L'actu du Mercredi 1er Septembre

L'actu du Mercredi 1er Septembre

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Mardi 31 Août

Communiqué : Boateng à l’OL jusqu’au 30 juin 2023

OL.fr

L’Olympique Lyonnais est très heureux d’annoncer l’arrivée du défenseur international allemand, Jérôme Boateng. Libre de tout contrat depuis le 1er juillet dernier après 10 années passées au Bayern Munich, le champion du Monde 2014 et double vainqueur de la Ligue des Champions s’est engagé avec l’OL pour les deux prochaines saisons, soit jusqu’au 30 juin 2023.

Né le 3 septembre 1988 à Berlin, Jérôme Boateng possède une carrière impressionnante avec près de 600 matches de haut niveau à son actif et un palmarès des plus prestigieux. Après des débuts en 2007 au Herta Berlin, son club formateur, le défenseur central s’engage avec Hambourg où il deviendra l’une des pièces maitresses de l’effectif allemand, disputant 113 matches en 3 saisons.

Des performances remarquées qui l’amènent à signer à Manchester City en 2010 où il remporte la Coupe d’Angleterre (2011), puis au Bayern Munich un an plus tard. Le défenseur central restera alors 10 saisons avec les Bavarois remportant 2 Ligues des Champions, dont celle de 2020 au Final 8 de Lisbonne après avoir joué et éliminé l’Olympique Lyonnais, 9 titres de champion d’Allemagne et 5 coupes nationales. A ce palmarès conséquent s’ajoutent également 2 Super Coupes de l’UEFA et 2 Mondial des clubs.

International allemand depuis son plus jeune âge, Jérôme Boateng comptabilise également 76 sélections avec l’Allemagne. Appelé lors des 3 dernières Coupes du Monde, il a notamment remporté celle de 2014, au Brésil, disputant les 7 rencontres de la Mannschaft, dont le 1/4 de finale face à l’Equipe de France (0-1) et la finale contre le pays hôte, le Brésil (7-1).

L’Olympique Lyonnais se réjouit de l’arrivée de Jérôme Boateng, 5ème joueur allemand de l’histoire du club et 5ème recrue de ce mercato estival qui répond parfaitement à la stratégie de recrutement que l’OL et Peter Bosz s’étaient fixés.

L’entraîneur lyonnais, qui avait dans un premier temps souhaité prendre le temps d’observer la totalité de son effectif, avait ciblé plusieurs profils de joueurs afin de renforcer l’effectif, privilégiant, à l’image des signatures récentes d’Emerson, double champion d’Europe en titre, de Xherdan Shaqiri et aujourd’hui de Jerome Boateng, double vainqueur de la Ligue des Champions, des joueurs très expérimentés et dotés d’un état d’esprit remarquable.

En complément de ces trois nouvelles recrues, l’Olympique Lyonnais avait officialisé les arrivées de Damien Da Silva (Rennes) puis Henrique (Vasco De Gama), libres de tout contrat et procédé à la sécurisation des contrats des meilleurs joueurs issus de son Academy tels que Castello Lukeba et Malo Gusto titulaires pour la première fois avec le groupe professionnel cette saison.

Parallèlement au recrutement qualitatif et ambitieux constitué cet été, l’Olympique Lyonnais rappelle avoir cédé Jean Lucas (Monaco), Melvin Bard (Nice), Joachim Andersen (Crystal Palace) et récemment Maxwel Cornet (Burnley) pour un total de 46,50 M€ et prêté Youssouf Koné (Troyes), Yaya Soumaré (Dijon) et Cenz Ozkaçar (Louvain) jusqu’à la fin de la saison.

Ce mercato aura ainsi permis à l’Olympique Lyonnais de constituer un groupe professionnel de qualité, composé en très grande majorité d’internationaux A ou espoirs, qui disputeront avec beaucoup d’ambitions l’Europa League et auront pour objectif une nouvelle qualification pour la Champions League pour la saison prochaine.







Boateng : « C’est un honneur pour moi de rejoindre l’OL »

OL.fr

La nouvelle recrue de l'OL, Jérôme Boateng, a été officiellement présentée ce mercredi lors d'une conférence de presse à revivre en intégralité sur OLPLAY.

Jérôme Boateng

« Je veux remercier tout le monde à l’OL pour ma venue au club. J’ai senti un accueil extrêmement chaleureux et une grande confiance dans la personne que je suis et le joueur. Je suis impatient de démarrer ce nouveau chapitre dans mon histoire. Je veux donner le meilleur pour ce club. Je suis impatient de rencontre mes coéquipiers. Il y a un effectif de qualité avec de jeunes joueurs. Je vais apporter mon expérience. Je suis aussi impatient de jouer dans cet incroyable stade. Le mercato a été long de mon côté. J’ai reçu des offres. C’était important pour moi d’avoir un bon feeling avec le club où je signerai et d’avoir un projet dans lequel entrer. J’ai eu de bonnes conversations avec Peter Bosz. Je suis vraiment content d’être ici. Je connais ce club que je suis petit. Il y a de grands joueurs. C’est un honneur pour moi de faire partie de ce club. Je veux apporter mon expérience à cette équipe, une mentalité de gagnant notamment pour les jeunes. Parler ne sert pas à grand-chose mais il faut travailler dur. J’ai tout fait pour rester en forme. Je dois retrouver le rythme pour atteindre mon meilleur niveau. »

Jean-Michel Aulas

« On est très heureux que Jérôme Boateng ait accepté la proposition. Il a montré une telle réactivité que les choses ont pu se faire avant la fin du mercato. Cela a été une course contre-la-montre. On est très heureux d’accueillir un champion du Monde. C’est un joueur de très haut-niveau.

Même s’il a été tardif pour certains, le mercato a été conforme à ce que nous souhaitions. On a démontré par le terrain que l’OL n’avait pas de problèmes financiers à court terme. Il n’y a pas eu de chou blanc mais de l’efficacité et beaucoup de professionnalisme pour recruter les trois joueurs majeurs qui sont arrivés dernièrement. Nous voilà armés. On a énormément d’internationaux de pays différents. Il y a un sujet sur les attaquants du fait de la CAN en janvier. Rien ne vous dit qu’on n’a pas négocié un certain nombre de choses pour janvier dans le secteur offensif. La priorité était de trouver les joueurs que souhaitait Peter Bosz. On a fait beaucoup de réunions pour adapter les besoins. Il y avait matière à réagir. Il n’y a pas de frustration. Il y en aura en janvier au moment de la CAN si on n’a pas complété le dispositif. Mais rien ne vous dit qu’on ne le fera pas, au contraire. Je peux vous dire qu’on fera un certain nombre de choses. »

Juninho

« C’est Peter Bosz qui a pris le relai, qui a parlé avec Jérôme Boateng et qui a présenté le projet. Je remercie Jérôme pour la confiance. Il va nous emmener énormément dans le vestiaire grâce à son talent, son caractère, sa motivation, son expérience. Il est un peu en retard sur le travail physique mais avec son envie de gagner chaque jour va faciliter son retour... Le coach nous a beaucoup parlé pour la venue d’un défenseur. On était tous d’accord. La saison va être difficile avec beaucoup de matches. L’opportunité était là. »







 


 

Le Bilan du mercato lyonnais et la nouvelle équipe type

100%OL via Twitter

 

> Tous les détails du mercato à voir dans : Le Tableau Mercat'OL

 


 

Andersen et Cornet dans les 10 ventes les plus chères de l’été en L1

Sportune.fr

Il y a toujours des regrets de voir des joueurs quitter notre championnat. Surtout des pointures, qui généralement sont valorisées cher. Cela va souvent de pair. Mais une fois n’est pas coutume, on s’en consolera plus facilement, en prenant la liste des joueurs recrutés, par ailleurs, par les clubs de la Ligue 1.

Les joueurs du LOSC sollicités, Camavinga quitte la Ligue 1

Dans le sens des départs, le Stade Rennais et le LOSC domine ce marché. Le champion de France s’y attendait, il a été convoité de toute part, pour ses talents et il ne les a pas tous retenus. Au premier plan, le milieu de terrain, Boubakary Soumaré, pour qui Leicester a investi une vingtaine de millions d’euros, hors possibles bonus. Du côté de Bretons, c’est le départ de l’international français Eduardo Camavinga, au Real, qui pèse de tout son poids. Il est la cession la plus chère en Ligue 1.

Le FC Metz perd mais garde Pape Sarr pour un an

Les 10 ventes les plus chères de l’été ont, pour certaines été actées, plus tôt dans la saison, à l’exemple des joueurs partis à Leipzig : Mohamed Simakan et Benjamin Henrichs qui lui, évoluait déjà en prêt, au club. A propos de prêt, relevons la belle opération du FC Metz qui a cédé sa courtisée pépite, Pape Sarr, à Tottenham, mais qui l’aura encore avec lui pour la saison, puisque les Spurs le laissent à la disposition du collectif grenat.

Les 10 ventes les plus chères de l’été en Ligue 1

10=. Boulaye Dia (de Reims à Villarreal) = 12 M€
10=. Romain Perraud (de Brest à Southampton) = 12 M€
9. Mike Maignan (du LOSC à l’AC Milan) = 13 M€
8=. Mohamed Simakan (de Strasbourg au RB Leipzig) = 15 M€
8=. Benjamin Henrichs (de Monaco au RB Leipzig) = 15 M€
6. Maxwel Cornet (de l’OL à Burnley) = 15 M€
5. Pape Sarr (de Metz à Tottenham) = 16,9 M€
4. Loïc Badé (de Lens au Stade Rennais) = 17 M€
3. Joachim Andersen (de l’OL à Crystal Palace) = 17,5 M€
2. Boubakary Soumaré (du LOSC à Leicester) = 20 M€
1. Eduardo Camavinga (du Stade Rennais au Real Madrid) = 35 M€

 


 

Ribéry, Sarabia, Martial, Lyon a affolé le buzzer

Foot01.com

Sur le point d’enregistrer la signature de Jérome Boateng, ce qui reste tout de même une très belle prise pour un club de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais s’est activé dans cette dernière journée du mercato.

Preuve que la sérénité ne déborde pas forcément du côté lyonnais. Ainsi, L’Equipe dévoile que des pistes osées ont été tentées en désespoir de cause. C’était le cas avec Pablo Sarabia, qui est poussé dehors par le PSG et n’avait toujours pas trouvé de porte de sortie. Résultat, l’OL s’est positionné et a reçu un retour très positif de la part du joueur espagnol, qui était tenté par l’idée de rejoindre Lyon. Les discussions ont débuté entre les dirigeants des deux camps, mais le Paris SG a préféré y mettre un terme, Sarabia pouvant servir de poids dans les négociations pour faire venir Nuno Mendes. Et c’est en effet vers le Sporting Portugal que se dirige l’ailier parisien à l’heure actuelle.

Autre plan tenté par l’OL ces dernières heures, celui menant à Franck Ribéry, qui se retrouve sans club depuis la fin de son engagement à la Fiorentina. Mais Juninho n’a pas réellement rouvert le dossier d’un joueur qu’il apprécie, mais qui a tout de même 38 ans au compteur. Enfin, l’idée d’un prêt d’Anthony Martial a aussi été évoquée, puisque l’arrivée de Cristiano Ronaldo à Manchester United va mettre encore plus profondément sur le banc l’ancien lyonnais. Mais le Français n’a pas voulu revenir à Lyon, mettant ainsi fin à cette piste qui aurait pu faire du bien à tout le monde. Mais ce ne sera donc pas le cas, ni pour Martial ni pour Ribéry, ni pour Sarabia, et l'OL risque bien de terminer cette dernière journée avec un défenseur central, certes de renom, comme seul renfort.

 


 

L'OL a tenté le coup pour Eric Bailly

Footmercato.net

À la recherche d'un défenseur central en toute fin de mercato, l'OL était attendu au tournant. Et c'est finalement un gros poisson en la personne de Jérôme Boateng qui va débarquer entre Saône et Rhône.

Mais avant de jeter son dévolu sur le champion du monde allemand de 32 ans, Juninho et les siens ont tenté une autre piste. Selon nos informations, l'OL a tenté de se faire prêter Éric Bailly (27 ans), le solide défenseur international ivoirien de Manchester United qui n'a joué qu'une quinzaine de matches l'an passé. Mais l'opération s'est avérée trop complexe à finaliser et le septuple champion de France a préféré se rabattre sur Boateng.

 


 

Jérôme Boateng à Lyon, stop au scandale

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais devrait officialiser la signature de Jérôme Boateng au lendemain de la fin du mercato. La signature du défenseur international allemand est un énorme coup pour Peter Bosz.

Tandis que les supporters de l’OL s’attendaient à une dernière journée du mercato d’un calme absolu, la piste d’un attaquant étant éteinte, et celle d’un défenseur central plus vraiment une priorité, Juninho et Jean-Michel Aulas ont frappé fort en obtenant un accord avec Jérôme Boateng. Libre depuis la fin de son contrat avec le Bayern Munich, le défenseur de 32 ans, dont le palmarès est impressionnant (Champion du Monde en 2014, vainqueur de la Ligue des Champions en 2013 et 2020, neufs titre de Champion d’Allemagne…), va donc signer dans les prochaines heures avec l’Olympique Lyonnais. Une signature au deadline day qui a mis en fusion les fans lyonnais, et a suscité également des interrogations.

Ce renfort défensif de dernière minute, qui était souhaité par Peter Bosz, est un vrai gros coup pour l’Olympique Lyonnais, mais des voix s’élèvent déjà pour critiquer cette décision de recruter Jérôme Boateng, que certains voient comme un joueur en fin de carrière et qui n’est plus que l’ombre du grand défenseur qu’il a été. Pour Walid Acherchour, ces critiques sur le défenseur allemand sont nulles et proviennent de gens qui ne regardent pas la Bundesliga. « En signant Jérôme Boateng on ne se rend pas compte du coup que l’Olympique Lyonnais vient de faire. Certains disent qu’il est cramé, mais on parle quand même d’un joueur qui a gagné la Ligue des champions l’an dernier en étant titulaire avec le Bayern Munich, et la saison passée c’est le défenseur le plus régulier du Bayern. Je ne sais pas pourquoi le club allemand ne l’a pas gardé, mais moi les matchs je les ai vus, et vraiment je n’ai pas vu un joueur cramé. Il y a 3-4 mois il fait un match extraordinaire avec Lucas Hernandez contre le PSG en gagnant 1-0 au Parc des Princes. OK, il n’a pas des qualités de vitesse, ce n’est pas Van Dijk ou Ruben Dias, ce n’est plus le Boateng de 2012-2013, mais ce n’est pas un joueur fini », prévient le consultant de RMC. Il est vrai que 32 ans n'est pas un âge canonique pour un défenseur, et qu'avec Marcelo, Damien da Silva et Jason Denayer, l'Olympique Lyonnais ne perdra probablement pas au change en faisant signer Jérôme Boateng.

 


 

Vidéo : Dembélé se confie et dévoile le secret des attaquants

Youtube





Boateng, le rôle de Bosz

Maxifoot.fr

C’est attendu, et ce sera bientôt officiel : Jérôme Boateng (32 ans), laissé libre par le Bayern Munich, va s’engager avec l’Olympique Lyonnais ce mercredi, sauf incroyable retournement de situation. Un transfert "bouclé en une journée" selon L’Equipe, notamment grâce à l’implication de l’entraîneur Peter Bosz.

D’après le quotidien, le technicien néerlandais a effectivement appelé le défenseur central allemand. Une "longue discussion" entre les deux hommes, pour que le premier expose au second "son projet, son style et ses aspirations". Et Boateng a visiblement été convaincu.

Dans l'attente de l'officialisation, il s'agit d'un super coup réalisé par les Lyonnais avec ce défenseur ô combien expérimenté, et encore titulaire au Bayern la saison dernière.





Boateng débarque, Daniel Riolo salue un « coup énorme » !

Foot01.com

A la recherche d’une pointure en défense, l’OL a frappé fort en s’attachant les services de Jérôme Boateng, champion du monde 2014 avec l’Allemagne.

Libre comme l'air depuis la fin de son contrat le 30 juin avec le Bayern Munich, le solide défenseur de 32 ans va signer à Lyon. Jérôme Boateng a été convaincu par Peter Bosz, très impliqué dans les négociations, et qui tient enfin le futur coéquipier à associer à Jason Denayer en défense centrale. La venue de Jérôme Boateng ne fait cependant pas totalement l’unanimité, certains supporters ou observateurs qualifiant le défenseur allemand comme cramé ou trop lent. Cet avis ne tient pas debout selon Daniel Riolo, qui s’est enflammé sur RMC pour la signature de Jérôme Boateng à Lyon en rappelant le CV incroyable du bonhomme et son âge pas si mûre que cela. Pour l’éditorialiste, cette signature a au contraire tout du très gros coup.

« Je trouve que Lyon a beaucoup traîné sur certains dossiers du mercato. Mais sur Boateng, ils sont allés très vite. C’est très bien qu’ils aient convaincu un tel joueur, je pense que l’attractivité d’un coach comme Peter Bosz a joué car Boateng connaissait le coach, c’est là que c’est utile d’avoir un entraîneur connu qui a un réseau. Tout le monde s’est intéressé à son âge et j’ai été surpris qu’il n’ait que 32 ans, il a commencé très tôt, il a tout gagné, il a eu une grosse blessure dans sa carrière mais depuis deux ans, il est revenu à un bon niveau. Je ne comprends pas le scepticisme à son égard, ceux qui pensent qu’il est cramé. L’année dernière, il est encore bon. Ce dont souffre Boateng, c’est de la bêtise de l’instant. Beaucoup de gens sont restés sur Messi-Boateng de 2014. Boateng, je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas un coup énorme pour l’OL qui joue avec Diomandé, Da Silva, et qui vient de virer Marcelo » a lancé Daniel Riolo, très emballé par la signature de Jérôme Boateng à Lyon, et qui a hâte de voir les grands débuts du champion allemand en Ligue 1.





Marcelo encore loin d'être parti

Footmercato.net

Écarté du groupe de l’Olympique Lyonnais depuis la cinglante défaite à Angers (0-3) du 15 août dernier, Marcelo (34 ans) était censé négocier une rupture de contrat avec son club. Deux semaines plus tard, le défenseur brésilien est toujours là. Interrogé en marge de la conférence de presse de présentation de Jérôme Boateng, Juninho a fait le point sur son compatriote dont le contrat expire en 2023.

« Il y a des propositions. Il a eu le choix de partir libre, mais il a dit non. Il a décidé de ne pas accepter notre proposition. Il y a deux clubs qui le voulaient », a-t-il déclaré. Cependant, Jean-Michel Aulas a tenu à préciser que le joueur avait encore la possibilité de partir dans les prochaines semaines. « Attention, pour Marcelo, il y a encore des championnats où le mercato n'est pas terminé. Il faut se montrer un peu patient. » À suivre.



 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Mardi 31 Août

 

 

Viv

@centpourcentol

Votre webmaster depuis 2007, Gone passionné de l'OL !