L'actu du Mardi 11 Janvier

L'actu du Mardi 11 Janvier

Voir aussi... OL 1-1 PSG : L'After // Communiqué : 100%OL évolue ! // L'actu du Lundi 10 Janvier

Chelsea propose 4M€ pour Emerson

Maxifoot.fr

 

En quête d'un latéral gauche pour pallier la longue absence de Ben Chilwell, Chelsea tente de casser le prêt d'Emerson (27 ans, 16 matchs et 1 but en L1 cette saison) à l'Olympique Lyonnais. Selon le journaliste italien Fabrizio Romano, les Blues proposent une compensation d'environ 4 millions d'euros pour faire revenir l'international italien, prêté entre Rhône et Saône depuis l'été dernier, sur les bords de la Tamise.

Cette proposition sera-t-elle suffisante pour convaincre l'OL ? Le club rhodanien a déjà repoussé deux approches des Londoniens et n'avait pas prévu de se séparer d'un élément important en cours de saison (17 titularisations sur les 25 matchs disputés par Lyon). Cependant, l'intérêt pour le Parisien Layvin Kurzawa évoqué lundi (voir la brève d'hier à 22h57) est peut-être le signe qu'un départ n'est pas totalement écarté par la direction lyonnaise.

 


 

Bruno Guimaraes pas pressé de parler de son avenir

Lequipe.fr

 

Sous contrat avec l'OL jusqu'en 2024, Bruno Guimaraes a assuré sur le site « Globo Esporte » qu'il était davantage concentré sur le fait de replacer l'OL en haut du classement plutôt que sur son avenir personnel.

Sous contrat avec l'Olympique Lyonnais jusqu'en juin 2024, Bruno Guimaraes a expliqué au site Globo Esporte qu'une prolongation n'était pas à l'ordre du jour, tout en indiquant qu'elle n'était pas non plus à exclure. Malgré des approches d'Arsenal et de l'AS Rome, le milieu brésilien veut se focaliser sur son club, en grandes difficultés actuellement (11e de L1). « C'est normal d'être sollicité quand vous êtes champion olympique, appelé en sélection et performant individuellement. Mais je n'aime pas trop y penser. Je laisse mes agents gérer ça », confie-t-il.

« On va remettre Lyon en haut du classement »

« Là, il y a du changement à la direction. On en avait parlé rapidement (de prolongation) quand Juninho était au club. Le moment venu, on en parlera. L'urgence c'est de faire remonter l'OL au classement et remettre Lyon à sa place. Le club n'a jamais gagné la Ligue Europa et on va batailler pour la conquérir. » Concernant les difficultés rencontrées par l'équipe de Peter Bosz, Bruno Guimaraes s'est montré plutôt confiant pour inverser la tendance : « On a perdu beaucoup de points bêtement, en fin de match. Mais on ne va plus commettre les mêmes erreurs. On a beaucoup parlé, on a fait beaucoup de vidéos et on va remettre Lyon en haut du classement. »

 


 

Jeff Reine-Adélaïde de retour à l'entraînement !

OL via Twitter

 

 


 

Sardar Azmoun, l’OL se prend une énorme claque

Foot01.com

 

L'OL rêve de se payer Sardar Azmoun au mercato, mais le Zénith vient d'expliquer que cela ne se ferait pas. 

Devant la situation offensive délicate de son équipe, Peter Bosz a clairement fait comprendre qu’il rêvait d’une recrue de poids en attaque. L’entraineur néerlandais aimerait récupérer Sardar Azmoun, l’attaquant iranien du Zénith Saint-Pétersbourg. Ce dernier aurait émis la volonté de rejoindre l’OL il y a quelques semaines, avant de revenir sur ses propos pour calmer le jeu avec son club. Depuis, Lyon a fait une offre à 3 millions d’euros, repoussée fermement, et une seconde à 4 millions d’euros. Suffisant pour faire pencher la balance ? Pas du tout, affirme la presse russe. L’agence de presse Ria Novosti a interrogé le propriétaire du Zénith et la réponse a été des plus claires. Selon Alexander Medvedev, l’OL n’a aucun intérêt à insister pour ce transfert, il ne se fera pas. 

Coup de semonce ou coup de bluff ?

« Azmoun l’a dit lui-même, il veut rester avec nous jusqu’à cet été. Serdar reste pour deux raisons : premièrement, il veut jouer avec nous, et deuxièmement nous n’avons pas trouvé d’attaquants pour le remplacer », a fait savoir le directeur général de la société Gazprom, grand argentier de la Russie et propriétaire du Zénith, et qui n’est donc pas dans le besoin financier de vendre un joueur, surtout pour 3 ou 4 millions d’euros. Même si cette prise de parole peut aussi s’apparenter à un coup de bluff. Récemment, la volonté du Zénith était de récupérer 5 millions d’euros avec son buteur iranien. Un bras de fer qui est donc risqué à tous les niveaux. En tout cas, l’OL va tout de même devoir commencer à regarder ailleurs pour trouver son bonheur, car Azmoun n’a plus du tout donné de nouvelles ces derniers jours, laissant publiquement entendre qu’il voulait terminer la saison dans le club de la Cité des Tsars.

 


 

Aulas revient à la charge pour Kurzawa !

Le10sport.com

 

Emerson Palmieri pourrait retrouver Chelsea cet hiver. Ce qui pousserait l’OL à rouvrir le dossier Layvin Kurzawa alors que la piste menant au latéral gauche du PSG aurait été étudiée à la dernière intersaison. 

Lors du dernier mercato estival, il a été question d’un départ de Layvin Kurzawa lorsque les arrivées se multipliaient dans les rangs de l’effectif de Mauricio Pochettino au PSG. Cependant, seuls Mitchel Bakker et Pablo Sarabia quittaient le Paris Saint-Germain pour le Bayer Leverkusen et le Sporting Lisbonne (prêt). Pourtant, Kurzawa était annoncé du côté de Galatasaray, d’Everton et surtout de l’OL avant que Emerson Palmieri ne soit préféré au latéral français. Le club présidé par Jean-Michel Aulas serait susceptible de revenir à la charge pour Kurzawa. 

L’OL s’intéresserait de nouveau à Kurzawa 

C’est du moins l’information communiquée par la chaîne L’Équipe et Foot Mercato ces dernières heures. Les deux médias ont en effet affirmé que l’OL songerait à raviver son intérêt pour Layvin Kurzawa afin de combler le potentiel vide laissé par Emerson qui serait susceptible de retrouver Chelsea avant la clôture du mercato hivernal. Le décor est planté, reste à savoir si Jean-Michel Aulas approchera le PSG pour Kurzawa. 

 


 

Le PSG et l'OL veulent relancer Tanguy Ndombele !

Madeinfoot.ouest-france.fr

 

Alors qu'il cherche à quitter Tottenham définitivement cet hiver, Tanguy Ndombele est pisté par six clubs sur le mercato dont le PSG et l'OL.

Arrivé en 2019 à Tottenham pour 65 millions d'euros, Tanguy Ndombele ne s'est jamais réellement imposé chez les Spurs. Que ce soit sous José Mourinho ou même Antonio Conte, le milieu français peine à trouver sa place dans un effectif pourtant loin d'être pléthorique. Pour autant, l'international tricolore possède toujours une belle cote auprès des observateurs et des autres clubs. Ainsi, cet hiver, alors qu'il souhaite relancer sa carrière et quitter définitivement Londres, Ndombele devrait avoir l'embarras du choix.

Ainsi, à en croire le Daily Star, six clubs potentiels peuvent accueillir l'ancien Amiénois, dont le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais. Pour le média anglais, le PSG se cherche un nouveau milieu de terrain et évoque même un départ de Wijnaldum, qui a complètement manqué ses six premiers mois à Paris. Le PSG a de quoi accueillir Ndombele, que ce soit en terme de salaires (12 millions d'euros brut) ou pour le montant du transfert. En effet, malgré le flop, Tottenham espère récupérer une bonne partie des 65 millions d'euros investis.

L'OL, de son côté, semble plutôt être une issue de secours si les autres courtisans (le Barça, l'AS Roma, Newcastle et l'AC Milan) ne passent pas à l'action. Pour convaincre Ndombele, Lyon peut lui proposer un retour aux sources afin qu'il retrouve son meilleur niveau ! À 25 ans, le milieu de terrain doit, dans tous les cas, prendre une bonne décision pour la suite de sa carrière. Cette saison, Ndombele est apparu à 16 reprises, toutes compétitions confondues, pour 2 buts et 1 passe décisive.

 


 

Sekou Lega et Samuel Bossiwa prolongent leur contrat jusqu'en 2025

OL via Twitter

 

 


 

Lyon et sa remontada, Denis Balbir y croit à une condition

Footradio.com

 

L’Olympique Lyonnais a tenu en échec le Paris Saint-Germain ce dimanche en Ligue 1. Les Gones auront montré quelques belles choses.

A Lyon, la situation est critique au classement. Raison pour laquelle les joueurs de Peter Bosz ont besoin de points, et rapidement. La réception du PSG ce dimanche au Groupama Stadium faisait office de match test pour les Gones. Ces derniers ne s’en sont pas trop mal sortis, accrochant des Franciliens peu remuants offensivement. Encore une fois, l’OL aura montré ses qualités pour élever son niveau de jeu face à des adversaires réputés plus forts. De bon augure pour la suite des opérations ? Denis Balbir pense en tout cas que les Rhodaniens ont les armes pour remonter au classement.

Denis Balbir veut y croire pour l’OL en Ligue 1

Lors d’une chronique pour But Football Club, le journaliste a donné sa vision des choses. “Il faudra une deuxième partie de saison extraordinaire et que d’autres s’écroulent. C’est possible mais c’est quand même dommageable d’avoir ces deux visages et d’attendre d’être au pied du mur pour réagir. La chance de Lyon, c’est d’enchaîner après Troyes sur le derby face à l’ASSE, Monaco et probablement l’OM. Des matchs en pleine lumière où l’OL affichera sans doute son visage d’européen. C’est peut-être plus facile pour eux que d’affronter tous les clubs du ventre mou du championnat. A Peter Bosz de changer les choses. Il faut faire comprendre à cette équipe que tous les matchs doivent être joué avec la même envie que celui face à Paris. Sans ronronner, avec ce même esprit de révolte. Lyon a quand même un effectif : Lucas Paqueta est extraordinaire, il y a un potentiel, des jeunes… Il faut se dire que la série de matchs qui vient peut mettre l’OL en jambes pour la suite de la Ligue Europa”, a notamment indiqué Denis Balbir, impatient de voir quel visage affichera l’OL dès ses prochaines sorties en Ligue 1. 

 

Voir aussi... OL 1-1 PSG : L'After // Communiqué : 100%OL évolue ! // L'actu du Lundi 10 Janvier

Le Stagiaire

@JeanLeStagiaire

De Gerland jusqu’à Fourvière brillera la ville des lumières.
Merci maman de m’avoir fait lyonnais.