L'actu du Dimanche 1er Août

L'actu du Dimanche 1er Août

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Samedi 31 Juillet // Porto - OL : L'Avant Match

L'OL s'intéresse à Emerson Palmieri !

Footmercato.net

Le club rhodanien est à la recherche d'un latéral gauche. Et Juninho et ses équipes seraient très intéressés par le joueur appartenant à Chelsea.

L'OL avance doucement. Mais sûrement. Le club de la capitale des Gaules serait ainsi en passe de boucler l'arrivée d'André Onana, le portier de l'Ajax. Un accord aurait déjà été trouvé avec le portier camerounais, pendant que les positions des deux clubs se seraient considérablement rapprochées ces dernières heures. On évoque ainsi un transfert qui se situerait entre les 6 et 8 millions d'euros. En plus des arrivées, il y a aussi des départs à gérer, et celui de Joachim Andersen pour Crystal Palace n'était probablement pas le dernier...

En attendant, Peter Bosz commence à connaître son effectif, et selon nos informations, il souhaite que ses dirigeants enrôlent un latéral gauche. L'ancien de Leverkusen n'est pas spécialement fan d'Henrique, arrivé à Lyon cet été, et veut un autre joueur pour ce poste. Toujours selon nos informations, les Lyonnais ont tenté Patrick van Aanholt, mais ils sont arrivés trop tard, et le Néerlandais s'en est allé direction Galatasaray.

Une saison blanche pratiquement... avant l'Euro !

En revanche, l'état-major rhodanien pourrait avoir trouvé un autre joueur pour le moins intéressant pour le flanc gauche de sa défense. Nous pouvons ainsi vous dévoiler en exclusivité que l'OL s'est renseigné sur Emerson Palmieri, le latéral italo-brésilien de Chelsea. Du haut de ses 26 ans, il n'est pas considéré comme indispensable chez les Blues, avec qui il n'a disputé que deux rencontres de Premier League la saison dernière par exemple. Sa participation dans le sacre européen des Londoniens a aussi été anecdotique.

Il a cependant plutôt bien performé pendant l'Euro avec l'Italie, prenant la place du blessé Spinazzola en demi-finale et en finale notamment, et se montrant largement au niveau. De quoi faire grimper sa cote, après une saison presque blanche. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si récemment, son nom a été annoncé du côté de Naples ou de Séville par les médias italiens et espagnols. Reste maintenant à savoir à quel prix les dirigeants de Chelsea accepteront de le lâcher...

 


 

Bosz : "tu ne peux pas..."

Après le match nul contre Villarreal (2-2) et la défaite face au Sporting Portugal (2-3), l’Olympique Lyonnais a de nouveau pris le bouillon samedi contre le FC Porto (3-5) pour son dernier match de préparation. A six jours du coup d’envoi de la Ligue 1 samedi face à Brest, l’entraîneur rhodanien Peter Bosz a admis que ses joueurs doivent absolument réagir et arrêter de commettre autant d'erreurs défensives.

"Dix buts en trois matchs, c'est vraiment trop. C'est ce que j'ai dit aux joueurs et ça ne doit pas se passer de prendre des buts comme ça. Mais d'un autre côté, je suis content que ça arrive aujourd'hui car ça va me permettre de dire aux joueurs : ‘si on fait ça, on n'arrivera pas où on veut aller’. En championnat, ça ne passera pas, a prévenu le technicien néerlandais après la rencontre, tout en tentant de dédramatiser. Je ne peux pas être content des buts qu'on a pris. Tu ne peux pas perdre comme ça et même s'il y a eu aussi beaucoup de bonnes choses. On a été ainsi plus compacts que la semaine dernière, on a eu des occasions, j'ai bien aimé le travail de récupération... (…) Le plus important était les premières 70 minutes. On a encaissé trop de buts avec des erreurs de relance."

Il y a encore du boulot pour que la méthode Bosz, caractérisée par un pressing haut et des relances courtes, soit assimilée par les Gones…

 


 

Révélation à 11 M€ pour Jean Lucas

Foot-sur7.fr

Un temps présenté comme un indésirable à l’Olympique Lyonnais, Jean Lucas pourrait finir par quitter Lyon. Aux dernières nouvelles, l’AS Monaco est passé à l’offensive pour le milieu brésilien de l’ OL.

L’Olympique Lyonnais devrait enregistrer un nouveau départ dans les prochaines heures. Depuis l’ouverture du mercato estival, Lyon ne comptabilise que deux ventes sur les quatre gros départs déjà enregistrés cet été. Joachim Andersen a été vendu à Crystal Palace contre 17,5 millions d’euros. Melvin Bard a été recruté contre 3 millions d’euros par l’OGC Nice. Alors que la direction lyonnaise espère un gros chèque issu de la vente d’Houssem Aouar, c’est un autre milieu de terrain qui est annoncé vers la sortie chez les Gones. D’après les informations de Saber Desfarges, l’ OL est finalement sur le point de céder Jean Lucas à l’AS Monaco. D’après le journaliste de M6, le milieu de terrain est attendu du côté du Rocher dans les prochaines heures.

Jean Lucas en route pour l’AS Monaco

« Dans le groupe lyonnais qui joue actuellement à Porto, Jean Lucas ne devrait pas rentrer en jeu. Le Brésilien va s’engager à Monaco. Jean Lucas est attendu lundi dans la Principauté », a révélé Saber Desfarges lors du match de préparation de l’ OL perdu contre le FC Porto samedi (5-3). D’après la source, l’Olympique Lyonnais va empocher 11 millions d’euros suite à la vente de Jean Lucas. Le Brésilien était prêté en deuxième moitié de saison dernière au Stade Brestois. Pas dans les plans de Rudi Garcia, le milieu semblait pourtant entrer dans ceux de Peter Bosz. Mais au final, c’est sous les ordres de Niko Kovac qu’il devrait évoluer la saison prochaine. Reste plus qu’à attendre une officialisation pour confirmer son transfert de Lyon vers le club du Rocher.

 


 

Léo Dubois nommé capitaine par Peter Bosz

Footmercato.net

Arrivé cet été sur le banc de l'Olympique Lyonnais en lieu et place de Rudi Garcia, Peter Bosz doit prendre ses marques au sein de son nouveau club. S'il apprend de mieux en mieux à connaître ses joueurs et les qualités du groupe qu'il a à disposition au fil de la préparation estivale 2021, le technicien néerlandais n'avait pas encore tranché concernant l'identité de son capitaine.

Selon nos informations, c'est désormais chose faite. Léo Dubois (26 ans) a en effet été désigné par Peter Bosz pour porter le brassard de capitaine tout au long de la saison 2021-2022 du club rhodanien. Le latéral droit international français (7 capes), recruté par l'OL en 2018 à la fin de son contrat avec le FC Nantes, succèdera donc à Memphis Depay au palmarès des capitaines de l'OL.

 


 

Paqueta de retour à l'entrainement

Twitter

 


 

L'OL s'intéresse à Florenzi

Twitter

 


 

Dimitrios Pelkas, une offre de Lyon à 7ME

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais serait revenu à la charge concernant Dimitrios Pelkas, l'international grec de Fenerbahçe. Mais le club turc n'a pas accepté cette proposition, tout en continuant à négocier.

Agé de 27 ans, Dimitrios Pelkas est une des valeurs sûres de Fenerbahçe, et à deux ans de la fin de son contrat avec le club stambouliote, le nom du milieu de terrain est régulièrement associé à l’Olympique Lyonnais. Ce dimanche, le média sportif turc Fanatik affirme que Jean-Michel Aulas aurait transmis une offre de 7 millions d’euros afin d’obtenir la signature de Dimitrios Pelkas. Une proposition qui a été immédiatement rejetée par Fenerbahçe, la direction du club ayant décidé que le joueur ne sera pas cédé à moins qu’on lui dépose un chèque de 10 millions d’euros sur la table. Ali Koc, le grand patron des Kanaryalar, est convaincu que l’intérêt de l’OL est tel quel cette offre finira par arriver et qu'il n'y a donc pas d'urgence à se décider.

Fanatik précise que Peter Bosz insiste fortement auprès de Juninho pour qu’il fasse signer Dimitrios Pelkas, et que le directeur sportif brésilien de l’Olympique Lyonnais est attendu « dans les prochains jours » en Turquie afin de faire une nouvelle offre à Fenerbahçe pour son joueur. A une semaine du début de la saison de Ligue 1, et à désormais un mois de la fin du mercato, l'OL a clairement besoin de recruter, mais pour l'instant la piste Pelkas n'a jamais été évoquée en France, même si Juninho a pris l'habitude de travailler très discrètement. Et dans le contexte financièrement tendu pour Lyon, comme pour les autres clubs de Ligue 1, on ne sait pas si la formation rhodanienne poussera le curseur jusqu'à 10 millions d'euros.

 


 

Amical : en difficulté, l'OL sombre à Porto

Footmercato.net

Très fébrile défensivement, l'Olympique Lyonnais a concédé la défaite sur la pelouse du FC Porto (5-3). Une lourde contre-performance pour Peter Bosz et ses hommes avant de débuter en Ligue 1, contre Brest (samedi 7 août, 17h).

L'OL termine sa préparation sur une dernière sortie inquiétante. Après un nul concédé contre Villarreal (2-2) et une défaite dimanche dernier face au Sporting Portugal (3-2), champion en titre de Liga Nos, les Lyonnais devaient pourtant terminer correctement face au FC Porto, avant le début de la saison de Ligue 1, le 7 août prochain. Comme à son habitude depuis son arrivée à l'OL, Peter Bosz a opté pour un 4-3-3 avec notamment la présence de Gusto à droite de la défense et préféré à Dubois. En l'absence de Paqueta, toujours en vacances, Aouar, Caqueret et Keita étaient aligné au milieu alors que Cherki, Dembélé et Toko Ekambi formaient le trio d'attaque.

Et malgré un onze de départ qui commence à ressembler à celui qu'alignera le technicien néerlandais pour sa première dans le Championnat de France contre Brest, l'Olympique Lyonnais a encore terriblement déçu. Très rapidement, Cornet commettait la faute dans la surface sur Nanu et offrait un penalty aux Portugais. Sans trembler face à son compatriote Lopes, Oliveira ouvrait le score pour permettre aux locaux de prendre les devants, avec l'aide du poteau (1-0, 3e). Un début de match terrible pour les Rhodaniens.

Les fulgurances de Cherki ainsi que les duels manqués de Toko Ekambi (20e) et Dembélé, qui a notamment trouvé la transversale (25e), auraient pu donner de l'air à l'OL, mais les Lyonnais étaient dépassés défensivement. A la suite d'une contre-attaque emmenée par Conceição, Vieira, tout seul et oublié sur la droite de la surface, a lâché une superbe demi-volée pour tromper un Lopes impuissant (2-0, 30e). En difficulté dans le jeu pendant cette première mi-temps, c'est finalement sur un coup-franc brossé par Cornet que l'OL réduisait le score, grâce à une déviation de Marcelo (2-1, 40e).

La défense de l'OL en grande difficulté

En seconde période, l'entrée de Jean Lucas a fait du bien aux Gones. Mieux dans les relances et plus justes techniquement, les hommes de Bosz ont enfin pris le dessus sur les Dragões et cela a payé. Encore bien placé sur sa gauche, Cornet ajustait au second poteau et trouvait Toko Ekambi, qui concluait tranquillement (2-2, 54e). Et la suite de la rencontre a particulièrement été animée. Tout juste entré en jeu, Pepe, tout seul dans la surface, permettait à Porto de reprendre l'avantage (3-2, 79e). Un avantage de courte durée, car Slimani, après un très gros travail de Cornet, égalisait dans la foulée (3-3, 81e).

Offensivement, ce Lyon a su réagir quand il le fallait et s'est montré adroit devant le but. Mais défensivement, la fin de match a tourné au calvaire. Profitant d'une mauvaise communication de la défense, Martinez inscrivait le quatrième but portugais à l'entrée de la surface (4-3, 83e), avant une perte de balle de Caqueret dans sa propre surface qui a offert un dernier but à Taremi, seul face à Lopes (5-3, 84e). Puni par ses énormes carences défensives, l'OL de Peter Bosz a encore bien du travail défensivement. Le retour de Denayer devrait faire le plus grand bien à son partenaire Marcelo, avant la réception de Brest en Ligue 1, samedi prochain (17h).

 


 

Aulas justifie une nouvelle vente contestée

Butfootballclub.fr

Si le départ annoncé de Jean Lucas après celui de Melvin Bard provoque de l'agacement à l'OL, Jean-Michel Aulas livre son explication sur le sujet.

Du côté de l'OL, on est un peu sous tension actuellement. Hier, les hommes de Peter Bosz ont sombré défensivement sur la pelouse du FC Porto (3-5) pour leur dernier match de préparation avant la reprise de la Ligue 1 samedi prochain face à Brest. Dans le même temps, Jean Lucas n'était pas du voyage, annoncé tout proche d'un transfert à Monaco (11 M€).

Aulas annonce deux départs attendus au milieu

Alors que certains médias commençaient à écrire que le départ du chouchou de Juninho était assez mal vécu par Peter Bosz - lequel avait même écarté Thiago Mendes pour lui faire une place – Jean-Michel Aulas est sorti du bois pour amener ses vérités. Le boss de l'OL l'assure : la vente de Jean Lucas n'est pas pour « raison économique » ou pour accélérer sur d'autres dossiers (Onana?) mais impulsée par une autre logique.

« Une fois de plus, vous donnez des interprétations sur des infos qui ne sont pas liées... L'OL peut investir sur les joueurs identifiés par Juni et Peter sans vendre : aujourd'hui, l'OL a six milieux donc deux de trop », a gazouillé JMA. Pas sûr que Peter Bosz pense que Jean Lucas était de trop dans son effectif alors que des choix forts avaient déjà été actés la veille de l'annonce de l'accord avec Monaco...

 


 

Dubois capitaine, Bosz prend la foudre !

Foot01.com

Avec le départ de Memphis Depay au FC Barcelone, l’OL doit se trouver un nouveau capitaine et selon Foot Mercato, Peter Bosz a tranché.

Le média affirme que le nouvel entraîneur de l’Olympique Lyonnais a fait le choix de Léo Dubois pour prendre la succession de Memphis Depay. Sélectionné par Didier Deschamps pour disputer l’Euro avec l’Equipe de France, l’ex-capitaine du FC Nantes est l’un des joueurs les plus expérimentés de l’OL et en ce sens, sa nomination coule de source pour Peter Bosz, qui a essayé plusieurs capitaines durant la préparation. Moussa Dembélé ou encore Houssem Aouar ont notamment porté le brassard, mais c’est finalement Léo Dubois qui est le choix final de Peter Bosz. Très complimenté jusqu’à présent, le Néerlandais commet peut-être sa première sortie de route à Lyon au vu des réactions des supporters rhodaniens sur les réseaux sociaux après ce choix controversé.

Dans leur très grande majorité, les supporters de l’OL ne comprennent pas la nomination de Léo Dubois. « Première énorme erreur de Bosz, elle va me rester dans la gorge celle-là » publie un supporter lyonnais sur Twitter, dont l’avis est massivement partagé. « C’est abominable... Faible joueur, tête à claque, taupe, peu aimé par le groupe (il parle seulement avec Lopes), ses discours d’encouragement sonnent creux et vide. Capitaine de l’Olympique Lyonnais. Alors que Bosz a à peine vu Guimaraes… », « Attendez mais s'il est capitaine, ça veut dire qu'il va jouer tous les matchs en tant que titulaire... Bordel », « Il n'a pas encore rencontré Paqueta et Guimaraes, ce n’est pas rien quand même... » ou encore « Je savais pas qu’un remplaçant pouvait être capitaine.. mais bon pourquoi pas » peut-on lire sur la Twittosphère, où le supporters lyonnais enragent devant ce premier choix polémique de Peter Bosz à la tête des Gones.

 


 

La femme de Thiago Mendes veut renter au Brésil

Twitter

L'épouse de Thiago Mendes a publié un message que le joueur lui a envoyé : "La semaine prochaine je suis là, si Dieu le veut".

Elle a également demandé des prières pour que la négociation avec Flamengo ait lieu. La semaine sera importante dans les négociations avec Lyon.

 


 

L'Ajax traîne les pieds, Onana n'est pas à Lyon

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais affiche sa confiance dans le dossier André Onana, mais pour l'instant les dirigeants de l'Ajax Amsterdam tardent à finaliser un accord avec l'OL pour le gardien de but.

Le 3 juillet dernier, l’intérêt de l’Olympique Lyonnais pour André Onana était révélé, et une semaine plus tard, un accord était même annoncé entre le club français et le gardien de but international camerounais de l’Ajax Amsterdam. Mais depuis, l’OL ne semble pas avoir trouvé l’offre qu’il fallait pour convaincre les dirigeants du club néerlandais de lâcher celui qui a encore un an de contrat. Pour l’Ajax, il est clairement très dur de céder pour 5 millions d’euros, celui qui était estimé à 30 millions d’euros avant d’avoir des soucis suite à une affaire de dopage. Suspendu jusqu’au début du mois de novembre, puis annoncé à la CAN en janvier 2022, André Onana ne fera pas l’objet d’une offre colossale et comme il refuse de prolonger avec Amsterdam, la situation s’enlise.

Ces derniers jours, différentes sources affirmaient que l’Olympique Lyonnais et l’Ajax Amsterdam s’étaient rapprochés, chacun des deux clubs ayant décidé de faire un effort. Mais selon le site sportif néerlandais VI, on est encore loin d’un accord pour le transfert d’André Onana, Juninho et Marc Overmars n’ayant pas encore trouvé une formule qui convienne aux deux camps. Aux Pays-Bas, certains estiment que l'Ajax fait volontairement traîner les choses en espérant qu'un autre club vienne faire une offre supérieure à celle de Lyon d'ici la fin du mercato estival. Cela pourrait expliquer la longueur des négociations, et surtout la fermeté des dirigeants néerlandais alors même qu'André Onana a lui été convaincu par l'idée de retrouver Peter Bosz à Lyon. Mais pour l'instant, si l'Inter et Arsenal ont été cités, ils n'ont pas bougé le petit doigt. De quoi permettre aussi à l'OL de rester zen dans ce dossier.

 


 

Jean Lucas est bien sur le départ, Thiago Mendes aussi

Twitter

 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Samedi 31 Juillet // Porto - OL : L'Avant Match

 

Last modified on dimanche, 01 août 2021 21:06