L'actu du Lundi 9 Août

L'actu du Lundi 9 Août

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Dimanche 8 Août // OL 1-1 Brest : L'After

L'Olympique Lyonnais fonce sur Sardar Azmoun !

Footmercato.net

Ayant ciblé André Onana pour le poste de gardien de but avant que le dossier s'enlise, Peter Bosz a soumis un autre désir à l'Olympique Lyonnais. Le coach néerlandais serait particulièrement friand du profil de Sardar Azmoun pour renforcer l'attaque des Gones. Seul souci et pas des moindres, l'Iranien coûte cher.

Arrivé cet été à l'Olympique Lyonnais, Peter Bosz ne pensait sans doute pas connaître autant de difficultés pour renforcer son équipe. Le technicien néerlandais qui était libre après son expérience au Bayer Leverkusen était au courant des problèmes financiers de l'OL. Cependant, le championnat a repris avec un match nul 1-1 contre Brest et seuls Henrique ainsi que Damien Da Silva ont été recrutés. Si un gardien a été ciblé avec André Onana (Ajax Amsterdam) avant que la piste se refroidisse et que le poste de latéral gauche est aussi étudié avec Emerson Palmieri (Chelsea) et Gabriel Gudmundsson (Groningue), un attaquant est aussi souhaité par Peter Bosz.

Ainsi, L'Equipe annonce aujourd'hui que l'attaquant iranien Sardar Azmoun (26 ans) est suivi de très près par l'Olympique Lyonnais. Au Zenit depuis l'hiver 2019, l'ancien de Rostov et du Rubin Kazan est une véritable star en Russie puisqu'il compte 87 buts et 34 passes décisives en 203 matches de Premier League Russe. Il est d'ailleurs intenable en ce début de saison puisqu'il a déjà facturé 4 buts en 3 rencontres. Joueur en pleine forme qui ne cesse de progresser sur les dernières années, Sardar Azmoun est néanmoins très convoité et l'Olympique Lyonnais va devoir en tenir compte puisque le Bayer Leverkusen et l'AS Roma sont sur les rangs depuis quelques semaines.

Le Zenit demande 20M€

Le club allemand était le plus proche de l'accueillir avec une offre à 18 millions d'euros mais semble avoir abandonné face aux exigences du Zenit. La prolongation récente de Lucas Alario allant dans ce sens. Du côté de l'AS Roma, le recrutement récent d'Eldor Shomurodov en provenance du Genoa aurait pu mettre fin aux velléités du club de la Louve mais Edin Dzeko pourrait partir et dans ce cas il faudrait le remplacer. Deux concurrents de poids dans ce dossier qui est estimé à 20 millions d'euros. Un chiffre conséquent demandé par le Zenit alors que son buteur n'a plus qu'un an de contrat.

Peter Bosz, qui voulait attirer Sardar Azmoun au Bayer Leverkusen quand il était le coach du club allemand, aimerait donc cette fois le recruter à l'Olympique Lyonnais. Capable d'assumer le rôle de leader d'attaque et donc compenser le départ de Memphis Depay au FC Barcelone, Sardar Azmoun aurait d'ailleurs eu plusieurs discussions avec le coach lyonnais comme le rapporte le quotidien français. Le buteur iranien serait même tenté par le projet proposé par l'OL. Si les dirigeants rhodaniens ne sont pas disposés à investir 20 millions d'euros, ils pourraient néanmoins passer à l'attaque prochainement avec une offre. Alors que le Paris Saint-Germain veut recruter Lionel Messi, l'Olympique Lyonnais vise de son côté le «Messi Iranien».

 

 


 

Aulas : "Nous pouvons évidemment faire ce que nous souhaitons quand nous voulons"

Twitter

 


 

Moussa Dembélé, une vente possible jusqu'au 31 août minuit ?

Foot01.com

Moussa Dembélé est resté muet samedi contre le Stade Brestois, mais le vice-capitaine de l'Olympique Lyonnais a la confiance de Peter Bosz. Cependant, un départ est toujours possible d'ici la fin du mercato.

Avant même la reprise de la saison un départ de Moussa Dembélé avait été évoqué, l’attaquant français de l’OL étant même cité du côté de l’Atlético Madrid où il venait d’être prêté six mois. Mais l’ancien joueur du Celtic avait vivement démenti un éventuel bras-de-fer pour repartir chez les Colchoneros, Moussa Dembélé étant ensuite reçu par Jean-Michel Aulas et Peter Bosz afin de clarifier les choses. Bénéficiant de la confiance totale de l’entraîneur néerlandais, qui lui a confié le rôle de vice-capitaine, Dembélé semble donc bien parti pour rester à l’Olympique Lyonnais cette saison, le départ de Memphis Depay au FC Barcelone n’ayant pas été compensé pour l’instant. Cependant, alors que le technicien a titularisé son numéro 9 contre Brest, sans réussite, les rumeurs rejaillissent avec force.

Dembélé vendu au mercato, mais pas l'Atlético Madrid ?

Ce lundi, Christian Lanier, l’expérimenté journaliste du Progrès, laisse planer le mystère concernant la suite de la carrière lyonnaise de Moussa Dembélé alors que l’on entre dans les trois dernières semaines du mercato d’été. « Dembélé nommé vice-capitaine de l’équipe par Peter Bosz, peut encore profiter d’une offre de dernière minute. Elle ne devrait pas venir de l’Atlético Madrid », explique le journaliste. De quoi relancer toutes les supputations, même si on voit mal comment l'Olympique Lyonnais et Juninho pourront compenser le départ de l'attaquant français, alors même que les prix pour un joueur ayant ce profil flambent toujours et que l'OL n'a pas les moyens de claquer un recrutement XXL. Alors que le marché estival des transferts entre dans sa dernière ligne droite, du côté du Groupama Stadium on attend des mouvements.

 


 

Vidéo : best of Guimaraes aux JO

Twitter

 


 

Peter Bosz défonce l’effectif de Lyon

Footballl365.fr

L’entraineur de l'OL pousse un coup de gueule sur l’effectif du club rhodanien et appelle des changements.

Tout au long de l’intersaison de son club, Peter Bosz, le nouveau coach de l’OL, s’est plaint du mercato de sa nouvelle formation. Et le tacticien batave ne s’est pas calmé maintenant que la saison de Ligue 1 a officiellement débuté. Alors que l’OL n’arrive pas à vendre ses éléments les plus bankables pour pouvoir réinvestir l’argent sur le marché, Bosz presse ses dirigeants et n’hésite pas à afficher publiquement les manques de son groupe, sans doute pour faire pression sur sa hiérarchie.

« L’effectif n’est pas équilibré. Il ne nous faut que des bons joueurs, c’est toujours ce que l’on recherche. Ce sont eux qui vont faire la différence », a ainsi glissé le coach néerlandais après le match nul concédé face à Brest (1-1) samedi en Ligue 1, lui qui constate que son équipe à un mal fou à épouser ses principes ludiques offensifs et qui sous-entend ainsi que certains de ses joueurs ne sont pas bons. Bref, à l’OL, les voyants sont loin d’être au vert

 


 

Kolo-Muani accessible à prix discount ?

Foot01.com

Peter Bosz ne s’en est pas caché en conférence de presse, il souhaite un renfort de qualité par ligne d’ici la fin du mercato à l’Olympique Lyonnais.

Les joueurs de Lyon sont prévenus, la concurrence risque de s’accroitre au sein de l’effectif dans les semaines à venir. Et pour cause, Peter Bosz a prévenu en conférence de presse avant la réception de Brest qu’il souhaitait obtenir un renfort par ligne avant la fin du mercato estival. En défense, il y a urgence au vu des largesses entrevues contre les Bretons au Groupama Stadium. Au milieu de terrain, il est surtout question de combler les départs actés (Jean Lucas) ou à venir (Thiago Mendes) tandis qu’en attaque, un remplaçant à Memphis Depay est toujours espéré. Dans un rôle bien différent de celui du Néerlandais, le prometteur Randal Kolo-Muani pourrait apporter à l’OL.

Nantes n'a reçu aucune offre

A l’instar de Lille ou de clubs allemands comme c’est par exemple le cas de Francfort, les dirigeants de l’Olympique Lyonnais suivent avec attention la situation de Randal Kolo-Muani, excellent au FC Nantes la saison dernière et dont le contrat en Loire-Atlantique arrivera à son terme à l’issue de la saison 2021-2022. Auteur de 9 buts et de 4 passes décisives avec les Canaris l’an passé sous les ordres de Gourcuff, Domenech puis Kombouaré, l’international espoirs tricolore n’a cependant fait l’objet d’aucune offre concrète selon Le 10 Sport. Un coup dur pour Nantes, qui pourrait bien être contraint de brader Randal Kolo-Muani en fin de mercato, alors que Waldemar Kita espérait récupérer entre 10 et 15 millions d’euros pour son grand espoir. Le bon coup du marché des transferts pourrait donc être réalisé à Nantes pour l’OL, à condition que Juninho et Peter Bosz soient toujours sur le coup. Après les déclarations du Néerlandais, Lyon vise (peut-être) un renfort d’un calibre supérieur en attaque…

 


 

Grenier et Gonalons de retour à Lyon, l'idée folle de Juninho ?

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais est en quête de renforts, Peter Bosz l'ayant lui-même reconnu après le nul concédé par l'OL samedi contre Brest. Dans le climat financier actuel, Juninho doit être rusé, et cela pourrait passer par le retour de deux joueurs qu'il connaît bien, Clément Grenier et Maxime Gonalons.

Les supporters lyonnais ont placé une confiance totale dans Peter Bosz, mais, quel que soit le talent de l’entraîneur néerlandais, il doit composer avec un effectif presque inchangé depuis la saison passée, les signatures libres de Damien Da Silva et d’Henrique n’étant pas réellement à son initiative. Cependant, même si Juninho semble s’activer dans l’ombre, et que Jean-Michel Aulas a mis un petit coup de pression sur son directeur sportif, les semaines se passent sans qu’aucun renfort ne vienne, alors même que Bosz a fait savoir qu’il voulait « un joueur de qualité par ligne ». A désormais trois semaines de la fin du marché des transferts, et alors que l’Olympique Lyonnais a déjà vu partir Jean Lucas, Joachim Andersen et Melvin Bard, c’est le calme plat niveau recrutement.

Gonalons et Grenier, deux retours pour relancer Lyon ?

C’est dans ce contexte forcément tendu que l’Olympique Lyonnais avance dans ce mercato, les finances de l’OL ne permettant pas des folies, et l’imagination de Juninho n’étant pas celle d’un Pablo Longoria, sans vouloir être désagréable avec le directeur sportif brésilien. Alors, ce lundi, Le Progrès évoque deux pistes qui pourraient facilement se débloquer pour le club de Jean-Michel Aulas. Il s’agit du retour de deux enfants de Gerland, Maxime Gonalons et Clément Grenier. Libre de tout contrat depuis la fin de son engagement au Stade Rennais, Grenier serait déjà prévenu que Lyon s’activera dès que Thiago Mendes sera parti. Concernant Gonalons, le quotidien régional précise qu’il « pense à un retour en France », et si le RC Strasbourg s’est déjà intéressé à lui, l’offre salariale n’est pas au niveau attendu par le milieu défensif de 32 ans, lequel a encore deux ans de contrat avec le club espagnol. Il faut désormais savoir si ces deux possibles retours sont la réelle solution pour faire entrer l'OL dans une nouvelle ère.

 


 

Bosz veut le remplacer, Anthony Lopes répond

Foot01.com

Samedi soir, l’OL a concédé le match nul au Groupama Stadium contre Brest (1-1). Mais les Gones auraient pu s’incliner sans un grand Anthony Lopes…

Ces dernières semaines, le gardien de l’OL a indirectement fait l’actualité de son club formateur. Et pour cause, Peter Bosz semblait remettre en cause son statut de titulaire indiscutable dans la mesure où l’entraîneur lyonnais a fait son maximum afin de convaincre André Onana de rejoindre Lyon. Les négociations étaient relativement avancées entre le gardien camerounais de l’Ajax Amsterdam et l’OL. Mais finalement, André Onana va rester aux Pays-Bas et choisira le club de son choix au mois de janvier, alors qu’il sera libre de tout contrat en juin 2022.

Lopes en héro, Thiago Mendes en zéro

Remis en cause par son entraîneur, Anthony Lopes a en tout cas répondu en livrant une performance XXL contre Brest, qui lui a valu la meilleure note du match dans L’Equipe avec 7/10. « Quelques jours après l'annonce qu'Onana ne viendrait pas, il a été un acteur majeur de la rencontre, en permettant à l'OL de ne pas perdre grâce à un double arrêt incroyable devant Chardonnet (57e), puis en sortant une tête de Mounié (80e). Lyon lui doit en grande partie ce point » écrit le quotidien national.

Régulièrement annoncé sur le départ, Thiago Mendes a en revanche hérité de la pire note parmi les joueurs de l’OL. Proche de rejoindre Flamengo, l’ancien milieu de terrain du LOSC, remplacé en cours de match, a hérité d’un mauvais 3/10. « Titularisé alors que Bosz ne compte plus sur lui, il n'aura pas inversé la tendance. Il perd la balle qui amène le but et a joué très souvent à l'envers. Remplacé par Paqueta (60e), qui a donné de la fluidité au jeu avant de baisser sur la fin » détaille L’Equipe, pour qui l’OL pourra compter sur le controversé Lopes, bien plus que sur le très critiqué Thiago Mendes…

 


 

Offensive de Burnley pour Maxwel Cornet

Foot-sur7.fr

Priorité du Hertha Berlin, Maxwel Cornet, polyvalent ailier de l’ OL, est aussi courtisé par Burnley FC en Premier League. Le club anglais serait passé à l’offensive afin de doubler son concurrent allemand.

Le Hertha Berlin a fait une première proposition estimée à 8 M€ à l’ OL pour recruter Maxwel Cornet (23 ans). Une offre repoussée par le club rhodanien. En attendant une possible offensive du club de Bundesliga, c’est son concurrent sur le dossier de l’ailier gauche, Burnley FC, qui a décidé de boucler le transfert de ce dernier. Le média britannique Sun confirme l’intérêt des Clarets pour l’international ivoirien en plus d’une offre proche de 20 M€.

Pour son transfert de l’Olympique Lyonnais. L’Équipe avait fait écho d’une proposition de 10 M€ transmise par le club de Premier League à son homologie de Ligue 1, mais refoulée par Lyon. En effet, Burnley a décidé de passer à l’offensive pour Maxwel Cornet, car le club ne parvient pas à trouver un accord avec le RB Leipzig pour l'ailier britannique Ademola Lookman (23 ans), sa cible prioritaire.

Du monde pour le polyvalent joueur lyonnais

Après les transferts de Melvin Bard, Joachim Andersen et Jean Lucas, l’ OL n’a pas fini de vendre. Maxwel Cornet et Houssem Aouar, très courtisés pendant ce mercato estival, pourraient quitter la capitale des Gaules. En plus du Hertha Berlin et de Burnley FC, le premier est dans les petits papiers de Marcelo Bielsa à Leeds United (Angleterre). Son profil plait également au Borussia Dortmund, au VfL Wolfsbourg, à l’AC Milan, à l’AS Rome ou encore au FC Séville. Lié à l’ OL jusqu’à fin juin 2023, Maxwel Cornet vaut 12 M€ sur le marché des transferts, selon Transfermarkt.

 

 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Dimanche 8 Août // OL 1-1 Brest : L'After

 

 

Last modified on mardi, 10 août 2021 13:16