L'actu du Mardi 14 Septembre

L'actu du Mardi 14 Septembre

Voir aussi... L'actu du Lundi 13 Septembre // OL 3-1 Strasbourg : L'After

Shaqiri déjà sous le charme de l'OL et Moussa Dembélé

Footmercato.net

Quelques jours après sa première apparition avec l'OL, Xherdan Shaqiri a savouré, convaincu que les Gones sont armés pour réaliser de grandes choses cette saison.

Ça y est, Xherdan Shaqiri (29 ans), une des recrues phares du mercato estival de l'Olympique Lyonnais, a disputé ses premières minutes sous le maillot de rhodanien face à Strasbourg (3-1, 5e journée de Ligue 1). Le temps pour le Suisse, arrivé de Liverpool contre un chèque de 6 M€ (+ 5 M€ de bonus), de réaliser 75 minutes de bonne facture (85% de passes réussies), de délivrer sa première passe décisive, à destination de Jason Denayer, et de jauger le niveau de sa nouvelle équipe.

«Nous avons commencé la saison doucement, mais, maintenant, nous avons trouvé la manière dont nous voulons jouer et nous nous sentons en confiance. Il y a beaucoup de qualité dans cette équipe de Lyon que nous sentons que nous pouvons réaliser de grandes choses cette saison. J’ai gagné des championnats, des Ligue des Champions et je suis là pour gagner plus de titres et aider l’équipe à avoir du succès», a-t-il confié au Daily Record en Écosse.

Ambitieux et confiant

Un de ses nouveaux partenaires lui a particulièrement tapé dans l'œil. «Pour moi, Moussa Dembélé (4 réalisations en Ligue 1 depuis le début de la saison, ndlr) est l'un des meilleurs attaquants en Europe. Je n'ai pas encore beaucoup joué avec lui, mais, à l'entraînement, j'ai déjà pu voir qu'il a toutes les qualités requises pour attaquant. Notre entente s'améliorera au fil des matches et je suis sûr que nous pouvons grandement aider l'équipe», a assuré l'international helvète (96 sélections, 26 réalisations), avant de se projeter sur le rendez-vous contre les Rangers en Europa League ce jeudi.

«On connaît les Rangers et leur stade et je ne pense pas qu’on peut s’attendre à une soirée tranquille. L’atmosphère sera intense, mais il ne serait pas juste de simplement parler de l’intensité de leurs fans. Les Rangers sont champions en titre, ils ont de belles qualités et ce sera un gros test pour nous. (...) Steven Gerrard montre là-bas qu'il est toujours un gagnant», a conclu l'ancien Red, déjà adopté et chouchouté par le public du Groupama Stadium. Pourvu que ça dure !

 


 

Dembele : « On veut montrer à l'Europe de quoi on est capable »

OL.fr

Dans une interview exclusive pour les médias du club, Moussa Dembele s’est exprimé sur le mach face aux Rangers FC et sur l'Europa League. Ce long entretien sera diffusé en intégralité vendredi sur OLTV et OLPLAY.

SUR l'EUROPA LEAGUE

« C'est une grande compétition avec de très grandes équipes. C'est une Champions League bis. On doit se donner à fond et montrer à l'Europe de quoi on est capable. Cette compétition est un objectif. On doit gagner tous les matchs. »

SUR LES RANGERS

« J'ai livré de beaux combats face à cette équipe. Je sais à quoi m'attendre. C'est une équipe qui joue bien au ballon et qui se donne à fond. On doit prendre match après match. J'ai inscrit mon premier triplé face à eux. J'ai connu la Champions League en Ecosse. J'ai connu des ambiances assez folle. Il va y avoir beaucoup de bruit jeudi. »

 


 

Les Brésiliens en Ecosse, pas Shaqiri, ni Dembele

Maxifoot.fr

En raison des mesures sanitaires en Ecosse, les milieux de l'Olympique Lyonnais Lucas Paqueta (24 ans) et Bruno Guimaraes (23 ans), revenus de pays dans la liste "Rouge Covid" suite à la trêve internationale, étaient initialement interdits de se déplacer en Ecosse pour défier les Glasgow Rangers en Ligue Europa jeudi. Mais selon les informations du quotidien L'Equipe ce mardi, le club rhodanien a réussi à trouver une solution avec l'UEFA afin de pouvoir compter sur ses Brésiliens.

Ainsi, les Gones vont respecter une bulle sanitaire stricte avec un voyage dans un avion privé et un hôtel privatisé. Par contre, l'ailier lyonnais Xherdan Shaqiri (29 ans), qui ne dispose pas d'un parcours vaccinal complet avec seulement une première dose reçue à son arrivée fin août à l'OL, ne sera pas présent afin d'éviter à son retour une quarantaine, qui lui ferait rater les deux matchs en Ligue 1 face à Paris et Troyes.

Dembele problablement absent pour les 2 prochains matchs

 


 

Vidéo : zoom sur Shaqiri, Guimaraes et Gusto contre Strasbourg

Twitter




 

Govou : « Shaqiri est capable de voir des joueurs que personne ne voit »

Topmercato.com

Sidney Govou juge les débuts de Xherdan Shaqiri (29 ans) avec l’OL très intéressant. Il pense que ses partenaires vont devoir l’intégrer et s’adapter à son style de jeu.

« Il y a un bon matelas pour pouvoir bosser. Le match n’a pas été parfait, mais dans l’intention, l’envie, surtout en deuxième mi-temps, on a vu des choses qu’on n’avait pas vues depuis un certain temps. Le coach va pouvoir travailler sur cette base. Je ne savais pas quel niveau avait Shaqiri. On pensait avoir un joueur de percussion, on a vu un vrai passeur, qui joue de façon instinctive, ce qui manquait à l’OL depuis très longtemps. Shaqiri n’a pas fait un match exceptionnel, mais il est capable de trouver des joueurs que personne ne voit. C’est aux autres de s’adapter à ça », a estimé l’ancien ailier dans les colonnes du Progrès.

« C’est au coach de faire accepter ça aux attaquants »

Il considère que le milieu de terrain lyonnais est capable de bien alimenter les attaquants : « La première chose que le coach va devoir faire, c’est de créer une alchimie entre tous ces joueurs. Il y a beaucoup de milieux avec un profil qui se ressemble. L’équipe a cinq passeurs exceptionnels. Les joueurs offensifs vont devoir s’adapter à cette donne. Il leur faudra anticiper la passe de leur coéquipier. C’est au coach de faire accepter ça aux attaquants, de leur faire demander le ballon en mouvement. Le but de Dembélé en est la parfaite illustration. Même si tout n’a pas été rose, il y a matière à bien travailler. Ça ne veut pas dire que cela va être facile », a-t-il ajouté.

Pour rappel, l’OL a livré une prestation intéressante face à Strasbourg (3-1), dimanche soir. Il rencontrera les Glasgow Rangers, cette semaine, en Ligue Europa.

 


 

Bosz essaie de s’adapter à la Ligue 1

Topmercato.com

Peter Bosz a expliqué comment s’est déroulée son arrivée à l’OL. Il s’est très rapidement entretenu avec Jean-Michel Aulas, lequel lui a demandé de privilégier un jeu plaisant. Il a adapté ses préceptes à la Ligue 1.

« Tout a commencé lors de ma première réunion, au cours de laquelle le président m’a demandé de pratiquer un football offensif et attrayant. Vous regardez alors quels sont les joueurs dont vous disposez, et comment vous y prendre. Ensuite, vous tenez également compte du pays dans lequel vous travaillez », a relaté le technicien néerlandais sur le site de l’UEFA.

« Je peux mettre en œuvre certaines choses, ici »

Il a également évoqué les spécificités de la Ligue 1 : « Je suis encore en train de le découvrir. Mais les deux premiers mois, on voit des choses et j’essaie de m’y adapter. Mais ils avaient une raison pour me demander de venir ici, donc cela signifie aussi que je peux mettre en œuvre certaines choses, ici. Pour que nous soyons en mesure d’atteindre certains objectifs, l’un d’eux étant de jouer un football offensif et attrayant. »

L’OL a réalisé de bons débuts et occupe la 7e position du classement de Ligue 1, à 1 point de Nice et 2 points de l’OM. Les Lyonnais se sont brillamment imposés face à Strasbourg (3-1), dimanche.

 


 

Bradley Barcola (OL) signe son premier contrat professionnel

Lequipe.fr

Bradley Barcola est le frère cadet de Malcolm Barcola, le gardien du Togo avec lequel il évolue en réserve à l'Olympique lyonnais.

Le jeune (19 ans) attaquant de la réserve de l'Olympique Lyonnais Bradley Bracola a signé son premier contrat pro avec son club formateur. Il s'est engagé pour trois saisons, jusqu'en 2024, a précisé l'OL.

Bradley est le frère cadet de Malcolm Bracola (22 ans), le gardien titulaire de la sélection du Togo, qui évolue avec lui avec la réserve de l'OL en National 2.

« Sa signature intervient quelques semaines après celles du défenseur Castello Lukeba (2002), du milieu de terrain Mohamed El Arrouch (2004) et du gardien de but Justin Bengui (2005), prouvant ainsi la capacité du club à faire confiance à ses jeunes joueurs et à préparer l'avenir » se félicite l'OL.


 




Dubois terrassé par la hyppe Malo Gusto ?

Foot01.com

Dimanche soir face à Strasbourg (3-1), Malo Gusto a profité de la blessure de Léo Dubois en Equipe de France pour gratter une titularisation avec l’OL.

Aligné dans le couloir droit de la défense de l’Olympique Lyonnais, le jeune défenseur de 18 ans, sous contrat avec les Gones jusqu’en juin 2024, a réalisé un superbe match. Sur le côté droit, son association avec Xherdan Shaqiri est déjà prometteuse, ce qui augure de bonnes choses pour l’avenir. De quoi caresser l’espoir de s’imposer comme un titulaire en lieu et place de Léo Dubois, capitaine de l’OL et international français ? Rien ne permet pour l’instant de le dire. Mais selon Landry Chauvin, son sélectionneur en moins de 19 ans avec l’Equipe de France, Malo Gusto a tout pour gravir les échelons sous le maillot de l’OL.

Malo Gusto fait l'unanimité

« C'est le garçon qui a été le plus régulier du lot durant cette trêve. Il a été bon techniquement et il est capable de répéter les efforts à haute intensité. Il a quasiment joué les trois matches en entier car il a une faculté de récupération assez importante. Sa performance contre Strasbourg, c'est un peu la continuité de ce que je vois chez lui. Quand je regarde Brest (1ère journée) et là, on sent qu'il s'entraîne avec des pros. Il a franchi un cap supplémentaire » a lancé Landry Chauvin dans les colonnes de L’Equipe. Entraîneur de Malo Gusto en U17 avec l’OL, Amaury Barlet est sur la même ligne et prédit un grand avenir au défenseur lyonnais. « Il doit encore progresser dans sa discipline technique. Mais, avec l'expérience, il ne perdra plus de ballons faciles. Il aime jouer, aller vers l'avant, il demande, il a une qualité de centre... Avec Shaqiri, ils peuvent développer une belle complémentarité ». Peter Bosz pense certainement la même chose.

 


 

Lopes prend sa revanche, Bosz va vite oublier Onana

Footradio.com

Auteur d’un très bon début de saison dans la cage de l’Olympique Lyonnais, Anthony Lopes arrive pour l’instant à faire oublier le transfert raté d’André Onana.

Lors du dernier mercato estival, Peter Bosz avait plusieurs priorités. Parmi celles-ci, l’arrivée d’un nouveau gardien comme André Onana était essentielle. Sauf qu’au final, le portier de l’Ajax Amsterdam n’est pas venu à Lyon, faute d’accord entre toutes les parties. Par conséquent, le coach néerlandais doit composer avec Anthony Lopes. Et pour l’instant, tout se passe pour le mieux, puisque l’international portugais enchaîne les bonnes prestations. Alors que son équipe est parfois mis en danger défensivement, Lopes est souvent là pour sauver les meubles. Dimanche, lors de la victoire contre Strasbourg (3-1), le gardien de 30 ans a réalisé trois arrêts décisifs. Preuve que Lopes est de retour à son meilleur niveau. Et pas spécialement grâce à la menace Onana, comme l’explique Hugo Guillemet.

« C’est surtout une revanche personnelle »

« L’information selon laquelle l’OL a tout fait pour essayer de recruter Onana lors du dernier mercato, je ne pense pas que ce soit ça qui a motivé Lopes pour cette saison. Sur le début de saison, il montre de belles choses. En fait, il veut plutôt prendre une revanche sur lui-même par rapport à la saison dernière. Il est conscient qu’il n’a pas fait une bonne saison dernière, par rapport à ce qu’il est capable de faire. C’est surtout une revanche personnelle, pas par rapport à ses dirigeants ou son coach, qui voulait un autre gardien. Là, il commence à refaire deux ou trois gros arrêts par match. On était habitué à ça avant, avec ses réflexes. Mais maintenant, il arrive aussi à appliquer ce que demande Bosz dans la relance. Contre Strasbourg, il a bien négocié des passes en retrait compliquées. Il a su accélérer le jeu, avec des ouvertures en deux touches de balle. Je trouve qu’il progresse dans son jeu au pied depuis le début de la saison. Donc c’est encourageant », a avoué le journaliste de L’Equipe, qui sait que Lopes va devoir confirmer cette semaine contre les Rangers en Europa League jeudi et surtout face au PSG dimanche.

 


 

Verratti va aussi rater Lyon

Maxifoot.fr

Comme nous vous l'indiquions ce mardi (voir brève 10h22), le milieu de terrain Marco Verratti (28 ans, 2 matchs en L1 cette saison) ne figure pas dans le groupe du Paris Saint-Germain pour défier Bruges mercredi à l'occasion de la première journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Touché au genou lors du dernier rassemblement de l'équipe d'Italie, le natif de Pescara va aussi rater le choc face à l'Olympique Lyonnais dimanche en Ligue 1 !

"Marco Verratti, suite à la contusion subie sur son genou gauche avec l’équipe nationale d’Italie, doit observer une période de soin de 10 jours au minimum", peut-on lire dans un communiqué officiel du vice-champion de France en titre. Ainsi, l'Italien sera également absent pour le déplacement à Metz en championnat le 22 septembre.

 


 

Shaqiri c’est le top niveau, Nicolas Puydebois l’adore

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais a battu Strasbourg ce dimanche soir en Ligue 1. Les Gones continuent leur remontée au classement.

Après des premiers matchs ratés en Ligue 1, l’OL s’est bien repris en battant Nantes puis Strasbourg. Face aux Alsaciens, les Gones pouvaient notamment profiter de la présence de leurs recrues, dont Xherdan Shaqiri. Le Suisse aura beaucoup travaillé sur le terrain pour se rendre disponible pour ses partenaires. Un match que certains observateurs veulent souligner. C’est notamment le cas de Nicolas Puydebois.

“Cela faisait longtemps qu’on ne s’était pas appuyé sur des joueurs comme ça”

Sur TKYDG, le consultant a dévoilé le fond de sa pensée sur Shaqiri. “Tu ne joues pas dans les plus grands clubs mondiaux par hasard. C’est parce que tu as un leadership, un état d’esprit et une qualité technique qui sont au-dessus de la moyenne. Il a travaillé pour ça. Aujourd’hui, il ne se force plus pour être un exemple au quotidien pour les autres. C’est aux autres de calquer leur attitude sur ce que lui peut faire à l’entrainement. Il a acquis ça dans sa carrière. Il est habitué à ça, comme Boateng et comme tous les gens qui sont au haut niveau. Ils sont dans la remise en cause permanente (…) Cela faisait longtemps qu’on ne s’était pas appuyé sur des joueurs comme ça. C’est forcément un apport”, a notamment indiqué Nicolas Puydebois, fan de la mentalité du Suisse.

 


 

Vidéo : l'entrainement du jour

OL via Twitter

 


 

MacHardy sidéré par ce choix de Bosz !

Footradio.com

Dimanche soir, Lyon a enchaîné une seconde victoire de suite en Ligue 1 en battant le Racing Club de Strasbourg au Groupama Stadium (3-1).

Doucement mais surement, Peter Bosz arrive à transmettre son idée de jeu à son équipe. Sans être encore flamboyants, les joueurs de l’Olympique Lyonnais ont réussi à livrer une prestation cohérente contre les Alsaciens. Néanmoins, un choix de l’entraîneur rhodanien interpelle au milieu de terrain. Il s’agit de la titularisation de Thiago Mendes en lieu et place de Maxence Caqueret, alors que le Brésilien a fait des pieds et des mains pour quitter l’OL durant le mercato. Au micro de RMC dans l’After Lyon, c’est Jonatan MacHardy qui a évoqué le sujet. Pour le consultant de la radio, il est tout simplement incohérent au possible d’aligner un joueur tel que Thiago Mendes au vu de sa mauvaise forme alors qu’un Maxence Caqueret ronge son frein sur le banc…

MacHardy réclame Caqueret titulaire

« A mon sens, le recrutement de l’OL n’a pas été totalement au niveau. Je trouve que l’arrivée de Boateng va changer beaucoup de choses, notamment dans la première relance, qui est une phase de jeu hyper importante pour Peter Bosz. Je pense que l’équipe que l’on a vu contre Strasbourg en 4-2-3-1, même si je préfère voir cette équipe avec Maxence Caqueret, ce n’est pas loin d’être l’équipe-type. Cette équipe, il y a de quoi l’améliorer et en plus, il y a une très forte marge de progression. Quand je parle de Caqueret, c’est bien sûr pour jouer à la place de Thiago Mendes » a prévenu Jonatan MacHardy, qui clame son admiration pour Maxence Caqueret depuis de longs mois, et qui estime que le natif de Lyon mérite sa place de titulaire au côté de Bruno Guimaraes au milieu de terrain à l'OL. Reste ensuite à voir comment le reste de l’équipe s’articulera avec notamment une féroce concurrence pour le poste de meneur de jeu entre Lucas Paqueta et Houssem Aouar.

 

 

 

 

Voir aussi... L'actu du Lundi 13 Septembre // OL 3-1 Strasbourg : L'After

 

Last modified on mardi, 14 septembre 2021 22:00