L'actu du Mardi 6 Juillet

 Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Lundi 5 Juillet

Cenk Özkaçar en prêt à Louvain

OL.fr

L’Olympique Lyonnais informe du prêt, sans option d’achat, de son défenseur international U21 turc Cenk Özkaçar au club belge de Louvain jusqu’au 30 juin 2022.

Transféré en août 2020 du club d’Altay (D2 Turque) pour un montant de 1,5 M€, Cenk Özkaçar a été régulièrement appelé dans le groupe professionnel la saison dernière. Le défenseur central de 20 ans a disputé ses premières minutes de jeu avec l’OL lors du 1/4 de finale de Coupe de France face à l’AS Monaco en avril dernier.

L’Olympique Lyonnais souhaite une bonne saison à Cenk Özkaçar qui découvrira la Jupiler Pro League (1ère division belge) dans son nouveau club de Louvain.

 


 

Paqueta, encore buteur, qualifie le Brésil en finale de la Copa America

OL.fr

Lucas Paqueta a ouvert le score à la 34èm minute et a permis au Brésil de se qualifier pour la finale de la Copa América en s'imposant 1 à 0 face au Pérou.

Il a récidivé !

Notre milieu de terrain, Lucas Paqueta, s'est une nouvelle fois illustré avec le Brésil. Déjà buteur en quart de finale de la Copa América lors de Brésil-Chili, notre numéro 10 a été l'unique buteur de la demi-finale face au Pérou (1-0). Après un gros travail de Neymar sur le côté gauche, Lucas est trouvé au point de penalty et marque du gauche.

Le natif de Rio de Janeiro cèdera ensuite sa place à la 89ème minute. Le Brésil affrontera l'Argentine ou la Colombie en finale de la Copa America.


 

LUCAS PAQUETA :

Phases de groupes de la Copa América : Brésil 3 – 0 Venezuela, 13 juin, Estádio Nacional de Brasília

Phases de groupes de la Copa América : Brésil 4 – 0 Pérou, 18 juin 2h, Stade Olympique

Phases de groupes de la Copa América : Brésil 2 – 1 Colombie, 24 juin 2h, Stade Olympique

Phases de groupes de la Copa América : Brésil 1 – 1 Equateur, 27 juin 23h, Estádio Olímpico Pedro Ludovico

1/4 de finale de la Copa América : Brésil 1 – 0 Chili, 3 juillet 2h, Stade Olympique

1/2 finale  de la Copa América : Brésil 1 - 0 Pérou, 6 juillet 1h, Estádio Nacional de Brasilia

 


 

André Onana est intéressé

Footmercato.net

D'abord dans les petits papiers de l'Inter Milan pour préparer l'après-Handanovic, le gardien de but ajacide André Onana serait aussi observé par l'Olympique Lyonnais. Sky Sport Italia rapporte que l'Ajax Amsterdam étudie les possibilités de départ pour son portier de 25 ans, qui serait intéressé par le projet rhodanien. Un chèque de 8 millions d'euros est demandé par le club amstellodamois pour se séparer de son gardien formé au FC Barcelone.

Pour rappel, l'international camerounais a écopé le 10 juin d'une suspension de neuf mois pour dopage, et ne pourra refouler les terrains qu'à partir du 4 novembre prochain. Le Tribunal Arbitral du Sport lui permet de revenir à l'entraînement avec l'équipe première deux mois avant, soit le 4 septembre. Il était remplacé dans les buts de l'Ajax par l'international néerlandais Marteen Stekelenburg, qui a disputé l'Euro 2020 avec les Pays-Bas.

 


 

Moussa Dembélé répond aux rumeurs...

Footmrcato.net

Prêté à l’Atlético de Madrid la saison dernière (0 but inscrit en 5 matches de Liga), Moussa Dembélé (24 ans) a fait son retour à l’Olympique Lyonnais après avoir remporté la Liga. Mais comme nous vous le révélions, l’attaquant français pourrait repartir à Madrid puisque Gones et Colchoneros négocient un nouveau prêt.

Entre temps, Le Progrès a publié un article indiquant que le joueur aurait fait part à ses dirigeants de son désir de forcer son départ à l’Atlético et que le ton serait monté. Ce à quoi l’intéressé a répondu. « Bras de fer ? Haussé le ton ? « Plus on pratique et plus on s’améliore et ça vaut aussi pour raconter n’importe quoi » ». Voilà qui est dit !

 


 

Aouar démonte une rumeur

Maxifoot.fr

Annoncé possible partant cet été, Houssem Aouar (23 ans, 30 matchs et 7 buts en L1 pour la saison 2020-2021) était absent pour la reprise de l'entraînement de l'Olympique Lyonnais. Une absence qui a rapidement suscité quelques interrogations et fait naître, sur les réseaux sociaux, la rumeur d'un bras de fer entamé avec sa direction pour forcer son départ. De quoi agacer le milieu lyonnais qui a tenu à mettre les points sur les i.

"Encore une fois, malheureusement, une énième fake news a été sortie à mon sujet sur de nombreux médias sociaux. Je n’ai pas pour habitude de répondre à ce qui se dit à mon sujet… Malade j’étais hospitalisé durant le week-end. Sachez que je vais beaucoup mieux et que je suis prêt pour la suite ! Merci à ceux qui m'ont toujours soutenu, dans les bons comme les moins bons moments. Allez l'OL", a écrit l'international français dans un message posté sur Twitter.

 


 

Lyon prend un chèque de 5,5ME c'est déjà ça

Foot01.com

Nombreux sont les clubs français qui comptaient sur le naming pour gagner de l'argent, mais finalement l'Olympique Lyonnais est le seul à vraiment en profiter, même si l'OL espérait mieux.

Jean-Michel Aulas ne l’a jamais caché, lorsqu’il a initié le projet de nouveau stade, à l’époque le Stade des Lumières, il avait toujours en tête l’idée de faire du naming une source de rentrées financières pour l’Olympique Lyonnais. A l’époque, l’économie du football était resplendissante, Mediapro et le Covid étant très éloignés des esprits. D’autres villes ont espéré pouvoir également associer le nom de leur stade à une société privée, mais peu y sont parvenus, à l’image de Lille, ou s’ils y sont parvenus c’est à un tarif très éloigné des rêves initiaux.  Comme l’explique Anthony Alice, sur le site Ecofoot.fr, l’OL est finalement la seule formation à avoir tiré son épingle du jeu, même si Jean-Michel Aulas a revu ses ambitions à la baisse. Mais le patron de Lyon peut tout de même se réjouir du deal signé, et récemment prolongé, avec Groupama.

Car le club rhodanien empoche tout de même 5,5 millions d’euros par saison. « Entre 8 et 10 ME par saison. C’est la somme qu’espérait « secrètement » atteindre l’Olympique Lyonnais en cédant les droits de naming de sa nouvelle enceinte inaugurée en janvier 2016. Malheureusement, le club rhodanien ne parviendra jamais à atteindre une telle somme. Ayant finalement conclu un accord avec Groupama RAA à l’entame de la saison 2016-17, l’accord de naming récemment prolongé est aujourd’hui évalué aux alentours de 5,5 M€ par saison (…) Le club rhodanien n’est pas à plaindre : il dispose bel et bien du contrat le plus richement doté de l’Hexagone », fait remarquer le spécialiste qui rappelle que le groupe Accor ne débourse que 4,15ME par an pour donner son nom à la salle de Bercy.

 


 

Onana à Lyon, il ne comprend pas pourquoi

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais a transmis à André Onana, le gardien de but de l'Ajax Amsterdam, une offre de contrat. C'est évidemment une pierre dans le jardin d'Anthony Lopes. Et certains comprennent mal ce choix.

On l’a appris samedi, à la demande de Peter Bosz Juninho a noué des contacts avec André Onana, l’actuel gardien de but de l’Ajax Amsterdam, lequel est à un an de la fin de son contrat avec le club néerlandais. Cette annonce a surpris pas mal de monde dans la mesure où Anthony Lopes a encore deux ans d’engagement avec l’Olympique Lyonnais, club où il est définitivement le chouchou des supporters. De plus, l’OL a décidé cette saison de faire revenir Rémy Vercoutre afin d’apporter une nouvelle manière de travailler aux gardiens de but de Lyon. Dans les colonnes du Progrès, Sidney Govou ne masque pas son étonnement devant ces négociations en cours entre l’OL et le gardien de but international camerounais.

« Il semble qu’il y ait une demande du staff pour un nouveau gardien. Est-ce pour concurrencer Antho Lopes ? C’est un peu étrange, même s’il n’a pas fait une grande saison l’année dernière. Onana est un gardien de grande qualité, on ne voit pas beaucoup de clubs qui mettent en concurrence deux gardiens de ce niveau. C’est peut-être aussi une anticipation pour le futur, d’autant que Onana ne pourra pas jouer avant novembre puis partira à la CAN », fait remarquer l’ancien attaquant de l’Olympique Lyonnais, qui se demande, comme d’autres, si cela ne risque pas de perturber l'actuel gardien de but de l'OL. Cependant, rien n'est signé avec André Onana, et Anthony Lopes peut encore dormir tranquille, même s'il a probablement entendu le message que fait passer Peter Bosz.

 


 

Bosz adore cette idée de Juninho en attaque

Foot01.com

A en croire les informations du Progrès, l’attaquant lyonnais Moussa Dembélé souhaite impérativement quitter l’OL au mercato.

En ce début de semaine, le média rhodanien a été très loin en affirmant que l’ancien buteur de l’Atlético de Madrid était prêt à engager un bras de fer pour quitter Lyon au mercato. « Bras de fer ? Haussé le ton ?  Plus on pratique et plus on s’améliore et ça vaut aussi pour raconter n’importe quoi » a riposté Moussa Dembélé, démentant sur son compte Twitter les rumeurs au sujet de son avenir. Même s’il n’a aucunement l’intention de partir au bras de fer, Moussa Dembélé a des chances de quitter Lyon, dans la mesure où l’Atlético de Madrid, où il était prêté depuis le mois de janvier, aimerait le récupérer. En cas de grosse offre, Juninho ne s’opposera pas à son départ et selon But, son potentiel successeur a d’ores et déjà été identifié.

Le média confirme que l’Olympique Lyonnais est plus intéressé que jamais par le profil du colosse Paul Onuachu, qui sort d’une saison incroyable en Belgique avec 29 buts en 33 matchs sous les couleurs de Genk. L’attaquant nigérian de 27 ans est suivi depuis plusieurs mois par Juninho et selon les informations du média, Peter Bosz a validé en personne cette piste du mercato estival. Il sera néanmoins difficile de s’octroyer les services de Paul Onuachu dans le contexte actuel, car Genk n’a logiquement pas l’intention de le brader. Les dirigeants du club belge attendent au moins 20 ME pour se séparer de leur attaquant star, et comptent bien faire jouer les enchères autant que possible pour tenter de faire grimper le prix de la transaction. En France, le Stade Rennais est également intéressé par le profil d’Onuachu, qui pourrait de son côté privilégier un club qualifié en Ligue des Champions en cas de départ de Genk cet été.

 


 

L'appel du pied d'Aulas à Canal + pour les droits TV de la Ligue 1

Goal.com

Le président de l'Olympique Lyonnais ne souhaite pas voir Canal+ se retirer de la Ligue 1 comme annoncé par la chaîne cryptée après l'irruption d'Amazon.

Patron de l'OL et membre du comité exécutif de la FFF, Jean-Michel Aulas a été élu, ce lundi au conseil d'administration de la LFP, en tant que représentant de la Fédération.

Dans un entretien accordé à L'Equipe paru ce mardi, le boss du club rhodanien a certes laissé transparaître son bonheur d'endosser ce nouveau rôle mais aussi son inquiétude de peut-être voir Canal+, diffuseur de deux matchs de Ligue 1 jusqu'en 2024, se retirer du marché.

"Après l'échec du choix de Mediapro en 2018, Canal + regrette la décision de la LFP de retenir aujourd'hui la proposition d'Amazon au détriment de celle de ses partenaires historiques Canal + et beIN Sports. Canal + ne diffusera donc pas la Ligue 1", avait annoncé, dans un communiqué, la chaîne cryptée.

Aulas ne veut pas voir Canal+ se désister

Un désistement qui peinerait fort Jean-Michel Aulas a en croire les dires de ce dernier :

"Franchement, les dirigeants de Canal sont des gens qui méritent tout le respect. Je sais que, quelques fois, ce que j'ai dit a été mal interprété quand le football français a obtenu beaucoup avec d'autres. Ce n'était pas du tout contre Canal, a tenu à souligner le président de l'OL.

Moi, je fais partie de la génération qui a connu Canal dès le début. Et j'ai travaillé il y a très longtemps avec Vincent Bolloré dans des commissions au ministère de l'Industrie. Il y a un immense respect et j'espère que l'on va trouver les moyens de poursuivre l'aventure avec les deux".

Un vrai cri du cœur, qui pourrait convaincre Canal + de revoir ses plans.

 


 

L'Olympique Lyonnais affrontera le FBBP 01 pour son 1er match amical

OL.fr

Alors que la reprise de l’entrainement est fixée au 1er juillet prochain, l’Olympique Lyonnais affine actuellement son programme de préparation. Le samedi 10 juillet, pour sa première sortie, l’équipe de Peter Bosz affrontera le Football Bourg-en-Bresse Péronnas 01, au stade Pierre Rajon de Bourgoin Jallieu (21h).

9ème du championnat de National l’an passé, le FBBP, coachée par Alain Pochat, est depuis 2015 club partenaire de l’OL. La billetterie sera lancée le 1er juillet prochain (pass sanitaire requis et port du masque obligatoire pour pouvoir assister à la rencontre).  Le match sera également diffusé en exclusivité sur OL Play. Des annonces complémentaires seront faites prochainement sur la présaison
 
Billetterie : A partir de 10€

. 10€ Tribune SUD
. 15€ Tribune NORD
. 20€ Tribune EST
 
Points de vente dès le 1er Juillet :

. Leclerc Bourgoin-Jallieu, 15 Avenue Henri Barbusse 38300 Bourgoin-Jallieu
. Décathlon Bourgoin-Jallieu , 8 rue Edouard Branly 38300 Bourgoin-Jallieu
. Office du tourisme CAPI , 1 place Carnot 38300 Bourgoin-Jallieu
. Réseau Fnac : https://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/ticket-evenement/football-olympique-lyonnais-fbbp01-manolbb1-lt.htm
 
Conditions d’accès :

. Pass sanitaire requis* et masque obligatoire le jour du match
. Parking Gratuit (Quai des Belges, 38300 Bourgoin-Jallieu)

* Le Pass sanitaire est un document certifiant votre non-contamination par la COVID-19. Il peut prendre 3 formes :

· Un certificat de vaccination contre la COVID-19 (valable 14 jours après la dernière dose pour Pfizer, Moderna et Astrazeneca, 28 jours pour Janssen)

· Un test PCR négatif effectué dans les 48h précédentes,

· Un certificat de rétablissement de la COVID-19, soit un test PCR positif datant de plus de 15 jours et moins de 6 moins.

  Il peut être présenté au format papier ou via l’application smartphone TousAntiCovid

 

 

 Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Lundi 5 Juillet

 

Last modified on mardi, 06 juillet 2021 18:53