L'actu du Lundi 17 Janvier

L'actu du Lundi 17 Janvier

Voir aussi... Troyes 0-1 OL : L'After 

Emerson, une maladie diplomatique à Lyon ?

Foot01.com

 

Forfait dimanche contre Troyes, Emerson est évoqué du côté de Chelsea, du côté de Canal+ on pense que le défenseur était peut-être un malade imaginaire. 

Durant le match entre l’ESTAC et l’OL, diffusé dimanche sur Canal+ Sport, le journaliste a évoqué la situation d’Emerson, le défenseur italien prêté l’été dernier par Chelsea à Lyon. Absent au Stade de l’Aube, officiellement parce qu’il était malade, le joueur des Blues n’a aucune clause dans le contrat qui le lie cette saison avec le club de Ligue 1 obligeant Jean-Michel Aulas à renvoyer Emerson à Stamford Bridge si Thomas Tuchel le souhaite immédiatement. Cependant, du côté de la chaîne cryptée, on est persuadé que le forfait d’Emerson n’est probablement pas causé par une maladie du joueur de 27 ans et que cela peut cacher une réflexion en cours du côté des bureaux de l’Olympique Lyonnais.

Emerson de retour à Chelsea, ça cogite à Lyon

Tandis que la presse anglaise confirme que l'idée est dans l'air du côté de Chelsea, même si le club travaille sur d'autres pistes, l'OL pourrait donc se pencher sur le deal proposé par le club londonien, puisque Thomas Tuchel aurait obtenu de ses dirigeants qu'ils offrent 4 millions d'euros à Lyon afin qu'il laisse repartir Emerson. Du côté du joueur, et malgré des rumeurs, on ne veut surtout pas prendre position, même si l'entourage de ce dernier plaide lui pour un retour en Premier League. Le joueur italien a récemment confié qu'il se sentait très bien dans la capitale des Gaules, même si forcément le challenge sportif proposé par Chelsea est nettement plus élevé. En l'absence de Ben Chilwell, forfait sur blessure pour toute la saison, c'est en effet une place de titulaire qui attend Emerson à Londres. De quoi forcément cogiter

 


 

Une vente à 45 M€ imminente ?

Sport.fr

 

Orphelin de son mentor à Lyon, Bruno Guimarães pourrait bien quitter le club plus rapidement que prévu.

Toujours dans la lutte pour la qualification en Ligue des champions, Arsenal va peut-être casser sa tirelire cet hiver pour se renforcer à des postes stratégiques. D’après les informations du Daily Star, le directeur sportif des Gunners, Edu, aurait la ferme intention de ramener un Brésilien à Londres en janvier. Il aurait notamment ciblé le milieu de terrain lyonnais Bruno Guimarães, dont le transfert pourrait être bouclé contre 45 millions d’euros.

Véritable chouchou de Juninho, qui a quitté le club en fin d’année, Bruno Guimarães serait également sur les tablettes de José Mourinho et de l’AS Roma. Le club italien aurait même mis une première offre de 30 millions d’euros sur la table de Jean-Michel Aulas. Pas de quoi satisfaire le patron de l’Olympique Lyonnais.

 


 

Les réactions d'après-match des joueurs

OL via Twitter

 

 

 

 


 

Retour sur la victoire d'hier

OL via Twitter

 

 


 

Aulas lance un énorme appel du pied à Benzema !

Le10sport.com

 

13 ans après le départ de Karim Benzema vers le Real Madrid, Jean-Michel Aulas rêve touours de rapatrier le joueur formé à l'OL.

En 2009, Karim Benzema a quitté l'OL pour rejoindre le Real Madrid au cœur d'un mercato estival sensationnel qui a également vu débarquer Cristiano Ronaldo et Kaka. Mais l'international français est le seul des trois toujours présent au sein du club merengue. Il faut dire que l'attaquant s'est imposé comme une référence dans le monde à son poste. Mais du haut de ses 34 ans et alors que son contrat court jusqu'en juin 2023, Karim Benzema ne restera pas éternellement au Real Madrid. Jean-Michel Aulas rêve d'en profiter pour le rapatrier à Lyon.

Aulas et le rêve Benzema

« C'est vrai que nous sommes associés à sa réussite extraordinaire par le cœur, par la filiation. Et on se dit qu’à chaque fois qu'il marque un but de plus et qu'il est aussi performant, il s'éloigne du jour où il va revenir à Lyon. Parce que bon, je ne vois pas le président de Madrid lâcher Karim. Mais dès qu'on aura la possibilité de pouvoir le faire revenir, je ne sais pas comment, comme joueur, comme éducateur... Mais en tout cas, c'est vrai que c'est un rêve », lance le président de l'OL à Europe 1.

 


 

Enorme coup dur pour Aulas du côté de Lyon !

Jeunesfooteux.com

 

Très décevant durant la première moitié de saison en Ligue 1, l'OL - Olympique Lyonnais, emmené par Lucas Paqueta et Houssem Aouar, s'est imposé à Troyes grâce à un penalty "polémique" transformé par Moussa Dembélé (0-1). Un gros ou de soulagement pour l'Olympique Lyonnais et son président Jean-Michel Aulas ! 

Si le grand patron de l'OL, Jean-Michel Aulas, s'était montré très enthousiaste l'été dernier lors du Mercato du côté de Lyon après les recrutements de Jérôme Boateng (Bayern Munich, libre) ou encore Emerson Palmieri (Chelsea, prêt) et Xherdan Shaqiri (Liverpool FC), le club rhodanien entraîné par Peter Bosz n'aura pas été à la hauteur, et avec les départs à la CAN de Karl Toko Ekambi, Islam Slimani et Tino Kadewere, il y a donc urgence pour les Gones sur ce marché des transferts ! 

Après avoir échoué dans le dossier Edon Zhegrova, qui a finalement quitté le FC Bâle pour rejoindre le LOSC, l'OL avait transmis une nouvelle offre de transfert d'environ 6M€ au Zenith Saint-Pétersbourg pour le transfert de Sardar Azmoun, mais une info Mercato incroyable est tombée à Lyon concernant l'international iranien...

Azmoun s'éloigne de l'Olympique Lyonnais !

En effet, à en croire les média Sport.ru, le président du club russe a assuré que Sardar Azmoun, pourtant ciblé par l'OL ou encore la Juventus Turin et Newcastle, terminera cette saison sous le maillot du Zenith Saint-Pétersbourg, et ce bien que son contrat s'achèvera en juin prochain ! Un énorme coup dur pour Aulas du côté de Lyon... à moins d'un énième revirement de situation dans le dossier Azmoun..?

 


 

Jean Michel Aulas évoque la rumeur Paqueta

Les-transferts.com

 

Il y a quelques jours, le milieu offensif de l’Olympique Lyonnais, Lucas Paqueta, était annoncé du côté du Paris Saint Germain. 

Néanmoins, Jean-Michel Aulas n’aurait aucune intention de vendre son international brésilien.

« Aujourd’hui, il y a un club qui a été sollicité, mais par journal interposé. C’est vrai que c’est venu bizarrement… J’ai dit à Leonardo que j’allais l’appeler, que j’avais une chose à lui demander, donc je lui demanderai. Mais non, il ne partira pas à Paris. (…) Il y a eu un autre club, par contre, qui nous a fait une demande. Ce n’est pas un club français. C’est un club qui a beaucoup beaucoup d’argent, mais c’est pour le moment confidentiel. Il va rester avec nous. Lui-même souhaite absolument faire du moyen long terme. (…) Bon, maintenant, comme je le dis toujours, à 80 millions d’euros on réfléchit toujours, même pour d’autres joueurs. Je suis honnête. »

Le message est passé.

 


 

Pierre Ménès crie au scandale après la victoire à Troyes

Butfootballclub.fr

 

Pierre Ménès a livré son analyse de la courte mais précieuse victoire de l’OL dimanche à Troyes pour le compte de la 21e journée de Ligue 1 (1-0) avec une polémique arbitrale à la clé.

L’Olympique Lyonnais va (un peu) mieux. Hier, les hommes de Peter Bosz se sont donné un peu d’air en s’imposant à Troyes sur la plus petite marge et sur un penalty transformé par Moussa Dembélé (1-0).

Comme l’a fait remarquer notre spécialiste de l’OL Alexandre Corboz, le penalty sifflé en faveur des Gones peut susciter la polémique, ce qui n’a pas manqué du côté de Pierre Ménès. Le chroniqueur crie au scandale après cette décision farfelue à ses yeux.

« Lyon l’a emporté à Troyes sur un penalty ahurissant sifflé par l’ahurissant monsieur Brisard, qui nous en sort une à chaque match, a-t-il critiqué sur son blog. Alors je veux bien qu’il y ait main de Palmer-Brown mais le ballon touche deux parties de son corps, il est dos au jeu et en plus, Dubois lui tombe dessus ! Évidemment, le règlement ayant changé, la VAR ne pouvait pas le déjuger mais elle aurait pu lui demander d’aller voir pour confirmer son impression. Si on siffle des pénos pour ça, on n’a pas fini (...) Cela fait 3 points de plus pour les hommes de Bosz, qui reviennent dans les dix premiers avec un match en retard. Mais on est encore en phase de convalescence… »

 


 

Thierry Henry voit une énorme qualité chez Dubois

Foot01.com

 

L’Olympique Lyonnais a battu Troyes ce dimanche après-midi en Ligue 1. Une victoire très précieuse pour des Gones encore fébriles.

L’Olympique Lyonnais sait que la mission remontée en Ligue 1 sera périlleuse et semé d’embuches. Il faudra que les hommes de Peter Bosz prennent le maximum de points tout en comptant sur des faux pas des équipes concurrentes. A Troyes ce dimanche, les coéquipiers de Lucas Paqueta ont fait le service minimum pour repartir dans le Rhône avec les trois points. Un penalty marqué par Moussa Dembélé aura suffi au bonheur des fans lyonnais. Malgré les critiques, Léo Dubois aura aussi tiré son épingle du jeu, lui qui aurait pu marquer après une frappe repoussée par le poteau. Placé dans un rôle de piston, l’ancien du FC Nantes a convaincu les observateurs. C’est d’ailleurs le cas de Thierry Henry.

Thierry Henry félicite l’état d’esprit de Léo Dubois à l’OL

Sur le plateau de Prime Video, le consultant n’a en effet pas tari d’éloges sur la performance de Léo Dubois dans l’Aube. “Forcément, quand vous jouez dans ce genre de systèmes, il faut aller chercher les pistons et on sait très bien que Leo Dubois a plus que souvent, voire toujours les jambes pour aller vers l’avant. Et même pour revenir. En l’occurence, dans ce match, il s’est montré et aurait pu marquer deux fois. Mais à la fin, il était là aussi pour défendre et ça, c’est important”, a notamment indiqué Thierry Henry, qui veut souligner la belle performance de l’international tricolore. Un international tricolore qui fait encore pas mal parler les fans de l’Olympique Lyonnais, pas convaincus par le rôle de capitaine donné à l’ancien latéral droit du FC Nantes. Lors de la prochaine journée de Ligue 1, les hommes de Peter Bosz recevront l’AS Saint-Etienne dans un derby qui s’annonce déjà passionnant.

 


 

OL-ASSE devant 29.000 supporters, Lyon tente le pari

Foot01.com

 

Après avoir reçu le PSG devant 5.000 spectateurs, l'Olympique Lyonnais espère cette fois pouvoir jouer le derby de vendredi devant 29.000 supporters et va attendre jusqu'au dernier moment.

Jean-Michel Aulas ne l’a pas caché, les jauges imposées par le gouvernement et les sanctions de la LFP suite à l’incident contre l’OM coûtent une fortune à l’Olympique Lyonnais. « On nous a privés dans un premier temps du match de Marseille, qui représente 4 à 5 millions d'euros de recettes. Puis, avec les jauges du match de Paris et de Saint-Etienne qui arrive, c'est près de 15 à 20 millions d'euros dont on nous sanctionne », a confié, sur Europe 1, le président de Lyon. Cependant, les choses ont évolué légèrement dans le bon sens concernant les jauges dans les stade, puisque l’adoption dimanche soir du texte sur le pass vaccinal est en mesure de faire bouger les choses. Mais ce texte doit désormais passer devant le Conseil Constitutionnel avant d’être définitivement validé, les nouvelles règles pouvant être appliquées d’ici vendredi. C'est du moins ce que le Gouvernement et l'OL espèrent. Et dans la perspective du derby entre l’OL et l’AS Saint-Etienne, qui se jouera vendredi soir au Groupama Stadium, cela change tout.

L'OL fera un tirage au sort si Lyon-ASSE joue devant 5.000 spectateurs 

En effet, parmi les dispositions de ce texte, la limite fixe de 5.000 spectateurs doit sauter et laisser place à une jauge proportionnelle. Pour l’Olympique Lyonnais, cela veut dire que dès que la loi entrera en vigueur, le stade pourra accueillir 29.000 spectateurs, ce qui est déjà un gros pas en avant puisqu’il permettrait d’accueillir la totalité des abonnés. Selon Le Progrès, l’OL se donne jusqu’à jeudi avant de déclencher un plan B, la décision du Conseil Constitutionnel devant intervenir d’ici 7 jours maximum. Si cela n’était pas possible, alors Jean-Michel Aulas devra se rabattre sur la fameuse jauge à 5.000 personnes, mais avec un changement par rapport à la réception du PSG. Lyon réservera en effet 2.000 places pour ses abonnés et un tirage au sort au lieu parmi ceux qui ont répondu à une communication par mail il y a quelques jours. Le derby OL-ASSE restera quoi qu'il arrive dans les mémoires.

 

Voir aussi... Troyes 0-1 OL : L'After 

Le Stagiaire

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.