L'actu du Samedi 11 Septembre

L'actu du Samedi 11 Septembre

Voir aussi... L'actu du Vendredi 10 Septembre // OL - Strasbourg : L'Avant Match

Aouar se voit rester sur la durée

Maxifoot.fr

Toujours à l’Olympique Lyonnais malgré l’envie de franchir un cap, Houssem Aouar (23 ans, 4 matchs en L1 cette saison) vit bien sa situation. Après la fin du mercato, le milieu de terrain s’est vite focalisé sur ses ambitions et son avenir à long terme avec les Gones.

"L'objectif c'est de revenir en Ligue des Champions, a confié le Français à Prime Video. Parce que comme je l'ai dit, en tant que Lyonnais, jouer dans ce stade en Ligue des Champions avec ce club, c'est quelque chose que j'aimerais reproduire. Tout cela part de se qualifier cette saison et ensuite remporter un trophée parce que c'est vraiment ce qui me manque le plus avec ce club."

"Des chances que je reste au-delà de cette saison ? Bien sûr, a répondu le joueur sous contrat jusqu’en 2023. Je suis concentré au maximum avec l'OL. Rejouer la Ligue des Champions avec un club comme l'OL, le club de mon coeur et de ma ville, c'est surtout un objectif et un rêve."

Un discours raisonnable de la part d’Aouar, qui n’a pas reçu les offres espérées ces deux dernières années.

 


 

Shaqiri comparé à Fekir, ça sent très bon

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais reçoit le RC Strasbourg ce dimanche soir au Groupama Stadium. Les Gones souhaitent lancer une série de victoires après leur succès à Nantes avant la trêve internationale.

L’OL sait qu’il ne va pas falloir laisser la concurrence s’échapper dans la course au podium. Déjà, les hommes de Peter Bosz ont perdu pas mal de points depuis le début de la saison. Face à Strasbourg ce dimanche soir, il faudra donc enchainer après une victoire à Nantes avant la trêve internationale. Contre les Alsaciens, les Rhodaniens devraient pouvoir bénéficier de l’aide de certaines nouvelles recrues, comme Xherdan Shaqiri. Le Suisse parait plus motivé que jamais pour aider son nouveau club, ce qui enchante Christian Lanier.

“Des appuis qui rappellent ceux de Nabil Fekir”

Sur son compte Twitter, le journaliste n’a en effet pas caché son excitation au sujet de l’international suisse. “Xherdan Shaqiri pourrait débuter contre Strasbourg dimanche soir, vraiment curieux de voir l’ex-joueur de Liverpool avec l’OL. Il a été manifestement très bien à l’entraînement, intégré. Des appuis qui rappellent ceux de Nabil Fekir, il frappe fort. Nouvelle attraction”, a notamment indiqué Christian Lanier, impatient d’assister aux débuts de l’ancien joueur de Liverpool sous le maillot lyonnais. Reste à savoir ce que décidera maintenant Peter Bosz face au Racing Club de Strasbourg. Le coach néerlandais sait que son équipe doit gagner en équilibre mais surtout en efficacité défensive.

 


 

Vidéo : Bosz découvre le Musée de l'OL

OL via Twitter

 


 

Un bienfaiteur a permis à l’OL de signer Boateng

Sport.fr

L’arrivée de Jérôme Boateng à l’Olympique Lyonnais était loin d’être prévue. A deux jours de la fin du mercato, l’Allemand devait signer avec le FC Séville. Transfert avorté grâce ou à cause… de Jules Koundé !

L’aventure de Jérôme Boateng à l’OL ne débute pas de la meilleure des manières. Condamné jeudi par la justice allemande, l’ancien bavarois commence son histoire lyonnaise en se tirant une balle dans le pied. Une collaboration qui aurait pu ne jamais voir le jour sans un bienfaiteur secret… Jules Koundé. Selon les informations de L’Equipe, Jérôme Boateng devait être le remplaçant du tricolore au FC Séville, club avec lequel un accord oral avait été conclu. Mais, alors que les négociations se compliquaient avec Chelsea, le Français a dû rejoindre les Bleus à Clairefontaine. Une obligation qui a forcé les dirigeants andalous à se rétracter à quelques jours de la fin du mercato et a brisé l’accord conclu avec l’Allemand. Une brèche s’est alors ouverte pour l’OL qui s’y est engouffré et a finit par signer l’ancien défenseur central du Bayern Munich.

 


 

Boateng enfoncé par son frère

Maxifoot.fr

Condamné à payer une amende de 1,8 million d’euros pour coups et blessures volontaires sur son ex-compagne, Jérôme Boateng (33 ans) ne pourra pas compter sur le soutien de son frère. Au contraire, Kevin-Prince Boateng (34 ans) ne s’est pas gêné pour enfoncer le défenseur central de l’Olympique Lyonnais.

"Je me suis déjà éloigné de Jérôme depuis longtemps, a confié l’attaquant du Hertha Berlin au quotidien Bild. Je respecte et approuve énormément le droit allemand. Je méprise la violence contre les femmes. Je n'ai rien à voir avec les actes de mon frère, je n’ai plus rien à voir avec lui maintenant."

Pour rappel, le club rhodanien n’était pas au courant de cette affaire au moment de recruter l’ancien joueur du Bayern Munich (voir la brève d'hier à 10h47).

 


 

Pour Shaqiri, c'est l'occasion d'être enfin indiscutable

Lefigaro.fr

Xherdan Shaqiri devrait jouer son premier match avec l'OL face à Strasbourg ce dimanche (21h). L'occasion pour le Suisse d'obtenir un statut de titulaire qui l’a toujours fui.

C’est un joli coup qu’a réalisé l’OL avec la signature de Xherdan Shaqiri cet été. Doté d'un large palmarès (deux Ligues des champions, trois championnats d'Allemagne, un championnat d'Angleterre), le Suisse arrive dans le Rhône avec la mission de dynamiser une attaque lyonnaise peu emballante en ce début de saison. Hormis le match contre Clermont, les Lyonnais ont éprouvé toutes les peines du monde à se procurer des occasions et l’arrivée du champion d'Europe 2019 avec Liverpool suscite beaucoup d’espoir. Mais le Suisse doit avant tout se relancer et enfin s'imposer en tant que titulaire dans un club.

Des trophées mais peu de temps de jeu

À 29 ans, Xherdan Shaqiri a connu une carrière particulière. Passé par des grands clubs comme le Bayern Munich, l’Inter Milan et Liverpool, il n’a jamais réussi à s'imposer durablement. Malgré les qualités que l'on veut bien lui reconnaître, le leader de la Nati a toujours été barré par la concurrence, que ce soit celle de Robben et Ribéry au Bayern Munich ou celle du trio infernal Salah, Mané, Firmino à Liverpool. Oui, Shaqiri a remporté une pelletée de trophées mais il a aussi peu joué. L’international suisse sort de deux saisons où il a joué 14 et 7 matchs de championnat. Retrouver du rythme sera donc son premier défi.

Les seuls clubs où il a réussi à s’imposer comme titulaire sont Stoke City et Bâle, bien moins prestigieux que le Bayern et Liverpool. Shaqiri c’est aussi une affaire de plafond de verre qu’il devra s’atteler à briser avec l’OL. Avec le départ d’un Memphis Depay qui a pesé 76 buts et 55 passes décisives sur le front de l’attaque lyonnaise sera une tâche ardue. D’autant plus que le Suisse n’a jamais passé la barre des 10 buts en championnat sur une saison. Un manque d’efficacité que n’a pas hésité à reconnaître Juninho. «Ce n’est pas un joueur qui va marquer 15-20 buts dans une saison, mais il est capable d’en marquer une dizaine et de faire des passes décisives», avait confié le directeur sportif de l'OL pour le site du club.

Expérience et fragilité

Malgré cette efficacité relative, la signature de Xherdan Shaqiri est enthousiasmante pour l’OL. Car la recrue a un profil qui manquait cruellement aux Gones. «Cela faisait longtemps que nous discutions avec Shaqiri. Nous avions besoin d'un joueur de couloir capable de percuter», a expliqué Juninho. De plus, il devrait rapidement trouver ses marques dans le système de Peter Bosz qui correspond plus à ses qualités que celles des autres offensifs lyonnais.

De plus, avec le champion d’Angleterre, Lyon s’est attaché les services d’un joueur habitué aux coups d’éclat dans les moments importants. En témoigne son doublé en sortie de banc pour offrir la victoire à Liverpool face à Manchester United en 2018. La perspective d’avoir un joueur décisif dans les grands matchs doit également ravir les supporters lyonnais, frustrés par le manque de résultats contre les «gros» de Ligue 1 les saisons passées. Au-delà de ses qualités de footballeur, Shaqiri est également un joueur besogneux et «un compétiteur» comme l'a confié Juninho. Habitué aux efforts répétés demandés par Jürgen Klopp, la combativité de Shaqiri ne fera pas de mal aux Lyonnais, dont Bosz a souvent regretté le manque d’intensité.

Cependant, malgré son gabarit imposant et qui le rend difficile à gérer pour les défenseurs, Shaqiri possède un physique fragile. L’ailier de 29 ans a régulièrement été éloigné des terrains pour de longs mois ses dernières années, ce qui a grandement contribué à son déclassement à Liverpool. Bien que son état de forme soulève de nombreuses interrogations, Xherdan Shaqiri reste un vent de fraîcheur pour une ligne d’attaque lyonnaise qui a cruellement besoin.

 


 

Lyon piégé par Boateng, c’est la catastrophe

Footradio.com

Alors que ses problèmes privés sont en train de prendre le dessus sur sa carrière de footballeur, Jérôme Boateng commence à sérieusement inquiéter du côté de l’Olympique Lyonnais…

Débarqué en toute fin de mercato au sein du club rhodanien, l’international allemand était annoncé comme la recrue phare de l’été. Sauf que pour l’instant, le défenseur central fait plus parler de lui dans la rubrique faits divers. S’il pourrait jouer ses premières minutes avec l’OL dimanche soir contre Strasbourg, l’ancien défenseur du Bayern Munich fait effectivement la UNE des médias. « Reconnu coupable de violences conjugales sur son ex-femme », Boateng a écopé d’une amende de 1,8 millions d’euros par le tribunal de Munich jeudi. Sauf que le parquet, qui avait demandé une peine de 18 mois de prison avec sursis, envisage de faire appel de cette décision afin que Boateng soit plus durement puni par la justice. Ce qui est loin d’être une bonne nouvelle pour l’OL, comme l’avoue Espoirs du Football.

« C’est incroyable que Lyon ait pu le recruter malgré ce procès à venir »

« La situation de l’OL avec Jérôme Boateng va être intenable. C’est incroyable que Lyon ait pu le recruter malgré ce procès à venir. Et cette sanction vient ternir encore un peu plus l’image du néo-lyonnais. Sérieux, les personnes qui viennent parler de Harit ou Coman pour atténuer la sanction de Boateng, enlevez un peu votre maillot de supporter … On lit des choses ahurissantes ! Alors on va être clair. Ce n’est pas parce que Coman, Hernandez ou Harit ont été impliqués dans des affaires graves, que cela atténue la condamnation de Boateng. C’est même hallucinant de venir divaguer sur ces sujets, connus et débattus, pour faire diversion. Ce n’est pas parce qu’on critique les actes commis par Boateng, pour lesquels il a été condamné, qu’on estime que ceux d’autres footballeurs ne doivent pas l’être. Ceux qui atténuent ses actes car il porte votre maillot depuis 10 jours, vous êtes abjects », a lancé Espoirs du Football, qui ne comprend pas comment l’OL a pu se faire avoir de la sorte… Même si tout cela peut s’expliquer par le fait que ce deal s’est fait en quelques heures à peine, avec Peter Bosz aux manettes.

 

 

Voir aussi... L'actu du Vendredi 10 Septembre // OL - Strasbourg : L'Avant Match

 

Last modified on samedi, 11 septembre 2021 17:24