L'actu du Jeudi 9 Septembre

L'actu du Jeudi 9 Septembre

Voir aussi... L'actu du Mercredi 8 Septembre

3 joueurs privés de déplacement à Glasgow ?

Radioscoop.com

Le gouvernement écossais a déjà prévenu qu'il refuserait de laisser rentrer sur son territoire trois joueurs de l'OL, parce qu'ils reviennent d'un pays classé "Rouge Covid" par les autorités britanniques. Ils rateraient donc le premier match d'Europa League sur le terrain des Glasgow Rangers. Un vrai coup dur pour le club lyonnais, qui a saisi l'UEFA pour trouver une solution.

Décidément, la trêve internationale risque de coûter très cher à l'OL. D'abord, les Brésiliens Lucas Paqueta et Bruno Guimaraes joueront dans la nuit de jeudi à vendredi face au Pérou. Conséquence : ils rentreront trop tard à Lyon pour postuler à la réception de Strasbourg, dimanche soir (20h45). Ensuite, Tino Kadewere rentre blessé de son séjour au Zimbabwe et doit passer des examens médicaux pour déterminer sa durée d'indisponibilité.

Mais ce qui n'était pas prévu, c'est que le club lyonnais soit privé des trois mêmes joueurs pour le déplacement sur la pelouse des Rangers, à Glasgow, jeudi 16 septembre. Le Brésil et le Zimbabwe étant considérés comme des pays classés "rouge Covid" par les autorités britanniques, le gouvernement écossais a déjà alerté l'OL : Lucas Paqueta, Bruno Guimaraes et Tino Kadewere ne seront pas autorisés à rentrer sur le territoire. Et donc à disputer le match !

L'UEFA est saisie

L'OL a expliqué que la délégation restait dans une bulle sanitaire durant tout le séjour en Ecosse...sans convaincre le gouvernement. Les dirigeants lyonnais se sont donc tournés vers l'UEFA dans l'espoir d'une solution permettant aux joueurs d'être éligibles pour ce premier match d'Europa League.

L'instance européenne a d'ailleurs été alertée par d'autres clubs pour les mêmes raisons. Deux exemples : Leipzig pourrait être privé du Malien Amadou Haïdara (qui a joué en Ouganda) pour son déplacement à Manchester City mercredi, alors que Naples devrait faire sans le gardien colombien David Ospina pour le déplacement à Leicester, jeudi, en Europa League.

Alors que certains clubs anglais ont refusé de laisser partir leurs joueurs internationaux, dont ils pourront disposer lors des prochains matchs, l'OL pourrait payer cher sa volonté de respecter les règles. C'est-à-dire libérer ses internationaux pour qu'ils jouent en sélection...

 


 

L'OL optimiste pour que Paqueta et Guimaraes puissent voyager à Glasgow en Ligue Europa

Lequipe via Twitter

 

 


 

Léo Dubois inquiète Lyon

Foot01.com

Auteur d'un bon match avec la France devant le public lyonnais, Léo Dubois est sorti sur blessure. De quoi inquiéter Peter Bosz au moment où le calendrier de l'OL va se charger.

L’entraîneur de l’Olympique Lyonnais a bien évidemment assisté au match entre l’équipe de France et la Finlande, mardi soir au Groupama Stadium, même si l’OL n’était pas énormément concerné puisque seul Léo Dubois représentait Lyon dans l’effectif de Didier Deschamps, du moins le Lyon de 2021 puisque Karim Benzema et Hugo Lloris ont évidemment rappelé combien le club de Jean-Michel Aulas avait eu le bonheur de compter dans ses rangs de tels joueurs. Mais pour en revenir à Léo Dubois, Peter Bosz a probablement retenu son souffle lorsque son joueur est sorti à la 67e minute en se plaignant du mollet. Car après avoir livré un bon match, il est notamment passeur décisif sur le deuxième d’Antoine Griezmann, le défenseur de Lyon pourrait rater une ou plusieurs rencontre alors que le calendrier de l’OL se densifie.

En effet d’ici la fin du mois de septembre, l’Olympique Lyonnais va devoir jouer six rencontres avec donc des semaines à trois matchs. Après la réception de Strasbourg, dimanche au Groupama Stadium, l’OL enchaînera deux déplacement à Glasgow en Europa League (le 16/09), puis au Parc des Princes pour y défier le PSG (19/09). Puis la formation de Peter Bosz recevra Troyes (22/09) et Lorient (26/09) dans le cadre du championnat de Ligue 1, puis Brondby (30/09) en C3. Et trois jours plus tard, mais nous serons en octobre, Lyon ira défier l’AS Saint-Etienne à Geoffroy-Guichard. Pour ce calendrier infernal, l’entraîneur néerlandais aura besoin de la totalité de son effectif, et notamment de Léo Dubois, un de ses cadres.

Léo Dubois risque de manquer des matchs avec Lyon

Interrogé sur la blessure du latéral droit des Bleus et de l’OL, Didier Deschamps a évoqué « un petit souci au mollet », sans toutefois en dire plus. Le Progrès de son côté précise que Léo Dubois est plus qu’incertain pour la réception de Strasbourg, alors même que Bosz doit déjà se passer de Bruno Guimaraes et Lucas Paqueta, qui rentreront tardivement de sélection. L'international tricolore et capitaine de l'OL, qui est évidemment déjà dans les mains du staff médical de l'Olympique Lyonnais, suscite donc quelques inquiétudes du côté du club rhodanien, car même si cette blessure n'est pas grave, elle peut le priver de quelques matchs. Et l'OL n'a pas besoin de cela.

 


 

Da Silva évoque la concurrence avec Boateng

Footmercato.net

Après la mise à l’écart de Marcelo, l’Olympique Lyonnais a trouvé son nouveau défenseur central en la personne de Jérôme Boateng (33 ans). Ce dernier, libre de tout contrat depuis son départ du Bayern Munich, s’est engagé pour deux saisons, jusqu’en juin 2023. Damien Da Silva (33 ans), lui aussi arrivé libre cet été, voit donc un concurrent de taille à son poste. Dans Le Progrès, il a évoqué la concurrence avec l’Allemand et ce qu’il va pouvoir apporter au groupe.

« Je trouve que c’est bien pour le groupe d’accueillir un joueur comme ça, qui a tout gagné. Je vais apprendre de lui. Quand j’ai signé, je savais que la concurrence allait être très forte. C’est aussi ce que je suis venu chercher. La concurrence sera encore plus forte qu’à Rennes. J’aime quand c’est une bonne concurrence, ça fait progresser. Il y a aussi beaucoup de matches avec les trois compétitions, c’est aussi ce qui fait qu’on accepte la concurrence. Ça risque de tourner un peu, mais ça fait partie de la vie d’un groupe », a-t-il déclaré.

 


 

Kurzawa a agacé Bosz !

Maxifoot.fr

Poussé vers la sortie par le Paris Saint-Germain cet été, Layvin Kurzawa (29 ans, 1 apparition toutes compétitions cette saison) a été courtisé un temps par l'Olympique Lyonnais. Finalement, l'OL a préféré se tourner vers l'Italien Emerson Palmieri. Outre le salaire du latéral gauche parisien (450 000€ mensuels), son attitude a pesé dans la balance au moment de la décision.

Selon France Football, la conversation téléphonique entre Kurzawa et l'entraîneur lyonnais Peter Bosz ne s'est pas très bien passée. Le technicien néerlandais n'aurait pas apprécié que le Parisien lui demande une dizaine de jours de réflexion. Ce délai a eu "le don d'irriter le Batave qui le fait savoir à 'Juni' (Juninho, le directeur sportif de l'OL) en lui expliquant qu'il veut des joueurs investis dans le projet lyonnais", écrit le magazine.

Proposé à l'étranger (Atletico Madrid, West Ham, Crystal Palace, Galatasaray) et à Lille, l'ancien Monégasque est finalement resté à Paris, où son temps de jeu cette saison s'annonce bien maigre avec le retour de blessure de Juan Bernat et le recrutement de Nuno Mendes.

 


 

Aulas répond sèchement à la Mairie de Marseille !

Le10sport.com

Alors que Sébastien Jibrayel, adjoint au maire de Marseille en charge du sport, a glissé un tacle surprenant à l'OL, Jean-Michel Aulas n'a pas perdu de temps pour réagir.

Les décisions de la Commission de la discipline de la LFP n'ont pas manqué d'être commentées. Du côté de Marseille, on ne digère pas les sanctions infligées à Alvaro Gonzalez et Dimitri Payet. D'ailleurs, Sébastien Jibrayel, adjoint au maire de Marseille en charge du sport, n'a pas manqué de pousser un coup de gueule... en utilisant l'OL. « Nos joueurs sont blessés, le terrain est envahi, les conditions sécuritaires ne sont pas réunies.. et malgré cela on doit rejouer le match. Ah j'oubliais, nous ne sommes pas l'OL », écrivait-il sur Twitter.

«Cela ne vous honore pas en tant qu’élu de la République»

Sébastien Jibrayel sous-entend ainsi que l'OL est moins sujet aux sanctions que d'autres clubs. Et sans surprise, Jean-Michel Aulas n'a pas perdu de temps pour répondre à l'adjoint au maire de Marseille en charge du sport. « Merci de ne pas nous utiliser comme contre-feu, cela ne vous honore pas en tant qu’élu de la République », écrit-il, lui aussi sur Twitter.

 


 

Jérôme Boateng condamné à 1,8 million d’euros d’amende

Leparisien.fr

L’ancien défenseur du Bayern Munich et champion du monde 2014, qui vient tout juste de signer à l’OL, était jugé à Munich pour des violences et blessures sur la mère de ses deux enfants.

Le nouveau défenseur de l’Olympique lyonnais, Jérôme Boateng, a été condamné à 1,8 million d’euros d’amende par le tribunal de Munich, en Allemagne, où il était jugé pour des violences et blessures sur la mère de ses deux enfants, des faits qui remontent à 2018.

En costume sombre et chemise blanche, le joueur star de 33 ans, ancien du Bayern Munich et champion du monde 2014, s’est présenté pour l’ouverture de l’audience à 10 heures locales, accompagné de son avocat Kai Walden.

Anne Leiding, la porte-parole du procureur de Munich, a pris la parole pour résumer les faits contenus dans l’acte d’accusation : « M. Boateng a d’abord lancé sur (la victime) une lanterne, il l’a manquée, il l’a injuriée et lui a lancé une boîte isotherme qui l’a touchée à la partie supérieure droite du corps, particulièrement au bras, ce qui l’a blessée », a-t-elle décrit.

« Injuriée, frappée, tirée par le bras... »

« Il s’est ensuite éloigné, puis il est revenu vers elle, il l’a de nouveau injuriée, frappée, et tirée par le bras », a poursuivi la porte-parole, tout en précisant que ces éléments relevaient uniquement de l’accusation, et que les débats de ce jeudi devraient « faire la lumière (…) pour savoir si tout cela correspond à la réalité ou non ».

Selon la presse allemande, les faits se sont déroulés dans un hôtel des Maldives, où Boateng passait ses vacances en juillet 2018 juste après la piteuse élimination de l’Allemagne au premier tour du Mondial de football en Russie. L’un des enjeux indirects du procès pourrait aussi être la garde de leurs jumelles de dix ans, qui fait l’objet d’une procédure séparée.

La peine maximale encourue par le footballeur était de cinq ans de prison.

Un contrat de deux ans avec l’OL

Le joueur a fait la une de l’actualité début septembre, lorsqu’il a signé pour deux ans avec l’Olympique lyonnais, après une décennie couronnée de multiples titres au Bayern Munich. Il était en fin de contrat avec Munich, où il a notamment remporté deux Ligues des champions et neuf titres de champion d’Allemagne.

En début d’année, Boateng a vécu un drame privé lorsque sa dernière petite amie, Kasia Lenhardt, qu’il venait de quitter quelques jours plus tôt, a été retrouvée morte dans un appartement de Berlin. La justice a conclu à un suicide. Boateng était à ce moment-là en déplacement au Qatar avec le Bayern où il disputait le Mondial des clubs. Il est rentré immédiatement en Allemagne. Elle aussi l’avait accusé de l’avoir violentée, avant de se rétracter, selon le quotidien munichois Süddeutsche Zeitung.


 


 

Sardar Azmoun à Lyon, mission impossible ?

Foot01.com

En fin de contrat avec le Zénith Saint-Pétersbourg en juin prochain, Sardar Azmoun était la priorité de l’Olympique Lyonnais au mercato estival.

A la recherche d’un renfort offensif, Peter Bosz avait glissé le nom de l’international iranien de 26 ans à son directeur sportif Juninho. Des négociations ont été menées entre le Zénith Saint-Pétersbourg et l’OL pour le transfert de Sardar Azmoun, mais aucun accord n’a finalement été trouvé. Officiellement, le club russe a fait savoir qu’il était dans l’incapacité de remplacer son attaquant dans la dernière ligne droite, raison pour laquelle les dirigeants du Zénith ont refusé des offres supérieures à 10 millions d’euros. Mais l’intérêt de Lyon est toujours intact et le club présidé par Jean-Michel Aulas se réserve le droit de revenir à l’assaut en janvier voire en mai afin de signer Azmoun gratuitement.

L'AC Milan sur les rangs

Mais il ne sera pas simple de rafler la mise, car l’Olympique Lyonnais n’est pas le seul club européen à s’attaquer au buteur iranien du Zénith Saint-Pétersbourg. Et pour cause, le site italien Calcio Style révèle que l’AC Milan est également très intéressé par la perspective de récupérer Sardar Azmoun pour zéro euro l’été prochain. En attaque, le club lombard est déjà bien armé avec des joueurs tels que Zlatan Ibrahimovic, Olivier Giroud ou encore Rafael Leao et Ante Rebić. Mais la direction milanaise ne souhaiterait pas laisser filer l’opportunité de recruter un tel joueur gratuitement. Du côté de l’OL, qui a manifesté son intérêt pour Azmoun il y a déjà plusieurs mois, on espère que ce forcing paiera et que l’Iranien privilégiera les Gones. Tout dépendra sans doute d’une potentielle qualification en Ligue des Champions, un élément toujours crucial pour attirer des joueurs courtisés par plusieurs clubs à travers l’Europe. Un élément dont l’OL, qui s’est contenté cet été de recruter des joueurs libres ou à relancer, a bien conscience…

 


 

Lyon annonce du renfort après la trêve

Foot01.com

Privé d’un de ses principaux groupes de supporters en début de saison, l’Olympique Lyonnais va retrouver les Bad Gones ce week-end. L’association fait son retour à l’occasion du match de Ligue 1 contre Strasbourg dimanche soir.

Sur la lancée du match entre l’équipe de France et la Finlande (2-0) mardi, le Groupama Stadium devrait conserver une belle ambiance pour dimanche. Le stade de l’Olympique Lyonnais verra en effet le retour des Bad Gones lors du match de Ligue 1 contre Strasbourg. Une première cette saison puisque le groupe de supporters, opposé aux mesures sanitaires imposées par le gouvernement, est finalement revenu sur sa décision après avoir manqué les rencontres face à Brest (1-1) et Clermont (3-3).

« Notre position sur le pass sanitaire n'a pas changé. Cette "mesure sanitaire" annoncée initialement comme temporaire et qui a déjà vocation à être prolongée (ad vitam aeternam ?) n'a toujours pas trouvé grâce à nos yeux, a précision l’association. Nous n'allions pas rester à l'écart plus longtemps suite à ce nouveau coup de boutoir fait à nos libertés individuelles. Nous avons donc décidé, après ces deux rounds d'observation, comme annoncé au préalable, de passer outre et de nous accommoder à notre manière de ces restrictions comme nous l'avons fait précédemment de toutes les autres. »

L’OL se réjouit du retour des Bad Gones

« (...) Nous appelons également l'ensemble des amoureux de l'OL à être présent en masse pour soutenir leur équipe dans cette phase de reconstruction ! Ils doivent sentir que tout le peuple lyonnais est avec eux ! », peut-on lire dans le communiqué des Bad Gones, dont la décision ravit l’Olympique Lyonnais. « Pour marquer ce retour à la maison après la trêve internationale, tous nos groupes de supporters seront dans les tribunes du Groupama Stadium, s’est réjouit le club. Kop Virage Nord, Lyon 1950, Hex@gones, Amicale des Rouge et Bleu, Générations OL, O’Elle Club, Handi Sup OL, Gastrogones 69, OL Muséum, Dauphigones, Brigade Lyon et les Canuts de l’OL : ils ont tous répondu présents pour que nous puissions supporter nos joueurs à l’unisson, ensemble. » Un atout supplémentaire en vue d’un premier succès à domicile.

 


 

Rafael, ancien défenseur de l'OL, à Botafogo jusque 2023

Lequipe.fr

L'ancien défenseur de l'OL Rafael (31 ans), qui avait rompu son contrat avec Istanbul Basaksehir en août, rejoint Botafogo (D2 brésilienne).

Le défenseur brésilien Rafael, qui avait résilié son contrat avec l'Istanbul Basaksehir en août après une saison dans le club turc (28 matches, 1 passe décisive, toutes compétitions confondues) a signé jusqu'en 2023 à Botafogo (D2 brésilienne).

« C'est un rêve d'enfant que je réalise en portant le maillot du club de mon coeur », explique l'ancien défenseur de l'OL dans un communiqué publié par le club brésilien, où il portera le numéro 7.

« Rafael est un joueur qui se passe de commentaires, indique Eduardo Freeland, le directeur du football de Botafogo. C'est un renfort de poids dans notre lutte pour monter en Serie A (D1 brésilienne) et pour le projet du club dans les années à venir. »

 


 

Ligue 1 : But du mois d'Août pour Paqueta

L1 via Twitter

 

 

 

Voir aussi... L'actu du Mercredi 8 Septembre

 

Last modified on jeudi, 09 septembre 2021 21:24