L'actu du Mercredi 25 Août

L'actu du Mercredi 25 Août

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Mardi 24 Août

Bosz : « Shaqiri sait jouer entre les lignes et j’aime ça »

OL.fr

Le coach lyonnais s'est présenté devant la presse à deux jours du déplacement à Nantes pour le compte de la 4ème journée de Ligue 1 Uber Eats. L'intégralité de la conférence de presse est à retrouver sur OLPlay.

Point santé

« Les joueurs sortis face à Clermont se sont entraînés normalement, sans problème. Il n’y a pas de problème pour Emerson. C’était le premier entraînement collectif de Shaqiri. Je vais parler avec le docteur pour savoir comment ça s’est passé. Il s’est entraîné tout seul avant son arrivée. »
 
L’arrivée de Shaqiri

« Il peut jouer dans plusieurs positions. Je le vois plutôt sur le côté droit que sur le côté gauche. C’est un joueur très intéressant. Il sait jouer entre les lignes et j’aime ça. Pour cela, il a besoin d’une très bonne technique. Il a un pied gauche extraordinaire avec une très bonne frappe de balle. Il voit très vite les espaces. C’est un joueur intelligent. Je vais vraiment le découvrir en travaillant avec lui. Il a joué dans de très grands clubs, où tu dois gagner. Cela demande une certaine mentalité. »
 
Une progression dans le jeu ?

« J’ai revu le match face à Clermont. J’ai trouvé la première période encore meilleure que ce que je pensais. On a eu des occasions. Il y a eu un bon pressing à la perte du ballon. On était bien placés pour le faire. La seconde période a été plus ouverte. On n’a pas aussi bien joué mais on a eu énormément d’occasion pour mettre le quatrième but. »

La suite du mercato

« Je suis content de l'arrivée des deux recrues. On aura des départs et on espère d'autres arrivées. Le président Jean-Michel Aulas en parlera ce soir (lors des présentations d'Emerson et de Shaqiri ce soir à 19h, ndlr) »

 


 

Caqueret : "On a besoin de points"

OL.fr

Maxence Caqueret était en conférence de presse à deux jours de la rencontre face à Nantes. L'intégralité de la conférence de presse est à retrouver sur OLPlay.

Le Système tactique

« On a montré de bien meilleures choses lors du match face à Clermont. On se doit de faire plus face à Nantes. On ne doit pas se cacher derrière les changements tactiques demandés par le coach. On a beaucoup travaillé cette semaine à l'entraînement pour faire un match plein sur 90 minutes. On est plus équilibré avec deux 6. On se connaît bien avec Bruno Guimarães. On a déjà joué comme cela l'an dernier. »
 
Sa progression

« J'ai maintenant une cinquantaine de matchs derrière moi. Je ne suis plus le petit jeune du groupe. Je m'appuie sur les joueurs plus âgés pour continuer à progresser. Je suis désormais plus serein avec le ballon. Cela me permet de perdre moins de balle. J'ai encore une grosse marge de progression sur ma projection vers l'avant et dans ma finition devant le but. »
 
Le match face à Nantes

« Nantes est une équipe qui encaisse peu de but. Ils sont bien en place. On doit continuer à presser assez haut. On est une équipe de compétiteurs. On veut remporter des trophées. Les arrivées d'Emerson et de Shaqiri vont dans ce sens. »

 


 

Nice se renseigne sur… Slimani !

Le10sport.com

Selon nos informations, l’OGC Nice a récemment pris des renseignements sur Islam Slimani afin de connaître la faisabilité du dossier.

La dernière ligne droite du mercato promet d’être dantesque. Si le dossier Mbappé sera la tête de gondole de cet été complètement fou, il ne faut pas mettre de côté Rennes, Lyon, Lille ou encore Nice, qui ont la ferme intention de faire des emplettes d’ici le 31 août. Et du côté de Nice, c’est le dossier de l’attaquant qui mobilise toutes les attentions de Christophe Galtier. Comme révélé en exclusivité par le10sport.com, Andy Delort va rejoindre les Aiglons. Tout est calé, mardi soir, il ne restait que la visite médicale et une discussion autour des bonus liés à ce transfert qui avoisinerait les 12 millions d’euros.

Nice prend la température pour Slimani

Mais Nice ne s’est pas contenté de frapper fort auprès de Montpellier pour Andy Delort. Selon nos informations, les Niçois viennent très récemment de prendre des renseignements du côté de Lyon pour un certain Islam Slimani. Objectif : Connaître les demandes de l’OL, comme les intentions du joueur. La question est de savoir si cette prise de contact pour Slimani est un plan de secours si Andy Delort finissait par ne pas venir à Nice (ces dernières heures, l’OM a tenté une surenchère, certainement pour venir perturber le dossier car les dirigeants marseillais n’ont pas 12 millions d’euros à mettre après les avoir mis sur Pol Lirola).
 
Mais la piste Slimani peut également être ouverte par anticipation à un possible départ de Kasper Dolberg, qui reste sollicité sur le marché. Nice prépare peut-être ses arrières dans le cas où, en panic buy, Dolberg venait à partir. Après avoir compris que Burak Yilmaz ne quitterait pas le LOSC, Nice aurait pu logiquement se tourner vers un profil très approchant, en la personne d’Islam Slimani. De son côté, l’OL pourrait-il accepter de vendre ? A Lyon, personne n’est intransférable. Les dirigeants sont à l’écoute de toutes les offres. Notamment pour Slimani, 33 ans, sous contrat jusqu’en juin prochain…

 


 

Azmoun pour 11 millions d'euros, les Russes déchirent l'offre

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais est passé à l'offensive dans le dossier Sardar Azmoun avec une offre à 11 millions d'euros. En Russie, les médias affirment que jamais le Zénith Saint-Pétersbourg n'acceptera ce prix.

On est désormais entré dans la dernière semaine du mercato et après avoir bouclé la signature de Xherdan Shaqiri, Juninho souhaite offrir à Peter Bosz un nouvel attaquant en la personne de Sardar Azmoun. Le buteur international iranien du Zénith Saint-Pétersbourg a fait l’objet d’une première offre de la part de Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais proposant 11 millions d’euros à son homologue russe selon les informations de L'Equipe. A l’heure où l’OL n’a pas encore vendu Maxwel Cornet ou Houssem Aouar, les deux dossiers les plus chauds dans le sens du départ, le club rhodanien ne peut pas faire n’importe quoi et offrir les 20 millions d’euros que le Zénith attendait dans un premier temps pour céder l’avant-centre de 26 ans, lequel a entamé sa dernière année de contrat.

Cependant, différents médias russes confirment ce mercredi que le club entraîné par Sergueï Semak n’a pas donné suite à cette première offre, le Zénith Saint-Pétersbourg étant persuadé que Sardar Azmoun vaut nettement plus. Notamment parce que des contacts existent avec des clubs italiens et allemands. Tout comme pour Shaqiri, l’Olympique Lyonnais souhaite négocier de manière agressive et l’agence Tass indique que les dirigeants de l’OL, qui ont été prévenus que les 11 millions d’euros ne suffiraient pas, seraient déjà prêts à faire parvenir une deuxième offre revue à la hausse. Peter Bosz est totalement convaincu qu’Azmoun est le joueur qu’il manque à Lyon sur le plan offensif, et du côté de Juninho on ne veut rien refuser au chouchou des supporters. L'opération pourrait rapidement se finaliser si cette fois le club de Ligue 1 fait un petit effort de plus.

 


 

Shaqiri : « Aider ce club à briller encore »

OL.fr

Dans une journée bien remplie lundi avec la visite médicale et la signature, Xherdan Shaqiri a pris de son temps pour accorder une longue interview aux médias du club. L'international suisse a évoqué son bonheur de rejoindre l'OL. L'intégralité de cet entretien est à retrouver sur OLPlay.

Xherdan, pourquoi avais-tu autant envie de rejoindre l’OL ?

Je suis très heureux d’être enfin ici, d’avoir signé mon contrat, et je suis juste impatient de rencontrer mes nouveaux partenaires, et de découvrir le club. Je crois que le projet est très important pour moi. L’entraîneur a été très important aussi, il m’a appelé et on a parlé de beaucoup de choses. Et j’avais aussi quelques autres options mais après avoir discuté, et bien sûr quand on voit que l’Histoire de ce club est si grande... Son but est toujours d’avancer, de progresser et de remporter des titres, donc c’était l’objectif principal pour moi, de venir ici, pour aider ce club à briller encore.
 
Et dans le discours de Peter Bosz, l’entraîneur, les dirigeants du club, le projet, qu’est-ce qui t’a convaincu que c’était le bon choix ?

Je pense que l’OL est un club avec une grande Histoire, ce club doit remporter des titres, bien sûr disputer la Ligue des Champions, et jouer au plus haut niveau du football. C’est pour ça que je suis venu ici, le projet est important pour moi, je partage la vision du club qui veut avancer, avancer encore et revenir là où il a déjà été. C’est très important pour moi et je veux aussi faire partie de cette équipe, de ce club, pour progresser, et bien sûr, remporter des titres encore.

 


 

Vidéo : Shaqiri portera le numéro 29

OL via Twitter

 


 

Juninho justifie la signature de Xherdan Shaqiri

Footmercato.net

Dans un entretien accordé au média officiel du club, le directeur sportif de l'Olympique Lyonnais Juninho a tenu à justifier le recrutement de l'international suisse Xherdan Shaqiri pour 11 M€ en provenance de Liverpool : «cela faisait longtemps qu'on discutait avec lui. On avait besoin d'un joueur de couloir capable de percuter, c'est un joueur qui a beaucoup d'expérience, c'est un champion. Il va également nous apporter beaucoup de choses dans le vestiaire. Depuis notre première discussion, il a vraiment démontré l'envie de venir chez nous. Il a fait des efforts et nous a aidé concernant nos discussions avec Liverpool, on est content pour ça aussi. On espère qu'il sera dans le groupe pro le plus vite possible».

L'ancien joueur de l'OL a également décrit, selon lui, les caractéristiques de l'ancien de Liverpool et du Bayern Munich, qui pourront apporter un plus à l'effectif de Peter Bosz : «pour moi, il peut jouer côté droit, c'est là où nous l'avons beaucoup vu jouer par le passé. C'est vrai qu'il est à l'aise face au but, il peut aussi jouer derrière l'attaquant. Il a une frappe de balle très puissante et une belle qualité technique. Ce n'est pas un joueur qui va marquer 15-20 buts dans une saison, mais il est capable d'en marquer une dizaine et de faire des passes décisives. Il y aussi son caractère, c'est un compétiteur, il l'a démontré durant l'Euro. Je pense qu'il va beaucoup nous apporter lors des trois prochaines saisons avec nous».

 


 

Cornet absent de l'entrainement du jour

Twitter

 


 

Bourigeaud, Génésio prévient Lyon

Maxifoot.fr

Comme nous vous l'indiquions mardi (voir ici), l'Olympique Lyonnais cible le milieu de terrain de Rennes Benjamin Bourigeaud (27 ans, 3 matchs en L1 cette saison) en cas de départ d'Houssem Aouar d'ici au 31 août. Alors que L'Equipe évoquait une prise de renseignements de l'OL à ce sujet, l'entraîneur breton Bruno Genesio a démenti tout contact entre les deux clubs et prévenu les Gones : s'ils sont vraiment intéressés, ils vont devoir agir dans les règles.

"Comme ce n'est pas un joueur libre et que Lyon a l'habitude de bien faire les choses, je pense que s'ils étaient intéressés par Benjmain Bourigeaud, on serait au courant au club, a glissé le technicien en conférence de presse. Aujourd'hui personne m'a dit que Lyon était intéressé par Benjamin. Ils auraient d'abord pris contact avec nous avec de prendre contact avec le joueur, en tout cas je l'espère."

 


 

Juninho en a marre de perdre, son idée de génie !

Foot01.com

Pour éviter de subir de nouvelles désillusions comme l’OL en subit depuis le début de saison en Ligue 1, Peter Bosz et Juninho ont décidé de rectifier le tir.

La déroute à Angers (0-3) a provoqué une petite révolution chez les Gones. Si la préparation estivale avait déjà montré des prémices de cette crise, avec un décalage entre les joueurs lyonnais et le nouveau discours de Peter Bosz, le début de saison catastrophique a fini par mettre tous les défauts de l’OL en lumière. La direction sportive a donc saisi cette opportunité, réclamée par Juninho depuis son retour en 2019, mais impossible à mettre en place avec le management de Rudi Garcia, pour faire évoluer les comportements. Désormais, l’état d’esprit est mis au-dessus de tout. La mise à l’écart de Marcelo, pour un mauvais comportement à Angers, l’attestant. Mais au-delà du travail interne sur le vestiaire, Juninho a aussi décidé d’apporter un plus à Lyon en faisant venir des joueurs expérimentés, comme Emerson et Xherdan Shaqiri.

« Des joueurs qui comprennent l'exigence du haut niveau »

Une nouvelle stratégie expliquée par le DS. « On veut des joueurs plus matures, qui comprennent l'exigence du haut niveau. Nous devons avoir des joueurs qui n'ont pas le même sentiment lors d'une défaite que lors d'une victoire. On doit apprendre à nos jeunes que chaque match est une opportunité de gagner, car quand c'est fini, c'est trop tard. Tout ce que je dis depuis deux ans, Peter le comprend. C'est vraiment l'état d'esprit qui manquait. Je suis très content de Damien Da Silva, qui a fait un bon match après trois mois sans jouer. Xherdan Shaqiri a aussi cette personnalité, on doit le mettre dans de bonnes conditions. Il pourrait être dans le groupe dès mercredi. Le choix des recrues a été fait sur le talent, mais on a surtout besoin de compétiteurs », a détaillé, sur le site de l’OL, Juninho, qui pense que l’OL ne doit plus recruter des joueurs en devenir, comme cela était le cas avec Florian Maurice.

 


 

Peter Bosz se prend la mentalité française en pleine face

Footradio.com

Le débat sur les entraineurs étrangers et leur efficacité en France est relancé avec Peter Bosz à l’OL.

Sollicité en plein coeur de ses vacances, le technicien néerlandais a rapidement accepté le challenge lyonnais, peut-être sans savoir réellement où il mettait les pieds. S’il était d’accord avec les grandes lignes du projet de l’OL, il a vu qu’il y avait beaucoup de choses à changer, et notamment des joueurs qui avaient du mal à se mettre au travail, à avoir de l’engouement et de la volonté de bien faire au niveau de ses exigences. Résultat, la méthode passe mal pour le moment, et Eric Di Méco a bien vu que la cassure avec le vestiaire n’était pas loin. Cela se ressent avec l’épisode Marcelo, où certains joueurs ont « liké » sur les réseaux sociaux les parties de golf de leur futur ex-coéquipier, éjecté par Juninho et Peter Bosz la semaine dernière.

« On va essayer de ne pas tirer d’enseignements définitifs au bout de trois journées. Il y a un nouvel entraineur qui arrive, ils perdent leur star qui est partie au Barça et qui était un vrai taulier, et donc on va attendre un peu. Le coach arrive avec de nouvelles méthodes qui peuvent surprendre. Avec un franc-parler qui est rafraichissant mais est dangereux car tu peux te mettre le vestiaire à dos. Il va vite se faire à la mentalité française aussi. Juninho a aussi une responsabilité sur tout ce qu’il passe. Des mauvais choix d’entraineurs, et un recrutement dont il a une part de responsabilités. Cette année, Juninho il va être jugé, il serait temps. Il a toujours été épargné de par son passé de joueur emblématique », a livré l’intervenant du Moscato Show, pour qui c’est l’ensemble de la structure sportive de l’OL qui joue gros avec ce début de saison délicat.

 


 

Juninho fait le point pour Azmoun

Maxifoot.fr

Après les arrivées du latéral gauche Emerson Palmieri et de l’ailier Xherdan Shaqiri, l’Olympique Lyonnais tente de recruter l’attaquant du Zénith Saint-Pétersbourg, Sardar Azmoun (26 ans), priorité de l’entraîneur Peter Bosz à ce poste. Le directeur sportif rhodanien, Juninho, admet toutefois que ce dossier reste compliqué.

"Devant, c’est déjà sorti de partout dans la presse, on sait que Peter et moi, on a un choix sur le front de l’attaque, un joueur polyvalent. Malheureusement, on n’a pas pu avancer, mais bien sûr qu’on est attentifs et on sait qu’on a 2-3 options pour faire un autre joueur si on n’arrive pas à faire ce joueur qui est notre priorité", a expliqué le Brésilien pour le site officiel de l’OL.

Les Gones ont récemment transmis une offre de 11 millions d’euros au Zénith, qui réclamait en début d’été 20 millions d’euros pour l’Iranien.

 


 

L'OL a contacté Montpellier pour Laborde

France Bleu via Twitter

 


 

Shaqiri : « Envie de transmettre ma mentalité de vainqueur »

OL.fr

Ce mercredi, Xherdan Shaqiri a été officiellement présenté lors d'une conférence de presse organisée au Groupama OL Training Center. La nouvelle recrue suisse était accompagnée de Jean-Michel Aulas, Vincent Ponsot et Juninho. L'intégralité de la conférence est à retrouver sur OLPLAY.

Xherdan Shaqiri

« Je suis très heureux d’être ici. La négociation a été difficile. Pour moi, c’était clair, je voulais venir ici. Il n’y avait vraiment aucun doute. C’est un très bon projet avec un nouveau coach, que j’aime beaucoup. Je suis un joueur qui a toujours faim de progresser. Cette équipe a beaucoup de potentiel. C’est un top club en France et en Europe avec beaucoup de succès et qui veut gagner à nouveau des titres. Le club a pointé un besoin d’avoir des joueurs expérimentés. Je pense qu’il est en train de franchir une étape de plus. J’ai très envie maintenant de transmettre ma mentalité de vainqueur. Je veux aider les jeunes. Les supporters méritent de retrouver les grandes années. On a tout ce qu’il faut ici pour s’entraîner de la meilleure des manières. »

Jean-Michel Aulas

« J’étais au match de la Suisse contre la France à l’Euro. Shaq nous avait fait très très mal. Il avait été extrêmement efficace pour renverser la tendance. Je ne savais pas à l’époque qu’on pourrait le faire venir. S’il n’avait pas absolument envie de venir à l’OL, cela aurait été encore plus difficile. On est heureux d’avoir pu mener à bien ces négociations. On croit vraiment en ses qualités. »
 
Juninho

« Shaqiri est capable de marquer, faire des passes. Il a surtout un esprit de vainqueur. Il a gagné des titres partout où il est passé. C’est important. On a tout fait pour le faire venir chez nous. Il a échangé avec le coach et il a montré de l’envie pour venir. On espère qu’il sera heureux à l’OL. On va tout faire pour que ce soit le cas. »

 


 

Emerson : « Je n’accepte pas la défaite »

OL.fr

Ce mercredi, Emerson Palmieri a été officiellement présenté lors d'une conférence de presse organisée au Groupama OL Training Center. Le double Champion d'Europe était accompagnée de Jean-Michel Aulas, Vincent Ponsot et Juninho. L'intégralité de la conférence est à retrouver sur OLPLAY.

Emerson Palmieri

« Lorsque j’étais petit, j’étais déjà attiré par ce club. J’ai regardé Juninho et les autres Brésiliens jouer. J’ai ensuite joué avec la Roma au Groupama Stadium et j’ai vu cette effervescence. Je n’ai pas hésité, je me suis décidé en trois jours. Le souvenir de ce match est resté. J’ai envie de bien faire avec l’OL… J’ai appelé Paqueta. Il m’a dit « viens, n’hésite pas, je suis très heureux ici »… Je suis un joueur qui n’accepte pas la défaite. Ce n’est pas normal de perdre. J’apporte cette expérience, cette envie de tout donner, de vaincre. Je suis un joueur de groupe. Je veux donner le maximum pour cette équipe… Contre Clermont, je n’étais pas à 100% mais j’ai tenu. Je me suis bien senti. Je me suis entraîné pour le prochain match. Je connais de mieux en mieux mes coéquipiers. Tout vient naturellement. »
 
Jean-Michel Aulas

« C’est une arrivée très importante pour l’OL. Emerson a un palmarès impressionnant, il vient d’enchaîner des sacres à l’Euro et en Champions League. C’est un immense espoir de l’avoir à l’OL aujourd’hui… On a la possibilité de se positionner et d’être prioritaire suite à ce prêt. Cela nous semblait indispensable étant donné sa qualité. Il avait d’autres sollicitations mais sa volonté de venir à l’OL a fait la différence. »
 
Juninho

« On connaît tous son pied gauche, son palmarès… Il a de l’expérience. Il est passé par le futsal et j’aime beaucoup cela. On a eu l’opportunité de le prendre pour une saison. On est très heureux qu’il soit avec nous. On est certain qu’il va faire une très bonne saison. »

 


 

Le point mercato de Jean-Michel Aulas

OL.fr

En marge de la conférence de presse de présentation d'Emerson et Xherdan Shaqiri, le président Jean-Michel Aulas a fait un point sur le mercato. Ce moment est à retrouver en intégralité sur OLPLAY.

Jean-Michel Aulas

« J’ai vécu le début de saison comme tous les amoureux de l’OL. J’ai pris du recul. Ce n’est pas un bon démarrage. Rien n’est définitif après trois matches. On a décidé d’activer le plan numéro 2. Les joueurs qui viennent d’arriver montrent la volonté d’être prêt pour le championnat mais aussi pour l’Europa League. On est malheureux de ce début de saison mais on sait que sur le fond, on a bien travaillé. On a un coach qui correspond à ce qu’on voulait faire. Malgré la crise, l’OL a fait ce qu’il fallait pour recruter Shaqiri et Emerson. On a plein de raisons de ne pas paniquer et de penser qu’on est sur la bonne voie. On en a la conviction. On se donne les moyens d’atteindre nos objectifs et de progresser malgré un contexte difficile… Tout est possible pour cette fin de mercato. Depuis l’arrivée de Peter Bosz, on fait tout avec son aval. On avait parlé d’un gardien, on a tout fait pour le faire. Peut-être que les choses se feront au dernier moment pour Onana. On n’a pas besoin de vendre pour acheter. Il est probable qu'il y aura d'autres mouvements. Mais tout est complexe. On espère faire encore des choses qui vont vous surprendre. »
 
Vincent Ponsot

« On est très content de Peter Bosz. On l’a choisi pour une philosophie et son rapport aux jeunes. On a sécurisé tous nos jeunes avec des contrats professionnels. Le coach nous a demandé un arrière gauche et un ailier. Il reste une semaine. Les attentes ont été comblées... Maxwel Cornet est toujours là. Il a émis le souhait de partir. On n'a pas demande au poste de défenseur central. L'avènement de Castello Lukeba est une bonne surprise. Marcelo s'entraîne avec la Pro 2, il y a des discussions avec lui... Les discussions existent avec Azmoun. C'est une piste potentielle... Houssem Aouar aspire à jouer ailleurs mais tout le monde sera content s'il reste. Il a encore beaucoup à donner à l'OL... On a environ 40 joueurs avec un contrat pro dont 20 issus de l'Academy. Le projet est très clair. »



 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Mardi 24 Août

 

 

Last modified on mercredi, 25 août 2021 20:35