L'actu du Mercredi 24 Novembre

L'actu du Mercredi 24 Novembre

Voir aussi... L'actu du Mardi 23 Novembre // Brondby - OL : L'Avant Match

Bosz : "J’ai dit aux joueurs de se tourner vers ce match"

OL.fr

Notre entraineur Peter Bosz s'est présenté devant la presse à la veille du match face au Brøndby. L'intégralité de la conférence de presse est à retrouver sur OLPLAY.

L’état d’esprit du groupe après l’OM

« Le groupe a été évidemment déçu par ce qu’il s’est passé dimanche. Les choses sont comme elles sont. Le match est jeudi soir et on est ici pour gagner. J’ai dit aux joueurs de se tourner tout de suite vers ce match. Il fallait tout de suite s’entraîner pour bien préparer ce match. Honnêtement, c’est encore difficile d’accepter. C’est une mauvaise chose pour le foot français. La faute à une personne. Tout le stade a été puni par une personne. C’est incroyable. Ma mère était là, elle a 84 ans. Et trois minutes de jeu, c’était fini. C’est difficile d’accepter. »
 
La blessure de Sinaly Diomande

« C’est grave. Il a une entorse de la cheville. Il ne sera pas là pendant longtemps, j’en ai peur. Il faut attendre encore un peu. J’ai laissé Jerome Boateng à la maison. Il s’entraîne à Lyon, c’était mieux. Si les joueurs ne jouent pas pendant deux semaines, ce n’est pas très grave, surtout s’ils ont tout joué avant. »
 
Un match sans enjeu ?

« Je veux gagner tous les matchs même si on est déjà qualifiés. C’est un match qu’on veut gagner et cela doit être la mentalité dans notre groupe pour arriver le plus loin possible. »
 
L’équipe de Brondby

« Elle n’était pas tellement en forme à l’aller. Ils ont gagné Copenhague dernièrement et ont fait un bon match face aux Rangers. Je pense qu’ils ont plus de confiance aujourd’hui et que le niveau est plus élevé. »

Le poste de numéro 9

« Tout le monde peut commencer. Cela me donne l’opportunité de voir quelques joueurs qui n’ont pas beaucoup joué et qui méritent. Il y a aussi Moussa Dembele qui pourrait jouer quelques minutes demain… Tino Kadewere ? Il a fait un très mauvais geste contre Nice mais c’est un mec bien. Je n’avais pas compris, je pense qu’il voulait tout donner pour l’équipe. Il n’est pas méchant. La période a été dure pour lui, notamment en privé. Il devait montrer au staff qu’il pouvait jouer. Il l’a fait et a tout donné à l’entrainement. Il va débuter demain. »

 


 

Kadewere : "Tout donner sur ce match car cela peut me donner de la confiance"

OL.fr

L'attaquant lyonnais, Tino Kadewere, était présent ce mercredi en conférence de presse à deux jours du match face à Brøndby, en Ligue Europa. L'intégralité de la conférence est à retrouver sur OLPLAY.

Son retour sur les terrains

« Je suis très heureux d’être ici aujourd’hui. Il y a eu des semaines difficiles pour moi. Je suis avec l’équipe, je suis très content. J’ai travaillé pour. J’ai besoin d’aider l’équipe. Physiquement, je me sens très bien. J’ai passé un moment difficile. J’avais besoin de travailler à l’équipe, je ne suis pas parti en sélection. Je me sens très bien. »
 
Le match contre Brondby

« Tous les matches sont important. Je vais tout faire car cela peut me donner de la confiance. C’est un match très important pour moi. »
 
Son expulsion à Nice

« C’était un moment difficile mais ça arrive dans le foot. J’ai de bons coéquipiers. Le coach est toujours avec moi, il me parle, il me donne de la confiance. C’est derrière moi. Le plus important est le match qui arrive. Tout le monde au club a confiance en moi, je suis content. »

Le football danois

« J’ai déjà joué contre Brondby en amical quand j’étais dans le championnat suédois. Je connais le foot nordique. J’ai joué trois saisons en Suède. Je pense que ce n’est pas très différent. J’avais joué 15 minutes au match aller et je m’étais très bien senti. »
 
L’état d’esprit du groupe après le match contre l’OM

« On ne reste pas avec ça dans nos têtes. Il y a un match qui arrive demain donc on reste concentré. C’est malheureux ce qu’il s’est passé dimanche. Le club ne doit pas payer pour un fou qui a fait ça. On a oublié cela et on reste concentré. »

 


 

Le groupe pour le déplacement à Brøndby

Footmercato.net

Après la Ligue 1 et les incidents qui ont eu lieu dimanche face à l’Olympique de Marseille, place à la Ligue Europa pour l’Olympique Lyonnais. Les Gones se déplacent sur la pelouse de Brøndby ce jeudi (21 heures).

Même s’ils sont assurés de terminer premiers de leur poule, les Lyonnais devront faire sans Jérôme Boateng, Léo Dubois et Sinaly Diomandé pour cette rencontre. Hugo Vogel, jeune joueur de 17 ans, profite de ces absences et figure dans le groupe.

 


 

Le verdict est tombé pour Benzema dans l’affaire de la sextape !

Butfootballclub.fr

Jugé pour l’affaire de la sextape avec Mathieu Valbuena, Karim Benzema a été reconnu coupable complicité de tentative de chantage.

Karim Benzema est enfin fixé dans l’affaire de la sextape. Un mois après la fin du procès de l’affaire de la sextape impliquant cinq prévenus, les juges ont rendu leur délibéré ce matin et ont estimé que l’attaquant du Real Madrid ne s'est pas rendu compte du caractère délictueux de ses actes tout en citant les éléments en sa défaveur (mensonge, insistance, moyens de persuasion, mise à profit de sa stature professionnelle...).

Le tribunal reconnaît donc Benzema coupable de complicité de tentative de chantage, ce qui équivaut à un an de prison avec sursis et 75 000 euros d' amende, le montant maximal dans ce genre de cas. On notera que l’attaquant du Real Madrid est actuellement en Moldavie pour le match de Ligue des champions contre le Sheriff Tiraspol (21h). Il a fait appel de la décision.

 


 

En quête d'un coach, Manchester United aurait parlé avec Rudi Garcia

RMC.fr

D'après plusieurs médias anglophones, dont The Telegraph, l'entraîneur français Rudi Garcia aurait eu des contacts avec la direction de Manchester United, pour succéder à Ole Gunnar Solskjaer sur le banc des Red Devils.

C'est un technicien qui a "transformé" le LOSC, "rajeuni" la Roma, "qui parle anglais, espagnol et italien, qui a montré qu'il peut développer de jeunes talents et gérer des vestiaires avec de gros ego", écrit le quotidien. Alors que Manchester United cherche toujours un entraîneur intérimaire pour succéder à Ole Gunnar Solskjaer, The Telegraph (comme The National) explique ce mercredi que le club s'intéresse... à Rudi Garcia.

Pour être plus précis, le journal anglais indique que la direction des Red Devils a discuté avec cinq techniciens, et donne trois noms: ceux de l'Espagnol Ernesto Valverde (ex-Barça), du Suisse Lucien Favre (ex-Dortmund), et donc de Garcia, libre depuis son départ de l'OL en fin de saison dernière.

Pochettino toujours ciblé pour le long terme

Le coach français de 57 ans aurait échangé directement avec le directeur du football John Murtough, qui gère le processus de recrutement. Comme les autres entraîneurs sollicités. Garcia a-t-il de l'avance sur eux? A-t-il convaincu? Le Telegraph ne le dit pas.

Le journal assure en parallèle que Mauricio Pochettino est toujours ciblé sur le long terme, et indique que l'Argentin "veut" le poste à Old Trafford. Reste que l'ancien défenseur est sous contrat jusqu'en 2023 avec le PSG, comme il l'a rappelé mardi en conférence de presse, et que United n'aurait pas contacté le Paris Saint-Germain jusqu'à présent, pour éventuellement entamer des négociations.

Qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions grâce à sa victoire sur le terrain de Villarreal mardi (2-0), Manchester United tentera de relever la tête en Premier League dimanche avec un périlleux déplacement à Chelsea. Et ce - normalement - avec Michael Carrick sur son banc.

 


 

22 v'la Aulas, les fausses sanctions c'est fini !

Foot01.com

Après les incidents du match OL-OM, les dirigeants du football et les autorités politiques se sont réunis mardi pour serrer la vis. Maintenant, il faut déjà appliquer les mesures qui existent.

L’Olympique Lyonnais le sait, les événements intervenus dimanche soir au Groupama Stadium vont peser lourd dans sa saison, sportivement et économiquement. Pour le président de l’OL, il y aura un avant et un après un Lyon-OM. Mais avant de savoir ce que va donner la réflexion en cours du côté des instances politiques, lesquelles ont démontré une nouvelle fois qu’elles avaient une connaissance approximative de la situation dans les tribunes, Jean-Michel Aulas souhaite que désormais les mesures qui existent soient appliquées. Le patron du club rhodanien fait remarquer que les fameuses interdictions de stade ne sont pas toujours appliquées avec sérieux, et que si on décidait de les multiplier dans les mois qui viennent, qui va contrôler que ces supporters ne seront pas dans les stades concernés ?

Jean-Michel Aulas estime que tout n’est pas bien fait actuellement et qu’il faudra mettre des moyens face à ces idées d’une plus grande sévérité. « Sur la question des actes individuels, le président de l’Olympique Lyonnais a regretté que les sanctions administratives ne soient parfois pas appliquées, notamment dans le cas des interdictions de stade. Il a rappelé que des individus n’allaient pas pointer systématiquement dans les commissariats de police pour que les forces de l’ordre s’assurent qu’ils ne soient pas dans les tribunes », explique l’OL. Autrement dit, il est bien beau de vouloir multiplier encore et encore les interdictions de stade contre ceux qui vont avoir un comportement lamentable dans les tribunes. Mais si derrière personne ne contrôle l'application de ces sanctions, alors tout cela ne sera qu'un nuage de fumée.

 


 

Di Meco traite Jean-Michel Aulas de « petit homme »

Sport.fr

Consultant pour « RMC », Eric Di Meco n’est pas tendre avec Jean-Michel Aulas suite aux déclarations du président de l’Olympique Lyonnais après les incidents survenus dimanche lors de l’Olympico.

« Comme le président de Nice, Jean-Pierre Rivère, Aulas s’est démasqué dimanche soir. C’est peut-être un grand président, mais c’est un petit homme. Ne demandez pas aux gens d’être plus grands que ce qu’ils ne sont. Vous surestimez ces gens, » a lâché le consultant de RMC sur l’antenne de BFM Marseille. Jean-Michel Aulas appréciera cette nouvelle attaque. Rappelons que la commission de discipline donnera son verdict le 8 décembre prochain.

 


 

Les supporters giflés, Lyon attaqué...

Foot01.com

L'interruption du match OL-OM au bout de quelques minutes va coûter cher au club de Jean-Michel Aulas, mais on oublie aussi que les spectateurs sont, eux, venus pour rien au Groupama Stadium avec le coût financier que cela a.

Condamné à six mois de prison avec sursis et une interdiction de stade de cinq ans, le « supporter » de l’OL qui a agressé Dimitri Payet dimanche soir en lançant une bouteille pleine sur le joueur de Marseille a fait des milliers de malheureux. En effet, le stade lyonnais était presque comble, et des spectateurs étaient venus de loin entre amis ou en famille pour ce choc du championnat de Ligue 1. Au final, tout le monde est reparti sans avoir vu un match entier avec comme seule solution, attendre que Lyon décide de quelle manière ces supporters seront dédommagés. Même si Jean-Michel Aulas n’est évidemment coupable de rien, une partie du public du Groupama Stadium n’a pas apprécié et cela donne lieu à une vague incessante d’appels téléphoniques enragés et discourtois au standard de l’Olympique Lyonnais, qui sature depuis lundi, et même à des attaques informatiques sur les serveurs du site de l’OL explique Le Progrès. Si certains spectateurs ont choisi ce moyen virulent de faire part de leur colère, d’autres avaient choisi, eux, de s’en prendre directement à celui qui a lancé la bouteille sur Dimitri Payet.

Trois supporters de Lyon déboutés par la justice

Le quotidien régional dévoile la présence de trois supporters lyonnais parmi les parties civiles du procès de mardi après-midi. Présents au stade dimanche soir pour voir OL-OM, les trois spectateurs réclamaient un dédommagement financier, quelques centaines d’euros, au fautif afin de compenser ce qu’ils ont dépensé pour venir au match. Mais le tribunal a décidé de ne pas retenir ces trois requêtes, ce qui est évidemment un gros soulagement pour le supporter condamné…mais aussi la justice. Car forcément si ces trois supporters avaient eu gain de cause, alors plusieurs milliers de demandes seraient arrivés au tribunal. C'est évidemment une claque pour les trois fans en question, qui estiment être les dindons de la farce. En attendant, les supporters lyonnais attendent toujours de savoir à quelle sauce ils seront mangés après le triste spectacle de dimanche. Il semble cependant difficile qu’une décision définitive soit prise avant le 8 décembre prochain, date à laquelle la LFP en dira plus sur la sanction prise contre Lyon.

 


 

Payet, Valbuena, l'ancien agent de Benzema craque

Foot01.com

La condamnation de Karim Benzema a mis en furie son ami et ancien agent, Karim Djaziri. Et ça clashe fort deux jours après une première polémique concernant Dimitri Payet.

Les avocats de Karim Benzema ont confié leur colère à l’annonce de la condamnation à un an de prison avec sursis et 75.000 euros d’amende de leur client, estimant que le joueur du Real Madrid et de l’équipe de France avait payé le fait de ne pas venir à son procès devant le tribunal de Versailles. Mais aucun n’a jugé utile de s’en prendre à Mathieu Valbuena, et on peut le comprendre, le président en charge de cette affaire ayant rappelé le prix payé par l’ancien joueur de l’OM et l’OL. Mais pour Karim Djaziri, ancien agent de Karim Benzema et toujours très proche de KB9, les propos de Maître Domat, avocat de Mathieu Valbuena, lequel a indiqué que ce dernier était « soulagé », ont été de trop.

Au point même que Karim Djaziri s’est lancé dans un dialogue un peu surréaliste sur les réseaux sociaux. « Il aurait pu être soulagé plus tôt s’il n’avait pas trompé sa femme et n’avait pas gardé la vidéo de ses ébats comme un trophée, ou même s’il avait su transférer des dossiers d’un ordinateur à un autre tout seul ! », a lancé ce proche de Karim Benzema. Ce qui lui a valu une réponse rapide de Daniel Riolo : « Ah ok Karim, c’est de la faute de Valbuena maintenant avec en plus jugement moral sur sa vie privée … ça plus Payet qui est limite responsable dimanche… ton compte est vraiment piraté … enfin j’espère ! Tweet Hallucinant ».

Le journaliste de RMC faisait référence à un message de Karim Djaziri en marge des incidents d’OL-OM avait estimé que Dimitri Payet avait fait la comédie sur la pelouse du Grouâ Stadium après avoir reçu une bouteille au visage. « Tout dans ce qui se passe maintenant avec Dimitri Payet avec son cinéma explique pourquoi il n’a pas fait la  carrière stratosphérique que son talent méritait ! (...) Karim n’aurait jamais fait ce cinéma ! Recevoir le projectile parler à l’arbitre et  après s’effondrer c’est du cinoche et quand il va revenir sur le terrain tu verras ! Maintenant je condamne fermement le FD qui a lancé la bouteille », avait affirmé l’ancien représentant de Karim Benzema décidément très en verve et dont le compte Twitter n’a pas du tout été piraté.

 


 

GoneBackTV reçoit Daniel Riolo ce soir à 19h

 

 

 

Voir aussi... L'actu du Mardi 23 Novembre // Brondby - OL : L'Avant Match

 

Viv

@centpourcentol

Votre webmaster depuis 2007, Gone passionné de l'OL !