L'actu du Mercredi 28 Juillet

L'actu du Mercredi 28 Juillet

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Mardi 27 Juillet

Gros transfert en vue pour l’OL !

Football.fr

Après son prêt à Fulham la saison passée, Joachim Andersen est sur le point d'être transféré à Crystal Palace, contre un beau chèque.

Le mercato de l’Olympique Lyonnais avance au ralenti, avec seulement deux joueurs libres recrutés (Da Silva et Henrique). Mais au moins, le club rhodanien est sur le point de réaliser une jolie vente.

Prêté la saison passée à Fulham, Joachim Andersen devrait rester en Angleterre. Le défenseur danois est sur le point de s’engager avec Crystal Palace, le nouveau club de Patrick Vieira. Selon Fabrizio Romano, l’OL et le club londonien sont en train de régler les derniers détails administratifs.

Le montant du transfert sera communiqué par l’OL, qui est tenu de le faire tant que club côté en bourse. A priori, les Gones devraient récupérer une somme à peu près équivalente à ce qu’ils avaient déboursé pour recruter le Danois à la Sampdoria en 2019, soit 24 millions d’euros.

 


 

Overmars lâche ses vérités sur le dossier André Onana-OL

Footmercato.net

Courtisé par l'Olympique Lyonnais, André Onana est toujours en salle d'attente. Pour ne rien arranger, Marc Overmars, le directeur sportif de l'Ajax Amsterdam, a mis un coup de pression aux Gones ce mercredi.

L'Olympique Lyonnais joue avec le feu. C'est en tout cas le sentiment qu'a Marc Overmars. Très intéressés par André Onana (25 ans), les Gones ont récemment proposé 3 M€ plus des bonus et un pourcentage élevé à la revente. Une offre qui ne satisfait pas les Néerlandais qui exigent 10 M€ pour le portier. Depuis, le dossier est en stand-by, Lyon devant vendre avant d'acheter et ne voulant pas surpayer un joueur à qui il reste un an de contrat. De son côté, Onana, qui s'est déjà mis d'accord avec les Rhodaniens pour un contrat de 5 ans, patiente.

Et c'est en Espagne, à Salou, qu'il se prépare actuellement sous les ordres d'Yvan Castillo, lui qui n'est pas autorisé à s'entraîner avec les Ajacides en raison de sa suspension pour dopage. Celui qui le coache actuellement a confié à son sujet : «dès le premier instant, il est apparu comme une personne modeste. Son état mental est fantastique, il m'a surpris en cela». Autorisé à reprendre l'entraînement en club le 4 septembre, le Camerounais, qui devra encore purger deux mois de suspension, attend de savoir dans quel club il reprendra. Si tout se passe bien, ce sera à Lyon. Mais son transfert est encore loin d'être acté.

Overmars prévient les courtisans d'Onana

C'est ce qu'a expliqué Marc Overmars dans un entretien accordé à Voetbal International ce mercredi. «De nombreux clubs veulent maintenant profiter de la situation. Sa valeur est faible et ils veulent utiliser cela. Je comprends et je pourrais en faire de même dans l'autre sens. Pour certains clubs, c'est aussi l'occasion de signer ce gardien. Car sous contrat pour une durée plus longue et sans sa suspension, il vaudrait 30 M€. Si c'était moi, j'aurais agi rapidement. Vous pouvez attendre six mois. Attendez, alors il pourra signer gratuitement. Mais alors il y aura aussi des clubs très différents qui arriveront et vous aurez beaucoup plus de concurrence».

Puis il a ajouté : «dans le cas complexe d'Onana, il est assez difficile de déterminer le prix correct. Son contrat expire l'année prochaine, mais vous devez également faire face à sa suspension. Et en plus de cela, il y a son souhait de jouer la prochaine Coupe d'Afrique des Nations (...) Je pense qu'en tant qu'athlète de haut niveau, vous ne pouvez pas attendre encore huit mois avant de recommencer à jouer. Je comprends qu'il veuille partir. Il est avec l'Ajax depuis plus de cinq ans. Et dans une situation normale, André serait déjà parti depuis longtemps». Overmars a d'ailleurs profité de cette interview pour glisser un tacle au joueur.

Plus de nouvelles de l'OL

«Tout le processus est une honte, mais vous vivez tellement de choses que vous ne le remarquez plus vraiment(...) Nous l'avons soutenu dans l'affaire de dopage et nous avons également dit que nous continuerions à le payer. Il a dit ensuite non à notre proposition de prolongation. Il a le droit de dire je ne prolonge pas. Nous n'avons pas pu le comprendre mais nous ne mettons jamais un couteau sous la gorge de qui que ce soit. Un joueur signe et s'il n'a plus de contrat des années plus tard, il a le droit de partir. Mais dans ce cas... Il faut aussi connaître la culture du club. Malgré tout, André est un garçon spécial». Et à Lyon on en est conscient. Overmars d'ailleurs évoqué cette piste qui s'est a priori refroidie selon lui.

«L'entraîneur, Peter Bosz, le connaît bien sûr. C'est l'un des cinq meilleurs gardiens d'Europe. Si vous éliminez tous les gardiens, il arrive à la cinquième ou sixième place. Je peux comprendre qu'ils essaient de le signer car dès qu'il aura signé, sa valeur montera en flèche car c'est un très bon gardien de but de 25 ans (...) Nous n'avons eu aucun contact depuis une semaine avec l'OL. Un autre club s'est manifesté plus tôt, mais ils ont déjà acheté un autre gardien. Arsenal a également été mentionné, mais je n'ai rien reçu de leur part». En pole sur ce dossier, l'OL ne va donc pas devoir traîner à écouter le dirigeant néerlandais. La vente imminente de Joachim Andersen à Crystal Palace devrait débloquer ce dossier qui tient à coeur à Peter Bosz.

 


 

Caqueret se prononce sur la méthode Bosz

Maxifoot.fr

Nommé entraîneur de l'Olympique Lyonnais cet été, Peter Bosz a rejoint le Rhône avec ses principes de jeu offensifs et basés sur un pressing haut et intense. Une philosophie déjà appréciée par le milieu de terrain Maxence Caqueret (21 ans, 29 matchs en Ligue 1 pour la saison 2020-2021). Dans un entretien accordé au Progrès, l’international Espoirs français s’est déjà dit fan des méthodes de ce "bon coach avec de très bonnes idées de jeu".

"C'est la première fois que je fais une telle préparation. On fait tout avec le ballon, presque tout. C'est aussi fatiguant car on court quand même beaucoup. On travaille le pressing haut, c'est différent. On progresse petit à petit", s’est satisfait le Gone, qui tentera cette saison de gagner définitivement sa place de titulaire.

 


 

Bruno Guimarães file en quarts des JO de Tokyo

OL.fr

Après nos Lyonnaises ce mardi, c'est au tour de notre Brésilien Bruno Guimarães de disputer la troisième et dernière journée de la phase de groupes des Jeux Olympiques de Tokyo.

Pour le compte de la troisième et dernière journée de la phase de groupes du Tournoi Olympique Masculin de Football, le Brésil de Bruno Guimarães affronte l'Arabie Saoudite à 10h ce mercredi. Leaders du groupe D après leur victoire face à la Nationalmannschaft en match d'ouverture et leur nul face à la Côte-d'Ivoire, la Seleção n'a besoin que d'un nul, face à des Saoudiens déjà éliminés de la compétition, pour valider son billet pour le prochain tour et ainsi prolonger son séjour au Japon.
 
Le programme complet de Bruno Guimarães aux Jeux Olympiques :
 
JEUDI 22 JUILLET :
13h30 : Brésil VS Allemagne  4-2
 
DIMANCHE 25 JUILLET :
10h30 : Brésil VS Côte-d’Ivoire  0-0
 
MERCREDI 28 JUILLET :
10h00 : Arabie Saoudite VS Brésil 1-3

SAMEDI 31 JUILLET
Quarts, 12h : Brésil VS Egypte


 


 

Justin Bengui Joao signe son premier contrat professionnel

OL.fr

L’Olympique Lyonnais informe de la signature du premier contrat professionnel de son jeune gardien de but Justin Bengui Joao, pour 3 saisons, soit jusqu’au 30 juin 2024.

Né en 2005, Justin Bengui Joao a débuté sa formation au FC Villefranche avant de rejoindre l’Olympique Lyonnais en 2016, à 11 ans. Malgré son jeune âge, le portier lyonnais est déjà apparu à plusieurs reprises en U17, et même en U19 la saison dernière (1 match).

Des performances qui ont incité José Alcocer, le sélectionneur des U16 de l’équipe de France, à l’appeler pour un rassemblement à Clairefontaine en janvier dernier.

 


 

Lyon a une tactique pour tout exploser en Ligue 1

Foot01.com

L’Olympique Lyonnais a commencé sa préparation de saison timidement, avec des résultats pas forcément très convaincants, des carences rapidement identifiées, mais toujours très peu de recrues.

A l’heure où le PSG, l’OM, Lille et Monaco voire Rennes démontrent leur envie de se renforcer sérieusement, l’OL n’a pas vraiment enflammé le mercato. Rien de bien dramatique aux yeux de Maxence Caqueret, qui n’est pas encore un vieux routier de la Ligue 1, mais n’a oublié une chose. La saison dernière, un OL privé pour la première fois depuis plus de 20 ans de Coupe d’Europe, était attendu en Ligue 1 pour retrouver au minimum le podium avec un match par semaine et un effectif de gala. Il n’en a rien été. Résultat, pour le jeune milieu de terrain, il n’est finalement pas plus mal de se montrer discret cet été pour mieux surprendre quand le championnat va débuter.

« Il y a de la qualité. On est dans une période de mercato, on ne sait pas ce qui va se passer. On verra fin août, mais sur le papier, on a un très bel effectif. Et puis, ce n’est pas plus mal d’être bien caché. Il y a moins de pression médiatique. Mais quand on joue à l’Olympique Lyonnais, on a toujours des objectifs élevés. Il faut accrocher le podium, jouer la ligue des champions. Et on devra déjà faire mieux que la saison précédente », a expliqué au Progrès un Maxence Caqueret totalement séduit pas la méthode Peter Bosz. Il faut dire que l’entraineur néerlandais demande beaucoup de rythme, d’activité, de la générosité dans l’effort ainsi que de la justesse technique et du jeu vers l’avant. Tout ce qui caractérise le jeune international espoir lyonnais.

 


 

Peter Bosz aime le football, ça change tout à Lyon

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais commence un nouveau cycle sous les ordres de Peter Bosz. L’entraineur néerlandais veut mettre en place un jeu offensif et attrayant.

Les fans de l’OL ont de quoi être charmés par le discours de Peter Bosz depuis son arrivée dans le Rhône. Le technicien batave a de grands projets de jeu pour ses troupes, même si ces dernières auraient encore sans doute besoin de renforts sur le marché des transferts. En tout cas, son discours en séduit plus d’un parmi les observateurs proches de l’Olympique Lyonnais. C’est notamment le cas pour Loris Martin.

“Il est souriant et ouvert donc ça se passe très bien avec son staff et les joueurs”

Sur le plateau d’OLTV, le journaliste en a dit plus sur l’ancien coach de l’Ajax. “C’est une mentalité néerlandaise. Il n’y a pas de politique dans son discours. Il est assez direct et cash dans son discours. Mais il est souriant et ouvert donc ça se passe très bien avec son staff et les joueurs. Il y a une symbiose mais c’est normal en début de saison. Il veut parler de foot et de jeu. C’est sa principale préoccupation et ça fait du bien. Il se lève, mange et dort football. C’est toujours intéressant de l’avoir en interview”, a notamment indiqué Loris Martin, déjà sous le charme de Peter Bosz et des ses projets de jeu pour le club rhodanien.




Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Mardi 27 Juillet

 

Last modified on mercredi, 28 juillet 2021 16:52