L'actu du Mardi 25 Janvier

L'actu du Mardi 25 Janvier

Voir aussi... OL 1-0 ASSE : L'After // L'actu du Lundi 24 Janvier

 

Samuel Gigot à Lyon, l’OM va tout gâcher

Foot01.com

 

Après avoir recruté Cédric Bakambu et Sead Kolasinac cet hiver, l’Olympique de Marseille travaille déjà sur le prochain mercato estival.

Officiellement interdit de recrutement par la FIFA, le club phocéen espère que cette sanction sera suspendue après sa requête déposée auprès du Tribunal Arbitral du Sport. Le président marseillais Pablo Longoria travaille ainsi normalement dans l’optique du mercato et selon les informations de La Chaine L’Equipe, l’homme fort du mercato à l’Olympique de Marseille est proche de conclure un accord avec un joueur libre au mois de juin. Il s’agit de Samuel Gigot, le défenseur français du Spartak Moscou, très longtemps annoncé dans le viseur de l’OL pour compenser un éventuel départ de Jason Denayer, dont le bail à Lyon expire à la fin de la saison. Marseille a pris les devants dans ce dossier afin d’anticiper un départ d’Alvaro Gonzalez ou de Duje Caleta-Car au mercato.

L'OM a doublé l'OL pour Gigot

A en croire le média, l’Olympique Lyonnais n’a pas encore dit son dernier mot et espère encore pouvoir convaincre Samuel Gigot de rejoindre le Rhône l’été prochain. Mais il est désormais clair et net que l’Olympique de Marseille a pris les devants en bouclant un accord financier et contractuel avec Samuel Gigot, lequel a donné son feu vert à Pablo Longoria. Du haut de ses 28 ans, celui qui évolue au Spartak et qui a porté les couleurs de La Gantoise en Belgique va donc découvrir la Ligue 1 la saison prochaine. A Marseille ou à Lyon, selon comment évoluera ce dossier. Un rebondissement avec une signature en France dès le mercato hivernal reste par ailleurs possible, quand on sait que Marseille est sur le point de perdre Alvaro Gonzalez. Un temps courtisé par Saint-Etienne et Bordeaux, le défenseur espagnol de l’OM est maintenant ciblé par Galatasaray ainsi que par Cadix et le FC Valence. Des destinations plus sexy que les clubs de bas de tableau de la Ligue 1 pour Alvaro, dont le départ pourrait bien pousser Pablo Longoria à activer la piste Samuel Gigot dès cet hiver.

 


 

Direction l’OGC Nice pour Rayan Cherki ?

Sport.fr

 

Véritable coup de tonnerre, Rayan Cherki souhaiterait quitter l’OL afin de bénéficier de plus de temps de jeu. L’OGC Nice souhaite profiter de cette opportunité pour l’enrôler et réitérer le coup de génie réalisé avec Amine Gouiri.

Considéré comme étant l’un des plus grands talents de la formation lyonnaise, Rayan Cherki pourrait bien suivre les pas d’Amine Gouiri et quitter l’OL de manière précoce pour rejoindre l’OGC Nice. Agacé par sa situation à l’Olympique Lyonnais, le joyau de la formation lyonnaise souhaiterait quitter le club dans un avenir proche afin de renouer avec les terrains et retrouver un temps de jeu conséquent.

Selon les informations de L’Equipe, l’OGC Nice aurait d’ores et déjà fait part de son intérêt pour enrôler Rayan Cherki. Christophe Galtier et les dirigeants du club azuréen suivent de près sa situation afin d’être les premiers à dégainer. L’optique de réitérer un coup à la Amine Gouiri attise les convoitises des Aiglons. D’autres écuries européennes pourraient surgir ses rumeurs de départ se vérifiaient.

 


 

Aulas va compliquer ce rêve de Leonardo !

Le10sport.com

 

Aujourd’hui à l’OL, Lucas Paqueta susciterait l’intérêt du PSG et de Leonardo. Mais cela pourrait être sans compter sur Jean-Michel Aulas. 

Du côté du PSG, Leonardo préparerait déjà le prochain mercato estival. Et alors que le milieu de terrain sera le gros chantier, différentes pistes existent déjà pour venir renforcer ce secteur de jeu. Ainsi, le club de la capitale pourrait notamment sauter sur l’occasion Paul Pogba, qui arrive au terme de son contrat à Manchester United. Mais le Français ne serait pas la seule piste de Leonardo, qui rêverait toujours de Lucas Paqueta. Ayant déjà tenté de recruter le Brésilien avant son arrivée à l’OL, le directeur sportif parisien le garderait toujours à l’oeil. Mais ce dossier Paqueta s’annonce complexe. 

Le prix fort est réclamé par l’OL ! 

Dans les prochains mois, le PSG pourrait donc passer à l’offensive pour Lucas Paqueta. Toutefois, pour l’arracher à l’OL, Leonardo devra mettre le prix et les attentes des Gones seraient importantes. En effet, selon les informations de Goal, Jean-Michel Aulas réclamerait pas moins de 80M€ pour lâcher son meilleur joueur. Le PSG sera-t-il prêt à s’aligner sur ce prix pour avoir Paqueta ? A suivre… 

 


 

Bruno Guimaraes sur le départ ? Il vise le titre avec Lyon !

Foot01.com

 

En difficulté sous les ordres de Rudi Garcia la saison dernière, Bruno Guimaraes a retrouvé son meilleur niveau avec Peter Bosz à l’OL.

Malgré les difficultés collectives de l’Olympique Lyonnais, un homme fait la pluie et le beau temps au milieu de terrain depuis plusieurs mois. Il s’agit de Bruno Guimaraes, de retour à son meilleur niveau et dont les prestations sont d’une régularité à toute épreuve depuis le début de la saison. Une excellente nouvelle pour l’OL, dont le milieu de terrain composé de Bruno Guimaraes mais aussi de Maxence Caqueret et de Lucas Paqueta est incontestablement le point fort cette saison. Interrogé par Globo Esporte, Bruno Guimaraes a justement évoqué son rôle dans l’équipe de Peter Bosz.

Guimaraes veut être « champion » à Lyon

« J'ai beaucoup progressé sur l'aspect défensif. J'ai commencé à évoluer beaucoup plus comme sentinelle, j'ai passé tout le premier exercice comme ça. Maintenant, avec Peter Bosz, je joue plus à deux, aux côtés d'un coéquipier. J'ai appris à voir le jeu d'une autre manière, à avoir une régularité plus importante pour sortir le ballon et démarrer les actions. Je peux tenir les trois rôles, c'est différent, mais je préfère jouer en tant que deuxième milieu » a confié Bruno Guimaraes, qui ambitionne de gagner des titres à l’OL malgré la passe difficile actuellement traversée par les Gones. « Mon objectif à Lyon est d'être champion. Je vois toujours après les matches où j'ai fait une erreur, où je peux m'améliorer. Je déteste perdre, à tel point que ma copine ne peut pas jouer avec moi, parce que je m'énerve quand je perds » a avoué Bruno Guimaraes.

Sa critique sur les « robots » de la Ligue 1

Le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais a par ailleurs livré une analyse plus globale au média brésilien sur sa vision de la Ligue 1. S’il ne remet pas en cause le niveau du championnat et des joueurs qui le compose, Bruno Guimaraes regrette la façon « robotique » de jouer de certaines équipes en France. Il s’explique. « Le football, en général, est très tactique. Ici en France, il y a des moments où l'on joue comme des robots, personne n'essaie de dribbler ou de trouver une passe, par exemple. Ça m'agace parfois, c'est un peu embêtant (rires). Je pense que ceux qui ont du talent doivent en profiter, essayer de dribbler, tenter une reprise » a expliqué Bruno Guimaraes, très sud-américain dans sa mentalité et qui regrette certains matchs fermés à double tour, comme c’est parfois le cas en Ligue 1. Il faut cependant l’avouer, notre championnat s’est bien débridée ces dernières années et a aujourd’hui un visage relativement spectaculaire, comme l’a prouvé la 22e journée avec une pluie de buts sur les terrains de France.

 


 

Bosz voit du mieux dans le jeu de son équipe

Topmercato.com

 

Sur OL Play, Peter Bosz a donné son sentiment sur la progression de son équipe. Il pense qu’elle a franchi un palier, ces dernières semaines. «Quand on regarde les points, je suis ‘OK’. On a fait un match nul contre le PSG, où l’on pouvait aussi gagner. Les deux autres matchs, tu gagnes 1-0, ce ne sont pas des grands matchs, surtout pas avec le ballon, mais on n’a pas pris de but et les adversaires n’ont pas eu d’occasion. Ça c’est bien, on était bien en défense. Mais on doit mieux faire avec le ballon», a déclaré le technicien lyonnais. Et d’ajouter : «Il y a du mieux dans l’état d’esprit, depuis le match face à Lille. C’est déjà autre chose. L’intensité dans les matchs est mieux qu’avant, c’est bien. Ne pas avoir pris de buts c’est pas mal non plus, on doit être solides défensivement.» L’OL reste en effet sur deux succès consécutifs en Ligue 1, face à Troyes (1-0) et l’ASSE (1-0). Son prochain match pourrait l’opposer à l’OM, le 1er février (si le club marseillais se qualifie pour le tour suivant de la coupe) ou le 10 février.

 


 

Peter Bosz mise sur l’OM

Foot01.com

 

Le choc entre l’OL et l’OM va avoir lieu en février. La date est incertaine, mais Peter Bosz a déjà pris ses dispositions. 

Arrêté au bout de quelques secondes, le choc entre l’OL et l’OM a enfin été fixé… mais à deux dates. La rencontre aura lieu le 1er février prochain, ou le 10 février, en fonction du parcours de Marseille en Coupe de France. Lyon a déjà été éliminé de cette compétition en raison des incidents face au Paris FC. Mais l’OM jouera sa place en quarts de finale à l’occasion d’un match face à Montpellier, au Vélodrome samedi prochain. En cas de succès, le calendrier provençal sera musclé et le match à Lyon sera donc avancé au 1er février. Si jamais les Marseillais venaient à trébucher en Coupe, alors le programme s’allègerait pour permettre cette rencontre d’avoir lieu le 10 février avec les internationaux. 

Peter Bosz table sur une victoire de l'OM

Une incertitude pas facile à gérer pour l’OM, mais aussi pour l’OL, qui a fait une croix sur un  stage en Espagne la semaine prochaine, pour laisser place à cet éventuel match à huis clos très important pour le championnat. En cas de match dès la semaine prochaine, Peter Bosz sera privé de ses Brésiliens Lucas Paqueta et Bruno Guimaraes, retenus avec le Brésil. Un coup dur qui a fait réagir l’OL, qui a demandé à la Seleçao de ne pas prendre les deux joueurs. Une requête restée vaine. Résultant, à Lyon, on se prépare à jouer mardi prochain, comme si l’OM avait battu Montpellier, histoire de ne pas être pris de court. « Dans notre tête, on joue le 1er  février, on se prépare pour ce match-là » a prévenu Peter Bosz, bien obligé de préparer ses troupes pour ce gros match qu’il va devoir gagner pour se rapprocher du podium.

 


 

Karl Toko Ekambi qualifié en 1/4 de finale de la CAN avec le Cameroun

OL via Twitter

 

 


 

L'entraînement du jour !

OL via Twitter

 

 

 

 

Voir aussi... OL 1-0 ASSE : L'After // L'actu du Lundi 24 Janvier

Jean

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.