L'actu du Jeudi 8 Juillet

L'actu du Jeudi 8 Juillet

 Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Mercredi 7 Juillet

L'OL cherche en Belgique le remplaçant de Memphis Depay

Footmercato.net

Il va falloir trouver un attaquant pour remplacer Memphis Depay, parti en fin de contrat. Les Lyonnais sont sur la piste de Paul Onuachu, l'attaquant de Genk, meilleur buteur de Belgique.

Cet été, l'Olympique Lyonnais a du pain sur la planche. En effet, Peter Bosz est arrivé et s'attend à un recrutement. Depuis quelques jours maintenant, on évoque la possible arrivée du gardien Andre Onana (Ajax Amsterdam). Mais on oublie aussi un peu vite que Memphis Depay, en fin de contrat, s'en est allé et qu'il va falloir le remplacer.

Visiblement, Juninho sait déjà qui il veut pour remplacer son Néerlandais. Selon les informations du Progrès, Paul Onuachu, l'attaquant de Genk figure en très bonne position sur la short-list du Brésilien. A 27 ans, le géant (il fait plus de deux mètres) a tout pour plaire. Il est international nigérian et a inscrit la bagatelle de 33 buts la saison dernière.

Une offre de 20 M€ va partir

Un joli chiffre qui devra faire oublier ceux de Memphis Depay (76 depuis son arrivée), pas simple, même pour le meilleur buteur de la Jupiler Pro League. Toutefois, cela ne va pas non plus être très aisé. Le joueur est sous contrat jusqu'en 2024 et de nombreux clubs le suivent à l'heure actuelle parmi lesquels Arsenal, le Fenerbahçe et le FC Séville.

La première approche rhodanienne aurait été effectuée selon le journal et une offre de 20 M€ pourrait très bientôt arriver sur le bureau des dirigeants belges, qui, eux, demandent encore un peu plus. Une chose est certaine, l'OL voit les choses en très grand et ne devrait plus vraiment tarder à se lancer dans ce marché des transferts après les arrivées de Damien Da Silva et de l'Auriverde, Henrique Silva.

 


 

Un dégraissage qui avance au ralenti

Footmercato.net

Décidé à dégraisser cet été, l'Olympique Lyonnais avance au ralenti pour le moment.

Cet été, le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille se montrent très actifs sur le mercato. De son côté, l'Olympique Lyonnais a opté pour une stratégie bien différente. En plus d'avoir changé d'entraîneur, les Gones ont accueilli pour le moment Damien Da Silva et Hernique. Peter Bosz aimerait recruter André Onana et attend également un attaquant pour compenser le départ de Memphis Depay, parti libre au FC Barcelone. Ce jeudi, Le Progrès cite le nom de Paul Onuachu de Genk.

Des ventes espérées

Parallèlement à cela, les pensionnaires du Groupama Stadium doivent gérer un dégraissage important. Mardi, Cenk Özkaçar a été prêté sans option d'achat au club belge de Louvain jusqu’au 30 juin 2022. Trois semaines avant, Yaya Soumaré a, lui, rejoint Dijon sous la même formule. Mais Juninho et l'OL doivent encore réduire leur effectif d'ici la clôture du mercato. Mais ça n'avance pas autant qu'espéré. Tout d'abord, il faut s'occuper des joueurs de retour de prêt qui ne devraient pas s'éterniser.

Ce qui est le cas de Joachim Andersen. Auteur d'une bonne saison à Fulham, le Danois, qui était présent à l'Euro, a des courtisans. Selon nos informations, Tottenham et Manchester United l'ont à l'oeil. Une vente d'une trentaine de millions d'euros est espérée pour lui. Moussa Dembélé, lui aussi, est concerné. De retour après son prêt à l'Atlético de Madrid, le Français souhaite repartir définitivement dans la capitale espagnole. Diego Simeone comme les cadres de l'équipe sont pour. Les deux clubs discutent d'un nouveau prêt avec une option d'achat d'un peu plus de 30 M€.

Des bons de sorties mais pas de départ encore

En attendant, le joueur reste professionnel, démentant les rumeurs à son sujet sur un soit disant coup de pression pour s'en aller. Alors que Jeff Reine-Adelaïde et Youssouf Koné souhaitent rester ou que Pape Cheikh Diop devra trouver un point de chute, Jean Lucas est courtisé par l'AS Monaco, prête à mettre 10 millions d'euros sur la table. Si le dossier avançait aux dernières nouvelles, pour le moment le Brésilien n'a pas encore été vendu. Outre ces dossiers-là, les Olympiens doivent également gérer d'autres cas particuliers.

Il y a celui de Thiago Mendes. Juninho a ouvert la porte à un départ en fin de saison. Flamengo pousserait pour le milieu de terrain. Hormis cela, ça ne se bouscule pas au portillon. Maxwel Cornet bénéficie aussi d'un bon de sortie. Suivi par quelques écuries britannique, dont Leeds et Watford, l'Ivoirien n'est pas encore parti. Idem pour Houssem Aouar. L'AC Milan était un temps sur le coup. Arsenal maintiendrait le contact sans pour autant avancer concrètement puisque les Gunners doivent vendre avant de recruter. A un mois de la reprise du championnat face à Brest, l'OL espère bien donner un coup d'accélérateur sur le mercato !

 


 

Vidéo : 350 spectateurs pour l'entrainement du jour !

OL.fr

Ouvert au public, l’entraînement de ce jeudi matin a rassemblé plusieurs centaines de supporters à deux jours du match face à Bourg-en-Bresse.

Des retrouvailles réussies ! Privés de leurs supporters depuis plus d’un an à cause de la situation sanitaire, les joueurs ont retrouvé leur public ce jeudi matin pour la toute première séance ouverte depuis de très longs mois. Les coéquipiers de Marcelo, Houssem Aouar ou encore Maxence Caqueret ont été chaudement applaudi à leur sortie du vestiaire et leur arrivé sur la pelouse du terrain Honneur. 350 spectateurs les attendaient, assis en tribunes et tout heureux de renouer le lien avec leur équipe mais aussi de faire la connaissance de Peter Bosz et son staff. Ils n’ont pas été déçus du déplacement.

Comme à son habitude depuis sa prise de fonctions, le nouveau coach de l’OL a proposé un entraînement avec beaucoup de jeu, beaucoup de ballon. Suite aux traditionnels toros pour remettre les machines en route après une journée de repos la veille, les Lyonnais, accompagnés des internationaux Karl Toko Ekambi, Islam Slimani, Maxwel Cornet et Malcolm Barcola de retour, ont effectué des circuits de passes avec finition devant le but puis des petites oppositions. De quoi ravir les spectateurs venus en nombre à deux jours de la première sortie amicale de la présaison face à Bourg-en-Bresse !

 


 

13 M€ au Fenerbahçe, Lyon passe à l'offensive

Foot-sur7.fr

L’ OL poursuit sa prospection après avoir acté les arrivées de Damien Da Silva et Henrique Silva Milagres sans payer d'indemnité de transfert. Un milieu de terrain repéré en Turquie pourrait être la prochaine recrue. Le club rhodanien aurait fait une opposition d’un montant de 13 M€ au Fenerbahçe pour le joueur en question.

L’ OL a laissé filer Memphis Depay et cherche un attaquant pour le remplacer dans son effectif. Parallèlement, Juninho cherche à renforcer d’autres postes, dont l’entre-jeu où Thiago Mendes est annoncé sur le départ. Ozan Tufan, milieu défensif de Fenerbahçe, est visé pour remplacer le Brésilien en instance de transfert. L’Olympique Lyonnais serait passé à l’offensive pour le joueur de 26 ans. Selon le média turc Haber365, les deux clubs sont avancés dans les négociations pour le transfert de ce dernier. Juninho est même sur le point d’arracher un accord au Fener grâce à une offre non négligeable.

« L’ OL est prêt à offrir 13 M€ pour le transfert d’Ozan Tufan », selon NTV Spor. Le natif de Bursa n'est pas le seul joueur turc sur les tablettes des Lyonnais pendant ce mercato estival. Le nom de Dogan Alemdar (18 ans), gardien de but de Kayserispor, est associé aussi à l'équipe de Jean-Michel Aulas. Le milieu de terrain turc valorisé à 11 M€

Ozan Tufan évolue sous le maillot du Fernerbahçe depuis août 2015 et est sous contrat jusqu’en juin 2023. Il a rejoint le club stambouliote en provenance de Bursaspor, son club formateur. International turc depuis mai 2014, il compte 63 sélections pour 9 buts marqués. La saison dernière, le milieu de terrain courtisé par l' OL a pris part à 37 matchs de championnat (Süper Lig). Il a inscrit 6 buts et offert 10 passes décisives. Selon le site spécialisé Transfermarkt, sa cote sur le marché des transferts est estimée à 11 M€. Cependant, la direction du club logé à Istanbul exigerait près de 20 M€ pour lâcher Ozan Tufan.

 


 

Transfert d'Houssem Aouar, Arsenal a un souci

Foot-sur7.fr

Arsenal a transféré Mattéo Guendouzi à l’ OM. Houssem Aouar de l’ OL devrait le remplacer dans l’équipe de Mikel Arteta. Mais le dossier traîne depuis l’ouverture du mercato estival. Une raison explique la lenteur des Gunners dans ce dossier.

Houssem Aouar est en instance de transfert, car il dispose d’un bon de sortie de l’ OL. Arsenal fait partie des clubs intéressés par ses services. Mais le club londonien a un souci de finance pour faire une offre convenable à Jean-Michel Aulas. Alors que le média britannique Get French Football News a évoqué une offre de 23 M€ des Gunners pour le meneur de jeu de l’Olympique Lyonnais, ESPN croit savoir qu’ils n’ont pas encore fait de proposition concrète au club rhodanien. La raison ? Arsenal doit d’abord effectuer des ventes avant de penser à recruter, surtout au milieu de terrain, selon le média américain.

Pour commencer, le club de Premier League a transféré Mattéo Guendouzi à l’ OM, ce qui libère une place dans l’entrejeu, mais ne rapporte rien pour l’instant. En effet, le milieu de terrain de 22 ans a débarqué à l’Olympique de Marseille sous la forme d’un prêt avec une option d’achat à l'issue de la saison 2021-2022.

Houssem Aouar préfère la Premier League ?

Courtisé par la Juventus, le Real Madrid, l’Atlético Madrid et annoncé dans les plans du PSG, Houssem Aouar aurait sa préférence. D’après la source, il privilégie le championnat anglais et par ricochet Arsenal. Pour recruter le joueur formé à l’ OL, ses courtisans devront sortir le chéquier. Jean-Michel Aulas n’attend pas moins de 25 M€ pour ouvrir les négociations pour Houssem Aoaur. La valeur de l’international tricolore (une sélection) est estimée à 42 M€. Ce dernier a encore deux ans de contrat avec les Gones, soit jusqu'en juin 2023.

 


 

Juninho et Lyon gardent un oeil sur Andy Delort !

Jeunesfooteux.com

L'OL garderait un oeil sur la situation de Andy Delort à Montpellier. Le profil de l'attaquant de l'équipe nationale d'Algérie et du MHSC plaît beaucoup à Juninho du côté de Lyon même si ce dossier ne sera pas pour l'heure une priorité pour l'Olympique Lyonnais.

Andy Delort (Montpellier HSC) plaît à l'Olympique Lyonnais, mais...

Selon nos informations, le profil de l'attaquant international algérien (10 sélections / 2 buts), qui aurait déjà décliné deux offres venant de Russie et du Qatar, est très apprécié par Juninho du côté de Lyon. Aucune proposition n'a pour l'heure était faite par l'OL, ni au joueur ni à Montpellier, mais Andy Delort occuperait bien une belle place dans la short list du directeur sportif brésilien de l'Olympique Lyonnais.

Affaire à suivre donc pour l'OL, même si à l'heure actuelle, la piste la plus chaude pour le buteur du MHSC semble bien être l'OGC Nice de Christophe Galtier (info révélée par nos confrères du 10 Sport que nous sommes en mesure de vous confirmer). D'autres formations de Ligue 1 auraient pris la température sur ce dossier : le LOSC et le RC Lens (juste une prise de renseignements).

 


 

Coup de théâtre spectaculaire pour Umtiti !

Butfootballclub.fr

Le FC Barcelone n’a plus le choix. Toujours désireux d’alléger sa masse salariale, le club catalan souhaite pousser vers la sortie les indésirables de Ronald Koeman. Parmi eux, le défenseur central français Samuel Umtiti.

Si le Barça a tout d’abord tenté de vendre le joueur, ces derniers jours la tendance était plutôt à une baisse de salaire suivie d’un prêt. Selon les informations de Sport, la situation du champion du Monde aurait changé de manière spectaculaire.

Désireux de ne pas salir son image et éviter toute suite juridique (on parlait d’un contrat rompu unilatéralement), l’ancien stoppeur de l’OL commencerait à prendre conscience de la situation et envisagerait désormais un départ du FC Barcelone. L’idée d'un prêt aurait sa préférence même si l’hypothèse d'un transfert définitif ne serait pas écartée pour se relancer la saison prochaine.

 


 

RMC Sport va diffuser le multiplex de la Ligue 1

90min.com

En plus d'Amazon Prime, RMC Sport devrait également diffuser la Ligue 1 à partir de cette nouvelle saison. Ce dernier devrait retransmettre le multiplex du dimanche après-midi, avec pas moins de cinq rencontres du championnat tricolore.

Le dossier des droits TV de la Ligue 1 enfin réglé ? Alors qu'Amazon Prime a réussi à s'offrir le lot des plus belles rencontres du championnat tricolore la saison prochaine, le géant américain devrait se partager la retransmission avec RMC Sport. C'est en tout cas ce que nous apprend sudinfo.be.

La Ligue 1 diffusée sur Amazon et RMC

Amazon Prime aura le droit aux plus belles rencontres de la Ligue 1. RMC Sport récupère donc les droits du multiplex du dimanche après-midi. Les adeptes du championnat tricolore sont désormais fixés. Pour espérer suivre leur club favori sur les pelouses de l'Hexagone, il faudra se diriger vers Amazon Prime et RMC Sport.

En plus de la Ligue 1, RMC Sport diffusera certaines rencontres de l'Europa League et de l'Europa Conference League la saison prochaine, même si les meilleures affiches seront retransmises par beIN Sports. Sans oublier que la chaîne TV propose également certains matches de la Premier League sur ses canaux.

 


 

La vérité éclate sur Clément Grenier

Butfootballclub.fr

Clément Grenier à l’ASSE, la rumeur en a fait rire jaune plus d’un ces derniers jours. Et pour cause... Même s’il a été laissé libre par le Stade Rennais et que Claude Puel a déjà tenté de le faire venir à l’OGC Nice en 2012, le milieu de 30 ans traîne un passé à l’OL en opposition frontale avec les Verts.

Le douloureux épisode Anthony Mounier est là pour rappeler que les deux ne font jamais vraiment bon ménage. Du coup, forcément, voir Grenier démentir en personne cette rumeur n’a surpris personne, l’intéressé voulant sans doute couper court à tout début d’ennuis ou représailles en tout genre.

En parallèle, on apprend aussi et surtout que l’ancien milieu de l’AS Rome a des courtisans à l’étranger. « En fin de contrat avec Rennes, Clément Grenier dispose d’un intérêt d’Al Rayyan (Qatar) mais aussi de l’Olympiakos, avec qui les discussions sont en cours », a glissé l’ancien journaliste du Parisien Marc Mechenoua. Des pistes qui semblent plus fiables que celle menant à l’ASSE.

 


 

Aulas n'aura pas ses 126ME, le tribunal a tranché !

Foot01.com

Après l'arrêt précoce de la saison 2019-2020, l'Olympique Lyonnais avait attaqué la LFP et l'État devant le tribunal administratif. Ce dernier a repoussé la demande de Jean-Michel Aulas.

Le président de l’OL n’aura pas eu gain de cause dans sa bataille juridique menée suite à la décision prise l’an passé par la LFP de stopper brutalement le championnat de Ligue 1. Un choix qui avait scandalisé Jean-Michel Aulas, Lyon n’ayant pas l’occasion de se battre pour une place en Ligue des champions jusqu’à la 38e journée, alors que les autres principaux championnats européens étaient allés jusqu’à la fin, malgré la crise sanitaire. L’Olympique Lyonnais avait lancé plusieurs recours juridiques, tous rejetés, et ce jeudi, c’est probablement la fin d’un long combat. En effet, le tribunal administratif de Paris a repoussé le recours indemnitaire de l’OL. Lyon réclamait 126 millions d’euros à la LFP et à l’État en raison de l’arrêt définitif du championnat en avril 2020.

Les juges ont justifié cette décision de repousser la demande lyonnaise. « Le tribunal juge que, au regard du contexte exceptionnel de crise sanitaire qui sévissait en France en avril 2020, la Ligue n’a commis aucun manquement fautif en prononçant l’arrêt du championnat de Ligue 1. Il lui incombait, en effet, d’organiser les compétitions de football en tenant compte à la fois des annonces gouvernementales, résultant notamment de l’allocution du Premier ministre le 28 avril 2020, et de la très grande incertitude quant à l’évolution de la crise sanitaire. D’autre part, le tribunal considère que le Premier ministre n’a pas empiété sur la compétence de la Ligue dès lors qu’il lui appartenait, dans l’exercice de son pouvoir réglementaire, de prendre toutes les mesures utiles afin de lutter contre l’épidémie de covid-19, y compris s’agissant du monde sportif. Le tribunal relève qu’en procédant à une telle annonce lors de son allocution devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre a nécessairement entendu prolonger les mesures de restriction déjà en vigueur, notamment celles liées au rassemblement dans les enceintes sportives, empêchant de fait une reprise de la compétition jusqu’à ce que de telles mesures soient levées. Compétent pour prendre de telles mesures, l’État ne peut donc voir engager sa responsabilité pour faute. Enfin, sur le terrain de la responsabilité sans faute, le tribunal écarte la demande de l’Olympique Lyonnais en jugeant que l’aléa sportif inhérent à toute compétition ne permet pas de tenir pour certaine une qualification pour les compétitions européennes. Le préjudice allégué ne peut donc être regardé comme établi », précise le Tribunal Administratif de Paris, histoire de rappeler que rien ne permettait de conclure que l’OL allait finir à une place européenne si la saison était allée à son terme.

 

 

 Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Mercredi 7 Juillet

 

Last modified on jeudi, 08 juillet 2021 16:55