faire réagir certains supporters de l’OL, qui ne manqueront tout de même pas de lui rappeler que Tolisso et Umtiti ont été sacrés champions du monde en participant activement au Mondial en Russie.





Le prometteur Gnonto ciblé

Maxifoot.fr


En attendant l'officialisation du retour d'Alexandre Lacazette, l'Olympique Lyonnais continue d'étudier des pistes offensives pour son mercato afin de compenser les possibles départs de Moussa Dembélé, Karl Toko Ekambi ou encore Tino Kadewere. Selon le média suisse Blick, le club rhodanien s'intéresse au joueur du FC Zurich, Wilfried Gnonto (18 ans, 33 apparitions et 8 buts en championnat cette saison).

Formé à l'Inter Milan, l'Italien est l'une des révélations de la dernière saison dans le championnat suisse et s'est fait connaître du grand public le week-end dernier en délivrant une passe décisive contre l'Allemagne (1-1) lors de sa première sélection avec l'Italie. A un an de la fin de son contrat, le natif de Verbania ne devrait pas manquer de propositions.





La campagne d'abonnement 2022-2023 est lancée !

OL via Twitter


 

Jean

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.