L'actu du Samedi 21 Août

L'actu du Samedi 21 Août

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Vendredi 20 Août

Ca coince pour Shaqiri

Maxifoot.fr

Si Emerson Palmieri a débarqué, en prêt, en provenance de Chelsea, l'Olympique Lyonnais réalise jusqu'ici un recrutement particulièrement décevant. D'autant que la piste menant à l'ailier de Liverpool Xherdan Shaqiri (29 ans) a fini par se refroidir de manière considérable. Alors qu'un accord a été convenu avec l'international suisse, Le Progrès affirme que le club rhodanien se trouve encore loin d'avoir répondu aux exigences de Liverpool, qui attend 14 millions d'euros pour laisser filer le remplaçant attitré de Mohamed Salah.

Pour l'heure, les positions sont assez éloignées, l'OL espérant probablement une baisse du tarif avec la fin du mercato estival qui se profile. Il faudra toutefois se méfier de la possible arrivée d'un autre acteur dans ce dossier jugé prioritaire par les dirigeants lyonnais.

 


 

Lyon n'est plus seul, le dossier Shaqiri s'enflamme !

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais cherche à faire baisser le prix de Xherdan Shaqiri, mais Liverpool résiste. Et l'OL retient son souffle en attendant la fin du mercato.

Peter Bosz ne l’a pas masqué avant la réception de Clermont dimanche au Groupama Stadium (13h sur Prime Video), il souhaite toujours recruter dans toutes les lignes, et avec des renforts de qualité. Sur le plan offensif, la cible numéro 1 des dirigeants lyonnais est connue, il s’agit définitivement de Xherdan Shaqiri, l’ailier international suisse de Liverpool. Bosz souhaite que le joueur de 29 ans passé par l’Inter, le Bayern Munich et Stoke City, avant de signer en 2018 à Liverpool, rejoigne l’effectif de l’OL avant la fin du mercato. Cependant, l’Olympique Lyonnais refuse de répondre aux exigences financières du club de Premier League, lequel veut 12 millions d’euros, au moment où Jean-Michel Aulas offre un peu plus de la moitié.

Shaqiri et Lyon, la situation est tendue avec Liverpool

Pour l’OL, la stratégie est simple, plus les jours passent plus Liverpool va revoir ses prétentions financières à la baisse pour Xherdan Shaqiri. Une tactique qui peut être payante, du moins si aucun club ne vient s’aligner sur la demande des Reds. Et ce samedi, le Liverpool Echo confirme que les dirigeants du légendaire club anglais ont eux aussi décidé de patienter, d’autant plus que ces derniers jours plusieurs clubs européens seraient venus aux renseignements pour Shaqiri. Et ces clubs ne seraient pas des seconds couteaux puisque Séville, Villarreal, Naples et la Lazio regardent la situation de l’attaquant suisse de Liverpool et pourraient bouger d’ici la fin du marché des transferts.

De son côté, Xherdan Shaqiri souhaite quitter Liverpool, mais le joueur de la Nati laisse ses agents gérer tout cela, ne voulant pas se prendre la tête alors qu'il a encore un an de contrat avec les Reds. Jürgen Klopp lui a donné un bon de sortie, et s'est même passé de Shaqiri pour la première journée de Premier League la semaine passée, l'entraîneur allemand attendant la fin du mercato estival pour savoir de quel effectif il dispose et notamment si Shaqiri sera là, ou pas.

 


 

Lyon recale Ndombele, Tottenham réfléchit pour Aouar !

Le10sport.com

En cette fin de mercato, ça s’agite autour d'Houssem Aouar. Selon les informations recueillies par le10sport.com, ça discute notamment entre l’OL et Tottenham.

Comme le10sport.com avait pu vous le révéler, la porte est ouverte cet été pour un départ d’Houssem Aouar de l’OL. Et le profil de l’international international français plait énormément du côté de la Premier League, avec Tottenham en première ligne. Pour recruter Aouar, les Spurs ont d’ailleurs fait une grosse proposition à Jean-Michel Aulas selon nos informations, à savoir un échange avec Tanguy Ndombele et une somme d’argent à côté. Toutefois, l’OL a dit non puisque Peter Bosz n’est pas intéressé par l’ancien Lyonnais et parce que les Gones ne peuvent également pas assurer le salaire de Ndombele.

C’est pas encore fini pour Aouar !

Sur le départ à Tottenham, Tanguy Ndombele ne reviendra donc pas à l’OL. En revanche, Houssem Aouar peut encore rejoindre Tottenham d’ici la fin du mercato. Selon les informations du 10sport.com, Lyon a laissé la porte ouverte pour le départ de son milieu de terrain de 23 ans, se montrant à l’écoute à condition que l’offre soit satisfaisante. La balle est désormais dans le camp de Tottenham qui réfléchit pour formuler une offre pour recruter Houssem Aouar.

 


 

L'OL, second club préféré des fans de L1... et troisième le moins aimé

Twitter

 


 

Un gros chèque offert sur un plateau par le Real Madrid ?

Butfootballclub.fr

La dernière ligne droite du mercato estival de l’OL pourrait bien être débloquée par le transfert d’Houssem Aouar (23 ans)... que Peter Bosz ne retiendra pas.

L’OL va devoir rattraper le temps perdu demain face à Clermont (13h). Peter Bosz le sait et n’a pas hésité à secouer ses joueurs suite à la gifle enregistrée à Angers dimanche (0-3). Pour ce faire, l’entraîneur des Gones a poussé une gueulante qui a porté ses fruits dès mercredi à l’entraînement... où plusieurs joueurs sont enfin rentrés dans les clous.

« L’entraînement de mercredi a été intense. On a vu 20 minutes d’échauffement, et là où certains s’amusaient à jouer avec les caméras, à faire des petits gri-gri ou souriaient, il n’y avait cette fois pas un bruit, a détaillé le correspondant de RMC Sport à Lyon Edward Jay. Des messages sont passés. On a vu des mines, comme celle de Rayan Cherki ou d’Houssem Aouar, vraiment concentrées. »

L’information est de taille au sujet du dernier joueur de l’OL cité... qui pourrait avoir une incidence notable sur la dernière ligne droite du mercato lyonnais. Son départ pourrait s’accélérer. Selon le Daily Mirror, Bosz a fait savoir à ses dirigeants qu’il ne s’y opposerait pas. Dans la foulée, on apprend que l’arrivée de Martin Odegaard à Arsenal pourrait aider Tottenham dans le dossier Aouar. En effet, les Gunners étaient un des prétendants du milieu de terrain de l’OL, mais avec le recrutement du Norvégien, ils ne seraient plus dans la course. Lyon attend un gros chèque pour son crack de 23 ans.

 


 

Peter Bosz a perdu son vestiaire, il accuse !

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais s'est mis dans le rouge après seulement deux matchs de Ligue 1. Peter Bosz soutient les supporters, et cela devient problématique.

La semaine a été chaotique du côté de Lyon, la claque prise par l’OL à Angers ayant d’abord provoqué la mise au placard de Marcelo, dont on ne sait toujours pas ce qu’il adviendra, puis vendredi une banderole déposée par les supporters est apparue sur les grilles du Groupama Training Center avec un message clair « bougez vous ou cassez vous ». Et de manière très claire, Peter Bosz a confié en conférence de presse qu’il était d’accord avec ce message. « Je suis tout à fait d'accord avec cela. Absolument. Changer les mentalités, ce n'est pas facile si c'est ancré dans les joueurs. Là, ce n'est pas le cas », a expliqué l’entraîneur néerlandais de l’Olympique Lyonnais. Une sortie qui a fait du bruit puisqu’il est rare de voir un coach venir prendre parti pour les supporters contre ses propres joueurs. Sur la chaîne L’Equipe, Sébastien Tarrago a confié sa stupéfaction suite aux propos de Peter Bosz sur cette banderole.

Peter Bosz et le vestiaire lyonnais, le divorce ?

Pour le journaliste, Peter Bosz a fait un choix radical qui ressemble à un quitte ou double dont il devra assumer les résultats . « Peter Bosz, par rapport à sa philosophie et au jeu qu’il veut mettre en place, pour lui le poste de gardien de but et le jeu au pied c’est capital, mais le problème qu’on peut se poser, c’est si rapport aux qualités de cet entraîneur et au fait qu’il ne se renie jamais, car c’est clair il ne va jamais changer son système et sa manière de faire. Il préférera perdre tous les matchs que changer. Je ne dis pas que c’est un mauvais entraîneur, mais je pose la question : était-ce le bon choix pour l’Olympique Lyonnais ? (...) Ce qu’il s’est passé avec la banderole, quand il dit qu’il est d’accord, je n’ai jamais vu ça. Là, il a perdu son vestiaire », a expliqué Sébastien Tarrago, qui se demande si le technicien arrivé cet été à la place de Rudi Garcia ne touche pas rapidement les limites de l'effectif mis à sa disposition par Jean-Michel Aulas et Juninho.

 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Vendredi 20 Août

 

Last modified on samedi, 21 août 2021 13:14