L'actu du Mercredi 23 Juin

L'actu du Mercredi 23 Juin

L’Atletico arrive sur Aouar !

Le10sport.com

Sur le départ, Houssem Aouar fait partie des petits papiers de l’Atletico de Madrid. Le dossier est désormais ouvert du côté des Colchoneros.

L’OL se prépare à toutes les éventualités pour Houssem Aouar. En cas d’offre, les Gones regarderont attentivement la proposition et ne s’opposeront pas au transfert de son milieu de terrain. Un accord tacite existe entre le joueur et son club formateur pour cet été. Sur les tablettes de la Juventus et d’Arsenal, c’est désormais au tour d’un club espagnol d’entrer dans la danse pour le joueur de bientôt 23 ans (fin de contrat juin 2023).

L’Atletico vient aux renseignements

Selon nos informations, il s’agit de l’Atletico de Madrid. Le club de Diego Simeone est récemment venu prendre des renseignements, auprès du joueur comme du club, afin de connaître les données du dossier (transfert comme salaire). Sur les tablettes des Colchoneros, Houssem Aouar pourrait profiter des bonnes relations entre l’Atletico et l’OL, déjà en affaire pour Moussa Dembélé depuis l’hiver dernier (un prêt de six mois, avec option d'achat). Pour l’heure, aucune offre n’a encore été transmise. Il s’agit d’une première étape. Une prise de position pour préparer une suite éventuelle.

Du côté d'Arsenal, le dossier est toujours actif. Mais les Gunners ont montré plus d'activité auprès d'Eduardo Camavinga (Rennes) ces dernières semaines. Houssem Aouar est clairement une option mais l'OL n'a pas reçu d'offre. La Juventus était une piste très importante quand Andrea Pirlo était aux commandes. Et le joueur priorisait clairement cette destination. Enfin, le PSG a toujours un oeil sur lui. Très apprécié par Nasser Al-Khelaïfi, il semble toutefois une proie un peu chère pour les Parisiens qui vont dépenser un gros billet pour Achraf Hakimi et qui dispose d'une enveloppe limitée pour une recrue dans le secteur offensif (sauf si départ...).

 


 

L'OL et l'OM défieront Villarreal cet été

Footmercato.net

Unai Emery retrouvera des adversaires qu'il avait pu affronter lorsqu'il était l'entraîneur du Paris Saint-Germain. Effectivement, comme l'annonce l'agence de presse espagnole EFE, le Sous-Marin Jaune affrontera des clubs de Ligue 1 pendant sa présaison.

Le vainqueur de l'Europa League va ainsi défier l'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais en rencontre amicale cette saison. L'occasion pour les deux clubs français de se frotter à un rival compétitif, et intégrer de possibles nouvelles recrues avant la reprise. Les dates des rencontres n'ont cependant pas été dévoilées.

 


 

Pas technique Henrique ? Il est vexé

Foot01.com

Directeur sportif de l’Olympique Lyonnais, Juninho a forcément activé la fibre brésilienne dès son arrivée au club.

L’arrivée de joueurs sud-américains a parfait été fructueuse, parfois moins, mais la touche brésilienne continue de se faire sentir sur le marché des transferts. La preuve avec l’arrivée de Henrique, arrière gauche qui débarque du Vasco de Gama, et qui va signer pour trois ans dans les prochains jours. Le défenseur sera le 22e Brésilien de l’OL, mais peut-être pas forcément celui qui fera le plus rêver les supporters. A 27 ans, Henrique arrive en tout cas avec une belle expérience, en raison de 16 ans de présence au sein du club basé à Rio de Janeiro, et dont Juninho est très proche, puisqu’il y a évolué à trois reprises. Le Progrès a en effet enquête sur le profil de Henrique, et les premiers retours confirment qu’il s’agit d’un joueur engagé et besogneux, et pas forcément très technique. Des remarques qu’il a déjà entendues au Brésil, même si cela ne lui faisait pas plaisir.

« Les fans du Vasco l’ont souvent discrédité à cause de son manque de « magie ». Il ne l’a pas bien pris, ça l’a blessé.  C’est un joueur très engagé qui donne toujours son maximum pour aider son équipe. Il se plie aux souhaits de l‘entraîneur. Le Vasco est un club qui connaît une crise financière et sportive depuis de nombreuses années. Bien sûr qu’Henrique n’a pas toujours bien joué, mais comme beaucoup. Mais vu qu’il était au club depuis longtemps, les supporters avaient moins de patience et de bienveillance à son égard », a ainsi expliqué Raphael Zarko, journaliste qui suivait Vasco de Gama pour Globo Esporte. Un portrait qui a au moins le mérite de ne pas vendre le rêve de la recrue brésilienne qui va enflammer les stades. Et si cela fait de lui un joueur efficace et solide défensivement, les supporters lyonnais sauront certainement l’adopter comme ils avaient pu le faire avec Rafael. L’ancien de Manchester United avait su marquer les fans par son engagement sans faille à l’OL sur le terrain comme en dehors, même si ses performances sportives étaient souvent très limites.

 


 

La bataille fait rage pour cet attaquant du Stade de Reims

Butfootballclub.fr

Nathanaël Mbuku (19 ans) pourrait ne pas faire de vieux os du côté du Stade de Reims au mercato estival.

Ce mercredi 23 juin 2021 marque un grand jour au Stade de Reims. Le nouvel entraîneur Oscar Garcia sera en effet présenté à la presse et pourrait peut-être répondre aux questions au sujet du mercato. Notamment Nathanaël Mbuku (19 ans).

Foot Mercato confirme que l’attaquant du club champenois est courtisé par plusieurs formations huppées de Ligue 1, parmi lesquelles l’OM, l’OL et plus récemment le LOSC ! Révélation du Stade de Reims cette saison, Mbuku a inscrit 4 buts pour 2 passes décisives en 32 matchs de Ligue 1.

Sous contrat jusqu’en 2023, l’ailier marnais bénéficie d’un bon de sortie cet été. Reste à savoir à quel prix l’exigeant Jean-Pierre Caillot acceptera de négocier.

 


 

Pass sanitaire obligatoire, Lyon annonce la couleur

Foot01.com

Cela risque d’être le cas pour encore quelques temps dans la plupart des réunions sportives ou musicales, mais il sera difficile la saison prochaine d’accéder à un match de football de Ligue 1 comme dans le monde d’avant.

L’OL est l’un des premiers clubs à avoir fait savoir que l’accès à son Groupama Stadium serait uniquement possible avec le Pass Sanitaire, histoire de rester très prudent avec l’épidémie de Covid-19 qui a privé les spectateurs et supporters de football dans les stades ces derniers mois. Il s’agit de toute façon d’une directive gouvernementale à laquelle les stades français ne pourront pas échapper. Ainsi, pour les rencontres à Décines, l’OL demandera obligatoirement l’un de ces trois justificatifs pour pouvoir entrer. Soit un certificat d’un schéma de vaccination complet, soit un test PCR négatif de moins de 48 heures, soit un certificat d’un test positif datant de plus de 15 jours et de moins de six mois.

 


 

PSG, OM, OL, Amazon va se régaler

Foot01.com

Nouveau boss des droits TV en France, Amazon a fait ses premiers choix sur les affiches qui seront diffusées la saison prochaine.

En plein Euro, les clubs de Ligue 1 se préparent à reprendre le chemin des entrainements. Si cela peut faire bizarre, c’est déjà la saison 2021-2022 qui se prépare, avec du changement à tous les étages, et notamment en ce qui concerne les droits TV. Amazon a repris les anciens lots de Médiapro, et diffusera donc 80 % des matchs, y compris les plus belles affiches. Le géant américain a ainsi la primeur des choix sur les 10 rencontres les plus prestigieuses, et selon Le Parisien, le verdict est déjà tombé, alors que le calendrier ne sera dévoilé que vendredi. Le PSG sera bien évidemment largement plébiscité, même si les matchs de Ligue des Champions ne permettront pas toujours d’avoir la grande affiche. Mais les deux matchs des Parisiens face à l’OM et l’OL seront fort logiquement diffusés par Amazon Prime, tout comme celui face au champion de France en titre, Lille.

Le derby entre l’ASSE et l’OL aura aussi droit à son dimanche soir de gala, et Marseille ne sera pas en reste. Conscient du pouvoir d’attractivité de la formation provençale, Amazon a décidé de passer cinq matchs de l’OM, contre Lyon et le PSG, mais aussi contre Nice, qui pourrait être une des surprises de la saison prochaine. Une diffusion en force de Marseille qui montre que tous les gros clubs auront leur affiche en exclusivité sur le nouvel acteur des droits TV dans le football français, et qu’en conséquence, Canal+ n’aura plus que ses yeux pour pleurer, puisque la chaine cryptée est toujours pour le moment dans son optique de renoncer au lot 3 qu’elle avait récupéré de BeIN Sports. Même si à ce sujet, c’est encore le flou le plus tôt à six semaines de la reprise du championnat de France.

Sans ces conditions, impossible de suivre l’OL à domicile la saison prochaine, même si aucune autre information n’a été donnée en ce qui concerne la campagne d’abonnement, qui n’a pas débuté. Celle-ci devrait être lancée le 28 juin, avec déjà la possibilité pour les supporters dans les kops de réserver leur place en vue de la saison prochaine. En espérant que chacun y trouve son compte, entre le pass sanitaire, les jauges et la crainte d’une nouvelle vague à la fin de l’été, l'optimisme reste mesuré. Le club lyonnais, comme tous les amoureux du football, mise en tout cas beaucoup sur le retour des spectateurs pour relancer aussi une économie à la dérive, avec des pertes constatées dans chacun des clubs de Ligue 1.

 


 

La date du derby contre l’OL connue, mauvaise nouvelle pour les Verts ?

Butfootballclub.fr

La date du prochain derby entre l’ASSE et l’OL a été dévoilé mardi, ce sera le 3 octobre à Geoffroy-Guichard lors de la 9e journée de Ligue 1. Cela pourrait ne pas faire les affaires des Verts.

Si la DNCG n'a pas encore étudié les budgets de tous les clubs pour la saison 2021-22, cela n'empêche pas la LFP d'avancer pour le calendrier du prochain exercice. Dans un communiqué publié hier soir, l'instance a fait savoir que les calendriers de Ligue 1 et de Ligue 2 seront publiés le vendredi 25 juin à midi, à issue du Conseil d'Administration de la Ligue. Le Ligue 2 débutera le 23 juillet prochain. Pour la Ligue 1, il faudra attendre le vendredi 6 août. Les dates des dix chocs déjà connues !

Amazon a déjà choisi ses dix meilleurs affiches. Le nouveau diffuseur de la Ligue 1 débutera sa série de chocs par un PSG – OL le 19 septembre (6e journée) puis ce sera ASSE – OL le 3 octobre (9e journée), OM – PSG le 24 octobre (11e journée), OL – OM le 21 novembre (14e journée) et PSG – AS Monaco le 12 décembre (18e journée).

L'OL s'est imposé dans le chaudron le 3 octobre 2004

Le premier derby de la saison entre l’ASSE et l’OL est donc fixé au 3 octobre, date à laquelle les deux équipes se sont déjà affrontées à quatre reprises dans le passé. Si le bilan est équilibré (deux nuls, une victoire chacun), le site Poteaux Carrés rappelle que ce sont les Gones qui se sont imposés dans le chaudron lors de l’opposition la plus récente à cette date. C’était en 2004, avec un doublé de Juninho et un but de Sidney Govou (3-2).

 


 

Le LOSC entre en scène pour… Boga !

Le10sport.com

Courtisé par l’OL et l’OM, Jérémie Boga est également la proie du LOSC. Une nouvelle porte d’entrée en Ligue 1 pour le milieu de Sassuolo tenté par un retour en France.

La liste s’allonge encore pour Jérémie Boga. Depuis que le joueur a officialisé son envie de quitter Sassuolo cet été, à un an de la fin de son contrat, les clubs se précipitent pour tenter de le récupérer. En France, la bataille s’est rapidement organisée autour d’un duel OL/OM. Comme révélé par le10sport.com, l’OL a déjà préparé le terrain auprès du joueur et devait transmettre une offre courant juin. L’arrivée du nouvel entraîneur, Peter Bosz, dans les jours à venir, devrait accélérer les choses.

Lille se renseigne et se prépare

Natif de Marseille, Jérémie Boga est également sur les tablettes phocéennes. A choisir, le joueur a un vrai penchant pour sa terre natale. Mais l’OM a déjà dépensé une grande partie de son enveloppe pour le recrutement et n’aura pas les fonds, a priori, pour sortir la grosse vingtaine de millions d’euros nécessaire pour Boga (Sassuolo en réclame plus mais avec un an de contrat, le dossier devrait tourner autour des 15/20 millions d’euros).
 
Selon nos informations, un troisième club français est désormais dans la course pour Jérémie Boga. Comme révélé début juin par Foot Mercato, il s’agit de Lille, le champion de France. Après une phase de positionnement, le LOSC vient de passer à l'action et prendre les renseignements nécessaires pour connaître les contours du dossier et avoir tous les éléments pour pouvoir transmettre une offre. Pour l’heure, ce n’est pas encore fait mais les Dogues s’y préparent. Avec, visiblement, une belle motivation à convaincre Boga de venir. Un quatrième club français aurait également pu être là… Nos sources indiquent que l’OGC Nice a passé une tête dans le dossier. Mais que les conditions du dossier incitent les Niçois à passer leur chemin. En Italie, l’Atalanta est le club le plus actif. Boga le sait et regarde toutes les offres. Mais à choisir, un retour en France semble le tenter plus qu’un nouveau club italien.

 

 

Last modified on mercredi, 23 juin 2021 18:34