L'actu du Mercredi 22 Septembre

L'actu du Mercredi 22 Septembre

Voir aussi... L'actu du Mardi 21 Septembre // OL - Troyes : L'Avant Match

Aulas en remet une couche sur le penalty accordé à Neymar

RMC.fr

Toujours aussi remonté contre le penalty controversé accordé au PSG lors du choc de dimanche perdu par l'OL (2-1) en Ligue 1, le président lyonnais Jean-Michel Aulas demande à la Direction Technique de l’Arbitrage de s'exprimer sur cette affaire.

Trois jours après, la pilule a encore du mal à passer. Défait par le Paris Saint-Germain (2-1) ce dimanche, le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas n’a toujours pas digéré le penalty généreux accordé à Neymar en seconde mi-temps, qui a initié la révolte parisienne. Après avoir pesté et demandé des changements d’utilisation de la VAR ces derniers jours, il a demandé ce mercredi à la Direction Technique de l’Arbitrage de se saisir du dossier.

"La réalité photographique de cette action devrait inciter les acteurs arbitraux de cette séquence à s’exprimer clairement, a-t-il interpellé sur son compte Twitter, en partageant une photo de l'After Foot et en apostrophant la Ligue de Football Professionnel et la Fédération Française de Football. À défaut, la crédibilité du corps arbitral va en souffrir. Merci à la DTA de s’exprimer…"



"Une aberration"

Plus tôt dans la semaine, le dirigeant lyonnais avait déjà relayé des pétitions réclamant des micros ouverts pour des arbitres en cas d’utilisation de la VAR, demandant "à l’arbitrage du foot de faire sa révolution et d’être transparent". Il avait aussi apostrophé des journalistes, leur demandant de "dire très clairement que cette faute était sanctionnable et que la VAR ne pouvait pas ne pas l’avoir vue". D'autres problèmes d'arbitrage, survenus ce mardi en Ligue 2, ont contribué à alimenter ce débat autour de l'arbitrage vidéo.

Survenu à la 66e minute de jeu, le contact entre le défenseur Malo Gusto et Neymar est en effet léger, d’autant que certaines photos, dont celles relayées par Jean-Michel Aulas, donnent l’impression que le Brésilien tire le maillot de son vis-à-vis, l’entrainant vers le sol. Après le match, le président avait qualifié le penalty d’"aberration".

 


 

Bosz a deux nouveaux atouts de taille pour faire plier l’ESTAC

Butfootballclub.fr

Si l’OL s’est incliné dimanche contre le PSG (1-2), Peter Bosz semble avoir la solution pour se relancer ce soir contre Troyes lors de la 7e journée de Ligue 1 (21h).

Il existe bel et bien des défaites encourageantes. L’OL en a fait l’amère expérience dimanche en s’inclinant avec les honneurs contre le PSG en clôture de la 6e journée de L1 (1-2). Peter Bosz a malgré tout reçu des louanges sur sa philosophie de jeu, à savoir venir à Paris pour attaquer.

C’est sans aucun doute encore ce qu’il fera ce soir contre Troyes (21h), qui plus est au Groupama Stadium devant un promu. À ce titre, l’OL possède un avantage indéniable dans sa manche puisqu’il n’a perdu aucun de ses 14 matches à domicile contre des clubs promus en Ligue 1 au Groupama Stadium.

L’OL avait d’ailleurs joué sa première rencontre dans son nouveau stade contre l’ESTAC, déjà promu à l’époque, le 9 janvier 2016 (4-1). Autre tout dont peut se targuer Bosz : Youssouf Koné, de retour de blessure, ne pourra pas jouer contre l'OL coté troyen. Une clause dans son prêt l'en empêche.

 


 

Le centre de formation, c'est une dinguerie pour Emerson

Foot01.com

Nouveau venu à l'Olympique Lyonnais, le défenseur italo-brésilien Emerson a été bluffé par le niveau des jeunes lyonnais.

Rarement un tel enthousiasme ne sera née d’une défaite. Mais après un début de saison très timide, l’OL veut croire en sa bonne étoile en dépit de la défaite 2-1 face au PSG. Ce dimanche au Parc des Princes, les Lyonnais ont particulièrement malmené les Parisiens qui avaient sorti toutes leurs étoiles. Il aura toutefois fallu un but de Mauro Icardi à la dernière minute pour empêcher l’OL de prendre un point chez le leader de la Ligue 1. Beaucoup de regrets donc sur le plan comptable, mais aussi des promesses au niveau du jeu, notamment avec le gang des Brésiliens dont Emerson fait bien évidemment partie malgré sa nationalité sportive italienne. Pour l’ancien défenseur de Chelsea, son arrivée à Lyon a été une véritable révélation en ce qui concerne le vivier que représente le centre de formation de l’OL.

Dans une déclaration à la presse, Emerson avoue avoir été bluffé par le niveau de jeunes lyonnais. « Dès mon premier jour ici, j'ai remarqué ces joueurs de grandes qualités et depuis je m'en rends compte au quotidien. Et en plus ils sont jeunes, ils vont prendre encore plus d'expérience, ils ont un potentiel énorme. En les côtoyant chaque jour, j'admire encore plus leur talent », a livré le défenseur qui arrive tout de même de Chelsea, et a pu voir passer de nombreux grands talents au sein du club londonien, habitué à solliciter les meilleurs espoirs d’Europe, voire du monde, ces dernières années. Une confirmation en tout cas que l’effectif dont dispose Peter Bosz est bien de qualité, et qu’avec le temps, la motivation et le travail, un groupe de qualité peut en déboucher. De quoi espérer une montée en puissance sur les prochaines semaines, comme en rêvent les supporters lyonnais après les derniers matchs encourageant de leur OL.

 


 

Nice - OL, le 24/10 à 13h sur Amazon

Twitter

 

 

Voir aussi... L'actu du Mardi 21 Septembre // OL - Troyes : L'Avant Match

 

Last modified on mercredi, 22 septembre 2021 18:53