L'actu du Dimanche 23 Janvier

L'actu du Dimanche 23 Janvier

Voir aussi... OL 1-0 ASSE : L'After // L'actu du Samedi 22 Janvier

 

Courtisé par l'OL, Azmoun signe à Leverkusen

Lefigaro.fr

 

Sardar Azmoun ne viendra pas à Lyon. Évoqué à l'OL depuis longtemps, le buteur de l'équipe nationale iranienne (60 sélections, 39 buts) quittera le Zénit Saint-Pétersbourg pour le Bayer Leverkusen à la fin de la saison et de son contrat. C'est officiel. Les deux parties seront liées jusqu'en 2027.

Auteur de 10 buts en 21 matches en 2021-22, Azmoun, 27 ans, évolue en Russie depuis 2013 et au Zénit, depuis février 2019.

 

 


 

Lyon tente un pari fou !

Foot01.com

 

L'Olympique Lyonnais a appris que Sardar Azmoun avait finalement signé à Leverkusen, l'OL a huit jours pour espérer se renforcer lors de ce mercato d'hiver.

C’était dans l’air du temps depuis quelques jours, et notamment parce qu’en milieu de semaine l’attaquant iranien du Zénith Saint-Pétersbourg s’était subitement mis à suivre les réseaux sociaux du Bayer Leverkusen, Sardar Azmoun s’est engagé jusqu’en 2027 avec le club allemand qu’il rejoindra, libre, l’été prochain. Face à la décision des dirigeants russes de ne pas le céder lors de ce mercato, le buteur a pris la décision d’aller au bout de son contrat et de ne pas le prolonger. Longtemps grandissime favori pour accueillir Azmoun, l’Olympique Lyonnais a pris un uppercut, se défendant en affirmant que le Bayer Leverkusen, qui n’est pas une super puissance du football allemand, avait fait une offre salariale impossible à suivre pour l’OL. Sur les réseaux sociaux, la réaction des supporters a été virulente, Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot étant dans le collimateur. Exit donc la piste qui menait depuis des semaines à l’attaquant iranien, il reste désormais une semaine à Lyon pour éventuellement apporter des renforts à l’effectif de Peter Bosz.

Fin de mercato pour Lyon 

Sauf que dans L’Equipe, Hugo Guillemet, plutôt proche de l’Olympique Lyonnais, annonce que finalement l’entraîneur néerlandais va devoir finir la saison avec une équipe totalement similaire à celle qui a débuté le championnat. Autrement dit, il n’y aura aucun renfort à l’OL avant la conclusion du mercato hivernal 2022. « L’entraîneur lyonnais ne devrait pas voir arriver de recrue d’ici la fin du mercato, son effectif est quantitativement étoffé et seules des ventes pourraient déclencher un recrutement. Mais les offres ne se bousculent pas pour les joueurs transférables », explique le journaliste. Après la prestation vue contre l'AS Saint-Etienne, le pari pris par Jean-Michel Aulas de ne pas recruter est sacrément osé, car on voit mal cette équipe lyonnaise réussir à finir sur le podium de la Ligue 1. Mais le patron de Lyon sait ce qu'il fait, c'est ce qu'il rappelle régulièrement sur Twitter.

 


 

Vincent Ponsot coupable du fiasco Azmoun ?

Foot01.com

 

L'Olympique Lyonnais s'est raté dans le dossier Sardar Azmoun et cela grogne du côté des supporters de l'OL, lesquels ont reçu le soutien de Didier Roustan.

Preuve que l’espoir existait encore samedi du côté de Lyon concernant la venue de Sardar Azmoun d’ici la fin du mois de janvier, la colère a explosé lorsque le Bayer Leverkusen a officialisé la signature de l’attaquant iranien. Selon L’Equipe, Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot étaient prêts à se déplacer lundi à Dubaï afin de rencontrer le joueur, où Azmoun est actuellement en stage avec ses coéquipiers du Zénith Saint-Pétersbourg. Mais les deux hommes n’auront pas à prendre l’avion, puisque l’entourage du buteur a prévenu le directeur du football de l’OL que finalement ce dernier s’engageait avec la formation allemande. Les réseaux sociaux se sont rapidement emballés, et si le président de Lyon a été attaqué frontalement, c’est surtout Vincent Ponsot qui a pris cher. Déjà dans le collimateur des supporters, lesquels estiment qu’il a largement contribué à faire partir Juninho, le numéro 1 bis de l’Olympique Lyonnais est pointé du doigt pour cet échec dans le dossier Sardar Azmoun.

Azmoun, un gros bug du mercato de Lyon

Et comme si cela ne suffisait pas, Didier Roustan, qui n’est pas du genre à tourner autour du pot, a lui clairement dit ce qu’il pensait de ce fiasco qui va évidemment contrarier Peter Bosz, l’entraîneur de Lyon n’ayant jamais caché que le seul renfort qu’il visait était le buteur iranien du club russe. Via Twitter, le journaliste de la chaîne L’Equipe a réglé la mire et visé sa cible lorsque Levekusen a officialisé la signature d’Azmoun. « Mais que fait le directeur du football de l'OL alors ? Ça me semblait pourtant pas le dossier le plus compliqué à réaliser .. et depuis le temps qu’il était dessus ma foi.. », a lancé l'expérimenté journaliste. De quoi encore faire monter un peu plus la température entre des fans qui partagent son analyse et ceux qui accusent Sardar Azmoun de s'être servi de Lyon pour faire grimper les enchères.

 

 


 

L'OL et Laurent Blanc, c'est vraiment fini

Foot01.com

 

Ces dernières semaines, Jean-Michel Aulas a fait des appels du pied plus soutenus auprès de Laurent Blanc, notamment dans la presse. L'ancien entraîneur du PSG est souvent ciblé pour occuper le banc lyonnais. Mais, lui ne semble plus vouloir de l'OL.

Parfois, le destin d'un club peut se jouer à une décision, à une personne. En octobre 2019, Sylvinho est débarqué de son poste d'entraîneur de l'OL après un début de saison catastrophique. Juninho, Jean-Michel Aulas et Gérard Houiller doivent plancher sur le nom de son remplaçant. Parmi les candidats au poste, Laurent Blanc semble avoir le profil idéal mais l'ancien coach de Bordeaux et du PSG devra s'incliner face à Rudi Garcia. Un choix que le président lyonnais impute à son ancien directeur sportif et qu'il regretterait à en croire ses déclarations en ce début d'année. Alors que Peter Bosz est fragilisé par les mauvais résultats de l'OL, le président Aulas a évoqué son admiration pour Laurent Blanc, admettant implicitement son regret de ne pas l'avoir mis sur le banc lyonnais.

Laurent Blanc n'est plus vraiment intéressé par l'OL

Alors que l'OL se traîne en milieu de tableau en Ligue 1 et que Jean-Michel Aulas a posé un ultimatum à Peter Bosz pour la fin février, les supporters lyonnais se demandent si leur président ne va pas solliciter Blanc pour venir dans le Rhône. Avant même de connaître les vraies intentions du président de l'OL, certains supporters des Gones rêvent déjà de cette possibilité. Cependant, ils risquent bien d'être déçus.

Selon le quotidien régional Le Progrès, le principal intéressé n'est plus très chaud pour rejoindre Lyon et même le championnat français. « Laurent Blanc qui est au Qatar, n’a pas la tête à l’OL actuellement. Il a coupé avec le foot français depuis 2016, et a même connu plusieurs rendez-vous manqués avec l’OL. Certaines sources indiquent qu’il n’est préoccupé par l’OL et qu’il n’est pas du genre pompier de service », a t-il été publié. Si tel est le cas, c'est une solution de rechange sérieuse qui s'évapore pour l'OL et son président. Ce revirement ferait au moins un heureux, Peter Bosz, lequel a pris un sérieux coup de pression en janvier.

 


 

Bruno Guimarães priorité d’un club anglais

Les-transferts.com

 

L’international brésilien est de plus en plus courtisé en Angleterre.

Alors que son contrat se termine en juin 2024 avec l’Olympique Lyonnais, le milieu de terrain Bruno Guimarães pourrait avoir la possibilité de faire ses valises lors de ce mercato d’hiver. Si Newcastle et Everton s’intéressent à son profil, l’international brésilien (3 sélections) serait également dans le viseur d’Arsenal.

Selon les informations révélées par le site Calciomercato, le natif de Rio de Janeiro serait même devenu la priorité de Mikel Arteta. Les Gunners devraient rapidement entamer des discussions avec les Gones pour déterminer une indemnité de transfert.

Auteur de six passes décisives en 25 rencontres toutes compétitions confondues, le joueur de 24 ans serait estimé à 45 millions d’euros par Jean-Michel Aulas.

 


 

Tout comme Marcelo, Diop ne veut pas lâcher l’OL cet hiver

Ferveurlyonnaise.fr

 

L’Olympique Lyonnais devrait être contraint de garder son milieu de terrain sénégalais Pape Cheikh Diop dans son effectif durant ce mercato hivernal. Le joueur de 24 ans ne semble pas vouloir quitter le Rhône et évoluer dans le championnat grec avec l’Aris Salonique. 

Il y a quelques heures nous vous avions annoncé que les dirigeants lyonnais ont trouvé un accord avec l’Aris Salonique pour le départ de Pepe Cheikh Diop dans les prochaines jours. Un accord et une offre d’un peu moins de 500 000 euros pour l’ancien du Celta Vigo qui voit son contrat se terminer en juin prochain. Seul hic, d’après les informations du « Progrès », le joueur lui-même n’est pas emballé par le projet du club grec et il aurait annoncé à la direction qu’il ne souhaitait pas quitter la France et ainsi aller au bout de son contrat afin de partir libre en juin prochain. Une décision qui devrait contraindre les dirigeants à le garder cet hiver et le laisser partir gratuitement à la fin de son contrat. De ce fait, les pensionnaires du Groupama Stadium peuvent faire une croix sur les 500000€ proposés par l’Aris Salonique…

 

Voir aussi... OL 1-0 ASSE : L'After // L'actu du Samedi 22 Janvier

Jean

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.