L'actu du Mercredi 6 Octobre

L'actu du Mercredi 6 Octobre

Voir aussi... L'actu du Mardi 5 Octobre // ASSE 1-1 OL : L'After

Rayan Cherki, sur sa convocation avec les Espoirs : « C'est une récompense »

Lequipe.fr

Alors qu'il joue peu à Lyon, l'attaquant Rayan Cherki (18 ans) savoure sa première convocation avec les Espoirs, qui affrontent vendredi l'Ukraine (18h30) en qualifications pour l'Euro 2023.

« Que vous inspire cette première convocation avec les Espoirs ?
J'étais très heureux d'être appelé par le coach (Sylvain Ripoll), énormément touché. On va dire que c'est une récompense car je mets beaucoup de choses en place pour atteindre mes objectifs. Les premiers jours se sont très bien passés, on rigole bien, il y a beaucoup de jeu lors des séances, que demander de plus ?

Qu'attend le sélectionneur de vous ?
J'ai eu la chance de parler avec lui plus en privé mardi soir. On a beaucoup parlé sur le style de jeu de l'équipe, mon style de jeu, ce que je pouvais apporter, mes axes de progression. Il m'a dit que j'étais là pour apporter la touche de créativité que j'ai en moi. Ça m'a beaucoup touché car j'ai senti qu'il a une confiance assez particulière en moi. J'espère pouvoir lui rendre vendredi sur le terrain et qu'on pourra passer beaucoup de bons moments ensemble.

« Quand j'ai vu que le coach m'avait sélectionné, je me suis dit que c'était l'aboutissement de beaucoup de travail depuis le début de saison »

Vous jouez peu à Lyon. La sélection peut-elle être un moyen d'envoyer un message à votre club ?
Bien sûr, on sait qu'en club je n'ai pas beaucoup de temps de jeu mais ce n'est pas grave. Je suis jeune, je travaille tous les jours pour prétendre à jouer de plus en plus. Quand j'ai vu que le coach m'avait sélectionné, je me suis dit que c'était l'aboutissement de beaucoup de travail depuis le début de saison. L'équipe de France est aussi faite pour ça, venir prendre du plaisir et repartir en club encore plus frais. J'espère que ce sera le cas. Cette saison est très importante pour moi, je peux faire de grandes choses et j'espère pouvoir les faire en club.

Sur quoi travaillez-vous en particulier ?
Je m'entraîne énormément. Quand on a une séance, j'en fais toujours deux, je fais beaucoup de vidéo pour voir mes axes de progression, sur le travail défensif. J'ai fait beaucoup de progrès sur le replacement, j'en suis très satisfait car je me dis que ce travail porte ses fruits. C'est très important pour réussir à haut niveau.

Il y a beaucoup de Lyonnais ou anciens Lyonnais avec les Espoirs. Est-ce un atout pour vous ?
Ça m'a fait énormément plaisir de revoir Amine (Gouiri), Melvin (Bard), même si je suis en contact continu avec eux. Il y a beaucoup de Lyonnais dans cette sélection, c'est une force car on se connaît tous bien et j'espère qu'on aura la chance d'évoluer ensemble pour montrer que la formation lyonnaise est toujours là !

« (Mbappé) a parlé d'Amine (Gouiri) aussi et on espère pouvoir jouer un jour à ses côtés pour prendre un maximum de plaisir »

Vous avez toujours été présenté comme un grand talent, depuis le centre de formation. Est-ce que c'est une pression supplémentaire ?
Oui et non. Au vu de ce que j'ai fait quand j'étais au centre, c'est normal qu'on m'attende un peu plus que les autres. Après, c'est aussi important de savoir faire la part des choses, de ne pas toujours penser que tout doit aller très vite. Savoir prendre son temps, c'est important, il faut savoir gérer.

Kylian Mbappé vous a cité quand il a évoqué dans L'Équipe les talents qu'il suivait. Qu'en pensez-vous ?
Ça m'a fait plaisir, j'ai la chance de parler avec lui assez souvent, on discute de tout et de rien et il me donne beaucoup de conseils avant les matches. J'essaye de prendre tout ce qu'il y a à prendre des plus grands. Il a parlé d'Amine (Gouiri) aussi et on espère pouvoir jouer un jour à ses côtés pour prendre un maximum de plaisir. »

 


 

Denayer : "Je me sens bien à Lyon"

Twitter

 


 

Vidéo : l'entrainement du jour

OL via Twitter

 


 

Jérôme Boateng de retour en Allemagne ?

Foot01.com

Le défenseur allemand de l'Olympique Lyonnais avait été poussé à la retraite internationale par Joachim Löw, mais son successeur a téléphoné au joueur de l'OL pour parler d'un retour.

Il y a deux ans, alors aux commandes de l’équipe d’Allemagne de Football, Joachim Low avait marqué la fin d’une époque pour certaines des stars de la Mannsachft, dont Jérôme Boateng. « 2019 est l'année d’un nouveau départ pour l'équipe nationale allemande de football. Jérôme Boateng, Mats Hummels et Thomas Muller ne feront plus partie de l'équipe nationale. Je remercie Mats, Jérôme et Thomas pour toutes ces années extraordinaires de succès que nous avons passées ensemble », avait lancé le sélectionneur allemand. Des propos qui lui avaient valu de vifs reproches de la part du Bayern Munich, même si les résultats de l’équipe d’Allemagne lors du Mondial en Russie plaidaient en faveur de Low. Depuis, Jérôme Boateng en est donc resté à 76 sélections, et semblait devoir conjuguer sa carrière internationale au passé. C’est du moins ce que l’on pouvait croire jusqu’aux révélations ce mercredi du puissant quotidien allemand Bild. En effet, le nouveau défenseur de l’Olympique Lyonnais, laissé libre par le Bayern Munich, pourrait faire un incroyable retour en équipe d’Allemagne.

Jérôme Boateng en équipe d'Allemagne grâce à Lyon

Bild affirme en effet que le nouveau sélectionneur allemand, Hansi Flick, qui a pris la succession de Joachim Low le 1er août dernier, a pris récemment contact avec Jérôme Boateng afin d’envisager un possible retour en équipe d’Allemagne. Visiblement, Flick a vu que le joueur de 33 ans s’était bien installé à l’Olympique Lyonnais, et qu’il méritait probablement de revenir avec la Mannschaft. Rien n’a filtré de la discussion du sélectionneur allemand avec le joueur de l’OL, mais le média d’outre-Rhin est persuadé que Boateng peut faire son retour à l’occasion des qualifications pour le Mondial 2022 au Qatar. Lors de sa nomination, Hansi Flick avait clairement fait savoir qu'il ne fermait la porte à personne, et surtout pas aux joueurs d'expérience.

 


 

Aulas prolonge son contrat avec un partenaire de longue date

Foot-sur7.fr

Profitant de la trêve internationale, l’ OL a renouvelé son partenariat avec EA Sports, l’un de ses anciens partenaires. Le club rhodanien et le créateur du jeu vidéo FIFA ont officialisé la prolongation de leur partenariat, ce mercredi.

L’ OL et EA Sports ont prolongé le partenariat qui les lie depuis 2005. Il ont signer ce mercredi 6 octobre un nouvel accord pour poursuivre l’aventure ensemble. Dans son communiqué officiel, le club rhodanien a indiqué que « l’Olympique Lyonnais, accompagné par l'agence internationale de marketing sportif Sportfive, renouvelle et étend son partenariat avec EA Sports faisant de ce dernier, l'un des partenaires les plus anciens du club lyonnais ».

« L’ OL a souhaité renouveler sa confiance à l’éditeur de jeux vidéo compte tenu du succès de la collaboration, débutée en 2005. […] Les deux partenaires travailleront conjointement sur la mise en place d’opérations spéciales avec les joueurs professionnels rhodaniens et sur la création de contenus exclusifs pour les réseaux sociaux, afin d’activer le partenariat et créer des synergies entre les fans du club et ceux de la franchise FIFA », a expliqué le club.

Réactions d'OL Groupe et son partenaire

Après la signature des documents relatifs à leur nouveau partenariat, les responsables des parties ont livré leurs impressions. Ils se félicitent tous de la prolongation de leur union. « Nous sommes heureux d’ouvrir un nouveau chapitre dans notre collaboration avec EA Sports, après plusieurs saisons riches en activations innovantes et créatives autour de nos joueurs et pour nos fans. Cette nouvelle étape augure de perspectives de collaborations nouvelles, en adéquation avec les valeurs du club et d’EA Sports. L’association de nos deux marques conforte notre stratégie et nos ambitions à l’international », a confié Cyrille Groll, directeur commercial et business développement d'OL Groupe.

Antoine Cohet, head of EA Sports a quant à lui déclaré : « Nous sommes ravis de renouveler notre partenariat aujourd'hui avec l'Olympique Lyonnais, un club de football doté d'une riche histoire aussi bien en France qu'en Europe. À travers les années, nous sommes parvenus à créer une relation forte et le renouvellement du partenariat va nous permettre d'apporter encore davantage de réalisme et d'authenticité au jeu. »

 


 

OL Night System : Les meilleurs moments de Daniel Riolo

OL.fr

Le journaliste de RMC, Daniel Riolo, était l'invité de Barth ce mercredi dans OL Night System. Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'émission sur OLPlay.

Son avis sur l’OL

A travers les différentes critiques que j’ai faite contre le club, je l’estime énormément. En termes de moyens c’est le 2ème club le plus important, mais en terme de structure c’est le premier. Cet OL là manquait parfois d’exigence, moi je le suis parce que j’attendais plus de Lyon notamment au niveau de l’ambition. C’était plus des paroles que des actes. J’avais toujours la déception que le club ne s’ouvre pas à d’autres méthodes. Le côté tradition avec l’identité lyonnaise est super, mais le club devait plus s’ouvrir. Il fallait aller vers un coach étranger avec une nouvelle vision. Le club a fait coup double avec le retour de Juninho et on va chercher cet entraineur néerlandais qui a l’expérience de la Bundesliga. Cette ouverture à laquelle a procédée l’OL avec ce duo fait que je serais chagriné qu’ils ne progressent pas. J’ai très envie que l’OL réussisse comme les autres grosses locomotives du championnat de France

Ses envies de journaliste

Quand on est journaliste à la base on se généralise, que ce soit pour une passion ou parce qu’on a du talent. Mais je me suis toujours intéressé à plein de choses. Les ouvertures pour parler d’autre chose et pas seulement de foot, j’y vais à fond. On m’a proposé des choses plus importantes mais ça ne correspondait pas avec l’After Foot. J’aime trop le football pour le lâcher, ça reste ma passion

Le derby

Je vais donner un exemple, je suis beaucoup le derby de Rome. Quand le match arrivait, Daniele De Rossi se sentait pas très bien. Pour moi il en faisait trop, il se mettait trop la pression et ça jouait sur ses performances. Aujourd’hui le derby, l’OL doit le gagner 9 fois sur 10 par rapport à la différence de niveau. Que les supporters vivent le derby à fond je le comprends, c’est structurel. Mais si les joueurs se mettent trop la pression et qu’il y a un complexe de supériorité, ça peut jouer sur les performances. Parfois quand tu es joueur, il faut savoir faire descendre la pression. Anthony Lopes qui vit les derbys depuis qu’il est enfant, devrait peut-être aussi faire redescendre la pression pour améliorer ses performances.

 


 

Shaqiri, 10cm qui ont fait son malheur

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais ne s'est pas imposé dans le derby face à Saint-Etienne dans un stade de Geoffroy-Guichard bouillant, mais l'OL a raté la victoire de pas grand-chose.

A quoi tient le bonheur ? Pour Xherdan Shaqiri, c’est 10 centimètres. L’attaquant international suisse, recruté par Jean-Michel Aulas et Juninho lors du dernier mercato, pensait bien avoir fait oublier ses performances pour l’instant en demi-teinte en marquant le but du 2-0 pour Lyon dimanche à Geoffroy-Guichard juste avant la pause. Mais, à la grande joie des supporters de l’ASSE, et alors même que Shaqiri avait fêté ce but, l’usage de la vidéo permettait à François Letexier d’annuler cette réalisation, l’attaquant lyonnais étant signalé hors-jeu pour trois fois rien. Et ces trois fois rien ont désormais une réalité puisque certains se sont penchés sur les images du révélateur vidéo fournies par Prime Video. C’est notamment le cas du compte Twitter Stade OL HD qui a sorti sa loupe et sa règle afin de chiffrer précisément ce hors-jeu du joueur de l'Olympique Lyonnais.

Finalement, entre le talon droit de Timothée Kolodziejczak et la pointe du genou droit de Xherdan Shaqiri, il y avait environ 10 centimètres de trop pour l’attaquant suisse de l'Olympique Lyonnais. 10 centimètres qui justifient donc l'annulation du but de l'OL face à l'AS Saint-Etienne par François Letexier. Même s'il est supporter de Lyon, Stade OL HD a eu l'honnêteté de faire la même chose pour le but refusé à Wahbi Khazri à la 34e minute du derby. Et cette fois l'attaquant tunisien des Verts a lui été mesuré en position de hors jeu pour 25 centimètres. La technologie a donc bien aidé l'arbitre, après libre à chacun de penser ce qu'il veut de la VAR dans le football.

 

 

Voir aussi... L'actu du Mardi 5 Octobre // ASSE 1-1 OL : L'After

 

Last modified on mercredi, 06 octobre 2021 20:18