L'actu du Samedi 28 Août

L'actu du Samedi 28 Août

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Vendredi 27 Août // Nantes 0-1 OL : L'After

L'OL "travaille sur une grosse arrivée" d'ici la fin du mercato, révèle Aulas

RMC.fr

Jean-Michel Aulas a déclaré, après la victoire de l'OL contre Nantes, qu'une "grosse arrivée" se préparait d'ici la fin du mercato (31 août, 23h59). Il est aussi question d'un "départ supplémentaire".

L'Olympique Lyonnais veut finir son mercato en beauté. Après la victoire 1-0 face au FC Nantes, vendredi soir dans le cadre de la 4e journée de Ligue 1, le président Jean-Michel Aulas a révélé que le club "travaille sur une grosse arrivée".

"Il reste très peu de temps. (...) On travaille depuis le début du mercato", a déclaré Jean-Michel Aulas, précisant aussi que le club pouvait "envisager un départ supplémentaire".

Aux dernières nouvelles, le départ le plus probable semble celui de Maxwel Cornet, courtisé par Burnley (Angleterre). Il était notamment question d'une offre de 17,5 millions d'euros, même si l'international ivoirien de 24 ans a toujours privilégié un départ en Allemagne ou un statu quo dans le Rhône.

Quant à la possible grosse arrivée, un nom circule régulièrement: Sardar Azmoun. Sous contrat au Zénith Saint-Pétersbourg, l'attaquant de 26 ans est très apprécié par l'entraîneur lyonnais Peter Bosz. La piste est d'autant plus crédible que Jean-Michel Aulas a évoqué le règlement sur les "extra-communautaires", ce qui concernerait le buteur en question, de nationalité iranienne.

Bosz: "Tout peut arriver"

En début de semaine, Jean-Michel Aulas avait néanmoins fait savoir que la piste André Onana (25 ans) n'était pas enterrée. Le gardien camerounais de l'Ajax était très proche de l'OL pendant un temps, mais l'affaire avait finalement capoté.

En tout cas, Peter Bosz mise beaucoup sur la dernière ligne droite du mercato, qui s'achève mardi soir (23h59). "Mon expérience avec le mercato, c'est que jusqu'à la dernière heure, tout peut arriver, des départs comme des arrivées, a-t-il déclaré après le match contre Nantes avant de rebondir sur les propos de Jean-Michel Aulas. Si le président a dit ça, j'espère qu'il a raison. Et pourquoi pas. Mais ce n'est pas mon boulot de parler de noms de joueurs".

 


 

Peter Bosz : « Les victoires compliquées, je m'en fous »

Lequipe.fr

Après la victoire à Nantes (1-0), la première de la saison, vendredi soir, l'entraîneur de Lyon, Peter Bosz, a surtout retenu le résultat. Même s'il juge le contenu en amélioration.

« Êtes-vous satisfait de cette première victoire ?
Oui, très content. Les victoires compliquées, je m'en fous. Ce sont les trois points qui comptent. C'est le plus important pour la confiance, après les trois premiers matches (deux nuls et une défaite).

Qu'avez-vous apprécié ?
Plusieurs choses. J'ai vu une équipe qui n'a pas eu peur de jouer, en faisant circuler le ballon en une ou deux touches, en créant des occasions. On a essayé de bien placer les joueurs pour exploiter les espaces entre les lignes. Sur le but de Dembélé, il y a eu un bon ballon de Bruno et une classe extraordinaire de Paqueta. On utilise la force et la vitesse de Moussa (Dembélé), les dribbles de Karl (Toko Ekambi)... Mais on n'a marqué qu'une fois. Ça, ce n'est pas bien. Il faut travailler là-dessus. Nantes a aussi eu des occasions nettes, deux ou trois fois. Ce n'était pas nécessaire.

Anthony Lopes a sorti un grand match...
Il a été très important pour nous, et pas seulement aujourd'hui (vendredi). C'est un bon gardien.

Mais votre équipe a encore peiné défensivement...
Quand j'ai signé ici, on m'a dit que Lyon marquait toujours, mais prenait beaucoup de buts. Mais ce ne sont pas seulement les attaquants qui jouent bien et les défenseurs mal. Il faut trouver un équilibre dans l'équipe, et j'ai vu de bonnes choses. Il faut continuer.

La fin du mercato approche. Que pouvez-vous nous dire ?
Mon expérience du mercato me fait dire que tout peut arriver jusque dans les dernières heures, dans le sens des départs comme des arrivées. Si le président a dit ça (qu'il travaillait à une grosse arrivée), j'espère qu'il a raison. Mais je ne suis pas là pour donner des noms. »

 


 

Europa League : Le calendrier de l'OL

UEFA.com

L'UEFA a publié ce matin le calendrier de nos Gones pour cette phase de groupe en Europa League.


16 septembre (21h) : Rangers FC - OL

30 septembre (18h45) : OL - Brondby

21 octobre (21h) : Sparta Prague -OL

4 novembre (18h45) : OL - Sparta Prague

25 novembre (21h) : Brondby - OL

9 décembre (18h45) : OL - Rangers FC

 

 


 

Vidéo: zoom sur Paqueta, Aouar et Guimaraes contre Nantes

Twitter

 


 

Anthony Lopes : « Une victoire d'un groupe »

Lequipe.fr

Anthony Lopes, gardien de l'OL : « C'est avant tout la victoire d'un groupe. On est allés la chercher au mental. Après l'expulsion de Damien, j'ai vu des joueurs déterminés. On a fait corps tous ensemble. J'ai trouvé ça positif et j'espère que cela présage de bonnes choses. On se libère un peu la tête, on relâche un peu toute cette pression. Ça fait du bien. J'espère qu'on ne lâchera pas ce rythme. On a un jeu à risques.

C'est une philosophie qui nous va, avec des joueurs qui ont énormément de coffre pour embêter les adversaires. Cela laisse quelques espaces, mais on est aussi là pour faire le travail derrière. Ce qui a été bien fait aujourd'hui (vendredi), puisqu'on repart sans avoir encaissé de but. Cela reste mon boulot, d'être décisif le plus possible. Je n'envoie aucun message (par rapport à son été mouvementé). Le reste, je ne le contrôle pas. Je me concentre sur moi-même. »

 


 

Sélections : Emerson et Shaqiri appelés avec l'Italie et la Suisse

Twitter

 


 

Marcelo vers Adana Demirspor (Turquie)

Twitter

 


 

Réserve : Marcelo, Henrique, Gusto, Lukeba, Da Silva, Keita et Cherki titulaires face à St Priest (18h)

Twitter

Pour voir le match en direct (18h) : Fuchs Sports

 
Pour voir le match en direct (18h) : Fuchs Sports


 

Marcelo, séparation compliquée avec l'OL

Lequipe.fr

L'OL n'a toujours pas trouvé d'accord avec son défenseur central Marcelo pour une séparation à l'amiable. Le Brésilien a pourtant une offre ferme en Turquie, à laquelle il n'a pas répondu.

Marcelo joue actuellement avec la réserve de l'OL à Saint-Priest (N2), dans une charnière avec Castello Lukeba, la même que face à Angers en Ligue 1 il y a deux semaines (0-3). Depuis la débâcle subie contre le SCO, le défenseur brésilien est définitivement écarté du groupe professionnel pour avoir eu un comportement inapproprié à l'issue de la rencontre.

Lorsque cette décision lui a été signifiée au lendemain du match, le joueur de 34 ans a fait comprendre son soulagement et sa volonté de quitter le club : les deux parties se dirigeaient donc vers une séparation à l'amiable afin de rompre les deux dernières années du contrat.

Il ne répond pas à l'offre de Demirspor

Mais les discussions s'allongent, depuis quelques jours, et elles sont plus complexes que prévu. Le Brésilien ne compte pas vraiment faire de cadeaux à l'OL, qui souhaite s'en séparer au plus vite afin de libérer de la masse salariale et une place d'extra communautaire.

L'ex-joueur de Besiktas, qui jouit encore d'une belle cote en Turquie, dispose depuis une dizaine de jours d'une offre importante de Demirspor, très riche promu, qui a déjà engagé Mario Balotelli, Younès Belhanda et Benjamin Stambouli. Mais le Brésilien, qui attend également d'autres sollicitations, n'a pas encore donné suite à cette proposition de 2 ans.

 


 

OL - Strasbourg le dimanche 12/09 à 20h45 sur Amazon

Ligue1 via Twitter

 


 

Visite médicale bouclée, Maxwel Cornet quitte l'OL pour Burnley

Lequipe.fr

L'Ivoirien Maxwel Cornet a terminé samedi à Lyon sa visite médicale afin de signer à Burnley. Il devrait rejoindre le nord de l'Angleterre dans la soirée pour y signer 5 ans. L'officialisation aura lieu dimanche.

Le transfert était attendu depuis très longtemps, mais les réticences de Maxwel Cornet à rejoindre Burnley auront fait traîner l'affaire en longueur. Comme révélé par L'Équipe le 13 août, le club pensionnaire de Premier League a adressé une offre de 17 M€ à l'OL il y a plus de deux semaines. Cette proposition, qui correspondait aux exigences rhodaniennes, avait été acceptée. Il restait aux Anglais à convaincre l'international ivoirien, ce qui a été le cas ces derniers jours.

Le joueur de 24 ans a passé sa visite médicale ce samedi à Lyon. Il devait ensuite s'envoler dans la soirée pour Burnley, de sources anglaises, et y signer son contrat ce samedi soir ou dimanche matin. Le transfert devrait être enfin officialisé dimanche par les deux clubs, dans la journée.

 


 

L'OL d'accord avec Sardar Azmoun et presque O.K. avec le Zénith Saint-Pétersbourg

Lequipe.fr

Les dirigeants lyonnais ont un accord contractuel avec l'attaquant iranien, qui veut rejoindre l'équipe de Peter Bosz. Les deux clubs sont très proches de s'entendre autour d'une indemnité de 15 M€, hors bonus.

À défaut de pouvoir compter sur André Onana, Peter Bosz va peut-être voir arriver dans les prochains jours sa seconde priorité de l'été. Le technicien néerlandais souhaite absolument recruter Sardar Azmoun, l'attaquant du Zénith Saint-Pétersbourg, ainsi que l'a révélé L'Équipe le 9 août.

Il a d'ailleurs eu plusieurs fois l'international iranien au téléphone, cet été, afin de le convaincre de rejoindre l'OL. Et le joueur de 25 ans, que Bosz voulait déjà recruter à Leverkusen, a été convaincu. En fin de contrat dans un an en Russie, Azmoun a repoussé toutes les offres de prolongation du Zénith, qui doit donc le vendre avant le 1er septembre et la clôture du mercato s'il souhaite en tirer une indemnité de transfert.

Le Zénith devra d'abord trouver un remplaçant

L'OL tente d'en profiter et négocie d'arrache-pied depuis des semaines dans ce dossier. Les dirigeants russes réclamaient au départ 25 M€, une somme inaccessible pour les finances lyonnaises. Mais Vincent Ponsot, le directeur du football de l'OL, est en passe d'obtenir un accord autour d'une indemnité estimée à environ 15 M€, hors bonus.

Le joueur, lui, est d'accord depuis plusieurs jours avec l'OL sur un contrat longue durée, probablement de cinq ans. Son arrivée reste néanmoins complexe à finaliser car le Zénith a fixé une condition sine qua non au transfert : le club russe doit d'abord trouver un remplaçant à Azmoun. Les dirigeants, qui ciblaient en priorité Matheus Cunha du Hertha Berlin (finalement à l'Atlético de Madrid), tentent désormais de convaincre Vinicius, mais regardent également Andrea Belotti et Gaëtan Laborde.

 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Vendredi 27 Août // Nantes 0-1 OL : L'After

 

Last modified on samedi, 28 août 2021 20:49