L'actu du Dimanche 10 Octobre

L'actu du Dimanche 10 Octobre

Voir aussi... L'actu du Samedi 9 Octobre

40M€, Jean-Michel Aulas vise un très gros coup !

Foot-sur7.fr

À l’instar des autres clubs ambitieux, l’ OL du président Jean-Michel Aulas s’active également en coulisses pour préparer le mercato de l’été 2022. Aux dernières nouvelles, le club lyonnais viserait un énorme coup estimé à 40 millions d’euros du côté de la Serie A.

Juninho, le directeur sportif de l'Olympique Lyonnais et son président Jean-Michel Aulas envisagent de frapper très fort sur le marché des transferts de l'été prochain. Libre en fin de saison, Andrea Belotti n’a toujours pas prolongé avec le Torino FC et l’OL a fait de lui sa priorité pour renforcer son secteur offensif. Cela tombe bien puisque selon Tuttosport, l’attaquant de 27 ans ne compte pas renouveler son engagement avec la Vecchio Cuore Granata.

Un intérêt qui n’est toutefois pas nouveau, les Gones ayant déjà été cités sur les traces de l’international italien en avril dernier. À la recherche d’un attaquant de pointe pour épauler Moussa Dembélé, le club olympien est toujours à l’affût pour le Champion d’Europe 2021. Mais l’OL n’est pas seul sur ce coup.

Andrea Belotti prêt à venir en Ligue 1 ?

Interrogé récemment par Sky Italia, le président de Torino FC, Urbano Cairo, a publiquement reconnu que son joueur ne semble pas vraiment chaud à l’idée de prolonger son contrat. « Pour le moment, il n’a pas signé et je ne pense pas qu’il veuille signer. J’ai fait une offre qui était au-dessus de mes moyens, je ne peux pas le forcer à l’accepter », a déclaré le dirigeant italien. Arrivé en 2015 en provenance de Palerme pour 8,4 millions d’euros, Andrea Belotti veut rejoindre un club plus huppé pour remporter des titres.

Auteur de 106 buts en 228 matchs toutes compétitions confondues, Andrea Belotti dispute donc ses derniers mois sous le maillot du Toro, qui pourrait se résoudre à le vendre dès cet hiver afin d’éviter un départ gratuit l’été prochain. L’OL devra toutefois compter avec la concurrence de l’AC Milan, du FC Séville et d’Arsenal dans ce dossier. Les Rossoneri seraient même les mieux placés pour attirer Belotti qui est un grand fan du club lombard. Le Torino pourrait même proposer à l’AC Milan un transfert à hauteur de 5 millions d’euros. Jean-Michel Aulas et Juninho sont donc prévenus.

 


 

Aulas applaudit les masterclass de Bosz et Juninho

Foot01.com

Malgré le début de saison mitigé de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas se montre plutôt satisfait. Le président du club rhodanien valide le travail réalisé par son directeur sportif Juninho sur le marché des transferts, et par son entraîneur Peter Bosz avec les jeunes de l’effectif.

Si l’on excepte certaines décisions arbitrales qui ont provoqué quelques coups de gueule, Jean-Michel Aulas semble plutôt satisfait du début de saison. Le président de l’Olympique Lyonnais s’est montré positif dans son entretien accordé à Prime Video le week-end dernier. Le dirigeant a notamment félicité l’entraîneur Peter Bosz pour sa capacité à intégrer des jeunes comme le latéral droit Malo Gusto. Quant au directeur sportif Juninho, ses bonnes affaires au mercato ont été appréciées.

Shaqiri à moitié prix

« Cette année, on a réussi à faire venir un certain nombre de joueurs de très grande qualité, mais tout en faisant en sorte de ne pas trop investir en termes de transfert, a félicité Jean-Michel Aulas. Il y a eu Shaqiri de l'ordre de 7 millions d'euros mais il était annoncé au départ à plus de 15 millions d'euros donc on a négocié. Et puis les autres opérations, Emerson et Jérôme Boateng, sont tout à fait pertinentes. Et puis une académie qui continue de fournir de manière excellente des jeunes joueurs. Donc il faut arriver à les intégrer, à ne pas les brûler et Peter Bosz a réussi cette approche. » Il n’empêche que les Gones ne peuvent pas encore prétendre au titre en Ligue 1.

Le PSG encore hors de portée

« Si j'attends que l’on concurrence le PSG ? Oui bien sûr, mais c'est difficile, a reconnu le président rhodanien. Mais c'est vrai que Lyon, parce que c'est la deuxième ville de France, doit être une alternative au PSG quels que soient les moyens mis en œuvre. Alors c'est vrai que Messi, plus Mbappé, plus Di Maria, plus Neymar… En tout cas, on y travaille. Mais ce n'est pas une science exacte donc il faut savoir quelque fois prendre son temps, revenir à l'ouvrage et peut-être cette année faire quelque chose de bien, même si on n'a pas aussi bien démarré qu'on le souhaitait. » Seulement 10e après 9 journées, l’Olympique Lyonnais a déjà laissé filer pas mal de points.

 


 

Sélections : Shaqiri, Emerson et Denayer titulaires

Twitter

 


 

Espoirs : Camavinga et Bard forfait, un lyonnais convoqué !

Onzemondial.com

L’Equipe de France Espoirs a décidé d’appeler une promesse lyonnaise pour palier aux forfaits d’Eduardo Camavinga et Melvin Bard.

Après leur victoire éclatante face à l’Ukraine (5-0), l’Equipe de France Espoirs fait face à des blessures de joueurs majeurs. Eduardo Camavinga, touché à l’orteil, et Melvin Bard, blessé à la cheville, ont été contraints de déclarer forfait pour la suite du rassemblement.

Pour palier à ses absences, Sylvain Ripoll et son staff ont décidé de faire appel à l’une des bonnes surprises de ce début de saison. Castello Lukeba, jeune défenseur de l’Olympique Lyonnais, va découvrir Clairefontaine.  

 


 

Peter Bosz ou Rudi Garcia, Lyon fait les comptes

Foot01.com

Le championnat de Ligue 1 atteint son premier quart, et même s'il est encore un peu tôt, il est possible de comparer les résultats de l'Olympique Lyonnais version Peter Bosz avec ceux de l'OL sauce Rudi Garcia.

Bénéficiant d’un soutien populaire et médiatique conséquent, Peter Bosz sait que la dixième place actuellement de l’Olympique Lyonnais au classement du Championnat de Ligue 1 ne lui vaudra aucun souci. En signant à l’OL, le technicien néerlandais a décidé de tout changer dans le style de jeu pratiqué par le club de Jean-Michel Aulas, et même si cela demande du temps à l’ancien coach de l’Ajax Amsterdam. Et ce n’est pas le nul concédé à Geoffroy-Guichard face à l’AS Saint-Etienne qui changera la donne, Peter Bosz est l’avenir de Lyon. Une fois que cela est dit, il faut tout de même se pencher sur les chiffres, car au soir de la 39e journée de Ligue 1 c’est le classement de l’Olympique Lyonnais qui comptera, et pas autre chose. Le Progrès l’a fait ce dimanche, en pleine trêve internationale, et pour l’instant on ne peut pas réellement dire que les débuts de Bosz sont à même de mettre tout le monde en extase sur le plan comptable si on les compare à ceux de Rudi Garcia au même moment de la saison passée.

Après la neuvième journée de Championnat de Ligue 1 la saison passée, l’Olympique Lyonnais était septième au Classement avec 14 points, là où l’OL est actuellement dixième avec 13 points. Sur le plan offensif, le Lyon de Rudi Garcia marquait 2,13 buts par rencontre, tandis que l’équipe de Peter Bosz en marque 1,56. Si l’on se penche sur la défense, Lyon avait encaissé 1,13 but par rencontre de Ligue 1, contre 1,44 cette saison. L’ancien entraîneur français de l’Olympique Lyonnais n’a donc pas à rougir de la comparaison, même si son successeur a tout de même quelques atouts statistiques dans les poches. En effet, en ce début de saison 2021-2022, l’OL a plus le ballon que l’an dernier et se montre plus efficace devant le but si l’on s’en réfère aux fameux expected goals par rapport aux buts réellement marqués. Cependant, dans le sens inverse, Lyon subit cette année plus d’occasions nettes.

Lyon doit décoller au classement de Ligue 1 comme l'an dernier

Il faut désormais que l'Olympique Lyonnais digère tout le travail mené par le coach néerlandais et décolle enfin, car personne ne l'a oublié du côté du Groupama Stadium, c'est à cet instant précis de la saison que l'OL avait subitement mis le turbo, au point même de finir en tête après la première moitié du championnat, Lyon comptant 40 points au soir de la 19e journée de Ligue 1. Cela avait fait naître de gros espoirs du côté de la capitale des Gaules, on sait comment tout cela s'est terminé.

 


 

Slimani et Cherki s'offrent un record chacun

Butfootballclub.fr

Islam Slimani et Rayan Cherki ont tous deux fait tomber un record lors de la trêve internationale.

Auteur d'un doublé lors de la victoire ce vendredi de l'Algérie face au Niger (6-1), dans le cadre des qualifications de la Coupe du monde 2022, Islam Slimani a inscrit sa 36e et 37e réalisation pour son pays. Grâce à ces deux buts, l'attaquant de l'Olympique Lyonnais est devenu le meilleur buteur de l'histoire des Fennecs.

Mais Islam Slimani n'est pas le seul joueur de l'OL à avoir battu un record ce vendredi. En effet, Rayan Cherki (18 ans et 52 jours), double buteur lors du large succès de l'équipe de France Espoirs face à l'Ukraine (5-0), dans le cadre des éliminatoires à l'Euro 2023, est lui devenu le plus jeune joueur à inscrire un doublé avec les Bleuets au 21e siècle.



Voir aussi... L'actu du Samedi 9 Octobre

 

Last modified on dimanche, 10 octobre 2021 16:42