L'actu du Mercredi 20 Octobre

L'actu du Mercredi 20 Octobre

Voir aussi... L'actu du Mardi 19 Octobre // Sparta Prague - OL : L'Avant Match

Dubois avant Sparta - OL : « Viser la première place »

OL.fr

Notre capitaine Léo Dubois était en conférence de presse ce mercredi pour répondre aux questions des journalistes, à la veille de la troisième journée d'Europa League sur la pelouse du Sparta Prague.

Viser la première place

« Nous sommes là pour terminer premiers de ce groupe. C'est un match très important. Il y a une double confrontation qui sera primordiale. On est habitué à enchainer tous les trois ou quatre jours. A nous d'être ambitieux, de vouloir gagner demain. On sait que c'est un match important. Dans cette compétition, il faut bonifier les points pris avant. »
 
Une victoire à aller chercher

« On sait qu'il y aura du monde dans le stade demain. A nous de commencer le match du mieux possible et de tout faire pour ramener les trois points. On ne peut que se nourrir de la victoire. On doit mettre la manière. »

Sur l’adversaire pragois

« Le Sparta est une équipe qui a de la qualité, qui se projette vite vers l'avant en contre. Je pense qu'on aura le ballon. On devra être attentif sur le marquage pour garder notre agressivité. Ce sera un match compliqué avec beaucoup d'intensité. »
 
La motivation de Lucas Paqueta

« Lucas Paqueta est très important et positif. Il a affiché un très bon état d'esprit en revenant de sélection. Il a tout fait pour faire partie du groupe pour ce déplacement. »

Son entente dans le couloir droit avec Xherdan Shaqiri

« Xherdan Shaqiri est un joueur avec beaucoup d'expérience. C'est plaisant de jouer avec lui. On doit travailler ensemble pour se comprendre le mieux. »
 
Son rôle de capitaine

« J'ai pris le rôle de capitaine avec beaucoup de positivité. C'est un challenge. Ce rôle de capitaine me plaît. Mais on a tous un rôle à jouer dans ce collectif. Nous avons la confiance, j'ai la confiance. On doit continuer dans ce sens. »

 


 

Bosz avant Sparta - OL : « Le Sparta est une équipe physique »

OL.fr

A la veille de la troisième journée d'Europa League sur la pelouse du Sparta Prague, le coach Peter Bosz s'est présenté en conférence de presse. Retrouvez l'intégralité sur OLPlay.

Sur le groupe

« On a un groupe de 21 joueurs. Ils sont tous prêts pour jouer. On a encore un entraînement aujourd'hui. On joue jeudi puis dimanche. Ce n'est pas bien, mais on fait avec. Je pense d'abord au match de demain. »

Un match difficile face au Sparta

« C'est la troisième journée d'Europa League demain. On va tout faire pour gagner, comme lors des deux précédents matchs. On est là pour prendre les trois points. Le Sparta a gagné face aux Rangers. Ce ne sera pas facile. Le Sparta est une équipe qui n'a pas peur de jouer de derrière. Ils courent beaucoup. »

Le retour de Tino Kadewere

« Islam Slimani et Moussa Dembélé ne sont pas là. Tino Kadewere a réalisé une bonne entrée en jeu face à Monaco. Je suis très content qu'il soit là. »
 
L’apport de Lucas Paqueta

« Lucas Paqueta est un bon joueur avec de la technique. Il apporte aussi l'état d'esprit. Lucas Paqueta a une mentalité de gagnant. Il voulait absolument être du voyage à Prague, après son entrée en jeu face à Monaco. »

 


 

L'annonce forte de Jean-Michel Aulas pour le mercato d'hiver

Footmercato.net

Le président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas a laissé entendre que le marché serait animé en janvier.

«Il faut qu’on gagne un titre.» Présent sur le plateau d'OL Night System sur OL TV ce mardi soir, Jean-Michel Aulas a terminé son intervention de la sorte. Un discours et un objectif clairs pour le président de l'Olympique Lyonnais, diffusée par le média du club. Et le patron de l'écurie rhodanienne, actuellement 6e au classement de Ligue 1, entend bien se donner les moyens de ses ambitions. Cela passe, en partie, par le mercato.

Satisfait de celui écoulé cet été, marqué par les arrivées d'Emerson Palmieri, Xherdan Shaqiri et Jérôme Boateng notamment, JMA a annoncé qu'il y aurait très certainement du mouvement en janvier. «On bosse toujours sur l’arrivée de joueurs, c’est le travail de Juni qu’il réaliser très très bien, il a identifié des joueurs ci et là, il m’envoie de temps en temps des petits messages. Le mercato d’hiver va être là aussi complexe on a des joueurs qui vont partir pour la CAN, c’est très pénalisant», a-t-il expliqué.

«Il y a des choses qui sont en cours»

Sinaly Diomandé (Côte d'Ivoire), Islam Slimani (Algérie), Tino Kadewere (Zimbabwe) et Karl Toko Ekambi (Cameroun) feront en effet faux bond aux Gones pendant quelques semaines. Quatre absences importantes à compenser pour Peter Bosz, notamment dans le domaine offensif. L'homme fort de l'institution OL le sait et a mis ses équipes au travail. «Il y a bien sûr des hypothèses. Si on peut, comme on l’a fait certaines années, anticiper le mercato d’été, en général, ça réussit de manière positive», a-t-il glissé avant de poursuivre.

«On y travaille, on a des touches, il y a des choses qui sont en cours, on ne peut pas trop en parler pour des raisons de confidentialité. On y travaille évidemment. En tout cas, on fait tout pour avoir une très bonne équipe, parce que le mois de janvier sera important», a-t-il assuré, sans toutefois donner de noms. Le message est limpide, l'OL ne laissera pas passer l'occasion de renforcer son effectif en janvier en fonction de la marche des évènements. Foi de Jean-Michel Aulas, convaincu que la montée en puissance de son équipe ne fait que commencer.

 


 

Le groupe pour le déplacement à Prague

Footmercato.net

Leader du groupe A en Ligue Europa, l'Olympique Lyonnais se déplace jeudi à Prague pour y affronter le Sparta. A cette occasion, Peter Bosz convoque un groupe de 22 joueurs. Le technicien néerlandais doit toujours composer avec les absences en attaque de Moussa Dembélé, et Islam Slimani blessés.

Suspendu en Ligue 1 pour la réception de l'AS Monaco samedi dernier (2-0), Anthony Lopes effectue son grand retour dans le groupe lyonnais. En cas de succès à Prague, l'OL effectuerait un grand pas vers la qualification pour les seizièmes de finale.

Le groupe de l'OL

Gardiens : Lopes, Pollersbeck, Bonnevie

Défenseurs : Boateng, Emerson, Denayer, Dubois, Henrique, Da Silva, Diomandé, Lukeba, Gusto

Milieux : Aouar, Guimaraes, Caqueret, Keita, Paqueta, Shaqiri, Mendes

Attaquants : Toko Ekambi, Cherki, Kadewere

 


 

Aulas veut savoir ce que cachent les arbitres

Foot01.com

Souvent critique envers l’arbitrage, Jean-Michel Aulas s’est de nouveau exprimé sur les modifications à apporter. Pour le président de l’Olympique Lyonnais, il est notamment nécessaire que les arbitres puissent s’expliquer.

Cette saison encore, l’Olympique Lyonnais s’étonne de l’arbitrage et le fait savoir. Après le match nul dans le derby à Saint-Etienne (1-1), le club rhodanien avait publié un communiqué pour critiquer l’assistance vidéo et son manque de cohérence. C’est pourquoi Jean-Michel Aulas aimerait comprendre les décisions des arbitres, à qui le président des Gones souhaitent donner la parole malgré l’interdiction de leurs supérieurs.

Aulas évoque une « mauvaise gouvernance »

« Le VAR créé au moins autant de problèmes qu’il n’en résout. On s’est rendus compte pour des problèmes, non pas de mauvaise foi mais de mauvaise gouvernance, qu’on se retrouve quelque fois dans l’impossibilité de dire la vérité, a regretté Jean-Michel Aulas sur OLTV. Il faut changer les choses. Des groupes de réflexion ont été créés. Il faut une cohérence, peu importe les arbitres, dans l’utilisation de la VAR. » Le dirigeant fait donc partie des partisans de l’installation de micros sur les arbitres.

« Il y a eu des contacts pour expérimenter les micros dans certaines situations. La demande est en cours d'être faite. Je pense que les arbitres y sont favorables. Rendre public et audible ce qu’il se passe au moment de leur réflexion est indispensable, a estimé le patron lyonnais. Sinon, on ne comprend pas et il y a une forme d’inquisition. J'imagine que la France sera candidate pour cet essai. » Ainsi, Jean-Michel Aulas espère que cet outil sera utilisé au Qatar l’année prochaine.

JMA s’interroge sur la VAR

« A quelques mois de la Coupe du monde, si les tests sont faits suffisamment tôt, cela pourrait se traduire dès le Mondial 2022, a-t-il envisagé. Il y a également d'autres choses peut-être à modifier. La vidéo doit-elle intervenir dans tous les cas ? Ce n'est pas sûr, sauf pour les hors-jeu. » Aux yeux de l'Olympique Lyonnais et de son président Jean-Michel Aulas, l'assistance vidéo à l'arbitrage n'est peut-être pas si indispensable.

 


 

Hegerberg : « Cela fait partie de moi maintenant »

OL.fr

Très touchante, la buteuse de l'équipe féminine de l'OL, Ada Hegerberg, a évoqué en exclusivité son retour sur les terrains après ses longs mois d'indisponibilité. La version longue de ce Grand Entretien est à retrouver en intégralité sur OLPLAY.

Un retour plein d’émotions

« C’est un grand plaisir. Je suis super heureuse d’être à nouveau présente dans le groupe. Cela faisait longtemps. Je vais garder ce moment de mon retour toute ma vie. J’ai profité avec toutes les filles. Elles étaient tellement heureuses pour moi. Les messages, le soutien de partout dans le monde m’a beaucoup touché. Je pensais à ce moment depuis des mois et des mois. J’en ai des frissons quand j’y repense. »

 
Une période compliquée et des enseignements

« Je pourrai écrire un livre tellement il s’est passé de choses. Il y a beaucoup de gens qui m’ont accompagné pendant ces périodes les plus dures de ma vie. Sans eux, cela aurait été très difficile. C’est un travail d’équipe. Je les remercie. Quand on t’enlève ta passion, ta vie presque, c’est dur. Je me suis toujours sentie comme une femme privilégiée mais le fait de ne plus être dans le foot a été choquant pour moi. J’aurais aimé que ces blessures ne soient jamais arrivées mais finalement cela fait partie de moi maintenant. Je l’ai pris positivement. »

 


 

Benzema a trouvé mieux que l’OL après Madrid

Butfootballclub.fr

Alors que Jean-Michel Aulas n’a pas caché son envie de voir Karim Benzema faire une pige à l’OL avant la fin de sa carrière, une déclaration de l’attaquant du Real Madrid le rapproche d’une destination plus exotique.

Benzema direction la MLS ? Pas pour tout de suite selon ses dires. L’attaquant du Real Madrid s’est confié à ESPN sur son avenir, lui qui semble pour l’instant vieillir comme du bon vin, meilleur années après années. « Je prends année par année. Tant que j'ai cette envie, cette joie, et que j'aime le football, je continue. Je ne regarde pas l'âge ou ce qui se passe. Tout dépend de ce que je ressens physiquement. Je ne forcerai jamais les choses. J'ai 33 ans ; je vais en avoir 34 en décembre. Je continue à jouer, je me sens de mieux en mieux, donc je dois continuer. Et en profiter au maximum ».

"J’aime les Etats-Unis. Le football y est de mieux en mieux"

Néanmoins, Karim Benzema ne cache pas son attrait pour les Etats-Unis. L’ancien Lyonnais interrogé sur une éventuelle pige en MLS n’a pas fermé la porte. « J'aime les États-Unis. Le football y est de mieux en mieux. Mais est-ce que je vous dis que je vais signer là-bas ? Pour l'instant, je suis à Madrid » a-t-il lâché à ESPN. Une nouvelle qui risque de compliquer un éventuel retour de Benzema à l’OL comme évoqué par le passé.

 


 

Valbuena, Benzema, chantage, l'affaire de la sextape livre ses premiers secrets

Butfootballclub.fr

Depuis 9 heures 30, ce matin, au tribunal correctionnel de Versailles, se déroule le procès de l'affaire dite de la sextape. Outre la victime, Mathieu Valbuena, Karim Benzema, l'attaquant du Real Madrid, est jugé pour complicité de tentative de chantage.

L'affaire dite de la sextape, ce sont, à l'origine, des faits qui remontent au mois d'octobre 2015. Lors d'un rassemblement de l'équipe de France avec des joueurs, et des intermédiaires, qui feraient, et le conditionnel est de rigueur, "chanter" Mathieu Valbuena au sujet d'une vidéo intime de ce dernier. Djibril Cissé et Karim Benzema préviennent Valbuena, avant que Mustapha Zouaoui, Younes Houass, Karim Zenati et Axel Angot apparaissent dans le dossier, tous accusés, eu même titre que Benzema, de "tentative de chantage et abus de confiance".

Benzema n'est pas présent ce matin au tribunal, représenté par ses avocats. Mais au même titre que les quatre autres prévenus, l'attaquant du Real Madrid risque une peine maximale de 5 ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende. Au sujet de l'abus de confiance, c'est au maximum trois ans de prison et 375.000 euros d'amende.

A la barre, Valbuena a raconté ce matin avoir été prévenu de cette vidéo d'ébats sexuels par Djibril Cissé. "Je me suis senti en danger et mon réflexe a été de porter plainte. Je n’ai jamais pensé à donner de l’argent pour que cette vidéo ne sorte pas. Mais le foot c’est ma vie. Je savais que si cette vidéo sortait ça allait être compliqué avec l’équipe de France." C'est ensuite Youness Houass, accusé de tentative de chantage, qui donne sa version des faits. En racontant qu'il téléphone à Valbuena au mois de juin pour savoir si Cissé lui a bien fait passer le message quant à l'existence de cette vidéo.

Houass raconte également avoir envoyé des sms à Valbuena, "dans le but de l’informer. Je lui dis de faire attention et Valbuena continue de faire comme si de rien n’était. Je le préviens que des choses peuvent se passer." Il faut alors que le président du tribunal s'énerve, en demandant au prévenu d'arrêter de se prendre pour Mère Theresa (vous ne connaissez même pas Monsieur Valbuena, c’est vraiment pour rendre service? Vous ne voyez pas que vous êtes dans une affaire plus que trouble Monsieur) pour que Houass précise qu'il n'a jamais demandé d'argent à Valbuena.

On apprend, enfin, au travers de propos accordés à BFM par l'un des mis en examens, Mustapha Zouaoui, que la fameuse vidéo a été vue par un grand nombre de joueurs de l'équipe de France. On s'occupe décidément comme on peut...

 

 

Voir aussi... L'actu du Mardi 19 Octobre // Sparta Prague - OL : L'Avant Match

 

Viv

@centpourcentol

Votre webmaster depuis 2007, Gone passionné de l'OL !