L'actu du Dimanche 29 Août

L'actu du Dimanche 29 Août

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Samedi 28 Août // Nantes 0-1 OL : L'After

Officiel : Transfert de Maxwel Cornet à Burnley

OL.fr

L’Olympique Lyonnais informe du transfert de son international ivoirien, Maxwel Cornet, au club anglais de Burnley (Premier League) pour un montant de 15 M€ dont 15% seront reversés au FC Metz dans le cadre de la plus-value réalisée par l’OL sur cette opération.

Arrivé à l’Olympique Lyonnais en janvier 2015 en provenance du FC Metz pour un montant de 400 000€, Maxwel Cornet aura disputé 252 matches avec l’OL, dont 184 en Ligue 1 marquant 51 buts dont plusieurs décisifs face à Manchester City en Ligue des Champions.

Sélectionné à 21 reprises avec l’équipe nationale ivoirienne (4 buts), l’attaquant de 24 ans, qui peut également évoluer au poste de latéral gauche, fait partie aujourd’hui des 30 joueurs les plus capés de l’histoire du club.

L’ensemble de l’Olympique Lyonnais tient à remercier Maxwel Cornet pour son investissement et son professionnalisme durant toutes ses saisons lyonnaises et lui souhaite beaucoup de réussite avec son nouveau club, Burnley.

 


 

Officiel : L'OL dévoile son nouveau maillot third

Footmercato.net

Terminée l'ère Rudi Garcia, place au règne de Peter Bosz sur le banc de l'Olympique Lyonnais à partir de cette nouvelle saison 2021-2022. Après un exercice frustrant au bout duquel les Gones ont échoué à accrocher le top 3 et donc le wagon pour la Ligue des Champions, Moussa Dembélé, Lucas Paqueta ou encore Xherdan Shaqiri espèrent cette année redorer le blason de l'OL, aussi bien en Ligue 1 qu'en Ligue Europa.

Pour cela, adidas vient de présenter ce dimanche le nouveau troisième maillot que vont arborer les pensionnaires du Groupama Stadium pour cette nouvelle saison. Le club rhodanien a travaillé main dans la main avec son équipementier depuis l'exercice 2010-2011 pour sortir une tunique third commune pour les équipes féminine et masculine de l’OL, qui sera également la tenue extérieure pour LDLC ASVEL Féminin et LDLC ASVEL (basket). «Aucun autre maillot n’a été partagé par plusieurs clubs aux disciplines différentes sur l’ensemble des effectifs féminins comme masculins», précise le communiqué publié par adidas pour l'occasion.

Un design «streetwear» pour un maillot historique

Ce nouveau kit third mêle un noir servant de couleur principale à un blanc grisé s'inspirant des codes du streetwear et du basket américain. «Cette réalisation incarne avant tout un message d’unité, de fierté et rassemble les communautés de fans et supporters historiques des clubs. Le design streetwear de ce maillot aux couleurs noire et blanche, symbolise cet engagement», peut-on aussi lire dans le communiqué de la marque aux trois bandes.

Des formes rappelant par moment des tâches d'encre blanches viennent s'associer au noir dominant de ce maillot third de l'Olympique Lyonnais pour symboliser tout cela. L'écusson du club présidé par Jean-Michel Aulas apparaît lui aussi dans ce blanc cassé, tout comme le logo d'adidas et le sponsor maillot principal des Gones, la compagnie Fly Emirates (via son message Emirates Fly Better visible sur le maillot).

Arboré pour la première fois en Ligue Europa

«adidas propose ainsi aux fans un maillot riche en histoire, célébrant les exploits communs de ces clubs phares de la métropole de Lyon qui évoluent à Décines-Charpieu et Villeurbanne», ajoute également le communiqué de la célèbre marque allemande désormais bien connue des fans lyonnais.

Si les supporters de l'OL connaissaient déjà le maillot domicile et celui extérieur pour cette année 2021-2022, ils sont désormais fixés sur le troisième maillot que devraient porter pour la première fois les joueurs de Peter Bosz lors de leur prochain match de Ligue Europa, le 16 septembre prochain sur la pelouse des Glasgow Rangers de Steven Gerrard.

 


 

Le timing est très serré pour que l'OL puisse enrôler Sardar Azmoun

Lequipe.fr

Proche d'un accord avec le Zénith Saint-Pétersbourg pour le transfert de Sardar Azmoun, l'OL risque de payer la difficulté du club russe à trouver un remplaçant à son buteur dans les temps. Si tel n'est pas le cas, l'attaquant iranien ne rejoindra pas Lyon.

Il est depuis plus d'un mois la grande priorité de Peter Bosz en attaque, mais l'OL s'est peut-être attaqué un peu tard à ce dossier complexe. L'entraîneur néerlandais souhaite absolument compter cette saison sur Sardar Azmoun, l'attaquant du Zénith Saint-Pétersbourg, avec qui il entretient un contact régulier et qu'il a convaincu de rejoindre Lyon cet été. En fin de contrat en juin 2022, l'international iranien est d'accord avec l'OL et le club rhodanien est tout proche d'accéder aux exigences du Zénith avec une offre de 15 millions d'euros, ainsi que l'a révélé le site L'Équipe ce samedi.

Un autre attaquant international étranger en plan B

Mais le dossier reste très compliqué, car les négociations concrètes n'ont commencé que cette semaine, donc peu de temps avant la fermeture du mercato, et le Zénith a posé une condition au transfert : il veut trouver un remplaçant à son attaquant avant de le laisser partir. Le club russe s'est donc lancé sur plusieurs pistes, dont la plus chaude mène à Carlos Vinicius (Benfica), mais les négociations n'ont pas encore abouti et le mercato ferme dans quarante-huit heures. Si personne ne signe d'ici là, le Zénith a prévenu l'OL qu'il retiendra Azmoun. Le club russe n'a pas particulièrement besoin d'argent, mais il a besoin d'un buteur, et il est prêt à prendre le risque de voir l'Iranien de 26 ans partir libre à l'été 2022.

Au courant de cette difficulté et du timing contraint, l'OL mène en parallèle des discussions avancées avec un attaquant international confirmé évoluant à l'étranger, dont l'identité n'a pas filtré. La situation du Montpelliérain Gaëtan Laborde est également toujours observée, même si aucune offre n'a pour l'instant été transmise au MHSC.

 


 

Les supporters climatisés avec cette annonce

Foot01.com

Le mercato de l'OL peut encore s'emballer d'ici sa fermeture. Mais il n'y a pas de miracle prévu en défense centrale.

Peter Bosz, qui réclamait un renfort dans toutes les lignes, n’a pour le moment pas eu gain de cause. Il reste encore 48 heures, mais on peut déjà se demander si l’effectif lyonnais aura les épaules pour jouer les premiers rôles en Ligue 1, et faire bonne figure en Europa League. La question se pose notamment en défense centrale, où entre les bévues, les absences et les suspensions, c’est déjà la panique à l'OL. Le clash avec Marcelo, qui a débouché sur sa mise à l’écart probablement définitive, a tiré le signal d’alarme. Surtout que dans le même temps, Damien Da Silva montre de la fébrilité, à l’image de son implication sur certains buts et son expulsion à Nantes. Jason Denayer apparait plus que jamais comme le patron, mais les suiveurs de l’OL espéraient voir l'arrivée d’un nouveau défenseur pour compléter ce secteur de jeu. Ce ne seras pas le cas, a affirmé Hugo Guillemet. Le journaliste de L’Equipe cite ainsi Jean-Michel Aulas et Alain Ponsot, qui ne travaillent pas du tout sur des pistes dans ce secteur de jeu.

« Aulas et Ponsot ont expliqué qu’ils ne recruteraient pas un DC. Il y en a 4 : Lukeba, Diomandé, Da Silva, Denayer », a fait savoir Hugo Guillemet, qui n’a pas forcément eu les vivas de la foule après cette annoncé. « Dans ce cas on va prendre beaucoup de buts cette saison il faudra juste en mettre plus que nos adversaires », a ainsi déploré un internaute, alors que la confiance n’est pas au top en ce qui concerne la défense de l’OL. Il reste tout de même ceux qui croient en une belle surprise dans les prochaines heures, avec une possibilité de faire venir un joueur à la dernière minute. Juninho a peut-être une piste sous le bras, mais si c’est le cas, elle est rudement bien cachée jusqu’à présent.  

 


 

Marcelo a la clé pour une dernière recrue après Azmoun !

Butfootballclub.fr

Si l'arrivée d'Azmoun et le départ de Cornet sont les deux derniers mouvements attendus à l'OL, il n'est pas exclu qu'une surprise de dernière minute soit possible grâce à Marcelo.

Maxwel Cornet qui s'en va à Burnley, Sardar Azmoun qui récupère la place d'extracommunautaire laissée vacante par Jean Lucas... La fin du Mercato de l'OL semble s'écrire ainsi, sans autre renfort en milieu défensif ou dans l'axe de la défense. Pourtant, comme le rapporte L'Equipe, il se pourrait bien qu'il y ait une petite surprise finale intervienne. Tout dépendra en réalité de Marcelo.

On le sait : le Brésilien a été mis à l'écart par Peter Bosz suite à son comportement dans le vestiaire après Angers – OL (3-0). S'il a joué hier en réserve contre Saint-Priest, Marcelo discute en parallèle d'une rupture à l'amiable de ses deux dernières années de contrat. Disposant d'une belle cote en Turquie, il disposerait même d'une offre de deux ans de Demirspor... Mais l'ancien joueur de Besiktas fait trainer les discussions autour de son départ.

S'il part avant mardi alors l'OL disposera d'une place d'extracommunautaire en plus pour finaliser une arrivée... Et cela pourrait ouvrir la voie à une ultime recrue. Peut-être défensive celle-ci...

 


 

Azmoun à Lyon, c’est gagnant-gagnant

Footradio.com

Pour boucler son mercato estival, l’Olympique Lyonnais cherche toujours à recruter un attaquant supplémentaire. Et l’heureux élu sera sûrement Sardar Azmoun.

Dimanche matin, le club rhodanien a encaissé une dizaine de millions d’euros dans le cadre du transfert de Maxwel Cornet à Burnley. D’ici à mardi minuit, l’OL va ré-utiliser cet argent pour s’attacher les services d’un nouvel attaquant, en la personne de Sardar Azmoun. La direction des Gones donne effectivement tout pour faire plaisir à Peter Bosz, qui a fait de l’international iranien sa priorité. Pour l’instant, selon L’Equipe, l’OL est d’accord avec le « Messi iranien » et a presque trouvé un terrain d’entente avec le Zénith sur la base d’un transfert de 15 ME. Sauf qu’avant de valider ce deal, le club russe doit trouver un remplaçant à Azmoun. Quoi qu’il en soit, le joueur de 26 ans sera attendu en début de semaine prochaine pour s’engager à Lyon.

« Ce serait win-win pour tout le monde sa venue à Lyon »

Une très bonne nouvelle pour toutes les parties, d’après les dires de Romain Molina. « Vraie belle histoire la carrière d’Azmoun, touchante (situation familiale notamment avec sa maman), avec des hauts, pas mal de bas et un ancien sélectionneur en Iran (Queiroz) qui l’adorait même quand ça allait mal. Ce serait win-win pour tout le monde sa venue à Lyon. Pour en avoir parlé directement avec des anciens membres du staff de Queiroz, il y a plein de petites histoires sympathiques autour d’Azmoun, et une vraie évolution chez lui. Comme quoi, ça sert toujours un jour de se farcir des Iran – Irak en qualifications à la Coupe du Monde », a lancé, sur Twitter, le journaliste, qui estime donc qu’Azmoun sera une bonne recrue pour Lyon, malgré son profil d’attaquant axial…

 


 

Photo : Direction le Brésil pour Paqueta et Guimaraes

Twitter

 


 

Carrière pointe le gros défaut de Lyon

Footradio.com

Malgré sa victoire sur la pelouse du FC Nantes vendredi (1-0), l’Olympique Lyonnais n’a pas encore corrigé tous ses défauts en Ligue 1.

Peu à peu, le club rhodanien sort la tête de l’eau. Après un départ catastrophique, du nul contre Brest (1-1) à la déroute à Angers (0-3), l’OL a repris sa marche avant. Déjà un peu contre Clermont la semaine passée (3-3), où malgré un match nul final, les Gones avaient montré un bien meilleur visage, avec notamment des grands matchs de Paqueta et Dembélé. Mais c’est contre Nantes que l’OL a enfin lancé sa saison, avec une première victoire, et un premier match sans encaisser de but. Malgré tout, le contenu de l’équipe de Peter Bosz n’a pas été parfait non plus, sachant que Lyon a concédé 18 tirs nantais, et que Lopes a sauvé les meubles à de nombreuses reprises. Preuve que l’OL n’est pas encore au top, comme l’explique Éric Carrière.

« On sent que c’est faible derrière… »

« Les Lyonnais ont des difficultés sur l’équilibre. Ce n’est pas nouveau. Il est notamment temps que Denayer revienne en forme. Car cette équipe a besoin de la personnalité du défenseur belge dans l’axe. Contre Nantes, on n’a pas vu énormément de progrès de la part de l’OL. C’était un peu mieux, mais Lyon se repose plus sur ses qualités offensives que défensives. Tant mieux pour le spectacle. Lopes répond présent. Paqueta aussi, il a un toucher de balle très fin, tout est dosé pour ses partenaires. Mais quand on est président de l’OL ou entraîneur de l’OL, on aimerait plus un meilleur équilibre. Car là, on sent que c’est faible derrière… », a détaillé le consultant de Canal+, qui espère que l’OL va encore se renforcer sur le mercato, en notamment en défense pour compenser le futur départ de Marcelo.

 


 

Les supporters de l'OL fêtent le départ de Maxwel Cornet vers Burnley

90min.com

Burnley a officialisé ce dimanche l'arrivée de l'Ivoirien de Lyon Maxwel Cornet moyennant un transfert de 15 M€. Les supporters des Gones ont célébré son départ.

Il faut croire qu'un certain nombre de supporters lyonnais attendaient le départ de Maxwel Cornet depuis un moment.

15M€, 15% reversés à Metz

Officiellement transféré ce dimanche au club de Premier League Burnley pour 5 ans, le très polyvalent Maxwel Cornet, 24 ans quitte donc finalement les Gones qu'il a rejoint en 2015 en provenance du FC Metz. Sur le transfert estimé à 15M€, 15% seront d'ailleurs reversés aux Grenats dans le cadre de la plus-value réalisée par l'OL sur cette opération.

Un transfert rondement mené par la direction lyonnaise qui en a visiblement ravi certains comme le montrent ces internautes.

 

 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Samedi 28 Août // Nantes 0-1 OL : L'After

 

Viv

@centpourcentol

Votre webmaster depuis 2007, Gone passionné de l'OL !